Filtre : Tous

Icon Utilisateur

Syndicats affiliés à une même confédération : comment gérer les conflits ?

Cette fiche vous est proposée par Wolters Kluwer.

 

Une confédération de syndicats ne peut présenter aux élections qu'une seule liste de candidats par collège. Elle ne peut pas non plus désigner un nombre de délégués syndicaux supérieur à celui prévu par la loi. Le point sur les modalités de résolution des différends qui peuvent survenir.

 

  • Des syndicats affiliés à la même confédération bénéficient-ils de droits distincts ?

> Élections professionnelles. Les syndicats affiliés à une même confédération nationale, qu’elle soit ou non représentative, ne peuvent présenter qu’une liste de candidats, par collège, lors des élections professionnelles dans l’entreprise [Cass. soc., 22 sept. 2010, n° 10-60.135]. En tout état de cause, si le dépôt de deux listes est toléré par l’employeur et les autres syndicats, les suffrages recueillis par chacune de ces deux listes ne peuvent pas s’additionner pour apprécier si le syndicat est représentatif [Cass. soc., 26 oct. 2011, n° 11-10.290].

> Délégués syndicaux. Dans la même logique, les syndicats affiliés à une même confédération ne peuvent désigner ensemble un nombre de délégués syndicaux supérieur à celui prévu par la loi [Cass. soc., 22 sept. 2010, n° 09-60.435 ; Cass. soc., 29 oct. 2010, n° 09-67.969].

 

  • Quand contester la désignation du délégué syndical surnuméraire ?

Rappelons qu’en principe, toute désignation d’un délégué syndical peut être contestée dans les 15 jours [C. trav., art. L. 2143-8]. Cependant, en cas de désignation d’un délégué syndical surnuméraire, un nouveau délai de contestation de 15 jours court à compter :          

  1. de la dernière désignation litigieuse ;        
  2. ou de la décision prise par l’organisation syndicale pour mettre fin à la situation [Cass. soc., 29 oct. 2010, n° 09-67.969].

 

EXEMPLE

Dans cette affaire du 29 octobre 2010, deux syndicats affiliés à la CGT – une union locale CGT et le MICT-CGT – avaient tous deux désigné un délégué syndical, le premier en juillet 2001 et le second en juin 2006 alors qu’à eux deux, ils n’étaient en droit de désigner qu’un seul délégué. La seconde désignation n’avait été suivie d’aucune contestation. Ce n’est qu’en mai 2009 que le tribunal d’instance a été saisi pour décider lequel des deux salariés était délégué syndical de l’entreprise, après plusieurs courriers échangés à ce sujet entre l’employeur, l’union locale CGT, le MICT-CGT et la fédération CGT : le 14 avril 2009, l’Union locale CGT a confirmé la désignation de M. X, tandis que par lettres des 20 mars et 7 mai 2009, la fédération CGT a de son côté maintenu la désignation de M. Y. En l’occurrence, cette décision de la fédération CGT, visant à mettre fin à la situation de conflit, ayant été prise dans son dernier courrier datant du 9 mai 2009, il a été jugé que le tribunal d’instance avait bien été saisi dans le délai de 15 jours suivant cette décision. Le jugement ayant prononcé la forclusion de la procédure a donc été censurée.

 

  • Comment résoudre les conflits ?

Afin de régler le conflit, il revient en premier lieu aux syndicats de justifier :

> soit des dispositions statutaires qui déterminent le syndicat ayant qualité pour procéder aux désignations des délégués syndicaux ou à leur remplacement ;

> soit de la décision prise par l’organisation syndicale d’affiliation pour régler le conflit, conformément aux dispositions statutaires prévues à cet effet.

Le tribunal d’instance saisi du litige doit donc convoquer l’ensemble des syndicats et des délégués syndicaux concernés par les désignations contestées. S’ils n’apportent pas les explications requises, la règle chronologique s’applique : seule la désignation notifiée en premier lieu doit alors être validée [Cass. soc., 29 oct. 2010, n° 09-67.969].

Dans cette affaire, la fédération CGT ayant pris une décision pour mettre fin au litige en validant la désignation de M. Y, cet arbitrage devrait donc s’imposer.

 

En savoir plus sur les élections professionnelles en entreprise - se rendre ici.

Partager cet article !

Réagir à cet article

Ces articles pourraient vous intéresser

Qu'est-ce que le Compte Personnel de Formation ...

