Bonjour, je peux vous aider ?
Discutons !

Posez une question

September 12, 2018

Conseils juridique et social

Quelles sont les idées reçues sur l’économie sociale et solidaire ?

Quelles sont les idées reçues sur l’économie sociale et solidaire ?

La RSE comme pilier de l’économie des PME ? Intégrer une démarche environnementale et sociétale dans sa stratégie globale permet de booster son entreprise. 

De plus en plus d’entreprises misent sur l’économie sociale et solidaire, qui regroupe des activités et des projets fondés sur des valeurs de partage et de développement durable. Pourtant, l’ESS reste bien souvent associée à des idées reçues. Des pensées tenaces qui peuvent parfois être négatives :  

Idée reçue n°1 : C’est une économie peu rentable

Faux : Il y a un besoin de profit dans l’économie sociale et solidaire. Comme pour toutes les entreprises, il faut que ce soit rentable sinon cela ne peut pas fonctionner. Il y a certes une différence avec les entreprises « classiques », mais elle se situe au niveau de la répartition des bénéfices.

On privilégie les réinvestissements et non la répartition aux actionnaires. Il serait donc faux de penser qu’une entreprise de l’économie sociale et solidaire n’est pas rentable. Son résultat peut être positif ! D’ailleurs, on constate qu’elles ont souvent mieux résisté économiquement à la crise en comparaison à d’autres entreprises. 

Idée reçue n°2 : Elle concerne seulement quelques activités spécifiques 

Faux : On imagine souvent à tort que l’économie sociale et solidaire concerne seulement quelques domaines d’activités comme les entreprises de services ou aux entreprises qui proposent d’aider les personnes en difficulté.

Or, l’ESS ne repose pas sur l’activité, mais plutôt sur les valeurs que l’entreprise souhaite mettre en avant. Il peut s’agir du partage, de l’utilité locale, etc. L’économie sociale et solidaire n’est donc pas réservée à un type spécifique d’activité. 

Idée reçue n°3 : L’Économie sociale et solidaire est marginale

FAUX : On pense que l’économie sociale et solidaire est un secteur marginal. Pourtant, c’est un secteur dynamique, qui engendre 100 000 emplois chaque année. De plus en plus d’entreprises font la démarche RSE. Il ne s’agit plus donc d’un secteur en marge bien d’un secteur innovant. 

Idée reçue n°4 : il n’y a pas d’innovation dans l’ESS

FAUX : Il s’agit d’une idée reçue qui demeure totalement fausse. Et pour cause, en alliant le travail de l’entreprise, des acteurs territoriaux et des consommateurs, l’économie sociale et solidaire a pour but de répondre à des besoins sociaux nouveaux. 

Elle permet notamment de travailler autrement à travers l’épargne. Il faut savoir que l’innovation est présente en permanence dans cette économie : il s’agit donc d’une innovation sociale !

Idée reçue n°5 : Les microstructures sont la règle

FAUX : on peut croire que les structures portées par les entrepreneurs sociaux sont des entreprises individuelles. Mais cela est faux, car il s’agit souvent d’une aventure collective. 

Idée reçue n°6 :  L’ESS est éloignée des réalités économiques

FAUX : Voilà une idée reçue qui n’est pas vraie. Contrairement aux acteurs du monde économique actuel, les acteurs de l’ESS ont plutôt une approche économique sur le long terme. Ils ne sont donc pas éloignés des réalités économiques auxquelles nous sommes confrontés. Au contraire, ils investissent dans des projets durables basés sur la pérennité et orientés vers le bien de la société et non vers le profit.

Idée reçue n° 7 : Elle repose sur les subventions de l’État 

FAUX : La plupart des structures de l’économie sociale et solidaire reposent, en réalité, sur un modèle économique viable faisant appel à des financements privés. Les structures solidaires se développent grâce à des apports en fonds propres et de la dette. Leur activité est donc d’utilité sociale et prend le relais de l’action de l’État. 

Réagissez à cet article

Commentaires (0)

À lire également

February 10, 2020

Conseils juridique et social

0

CNIL : LES AMENDES AVANT ET APRES LE RGPD

Dans la première partie, nous avons pu constater que l’arrivée du règlement sur la protection des données a donné lieu à une inflation des sanctions. Dans cette deuxième partie, Benjamin s’est p...

January 10, 2020

Conseils juridique et social

0

RGPD : entreprises, qu’est-ce qui vous attend en 2020 ?

Cette nouvelle année signe pour les entreprises et les organisations la fin de la période transitoire accordée par la CNIL pour qu’elles se mettent en conformité. En 2020, l’autorité de régulation pour...

November 7, 2019

Conseils juridique et social

0

Purge des données : le nouveau cauchemar des DSI

Le RGPD, entré en vigueur en mai 2018, modifie en profondeur les exigences liées à la collecte, l’exploitation et le stockage des données personnelles. En effet, L’article 6.5 du règlement dispose que pour fa...

July 11, 2019

Conseils juridique et social

0

Nicolas Sarkozy : Un cérébral qui n’existe que dans l’action

Nicolas Sarkozy. Né le 28 janvier 1955. 22 heures. Paris VERSEAU ASCENDANT VIERGE Verseau ascendant Vierge. Drôle d’alliance entre ces deux signes qui sonnent en /v / et en / r /. « Vrrr », « Vrrr », on enten...

Dernières questions

April 30, 2020

Gestion des formalités administratives et outils

0

masques FFP2

où puis je trouver des masques FFP2

March 4, 2020

Création d'entreprise

0

Sticking to a single domain name

There have been instances where content creators changed their domains name which resulted in a decrease within their ranking on search engines. In efforts to increase search engine ranking what most content creators do is continuously change their domain...

Vous avez un nouveau message