Filtre : Tous

Icon Utilisateur

Si la formation pro suivait le modèle de Netflix

Si la formation pro suivait le modèle de Netflix

FORCES développe un supermarché de la formation en ligne et anticipe la réforme de la formation professionnelle.

 

La réforme de la formation professionnelle en cours intitulée « la liberté de choisir son avenir professionnel », peut faire évoluer les mentalités et faire que les français prendront demain en main leur formation professionnelle et donc leur employabilité. Forces, pionnier de l’e-learning, est convaincu que la formation en ligne doit se calquer sur le modèle américain et a pour cela développé une plateforme de e-learning ludique inspirée des jeux vidéo et des réseaux sociaux.

 

A l’instar de la musique ou des films, la formation peut-elle devenir un service de grande consommation ?

 

Quelles sont les raisons du succès des plateformes de musique et films ?

  • Une offre importante et variée 
  • Des abonnements à des prix abordables
  • Des plateformes de connexion qui incitent à l’achat

 

Les Américains ont l’habitude de dépenser des sommes importantes pour leurs études initiales. Ils contractent pour se faire des emprunts significatifs sur des durées longues. Aux USA, les entreprises ne sont pas obligées de former leurs salariés. Les individus sont donc obligés de payer leur formation continue s’ils veulent continuer à se former. Les plateformes américaines Udemy et Lynda (rachetée par LinkedIn) proposent des catalogues de formation en vidéo assez complets, bien qu’orientés utilisation des logiciels des grands éditeurs américains. Le marché américain est de 330 millions d’habitants et 1 milliard 300 000 personnes parlent anglais. Les logiciels Microsoft, Oracle, Adobe sont diffusés partout dans le monde, le marché des plateformes de formation est donc mondial.

 

La majorité des Français a effectué des études gratuites ou quasi gratuites. Les Français ne sont donc pas habitués à payer pour leur formation. De plus, les entreprises ont l’obligation générale de former leurs salariés et doivent proposer à minima une formation à chaque salarié dans le cadre de l’entretien professionnel. La formation est donc de la responsabilité des entreprises et pas celle des salariés. Est-ce que la réforme de la formation professionnelle en cours intitulée « la liberté de choisir son avenir professionnel », va faire évoluer les mentalités et faire que les français vont effectivement prendre en main leur formation ? La dotation du CPF en euros devrait certainement y contribuer.

 

En France, quelques éditeurs proposent des catalogues de formations sur étagères, avec aussi une prédominance des formations sur les logiciels américains. Donc un marché francophone moins important et moins mûr que le marché américain.

 

Et surtout, dans le monde, le marché de la formation continue est bouleversé par de nouveaux entrants qui proposent des modes de formation innovants : digital learning, MOOCs, SPOCs, blended learning, etc.

 

A propos de FORCES

FORCES a développé un catalogue de 1200 vidéos enregistrées par 380 experts : 300 formations concernent l’entrepreneuriat, 600 l’entreprise, 300 le comportemental et l’emploi.

 

Forces propose sur une plateforme de e-learning, www.forces-lms.com, 47 parcours de formation (60 fin 2018) composés de vidéos, tests de connaissances, textes.

 

Comme dans un supermarché les entreprises et les individus choisissent les parcours de formation qui les intéressent. L’objectif est de former de l’apprenti au cadre supérieur, y compris les millions de dirigeants et salariés de TPE/PME qui actuellement ne se forment pas.

 

Un pack 10 parcours (environ 120 heures de formation en ligne) est commercialisé 500 euros HT, soit moins cher qu’une journée de formation en salle dans un organisme de formation classique. Comme le CPF sera doté annuellement de 500€, chaque bénéficiaire du CPF pourra étudier, chaque année, un programme de formation de 120 heures et pourra prendre en main son avenir professionnel.

 

Les parcours de formation sont hébergés dans une entreprise virtuelle. Les apprenants représentés par des avatars se déplacent dans l'entreprise pour accéder aux formations et peuvent communiquer entre eux.

 

La plateforme est "gamifiée". Les apprenants possèdent un tableau de bord individuel, participent à des challenges, peuvent gagner des récompenses.

 

La présentation ludique et les fonctionnalités inspirées des réseaux sociaux et du jeu en ligne, permettent d’attirer plus de personnes vers la formation et d’augmenter l’engagement des apprenants.

 

1 min 40 s pour découvrir FORCES-LMS 

 

Contact médias : jpdebeuret@forces.fr ou 06.82.93.35.07 - Créateur et dirigeant de FORCES

Partager cet article !

Réagir à cet article

Ces articles pourraient vous intéresser

Le nom de votre entreprise est-il disponible en...

