Filtre : Tous

Icon Utilisateur

Reçu pour solde de tout compte : quel formalisme, quelle valeur ?

Cette fiche vous est proposée par Wolters Kluwer ?

 

A l'issue de toute rupture du contrat de travail, l'employeur remet un reçu pour solde de tout compte au salarié. Bien rédiger ce document est essentiel, le salarié ne pouvant plus contester, après six mois, les sommes mentionnées.

 

  • Le reçu pour solde de tout compte est-il obligatoire ?

> Le Code du travail ne prévoit pas expressément que l’établissement d’un reçu pour solde de tout compte est obligatoire en cas de rupture du contrat de travail. Néanmoins, l’administration semble considérer comme impérative la remise d’un tel document au salarié [Circ. DGT n° 2009-5, 17 mars 2009].

 

> Quoi qu’il en soit, en pratique, s’il n’est pas légalement obligatoire, l’employeur a tout intérêt à établir un reçu pour solde de tout compte, afin de se prévaloir de son effet libératoire (voir ci-dessous).

 

  • Quelles mentions doivent y figurer ?

Le Code du travail ne fixe pas une liste de mentions devant obligatoirement figurer dans le reçu pour solde de tout compte. Il précise seulement qu’il « fait l’inventaire des sommes versées au salarié lors de la rupture du contrat de travail » [C. trav., art. L. 1234-20, al. 1er]. En pratique, le reçu pour solde de tout compte doit lister de manière détaillée et précise les éléments de rémunération remis au salarié à l’occasion de la rupture de son contrat : dernier salaire, prorata du 13e mois le cas échéant, indemnité de congés payés, indemnité de préavis, indemnité de licenciement, indemnité de fin de contrat, etc.

La mention de la date de remise (et donc de signature) du reçu n’est pas imposée, mais elle est essentielle afin de marquer le point de départ du délai de contestation (voir ci-contre). À cet égard, si ce délai n’a pas non plus à figurer dans le reçu, il est utile de le préciser afin que le salarié signe celui-ci en toute connaissance de l’état de ses droits.

 

  • Sous quelle forme doit-il être établi ?

Le seul formalisme exigé par le Code du travail est l’établissement en double exemplaire du reçu pour solde de tout compte, dont l’un doit être remis au salarié. Le reçu doit indiquer qu’il a été rédigé en double exemplaire [C. trav., art. D. 1234-7]. Le reçu pour solde de tout compte qui n’a pas été rédigé en double exemplaire, ou dont l’un des deux exemplaires n’a pas été remis au salarié, ne produit aucun effet [Cass. soc., 16 juill. 1997, n° 94-41.938].

 

  • Quand doit-il être remis ?

Le reçu pour solde de tout compte est, en principe, remis au salarié à la date de fin de son contrat de travail. Si le salarié doit effectuer un préavis, il s’agit de la date à laquelle celui-ci s’achève. Si le salarié n’a pas à réaliser de préavis (par exemple en cas de licenciement pour faute grave), le reçu peut être délivré le jour où la fin du contrat est notifiée. Enfin, si le salarié est dispensé d’exécuter son préavis, il est possible de remettre le reçu au cours de la période de celui-ci [Cass. soc., 17 janv. 1996, n° 92-42.734].

 

  • Doit-il être signé ?

> Le salarié n’est pas obligé de signer le reçu pour solde de tout compte. L’employeur ne peut pas subordonner le versement des sommes dues à la signature du reçu par le salarié. S’il ne le signe pas, le reçu ne produit aucun effet libératoire.

> La signature du reçu n’interdit pas au salarié de contester par la suite le bien-fondé de son licenciement. Il peut donc réclamer des dommages et intérêts pour licenciement sans cause réelle et sérieuse [Cass. soc., 2 févr. 2011, n° 09-40.453].

 

  • Peut-il être contesté ?

Le salarié dispose d’un délai de six mois pour dénoncer le reçu pour solde de tout compte, à compter de sa signature [C. trav., art. L. 1234-20]. La dénonciation doit être effectuée par lettre recommandée [C. trav., art. D. 1234-8].

 

  • Dans quelle mesure le reçu a-t-il un effet libératoire ?

Si le salarié n’a pas contesté le reçu pour solde de tout compte dans le délai de six mois, le reçu devient libératoire pour l’employeur, pour les sommes qui y sont mentionnées [C. trav., art. L. 1234-20, al. 2]. Autrement dit, le salarié ne peut plus ni réclamer le paiement de ces sommes ni contester leur montant. Il conserve la faculté, en revanche, de contester aussi bien la validité de son licenciement que la régularité de la procédure qui y a mené (voir ci-dessus).

