Filtre : Tous

Icon Utilisateur

Un outil de gestion SIMPLE à utiliser

Développer son activité passe par la mise en place d'un minimum de gestion.

Gérer ses contacts, ses devis, ses factures, avoir un suivi de ses relations commerciales est indispensable pour faire avancer et développer son activité.

Avec Kafeo, vous disposez d'un outil SIMPLE à utiliser, allant à l'essentiel et entiérement paramétrable en fonction de vos besoins et de votre activité.

Une version totalement gratuite est à télécharger sur le site: www.kafeo.com

Partager cet article !

Réagir à cet article

Ces articles pourraient vous intéresser

Le e-commerce France-Chine

Le e-commerce France-Chine 4,5 % des sites ont réalisé 84 % du chiffre d'affaires total en 2016 Selon Fevad, la fédération du e-commerce et vente à distance, les chiffres du e-commerce sont en croissance en France et partout dans le monde depuis 10 ans. Cependant, seulement quelques sites se partagent l’essentiel des ventes. En effet, 4,5 % des sites ont réalisé 84 % du chiffre d'affaires total en 2016 (www.lesechos.fr). A l’instar des grandes compagnies françaises, les jeunes entreprises (start-ups) et PME françaises pourraient se lancer dans le e-commerce et cibler un marché tel que la Chine afin de s’arracher quelques parts de marché. Le e-commerce, un mode de vie en ChineComme l’ont expliqué plusieurs experts, la Chine est le marché à conquérir du fait de sa taille, sa croissance et le nombre impressionnant de consommateurs dont elle dispose. En ce qui concerne les achats en ligne, la Chine est en pleine explosion. La croissance du e-commerce en Chine est d’environ 25% par an contre seulement 13% en France (www.lesechos.fr). Ceci est dû à plusieurs facteurs dont la fascination qu’exercent les nouvelles technologies et le numérique sur les jeunes. En outre, des plateformes telles que Alipay, Tenpay ou WeChat permettent l’achat d’une grande variété de produits et services à des prix compétitifs tout en garantissant une livraison rapide et moins coûteuse. Le « Made in France » est un atout et un avantage compétitif qui aidera des startups tel que Open Airlines, ubudu dans leur implantation prochaine en Chine. Comment s’y prendre pour se lancer dans le e-commerce vers le marché Chinois?Pour en savoir plus sur le e-commerce en Chine, les nouvelles technologies, les dernières plateformes d’achat, les réglementations locales, les procédures douanières et la distribution, veuillez contacter Business France et Bpifrance deux organisations qui ont développé un programme visant à guider les startups dans le e-commerce en Chine.  Le Transport de vos marchandises France - Chine Transporteca vous permet de comparer différentes solutions de transport afin d’exporter ou d’importer vos marchandises à l’international. Quelque soit le mode de transport (aérien ou maritime) ou le volume, vous pouvez sélectionner, en quelques clics, le mode de transport approprié à vos besoins. Vous pouvez également effectuer la réservation et le paiement de vos produits et obtenir les documents nécessaires. Obtenez vos frets de transport France-Chine-France sur https://www.transporteca.com/ . Contactez-nous sur info@transporteca.com pour toutes informations supplémentaires. 

Quels documents prévoir pour son lancement en f...

Cette fiche est rédigée par Toute la Franchise.   Les documents indispensables à prévoir pour un lancement en franchise sont de deux ordres : ceux liés au concept et au savoir-faire transmis aux franchisés (manuel opérationnel) et ceux liés à l'engagement contractuel (DIP et contrat de franchise).   Pour lancer son réseau de franchise, le futur franchiseur doit obligatoirement rédiger toute une série de documents. Parmi ces documents, le premier est lié au concept : Il s'agit du manuel opératoire. Les suivants sont liés à la formalisation de la relation entre le franchiseur et ses franchisés : il s'agit du document d’information pré-contractuel (DIP) et du contrat de franchise.   Le manuel opérationnel Également appelé « Bible » ou encore « manop », ce document est la colonne vertébrale du concept. Il consigne tous les éléments pratiques du savoir-faire. Ce document plus ou moins épais selon les franchiseurs a plusieurs fonctions. La première est bien évidemment de poser sur papier ou support électronique, le concept dans tous ses détails. Il doit démontrer de l’existence d’un réel savoir faire substantiel et identifié. Le manuel opératoire a aussi pour fonction de servir de support pour la formation initiale des franchisés. A l'issue de la formation initiale, il reste l'outil de référence des franchisés en cas de doute et pour former les personnels. Le franchiseur peut aussi être amené à s'y référer lorsqu'un franchisé s'écarte de ses directives d'exploitation.   Le Document Pré-contractuel (DIP) Le DIP est en quelque sorte un avant-contrat de franchise qui doit être remis au futur franchisé 20 jours minimum avant la signature du contrat de franchise. Sa rédaction est encadrée par la loi Doubin. Les informations contenues dans le DIP sont contractuelles. Elles engagent la responsabilité du franchiseur en cas de litige. Le DIP a pour principale fonction d'apporter une information complète et « sincère » pour permettre au franchisé de pouvoir s'engager « en toute connaissance de cause ». Le DIP doit fournir des informations sur le franchiseur (dénomination, raison sociale, etc), sur le réseau (liste des franchisés, turn-over, etc), sur la présentation du marché (état général, état local, perspectives), les résultats de l'entreprise (comptes annuels sur deux exercices) et les clauses du contrat. Aucune somme d'argent ne peut être réclamée par le franchiseur au franchisé à la remise du DIP.   Le contrat de franchise Également encadré par la loi Doubin, le contrat de franchise est l'accord formel d'un engagement réciproque entre le franchiseur et son franchisé. Il fixe les règles de collaboration en reprenant les droits et obligations des deux parties signataires. Rédigé par un juriste ou un spécialiste de la franchise, le contrat de franchise égraine les clauses d'exclusivité et de confidentialité, les règles de vie dans le réseau pendant la durée du contrat, les rétributions réclamées en contrepartie de l'exploitation du concept, les modalités de rupture et de renouvellement du contrat, etc. Le contrat de franchise court souvent sur une durée limitée. A la signature, le franchisé doit s'acquitter de son droit d'entrée selon les modalités de versements inscrites au contrat.   En savoir plus.