Choisir un nom de domaine c’est tout aussi simple que de trouver un nom d’entreprise …Créer son entreprise ou simplement se décider à se lancer sur la toile numérique, vous devez choisir votre nom d’entreprise et de nos jours il parait inévitable de penser à déposer votre nom de domaine.Voici donc quelques outils et astuces qui pourront vous aider à trouver et/ou vérifier l’utilisation de votre nom de domaine. En effet, de nos jour, il y a le nom de domaine (NDD) mais il faut également vérifier la disponibilité du nom d’utilisateur pour les réseaux sociaux (Facebook, Twitter …).1/ Je n’ai pas d’idée ? Rechercher et trouver un nom de domaineThenameapp.com : vous permet de vérifier la disponibilité sur les extensions en .com, .net, .co, .me . Mais aussi et surtout de vérifier si vous pourrez l’utiliser comme alias sur les principaux réseaux sociaux.Le + : visibilité pour les réseaux sociaux.LDS ou LeanDomainSearch : pratique, en un instant il vous aide à trouver votre nom de domaine.Le + : facilité de lecture, les NDD disponible sont affichés en vert.Le – : site anglais qui cible principalement les extensions en .comImpossibility : en partant d’un mot clés de votre choix, ce moteur de recherche vous propose toute une liste de suggestion disponible.Le + : efficace pour une première recherche car il propose uniquement des idées utilisableLe – : sur une base anglophone donc vous proposera des idées en anglais et en .com “only”2/ J’ai déjà un nom ! Vérifier la disponibilité d’un nom de domaine et choix de l’extensionVous avez déjà votre nom de marque, d’entreprise et vous souhaitez acquérir un nom de domaine.Afin de vérifier la disponibilité de votre nom et choisir votre extension (.fr, .com, .info…) vous pouvez vous dirigez vers votre registar (bureau d’enregistrement ex: OVH, Amen, 1&1 …) préféré et bien entendue agréé par l’Afnic.Vous pouvez également effectuer une recherche en masse avec LWS Le + : une recherche en masse simple et en accédant à un grand choix d’extension (du .fr ou .xyz en passant par les .mode, .center, .cool, .market …)3/Vérifier, vérifier … et encore vérifier pour anticiperBien entendu, avant de vous arrêter sur un nom, nous vous invitons à effectuer quelques dernière vérification notamment sur :Le site de l’INPI : et si votre nom de domaine était déjà une marque protégée, ce serait dommage non?Les site societe.com ou verif.com peut-être qu’une entreprise utilise déjà ce nom.Sur les moteurs de recherches Google, Bing, Yahoo… ici ce sera pour vérifier l’environnement lié à votre nom de domaine. Se situer au niveau de la concurrence, et voir s’il n’y a pas un “vieux dossier”, une histoire ou un article qui pourrait fragiliser votre référencement par exemple.Nous vous invitons également à consulter la fiche “Le nom de l’entreprise” sur le site de l’AFE (Agence France Entrepreneur) pour tout savoir sur le nom d’entreprise et sur les précautions à prendre lors de votre choix.RepèresComment protéger le nom de mon entreprise ?En tant que marque : je dépose le nom en tant que marque à l’INPI pour obtenir une marque française sous réserve que les critères de validité soient remplis.Comme noms de domaine : je réserve les noms de domaine correspondants, de préférence, au moins  à : .fr et .com.A titre de dénomination sociale (inscription de ma société au registre du commerce et des sociétés lors de son immatriculation).La protection de la dénomination sociale a une portée nationale, se délimite par les activités de l’entreprise et débute à la date d’immatriculation de la société. Retrouvez d'autres conseils, astuces sur notre site : www.labulleweb.com

Services Cloud : comment s’en servir en entrepr...

  Si les services Cloud sont de plus en plus utilisés en entreprise, ce n’est pas pour autant qu’ils y sont adaptés. On vous explique pourquoi. Selon une étude réalisée en janvier 2017 par Netskope (entreprise américaine spécialisée dans la sécurisation des applications de Cloud), une société comprend en moyenne 1 031 services Cloud, ce qui constitue une progression de 5% par rapport au trimestre dernier (977 services utilisés).   Sans surprise, les services les plus utilisés sont One Drive et Outlook, suivis de près par les réseaux sociaux Facebook et Twitter. Du côté des nouveaux venus, on note l’apparition de Slack, plateforme de communication collaborative.   Protéger les données sensibles   Si cette utilisation massive de services Cloud est encourageante quant à la nécessaire transition numérique des entreprises, elle n’est pas sans présenter quelques risques. En effet, la même étude rappelle que plus de 80% des solutions Cloud ne chiffrent pas les données, 66% n’indiquent nulle part dans le contrat que le client est propriétaire de ses données, et 42% n’autorisent même pas les administrateurs à contrôler les mots de passe.   Cela pose donc des problèmes évidents de protection des données et de sécurisation des informations pour les entreprises. D’autant plus que les services Cloud ne sont pas immunisés contre les attaques, au premier rang desquelles les backdoors, les adwares ou encore les malwares en JavaScript. Qu’il s’agisse d’informations considérées comme sensibles, confidentielles voire personnelles, il devient ainsi plus que nécessaire d’accompagner cette utilisation de services Cloud de réelles mesures de protection des données, et d’une politique efficace anti-cyberattaques.

Vous avez un nouveau message

Une question ?

Interrogez la
communauté

En direct
du forum

Derniers articles

Votre spécialiste du cuir à Limoges

L’entreprise Cuir Lifting-Cordonnerie des Halles située à Limoges, dans le département de la Haute -Vienne, est spécialisée dans la rénovation du cuir.

0

Lire la suite

Si la formation pro suivait le modèle de Netflix

FORCES développe un supermarché de la formation en ligne et anticipe la réforme de la formation professionnelle.   La réforme de la formation professionnelle en

0

Lire la suite

Dernières questions

Bonjour, j'aimerais bien avoir quelques tips concernant le SEO, je souhaiterai mieux comprendre comment obtenir des bons backlinks, et j'aimerais bien savoir qu'est-ce qu'un bon backlink. Merci !

0

Répondre

Bonjour, je souhaite développer en marketing une stratégie avec des blogueurs et influenceurs pour augmenter la visibilité d'un site mais je ne sais pas bien comment m'y prendre. Que me conseillez-vous ?

2

Répondre

Une question ?

Interrogez la
communauté