 

En savoir plus sur la rupture du contrat de travail.

Partager cet article !

Réagir à cet article

Ces articles pourraient vous intéresser

Comité d’entreprise pour PME : externalisez vot...

  Lorsqu’une PME atteint 50 salariés, elle doit obligatoirement disposer d’un comité d’entreprise.Mettre en place ce type de dispositif en interne peut être long, fastidieux et très coûteux pour l’entreprise, compte tenu des moyens humains et matériels engagés. Faire appel, pour une PME, à un comité d’entreprise externalisé apparaît alors comme une solution adéquate, simple et rapide à mettre en place. Découvrons pourquoi dans cet article.A quoi sert un comité d’entreprise pour les PMELa représentation du personnelLégalement, à partir de 50 salariés, les PME doivent disposer d’un comité d’entreprise. Présidé par le chef d’entreprise et composé dedélégués syndicaux et de représentants du personnel élus, le CE assure le dialogue social. Il statue notamment sur les conditions de travail (temps de travail, formation professionnelle, règlement intérieur, droit social, subventions, assistance juridique et bilan annuel …).La gestion des activités culturelles et socialesEn termes de gestion des animations culturelles et sociales dans l’entreprise, le CE est également très important, car il propose plusieurs activités et services à destination du salarié et sa famille. L’objectif de ce dispositif est d’améliorer ses conditions de vie et de bien-être (logements, crèches, cantines, activités sportives, bibliothèques, institutions de retraites, centres d’apprentissage, colonies de vacances…)Les avantages d’un comité d’entreprise externalisé pour PMEAvoir un CE de qualité pour PME apporte plusieurs avantages, à la fois pour le salarié et l’entreprise.Simplifier la gestion du comité d’entrepriseLa mise en place d’un CE externalisé permet aux PME (entreprises de moins de 250 salariés), de pouvoir faire profiter à leur personnel de nombreuses offres promotionnelles, et ce, de manière simple et rapide sans contrainte de gestion ni avance de trésorerie.En effet, l’outsourcing de ce service évite aux PME d’avoir à gérer le dispositif de billetterie. La relation client, le contrôle des stocks et des billets est donc pris en charge par un prestataire, évitant ainsi d’embaucher un salarié à temps plein, uniquement pour gérer la plateforme de vente en ligne.Avoir une billetterie de qualité pour les salariésLa mise en place d’une billetterie en ligne à tarif réduit et de qualité pour vos salariés leur permet d’accéder à tout moment aux offres CE, via leur espace personnel. Ils peuvent ainsi, facilement et n’importe quand, effectuer leurs achats.Ce type de dispositif a également bien d’autres avantages :En souscrivant à un CE externalisé proposant une billetterie en ligne, vous pouvez offrir à chacun des salariés un code d’accès privé pour qu’ils puissent avoir leur espace personnel.Les salariés ont également la possibilité de choisir facilement leur mode de livraison en sachant que la plupart des offres sont maintenant dématérialisées.Le paiement est 100% sécurisé, sur tous les types d’achats effectués sur le site.Des conseillers sont à l’écoute de vos salariés, s’ils rencontrent des difficultés sur le site.Ils ont un large choix d’avantages : bons d’achats grandes enseignes, promotions, offre loisirs, vacances, colonies, logements, abonnements presse, coffrets cadeaux…Comité d’entreprise pour PME : externalisez votre CE et offrez du pouvoir d’achat à vos salariésÉconomiser en externalisant votre CEFaites appel à un système type comité d’entreprise à l’écoute de vos contraintes budgétaires, en souscrivant à Réducbox qui fixe le droit d’entrer proportionnellement à votre effectif. En tant que PME, vous aurez l’assurance d’avoir un comité d’entreprise externalisé abordable, par rapport à vos moyens et vos besoins.Ainsi, la gestion en ligne d’une billetterie externalisée permet de faire gagner du temps et de l’argent à votre PME. Que vous soyez 10 ou 250 salariés, faire appel à un comité d’entreprise externalisé, c’est vous simplifier la vie, tout en ayant l’assurance d’un service de qualité et à moindres frais.Je souhaite découvrir les offres REDUCBOX pour PME ! 

Existe-t-il une obligation de formation des sal...

