Posez une question

23 juillet 2015

Conseils juridique et social

- Modifié le 3 août 2015

Comment alimenter le Compte Personnel de Formation (CPF) ?

Cette fiche vous est proposée par le Conseil Supérieur de l'Ordre des Experts Comptables.

 

A l’instar du Droit Individuel à la Formation (DIF), le Compte Personnel de Formation (CPF) est comptabilisé en heures. Il peut être alimenté de différentes manières.

 
  • Droits acquis au titre de l'activité salariée

Les droits acquis au titre du compte formation varient selon la durée de travail du salarié. Certaines périodes (congé de maternité, de paternité et d'accueil de l'enfant, d'adoption, de présence parentale, de soutien familial, congé parental d'éducation, maladie professionnelle, accident du travail) sont assimilées à des périodes de travail effectif pour l’acquisition des droits.

Les chômeurs peuvent mobiliser les droits acquis sur leur compte, mais n’acquièrent pas de droits nouveaux pendant la période de chômage.

 
Pour le salarié à temps plein

Le compte d'un salarié est crédité d'heures de formation à la fin de chaque année, à hauteur de :

  1. 24 heures par année de travail à temps complet jusqu'à l'acquisition d'un crédit de 120 heures ;
  2. puis de 12 heures par année de travail à temps complet ;
  3. dans la limite d'un plafond total de 150 heures. 

 

Pour calculer les droits des salariés, la durée de travail de référence est, pour un salarié à temps plein, 1607 heures sur l’année, ou la durée conventionnelle correspondant à un temps plein si un accord collectif prévoit une durée différente.

Cette durée de référence s’applique également aux salariés en forfait jours.

Pour les salariés ayant accompli une durée de travail inférieure à la durée conventionnelle ou 1 607 heures, l’alimentation du compte est calculée, respectivement, au prorata du rapport entre le nombre d’heures effectuées et la durée conventionnelle ou 1 607 heures.

 

Exemple

Un salarié à temps complet d’une entreprise dans laquelle la durée légale de travail s’applique, qui n’a travaillé que 1400 heures sur l’année 2015, acquiert 24 heures x 1400/ 1607 = 20,91 heures arrondies à 21 heures.

 

Pour le salarié à temps partiel

Pour les salariés ayant effectué une durée du travail inférieure à la durée de référence (salariés à temps partiel notamment), le nombre d’heures est calculé au prorata du nombre d’heures effectuées et de 1607 heures (ou de la durée conventionnelle), sauf disposition conventionnelle plus favorable.

Si un accord collectif prévoit des dispositions plus favorables pour les salariés n’ayant pas travaillé toute l’année, l’employeur doit adresser à l'OPCA la liste des salariés concernés et le nombre d’heures supplémentaires attribuées, avant le 1er mars de chaque année.

 

Exemple

Dans une entreprise dont la durée du travail à temps complet est de 1607 heures, le salarié à temps partiel ayant effectué 1000 heures au cours de l’année 2015 acquiert au titre du compte formation :

24 heures X 1000/1607= 14,93 heures, arrondies à 15 heures.

On peut s’interroger sur le nombre d’heures acquises par les salariés employés sous convention de forfait jours réduit. A priori, ce type de convention n’étant pas assimilable à du temps partiel, les salariés acquièrent des droits dans les mêmes proportions que les salariés à temps complet.

 

Pour le salarié sans référence horaire

Pour les salariés dont la rémunération n’est pas établie en fonction d’un horaire de travail, le montant de référence pris en compte pour alimenter le compte est 2 080 fois le Smic horaire. Les droits sont calculés au prorata du rapport entre la rémunération perçue et le montant de référence.

 

Exemple

Un VRP percevant une rémunération de 10.000 € bruts au cours de l’année acquerra la première année au titre du compte formation :

24 heures X [10000 / (2080 x 9,53)]= 12,11 heures arrondies à 13 heures.

 
  • Abondements complémentaires

L’employeur peut être contraint d’alimenter le CPF des salariés en sus des droits acquis au titre de l’activité salariée.

Par ailleurs, lorsque le nombre d’heures inscrites au compte du titulaire est insuffisant pour couvrir l’intégralité des heures de formation, des compléments peuvent être recherchés par le biais d’abondements. 

 

Abondements obligatoires

Dans les entreprises de 50 salariés et plus, lorsque l’employeur n’effectue pas tous les deux ans l’entretien professionnel et n’assure pas deux des trois mesures permettant des perspectives professionnelles au salarié (cf. Fiche sur l’entretien professionnel), des heures de compte personnel de formation supplémentaires sont attribuées au salarié.

Il est attribué 100 heures pour un salarié à temps plein et 130 heures pour un salarié à temps partiel.

Même si la réglementation n’est pas précise sur ce point, on peut légitimement penser que l’abondement obligatoire est dû tous les 2 ans (échéance de l’entretien professionnel).

Dans ce cadre, l’employeur devra verser une contribution supplémentaire à l’OPCA, à hauteur de 30 € par heure (soit 3 000 € pour chaque salarié à temps plein concerné, et 3 900 € pour chaque salarié à temps partiel concerné). Pour que ces heures soient inscrites au compte du salarié, l’employeur devra transmettre à l’OPCA la liste des salariés concernés avec pour chacun le nombre d’heures à inscrire.

Le paiement de la contribution et la déclaration doivent être effectués avant le 1er mars de l’année suivant celle de l’acquisition des droits.

