Filtre : Tous

Icon Utilisateur

Qu'est-ce que l'immobilier d'entreprise ?

L’immobilier d’entreprise est le marché au niveau duquel se font les transactions d’achat, de vente et de locations de biens immobiliers d’entreprise. Ces derniers sont représentés par : les bureaux, les usines, les entrepôts, les centres commerciaux, les boutiques, les parkings, les terrains…

Certaines mesures gouvernementales ont été instaurées afin d’épanouir ce marché.
En effet, un décret sur les aides à l’investissement en immobilier d’entreprise a été émis le 28 août 2008. Il stipule que dans les zones d’aide d’investissement aux PME (petites et moyennes entreprise) le montant de l’aide accordée peut atteindre au maximum 20% pour les moyennes entreprises et 30% pour les petites entreprises. Cette aide est accordée dans la limite de 200 000 euros en 3 ans. Si ce seuil est dépassé, le taux s’élève alors à 15% pour les petites entreprises et 7.5% pour les moyennes entreprises.

La gestion des biens immobiliers au sein d’une entreprise nécessite un travail rigoureux et pouvant s’avérer parfois compliqué. Dans cette optique, il est possible de faire appel à une société civile immobilière (SCI). Une SCI est une société qualifiée pour gérer l’administration et la propriété des biens immobiliers. Elle présente beaucoup d’avantages car elle représente un outil efficace d’administration et de transmission de patrimoine.

 

 

Source : www.petite-entreprise.net

Partager cet article !

Réagir à cet article

Entrepreneur

Icon Utilisateur

26/09/2014

Equipe Wikipme

Mots clés : Immobilier Vie de l'entreprise Subventions SCI

Ces articles pourraient vous intéresser

4 leçons pour une vie professionnelle épanouie

Pour une vie professionnelle réussie, méditez ces 4 leçons sur : Communication - Procédures – Hiérarchie et Gestion des affaires. 1°) Communication : Un homme entre dans la douche au moment où sa femme en sort lorsque ça sonne à la porte. La femme s'enroule dans une serviette et va ouvrir. C'est Laurent, le voisin. Avant qu'elle n'ait pu dire un mot, il lui dit: "Je te donne 800$ si tu laisses tomber ta serviette". Elle réfléchit et décide de laisser tomber sa serviette. Il l'admire puis lui donne 800$. Elle remonte dans la salle de bain avec l’argent dans les mains. Son mari, encore sous la douche, lui demande "C'était qui ?" "C'était Laurent" "Super, il t'a rendu les 800$ qu'il me devait ?" Morale n°1: Si vous travaillez en équipe, partagez rapidement les informations concernant les dossiers communs, vous évitez ainsi bien des malentendus désagréables. 2°) Procédures : Au volant de sa voiture, un prêtre raccompagne une nonne au couvent. Le prêtre ne peut s'empêcher de regarder ses superbes jambes croisées. Il pose la main sur la cuisse de la nonne. Elle le regarde et lui dit: "Mon père, vous souvenez-vous du Psaume 129 ?" Le prêtre retire sa main et se confond en excuses. Les voilà arrivés au couvent. La nonne descend de la voiture sans dire un mot. Le prêtre pris de remords pour son geste déplacé se précipite sur la Bible, à la recherche du Psaume 129. Psaume 129: "Allez de l'avant, cherchez toujours plus haut, vous trouverez la gloire" morale n°2 : Au travail, une bonne connaissance des procédures est recommandée pour atteindre les objectifs ...   3°) Hiérarchie : Un représentant, une employée et un directeur du personnel sortent du bureau à midi et marchent vers un restaurant lorsqu'ils trouvent une vieille lampe à huile. Ils la frottent, un génie s'en échappe et leur dit: ''Comme vous êtes 3, vous n'aurez qu'un vœu chacun". L'employée bouscule les deux autres: " A moi! Je veux être sur une plage des Bahamas, sans aucun souci et profiter de la vie". Et pouf, l'employée de bureau disparaît. Le représentant s'avance à son tour : "A moi! Je veux boire un pina colada sur une plage de Tahiti avec la femme de mes rêves !" Et pouf, le représentant disparaît. "C'est à toi" dit le génie au directeur du personnel. "Je veux que ces deux-là soient de retour au bureau après la pause déjeuner..." Morale n°3 : En règle générale, laissez toujours les chefs s'exprimer en premier, et méfiez-vous du Directeur des ressources humaines. 4°) Gestion des affaires : À la ferme, le cheval est malade. Le vétérinaire dit au fermier: "Je lui injecte un remède, si dans 3 jours il n'est pas remis, il faudra l'abattre." Le cochon qui a tout entendu, dit au cheval: "Lève-toi!" Mais le cheval est trop fatigué. Le 2e jour le cochon dit: "Lève-toi vite!" Le cheval est toujours aussi fatigué. Le 3e jour le cochon dit: "Lève-toi sinon ils vont t'abattre!" Alors dans un dernier effort, le cheval se lève. Heureux, le fermier dit: "Faut fêter ça: on tue le cochon! Morale n°4 : Toujours s'occuper de ses affaires et la fermer 