Cette fiche vous est proposée par le Conseil Supérieur de l'Ordre des Experts Comptables.   En matière de formation professionnelle, l’employeur n’est pas seulement tenu de payer les cotisations formation obligatoires. Il doit également mettre en œuvre de manière effective son obligation de formation sous peine d’être redevable de dommages et intérêts au profit des salariés. Cette obligation est indépendante du droit du salarié de se former dans le cadre du droit individuel à la formation (DIF), ou du compte personnel de formation, qui entre en vigueur en 2015.   L'obligation légale de formation La loi impose à l’employeur de former les salariés : « l’employeur assure l’adaptation des salariés à leur poste de travail. Il veille au maintien de leur capacité à occuper un emploi, au regard notamment de l’évolution des emplois, des technologies et des organisations. Il peut proposer des formations qui participent au développement des compétences, ainsi qu'à la lutte contre l'illettrisme. Les actions de formation mises en œuvre à ces fins sont prévues, le cas échéant, par le plan de formation ».   L’accès à la formation professionnelle Cet accès est assuré : soit à l’initiative de l’employeur dans le cadre du plan de formation, pendant le temps de travail ; soit à l’initiative du salarié dans le cadre du CIF (congé individuel de formation) ou du compte personnel de formation, hors du temps de travail ; soit à l’initiative du salarié avec l’accord de l’employeur dans le cadre du DIF ou du compte personnel de formation, pendant le temps de travail ; soit par le biais des contrats de professionnalisation.   Le plan de formation comprend deux types d’actions de formation : les actions d’adaptation au poste de travail ou liées à l’évolution des emplois ou au maintien dans l’emploi, et les actions destinées au développement des compétences. Les actions d’adaptation au poste ou liées à l’évolution dans l’emploi peuvent être imposées au salarié. Le refus d’y participer peut constituer un motif de licenciement. En revanche, le salarié peut valablement refuser de suivre des actions de développement des compétences qui se dérouleraient hors du temps de travail effectif, ainsi qu’un bilan de compétences ou une validation des acquis de l’expérience.   En savoir plus sur les sanctions que risque l'employeur en cas de défaut de formation.

Accident du travail : quelle solution pour les ...

Cette fiche est rédigée par Humanis.   Vous bénéficiez d’indemnités journalières versées par le Régime social des indépendants (RSI) en cas d’accident du travail, mais est-ce suffisant ? Découvrez comment garantir votre niveau de vie.   En cas d’accident du travail, les indépendants comme les artisans et les commerçants peuvent bénéficier d’indemnités journalières maladies versés par le RSI, le Régime Social des Indépendants. Cependant, les indemnisations en cas d’accident de travail peuvent se révéler insuffisantes pour garantir le niveau de vie du travailleur indépendant et de sa famille.   Le contrat prévoyance individuelle En cas d’arrêt de travail pour maladie, grâce au contrat prévoyance individuelle, votre salaire est garantie dans son intégralité jusqu’à 3 ans. Votre famille est donc protégée financièrement. Vos frais d’exploitation sont pris en charge sous la forme d’indemnités journalières si vous souscrivez une garantie.     En savoir plus : pour être protégé au mieux en cas d’arrêt de travail, découvrez l’assurance Arrêt de travail Radiance groupe Humanis, une solution développée pour les travailleurs indépendants et les TNS.

Vous avez un nouveau message

Une question ?

Interrogez la
communauté

En direct
du forum

Derniers articles

Taxi des Couleurs : le prestataire de vos déplacements

L’entreprise Taxi des Couleurs est votre prestataire de confiance pour vos déplacements entre Lyon, Chambéry, Bourg-en-Bresse et Grenoble. Nous proposons aussi le transport en vill

0

Lire la suite

Auto Ecole Anne-Marie

            Fondée en 1987 à Caen, l’auto-école Anne-Marie vous propose différentes formations (code de la rout

0

Lire la suite

Dernières questions

Bonjour, j'aimerais bien avoir quelques tips concernant le SEO, je souhaiterai mieux comprendre comment obtenir des bons backlinks, et j'aimerais bien savoir qu'est-ce qu'un bon backlink. Merci !

1

Répondre

Bonjour, je souhaite développer en marketing une stratégie avec des blogueurs et influenceurs pour augmenter la visibilité d'un site mais je ne sais pas bien comment m'y prendre. Que me conseillez-vous ?

2

Répondre

Une question ?

Interrogez la
communauté