Cette fiche vous est proposée par le Conseil Supérieur de l'Ordre des Experts Comptables.   Les voies d’accès à la formation professionnelle sont multiples. Le Compte Personnel de Formation (CPF), effectif à compter de 2015, en rassemble les principaux enjeux.   Il est aujourd'hui possible d'accéder à la formation professionnelle par le biais : du plan de formation, mis en œuvre à l’initiative de l’employeur ; des périodes de professionnalisation, mises en oeuvre à l'initiative du salarié ou de l'employeur ; du Congé Individuel de Formation (CIF), à l'initiative du salarié ; ou du Droit Individuel à la Formation (DIF), mis en oeuvre à l'initiative du salarié et avec l'accord de l'employeur.   Le dispositif du DIF, créé en 2004, n’a pas connu le succès escompté. De nombreux bénéficiaires n’utilisent pas les droits acquis dans ce cadre ou sont confrontés à un refus de la part de leur employeur. --> Fin 2012, on estimait à seulement 8 % la part des salariés ayant utilisé leur DIF. Aussi, afin de permettre à toute personne de financer des formations professionnelles tout au long de sa vie professionnelle, un Compte Personnel de Formation (CPF) est créé à partir de 2015 en remplacement du DIF.    Bénéficiaires Le CPF est ouvert pour toute personne âgée d'au moins 16 ans qui travaille. Par dérogation, le compte peut être ouvert dès l'âge de 15 ans pour le jeune qui signe un contrat d'apprentissage. Le CPF est automatiquement fermé lorsque le bénéficiaire a fait valoir l'ensemble de ses droits à la retraite. Les salariés qui reprennent une activité dans le cadre du cumul emploi-retraite ne devraient pas avoir la possibilité d'utiliser leur compte pour bénéficier d'une formation durant cette période de cumul. Sont concernées toutes les personnes engagées dans la vie active, indépendamment de leur statut : les salariés du privé ; les personnes sans emploi, inscrites ou non à Pôle Emploi ; les jeunes sortis du système scolaire obligatoire, en recherche d'emploi.   A la différence du dispositif DIF, où en cas de changement d’employeur, les droits étaient perdus (hors cas de portabilité), ceux figurant sur le compte formation restent acquis à son titulaire en cas de changement de situation professionnelle ou de perte d'emploi.   En savoir plus sur l'alimentation du Compte Personnel de Formation (CPF).

Création et fonctionnement d'une Société par Ac...

Cette fiche vous est proposée par le Conseil Supérieur de l'Ordre des Experts Comptables.   Création, fonctionnement, statut de l'entrepreneur : quelles sont les principales caractéristiques de la Société par Actions Simplifiée Unipersonnelle (SASU) ? Explications sur les dimensions constitutives de ce statut juridique répandu.   Création Constitution Capital Pas de montant minimal pour le capital des SASU, sauf exceptions pour certaines activités. Associés Un associé unique (personne physique ou morale). Une SASU peut être l’associé unique d’une SASU. La responsabilité de l’associé unique est limitée à ses apports, sauf s’il s’est porté caution pour la société. Durée La durée de la société doit figurer dans les statuts. Elle est au maximum de 99 ans à compter de l’immatriculation de la société au Registre du commerce et des sociétés (RCS). Apports Les apports en numéraire doivent être libérés au moment de la constitution de la société pour une fraction déterminée entre les actionnaires qui ne peut être inférieure à la moitié du montant nominal des actions de numéraire. Le solde doit être libéré dans les cinq ans suivant l’immatriculation de la société. Les apports en numéraire sont déposés chez un dépositaire (notaire, banque, caisse des dépôts et consignations). Les versements doivent intervenir avant la signature des statuts. Les apports en nature doivent être décrits et évalués dans les statuts (au vu d’un rapport établi par un commissaire aux apports, sauf exception). Les apports en industrie ouvrent droit, en contrepartie, à l’attribution d’actions. Acte constitutif Les statuts doivent être établis par écrit et contiennent des mentions obligatoires  Publicité La constitution de la société doit faire l’objet d’une insertion dans un journal d’annonces légales. Elle fait également l’objet d’une insertion au bulletin officiel des annonces civiles et commerciales (BODACC) à la diligence du greffier du tribunal de commerce. Immatriculation Le dossier d’immatriculation est déposé au centre de formalités des entreprises (CFE) de la chambre de commerce et d’industrie (CCI) ou de la chambre de métiers et de l’artisanat (CMA) selon l’activité et le nombre de salariés.   Fonctionnement Fonctionnement Gouvernance et prise de décision L’associé unique exerce les pouvoirs dévolus à la collectivité des associés dans les SAS pluripersonnelles, sous la forme de décisions unilatérales qui concernent tant le fonctionnement courant de la société que la modification de des statuts. L’associé unique ne peut pas déléguer ces décisions à un tiers. Nomination et révocation des dirigeants L’associé unique peut se désigner lui-même comme président ou confier cette fonction à un tiers, personne physique ou morale, qui n’est pas actionnaire. Obligations comptables Obligations comptables de droit commun. Compte bancaire séparé Oui. Dépôt des comptes sociaux Dépôt au greffe du tribunal de commerce. Dispense de déposer le rapport de gestion. Dispense d’établir le rapport de gestion pour le président-associé unique personne physique sous certaines conditions. Le dépôt des comptes vaut approbation par l’associé unique. Possibilité de demander la confidentialité des comptes sociaux pour les sociétés répondant à certains critères. Publicité au BODACC à la diligence du greffier. Droit des entreprises en difficulté Livre sixième du Code de commerce. Imposition des bénéfices Impôt sur les sociétés. Possibilité d’opter pour l’impôt sur le revenu si elle a moins de cinq ans, sous conditions.   Statut de l'entrepreneur Statut des dirigeants et des associés Dirigeants Responsabilité des dirigeants Le régime de responsabilité du président de la SASU est calqué sur celui des dirigeants de la SAS. Régime social des dirigeants Le président relève du régime général des salariés de la sécurité sociale en tant que cadre, comme le directeur général de la SA. Régime fiscal des dirigeants La rémunération du président de la SASU est imposée dans la catégorie des traitements et salaires à l’impôt sur le revenu. Associés Responsabilité de l’associé unique La responsabilité de l’associé unique est limitée à ses apports, sauf s’il s’est porté caution de la société. Régime fiscal de l’associé unique Dividendes imposables dans la catégorie des revenus de capitaux mobiliers à l’impôt sur le revenu. Si la société a opté pour l’impôt sur le revenu, ses bénéfices sont imposables entre les mains de l’associé unique, dans la catégorie de revenus correspondant à son activité.   En savoir plus sur les avantages et les inconvénients d'une SASU.

