Bonjour, je peux vous aider ?
Discutons !

Posez une question

February 7, 2017

Gestion de la trésorerie

ADMINISTRATION DE BIENS ET AGENCE IMMOBILIERE

Les professionnels du secteur exercent soit exclusivement, soit concomitamment l’activite? d’administration de biens (gestion locative) et d’agence immobilie?re (transaction), de ce fait la se?paration en deux professions est tre?s the?orique.

 

1. Le secteur de l’administration de biens (gestion locative) en bref

On entend commune?ment par « administration de biens », la gestion de biens immobiliers pour le compte d’un ou de plusieurs proprie?taires dans le cadre d’un mandat. Ce me?tier s’articule autour de deux activite?s historiques :

Que recouvre cette profession ?

  • la ge?rance : conservation des biens, administration juridique et comptable des biens loue?s (recouvrement des loyers, engagement des de?penses courantes, etc.) ainsi que la location ou la sous-location, saisonnie?re ou non, en nu ou en meuble?, d’immeubles ba?tis ou non ba?tis ;

  • ?  le syndic de coproprie?te? : gestion de la coproprie?te? pour le compte du syndicat de coproprie?taires (gestion du personnel de gardiennage et d’entretien, conservation des biens et des e?quipements, recouvrement des charges communes, etc.).

    Quelles sont les conditions d’acce?s a? la profession ?

    L’exercice de l’activite? d’administration de biens n’est accessible qu’aux titulaires de la carte professionnelle « gestion immobilie?re ou « syndic de coproprie?te?». Cette carte est de?livre?e sous conditions d’honorabilite?, de capacite? professionnelle et de garantie financie?re.

    Combien d’entreprises d’administration de biens recense-t-on en France ?

  • ?  Selon l’Insee, 10 021 entreprises avaient pour activite? principale l’administration d’immeubles au 1er janvier 2015.

  • ?  D’apre?s cette me?me source, pre?s de 87% d’entre elles employaient moins de 2 salarie?s.

     

    Quelles sont les grandes tendances de l’activite? ?

     

    L’administration de biens est le secteur de la filie?re immobilie?re pour le compte de tiers qui a le plus progresse? sur la pe?riode 2009-2015 (+11,8 % en valeur). Cette performance s’explique par :

    • -  Une activite? moins sensible a? la conjoncture que celui des autres professionnels de la filie?re immobilie?re, dont l’activite? de?pend directement du niveau des transactions et/ou des mises en chantier,

    • -  La faiblesse des revenus issus des transactions qui repre?sentait encore moins d’un tiers du chiffre d’affaires total.

 

Quels sont les principaux e?le?ments de leur performance financie?re ?

  •  D’apre?s les donne?es de Diane, le chiffre d’affaires moyen d’une socie?te? exerc?ant une activite? d’administration d’immeubles et d’autres biens immobiliers s’e?tablissait a? 874 932 € en 2015, un chiffre moyen qui masque toutefois de grandes disparite?s entre les tre?s nombreuses petites structures du secteur et les quelques entreprises de grande taille qui interviennent dans cette activite?.

  • In fine, une socie?te? exerc?ant une telle activite? de?gageait, en moyenne, un re?sultat net de 11,3 % de son chiffre d’affaires en 2015.

 

2. Le secteur des agences immobilières (transaction) en bref

 

Que recouvre cette profession ?

 

  • Une agence immobilière propose des services d’intermédiation, de conseil et d’évaluation pour l’achat, la vente ou la location de biens immobiliers (appartements, maisons, locaux commerciaux ou industriels, fonds de commerce, terrains) pour le compte de tiers.
  • La plupart des agences immobilières sont également impliquées dans : la gestion immobilière (administration de biens et syndic de copropriété), la commercialisation de programmes neufs et le conseil (technique, juridique, financier et fiscal).

Quelles sont les conditions d’accès à la profession ?

