Bonjour, je peux vous aider ?
Discutons !

Posez une question

May 8, 2018

Gestion de la trésorerie

Comment préparer correctement une reprise d’entreprise ?

Comment préparer correctement une reprise d’entreprise ?

 

Une reprise d’entreprise est un projet délicat qui nécessite une approche professionnelle. Il faut rester prudent pour optimiser ses chances de réussite. Voici comment procéder ! 

La reprise d’une entreprise est une alternative intéressante à la création d’une entreprise. Cela reste toutefois un projet délicat. Pour sécuriser et réussir une reprise d’entreprise, il convient de s’y prendre correctement. 

Dans un premier temps, il convient de faire une introspection pour connaître ses réelles motivations et connaître le contexte. Êtes-vous certain de vouloir faire une reprise d’entreprise ? Comme il s’agit d’un projet long et conséquent, il est important d’être conscient des enjeux avant de se lancer. 

Reprendre une entreprise s’inscrit dans un calendrier spécifique et une durée minimale. La durée courante entre le début de la procédure et la conclusion, est en moyenne de 6 à 12 mois. Mieux vaut donc les anticiper pour mieux appréhender son projet. Voici les étapes clés d’une reprise d’entreprise.  

Se renseigner sur l’entreprise choisie 

Avant de vous lancer, il faut définir le profil type de l’entreprise que vous souhaitez reprendre. Lorsque vous avez choisi votre entreprise, il faut se renseigner pour savoir si elle correspond à vos attentes.

Dès qu’une opportunité est trouvée, il convient de l’analyser pour se faire une opinion sur celle-ci très rapidement. Pour cela, il faut s’entretenir avec le chef d’entreprise qui souhaite céder son activité et analyser un certain nombre d’informations. À ce niveau des négociations, une lettre d’intention peut être rédigée si nécessaire.

Évaluer la valeur de l’entreprise

C’est une étape indispensable pour confirmer ou non la reprise d’une entreprise. Il s’agit de collecter des informations pour pouvoir réaliser différentes analyses financières, sociales, fiscales et juridiques.

Une évaluation pourra ensuite être réalisée par des spécialistes. Ces derniers pourront alors identifier les points qui pourraient bloquer à la reprise de l’entreprise, se doter d’arguments pour obtenir une baisse des prix ou encore distinguer les éléments qui devront être pris en compte sous la forme de garanties d’actif ou de passif dans l’acte de cession. 

Préparer son business plan

Autre étape clé dans le processus : le business plan ! C’est le document incontournable pour aller démarcher les banques et les investisseurs. Il s’agit d’un état des lieux de l’entreprise en question. 

Il doit comporter la situation de l’entreprise reprise (activité, taille, marché, etc.), et les modalités de rachat (montage juridique). À travers le business plan, vous devez retranscrire les différentes stratégies envisagées ainsi que les résultats financiers attendus

 Financer le projet

Financer son projet n’est pas une mince affaire. Le repreneur doit disposer de fonds propres afin d’avoir des chances d’obtenir un prêt auprès des banques. Ces fonds sont estimés à 20 et 30% du montant total à trouver. 

Il existe différentes solutions pour trouver un financement. Vous pouvez demander déjà à vos proches ou amis. Les Business Angels peuvent également être une bonne solution. Il s’agit de professionnels qui sont désireux d’investir dans les entreprises qu’ils estiment novatrices et intéressantes. On trouve aussi les plateformes de financement participatif appelées “crowdfunding”. Enfin, les organismes publics peuvent être sollicités pour renforcer ses fonds propres. 

Négocier et conclure la transaction

Une fois que les étapes précédentes ont été réalisées, on arrive aux négociations. Elles aboutissent généralement à la signature d’un protocole d’accord ou promesse de cession de fonds de commerce. Dans ce document, les droits et les obligations de chaque partie sont déterminés et déterminent les opérations à venir. Enfin, l’acte de cession permet de formaliser et de conclure la vente. 

Réagissez à cet article

Commentaires (0)

À lire également

May 9, 2019

Gestion de la trésorerie

0

Comment construire un prévisionnel financier efficace ?

Comment construire un prévisionnel financier efficace ? Le prévisionnel financier permet de donner un cap, d’avoir une vision sur l’avenir. Jean Philippe Fery, Expert-comptable associé d’In Extenso, vous ...

April 21, 2019

Gestion de la trésorerie

0

Solvabilité financière : identifier les entreprises à risque

Solvabilité financière : identifier les entreprises à risque Le risque de défaillance est un sujet important dans la gestion de votre entreprise : La Statistique à connaître : Entr...

April 19, 2019

Gestion de la trésorerie

0

Banques en ligne et néo-banques : Quelles avantages et quels...

Banques en ligne et néo-banques : Quelles avantages et quels inconvénients pour les PME? Les banques en ligne, comme les néo-banques, cherchent à élargir leur clientèle et proposent des offres ada...

April 13, 2019

Gestion de la trésorerie

0

Data entreprise et impayés : identifier les clients à risque

Data entreprise et impayés : identifier les clients à risque Nous sommes tous concerné par les impayés, et les certains clients qui nous réservent des mauvaise surprises. La Statistique &agrav...

Dernières questions

September 10, 2019

Création d'entreprise

0

Statut pour Agence de graphisme

Bonjour, Je souhaiterais monter mon agence de graphisme avec un ami mais nous ne savons pas vraiment quel statut serait le plus adapté... Auriez-vous des informations sur le statut le plus adapté pour une agence ? Merci pour votre aide :)

July 31, 2019

Conseils juridique et social

1

marquage CE

Je cherche un guide pratique pour comprendre facilement le processus de marquage CE pour mon prototype.

Vous avez un nouveau message