Les avantages et inconvénients d'une Entreprise...

Cette fiche vous est proposée par le Conseil Supérieur de l'Ordre des Experts Comptables.   L'Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitiée (EURL) est une des formes hybrides que peut pendre l'entrepreneuriat. Présentation des avantages et inconvénients de ce statut juridique.   Principaux avantages En termes de responsabilité : Limitation de la responsabilité de l'associé unique à son apport au capital social, sauf demande de garantie personnelle d'un associé Au plan financier : Capital social fixé librement Possibilité de trouver des financements par une ouverture du capital social Au plan fiscal : Option pour l'Impôt sur les Sociétés possible (option irrévocable) En matière de développement et transmission : Structure évolutive en cas d'entrée de nouveaux associés avec un formalisme atténué Possibilité d'organiser la transmission progressive de son activité Continuité de la structure en cas de décès ou d'incapacité de l'associé par son ou ses héritier(s)   Principaux inconvénients En termes d'organisation et de fonctionnement : Formalisme lors de la constitution (statuts à rédiger, publicité légale, etc.) Formalisme en cours de vie de la société (mais atténué si le gérant est l'associé unique) Au plan fiscal : Impossibilité d'être imposé selon le régime forfaitaire de la micro-entreprise ou de l'autoentrepreneur Au plan social : Cotisations sociales calculées sur la totalité des bénéfices en l'absence d'option pour l'Impôt sur les Sociétés En matière de développement et transmission : Transmission des parts sociales à des non associés soumise à l'agrément des associés   En savoir plus sur la création et le fonctionnement d'une EURL.

Vous avez un nouveau message

Une question ?

Interrogez la
communauté

En direct
du forum

Derniers articles

Entreprise : Caution solidaire et régime matrimonial.

Lors de la souscription d’un crédit, y compris de trésorerie, il est  n’est pas rare que votre (vos) banquiers souhaitent votre caution solidaire en terme de garanties.

0

Lire la suite

Entreprise de maçonnerie générale à Mardeuil

L’entreprise MONTERIO JOSE se spécialise dans tous les travaux de maçonnerie générale, de rénovation immobilière et de ravalement. Ses zones d’int

0

Lire la suite

Dernières questions

Bonjour, je souhaite développer en marketing une stratégie avec des blogueurs et influenceurs pour augmenter la visibilité d'un site mais je ne sais pas bien comment m'y prendre. Que me conseillez-vous ?

2

Répondre

Bonjour, je souhaite développer en marketing une stratégie avec des blogueurs et influenceurs pour augmenter la visibilité d'un site mais je ne sais pas bien comment m'y prendre. Que me conseillez-vous ?

0

Répondre

Une question ?

Interrogez la
communauté