Ces heures supplémentaires ne sont pas prises en compte dans le calcul du plafond de 150 heures de droits acquis au compte personnel de formation.

 
Abondements facultatifs
Des abondements complémentaires peuvent compléter les heures du compte.

Les abondements peuvent être apportés par :

  1. l’entreprise ;
  2. l’organisme paritaire collecteur agréé (OPCA) ;
  3. l’organisme paritaire agréé au titre du congé individuel de formation (OPACIF) ;
  4. l’AGEFIPH (association de gestion des fonds d’insertion professionnelle des personnes handicapées) ;
  5. la conversion de points de prévention pénibilité par le salarié ;
  6. la région ;
  7. le salarié ;
  8. par accord collectif : un accord d’entreprise, de groupe ou de branche professionnelle, ou d’un OPCA interprofessionnel peuvent prévoir des abondements au compte personnel de formation, pour des publics spécifiques ou pour des formations prioritaires.
 
  •  Alimentation par les heures de DIF en 2015

Dans un premier temps, le compte va être alimenté par les heures de DIF acquises par les salariés jusqu’au 31 décembre 2014, qui sont transférées sur le compte.

Le solde d’heures de DIF est apprécié au 31 décembre 2014, quel que soit le mode d’acquisition du DIF dans l’entreprise. Dans la mesure où les heures de DIF étaient en principe acquises au mois de mai de chaque année (hors convention collective prévoyant un autre mode d’acquisition), la question se pose de savoir s’il faut ou non proratiser les heures de 2014 ; il n’y a pas de réponse à cette question, l’employeur peut faire un calcul au prorata ou donner 20 heures au titre de l’année. Si une formation DIF, prévue sur les premiers mois de 2015, a déjà été engagée financièrement, l’employeur devra soustraire les heures correspondantes du solde DIF au 31 décembre 2014. Dans le cas exceptionnel où la formation ne pourrait finalement pas se réaliser, l’employeur devra fournir une nouvelle attestation du solde d’heures non utilisées au titre du DIF au 31 décembre 2014.

Ces droits pourront être utilisés jusqu’au 1er janvier 2021. Après cette date, les heures de DIF non utilisées seront définitivement perdues.

L’employeur doit informer les salariés du nombre d’heures acquises avant le 31 janvier 2015. Cette information est opérée par écrit, par le biais d’une attestation ou du bulletin de salaire. Muni de ce document, le salarié pourra inscrire le solde des heures de DIF sur son compte avant sa première demande de formation.

 

Exemple d'attestation à remettre au salarié 

Récapitulatif des DIF acquis au 31 décembre 2014

Au 31 décembre 2014, Madame, Monsieur … a acquis au titre du droit individuel à la formation (DIF) un total de …. heures. Sur ce total, X heures de formation ont été effectuées. Soit un solde de X heures.

Les droits figurant ci-dessus seront portés sur votre compte personnel de formation et seront utilisables entre le 1er janvier 2015 et le 31 décembre 2020. Pour ce faire, nous vous invitons à vous connecter sur moncompteformation.fr afin de vous identifier, et de renseigner les heures indiquées sur la présente attestation.

 

Lors des premières demandes d’utilisation du compte, les heures de DIF seront mobilisées en priorité. Les heures de DIF mobilisées suivront le régime applicable aux heures inscrites sur le compte.

 

  • Alimentation du compte à partir de 2016

A compter de 2016, le compte sera alimenté automatiquement chaque année à partir des informations transmises par l’employeur à partir de la DADS et, à terme, à partir de la DSN.

 

En savoir plus sur le Compte Personnel de Formation (CPF).

Réagissez à cet article

Commentaires (0)

À lire également

18 septembre 2018

Conseils juridique et social

0

Suppression du RSI : quelles conséquences pour les indépenda...

Suppression du RSI : quelles conséquences pour les indépendants ? Cette réforme doit mettre fin aux dysfonctionnements du RSI : erreurs administratives, délais non respectés, piètre réactivit&eac...

18 septembre 2018

Conseils juridique et social

0

Comment se définit l’entreprise solidaire de nos jours ?

Comment se définit l’entreprise solidaire de nos jours ? Créée par la loi Fabius de 2001, la loi du 31 juillet 2014 sur l’économie sociale et solidaire a transformé l’agrément d’...

10 septembre 2018

Conseils juridique et social

0

Quels impacts pour les employés peut avoir le plan RSE ?

Quels impacts pour les employés peut avoir le plan RSE ? L’engagement des salariés est désormais une problématique très importante pour les entreprises. Et si le plan RSE était encore le meilleur ...

10 septembre 2018

Conseils juridique et social

0

Quelles sont les obligations réglementaires de la RSE ?

Quelles sont les obligations réglementaires de la RSE ? En France, la RSE fait l’objet d’une réglementation stricte. En effet, plusieurs textes législatifs encadrent la responsabilité sociale et environne...

Dernières questions

18 septembre 2018

Développement du réseau professionnel

0

Savez-vous bien réseauter ?

Savez-vous comment bien réseauter ? Savez vous optimiser votre stratégie réseaux, obtenir plus de Leads, de nouveaux marchés … JAMAIS SANSMON RESEAU, le premier livre/guide sur le (bon) réseautage.

18 septembre 2018

Développement du réseau professionnel

2

investisseurs

Je recherche des investisseurs pour le développement

Vous avez un nouveau message