  • L’exercice de l’activité de transaction immobilière n’est accessible qu’aux titulaires de la carte professionnelle « transaction sur immeubles et fonds de commerce ». Cette carte est délivrée sous conditions d’honorabilité, de capacité professionnelle et de garantie financière.

Combien d’entreprises d’agences immobilières recense-t-on en France ?

  • Selon le dernier dénombrement publié par l’Insee, 56176 entreprises exerceraient à titre principal l’activité d’agence immobilière au 1er janvier 2015 :69,7 % des agences étaient des entreprises unipersonnelles,
  • Et plus de 95% d’entre elles employaient moins de 5 salariés.

Quelles sont les grandes tendances de l’activité ?

  • Après trois années consécutives de baisse, le chiffre d’affaires des agences immobilières s’est nettement redressé (+6,1 %), conséquence :
  • De la forte reprise des transactions immobilières sur la période, tirée par des conditions de financement très favorables pour les accédants à la propriété ;
  • D’un allègement des pressions sur les prix des prestations (hausse de 0,8 % sur un an), mis à mal les années précédentes par la concurrence croissante des réseaux d’intermédiation alternatifs (présents majoritairement sur Internet) et des ventes entre particuliers ;
  • Du soutien des activités annexes, notamment les mises en location et la gestion locative, favorisées par une forte hausse de la mobilité résidentielle.

Quels sont les principaux éléments de leur performance financière ?

  • D’après les dernières données de Diane, le chiffre d’affaires moyen d’une agence immobilière était de 461 860 € en 2015, une moyenne qui masque toutefois de profondes disparités selon la taille des entreprises : 69 % des sociétés de notre échantillon affichaient un chiffre d’affaires moyen inférieur à 285 558 € en 2015.
  • En 2015, une société exerçant une telle activité dégageait, en moyenne, un résultat net de 8,1 % de son chiffre d’affaires. Ce niveau de performance est également très variable selon la taille des sociétés, avec des écarts allant de 5,7 % à 9,9 %.
  • D’après les données de la FCGA, les entreprises individuelles ont réalisé un chiffre d’affaires moyen de 150 584 € en 2015. Elles dégageaient un taux de résultat courant de 24,9 %.

Ce contenu vous est proposé par notre partenaire :le Conseil Supérieur de l'Ordre des Experts Comptables.

 

 

Réagissez à cet article

Commentaires (0)

À lire également

May 9, 2019

Gestion de la trésorerie

0

Comment construire un prévisionnel financier efficace ?

Comment construire un prévisionnel financier efficace ? Le prévisionnel financier permet de donner un cap, d’avoir une vision sur l’avenir. Jean Philippe Fery, Expert-comptable associé d’In Extenso, vous ...

April 21, 2019

Gestion de la trésorerie

0

Solvabilité financière : identifier les entreprises à risque

Solvabilité financière : identifier les entreprises à risque Le risque de défaillance est un sujet important dans la gestion de votre entreprise : La Statistique à connaître : Entr...

April 19, 2019

Gestion de la trésorerie

0

Banques en ligne et néo-banques : Quelles avantages et quels...

Banques en ligne et néo-banques : Quelles avantages et quels inconvénients pour les PME? Les banques en ligne, comme les néo-banques, cherchent à élargir leur clientèle et proposent des offres ada...

April 13, 2019

Gestion de la trésorerie

0

Data entreprise et impayés : identifier les clients à risque

Data entreprise et impayés : identifier les clients à risque Nous sommes tous concerné par les impayés, et les certains clients qui nous réservent des mauvaise surprises. La Statistique &agrav...

Dernières questions

April 30, 2020

Gestion des formalités administratives et outils

0

masques FFP2

où puis je trouver des masques FFP2

March 4, 2020

Création d'entreprise

0

Sticking to a single domain name

There have been instances where content creators changed their domains name which resulted in a decrease within their ranking on search engines. In efforts to increase search engine ranking what most content creators do is continuously change their domain...

Vous avez un nouveau message