Qu'est-ce que la coopérative ?

Cette fiche est rédigée par Toute la franchise.   La coopérative est un modèle de développement en réseau particulier en ce sens que chaque membre est à la fois associé et client du réseau. Les décisions se prennent de manière collégiale et démocratique : une personne = une voix. La coopérative est une société de personne. Elle se différencie des autres formes de réseau par son système de gouvernance fondée sur le principe « une personne, une voix ». Elle se distingue également de la franchise notamment par le fait qu'en qualité d’associé, chaque entrepreneur est propriétaire de son point de vente mais également copropriétaire de l’ensemble des structures (sièges, filiales, …), des moyens, et notamment de l’enseigne et des marques développées. Le Conseil d’administration de chaque groupement est composé d’associés, élus démocratiquement par l’Assemblée Générale. Parmi les grands groupements coopératifs de commerçants l'on retrouve notamment des enseignes comme Leclerc ou encore Intermarché. L’identité coopérative a été redéfinie en octobre 2010 par le mouvement coopératif français en ces termes : « Les coopératives constituent un modèle d’entreprise démocratique fondé sur des valeurs de responsabilité, de solidarité et de transparence. Ce sont des sociétés de personnes ayant pour finalité première de rendre des services individuels et collectifs à leurs membres. Des engagements réciproques et durables se nouent entre la coopérative et ses membres qui sont à la fois associés et clients, producteurs ou salariés. »   Un principe égalitaire et solidaire Les groupements coopératifs sont mis en place par les associés. Ces associés peuvent être des agriculteurs, des artisans ou encore des commerçants. Les groupements coopérarifs sont gérés de manière démocratique. Chaque décision est soumise aux votes en Assemblée Générale. Chaque associé a une voix, ce qui garantit une équité entre chaque associé et permet à chacun de faire part de ses idées. Chaque associé est ainsi impliqué dans la gouvernance de son groupement. Il peut donner son avis sur les stratégies de développement mises au point par les salariés du siège en terme de communication, d'achats, de développement de nouveaux concepts de vente, etc. Tous les entrepreneurs associés d'une coopérative sont juridiquement et financièrement indépendants. Ils ont toute latitude pour initier des projets en toute autonomie en utilisant les moyens mis en commun dans le cadre du groupement. Le principe même d'un groupement coopératif est de mutualiser et partager les savoir-faire, les moyens humains ou financiers. Il n'y a donc pas de tête de réseau comme en franchise, mais plutôt un pot commun détenu par tous. A ce titre, les associés se partagent également les excédents générés par le groupement notamment par les filiales ou les centrales d'achat. Dans la très grande majorité des cas, la structure centrale d’un groupement de commerçants associés est une Société Anonyme (SA) Coopérative de Commerçants à capital variable.      En savoir plus.

Vous avez un nouveau message

Une question ?

Interrogez la
communauté

En direct
du forum

Derniers articles

30% à 40% d’économie sur vos annonces légales grâce à Publication Annonce Légale

Nos modèles d’annonces légales ont été étudiées afin de les rendre plus simples et afin d’optimiser l’annonce et ce en utilisant les abr&eac

0

Lire la suite

Colonie de vacances

Un soutien scolaire efficace Dans ces séjours centrés sur la colonie de vacances, tout est fait pour permettre aux jeunes de rattraper leur éventuel retard et d'acqué

0

Lire la suite

Dernières questions

Le cadre légal de la formation en entreprise

1

Répondre

Ratios financiers normatifs de la start-up, site internet

2

Répondre

Une question ?

Interrogez la
communauté