L'emploi dans les TPE

Cette fiche vous est proposée par le Conseil Supérieur de l'Ordre des Experts Comptables.   Selon une étude de la DARES, le service statistique du ministère du travail, consacrée à l’emploi dans les TPE, un tiers des TPE ont un seul salarié. Fin décembre 2013, les entreprises de 1 à 9 salariés emploient 3 millions de salariés, soit 20 % des salariés du secteur concurrentiel. Les TPE comptent en moyenne 2,9 salariés mais plus d’un tiers n'en comptent qu’un seul, et près de 50 % des TPE ont au moins un non-salarié (gérant de l’entreprise, membre de la famille), 630 000 non-salariés travaillent ainsi aux cotés des 3 millions de salariés. Le taux de contrat à durée déterminée, en progression depuis 2009, baisse très légèrement en 2013 : 13,7 % des salariés des TPE occupent un emploi en CDD tandis qu’ils sont 7,6 % dans les entreprises de 10 salariés ou plus. Le recours aux CDD est un peu plus élevé dans les TPE de l’industrie que dans la construction et le tertiaire. Près de la moitié des CDD sont des emplois aidés, principalement les contrats d’apprentissage ou de professionnalisation qui représentent 81,6 % des emplois aidés auxquels ont recours les TPE. Alors qu’elle diminuait régulièrement depuis l’année 2000, la part des salariés des TPE en emploi aidé progresse de 6,2 % en 2013 par rapport à 2012, du fait de la montée en charge des emplois d’avenir et des contrats de génération. 7,5 % des salariés des TPE ont un emploi aidé, soit près de 230 000 salariés, 16,5 % des TPE, soit près de 170 000 entreprises, ont des salariés en emploi aidé et 13 % n’ont pas d’autres salariés que celui en emploi aidé. Dans les TPE, la durée hebdomadaire moyenne de travail déclarée des salariés à temps complet est de 36,3 heures, stable par rapport à 2012. Le temps partiel est plus fréquent dans les TPE : 28,5 % des salariés des TPE sont à temps partiel tandis qu’ils sont 16,2 % dans les entreprises de 10 salariés ou plus, et le recours au temps partiel diminue avec la taille de l’entreprise. La durée hebdomadaire moyenne de travail des salariés à temps partiel est stable en 2013, à 18,5 heures, et 69,1 % des salariés des TPE à temps partiel effectuent moins de 24 heures par semaine.   Source : Ministère du Travail, de l’emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social - 12/2014 

Quel est le contexte de la fin des tarifs régle...

Cette fiche est rédigée par EDF Entreprises.   Attention : la fin des tarifs réglementés ne concerne pas les tarifs Bleus en électricité et les consommateurs de moins de 30 000 MWh en gaz naturel. Le marché français de l’électricité et du gaz naturel s’est ouvert progressivement à la concurrence depuis 1999. Les consommateurs finals peuvent ainsi librement choisir et changer de fournisseur d’électricité pour décider : soit d’opter pour une offre à prix de marché, dont le prix de fourniture est librement fixé par les fournisseurs, soit de conserver une offre au tarif réglementé de vente d‘électricité (portée exclusivement par les fournisseurs historiques, EDF et les Entreprises Locales de Distribution sur leurs zones de desserte) et dont les prix sont fixés par les pouvoirs publics. L’évolution des conditions d’octroi des tarifs réglementés de vente d’électricité Ainsi, à compter du 1er janvier 2016, les clients ayant un contrat d’électricité avec une puissance souscrite strictement supérieure à 36 kVA ne pourront plus bénéficier des tarifs réglementés. En pratique, ce sont donc les actuels tarifs Jaunes et tarifs Verts qui sont concernés par l’échéance du 31 décembre 2015. Les tarifs Bleus seront quant à eux maintenus. Cette évolution est inscrite dans le code de l’énergie. Elle a été prévue par la loi du 7/12/10 sur la « Nouvelle Organisation du Marché de l’Electricité », dite Loi NOME. Vous devrez donc avoir souscrit auprès du fournisseur de votre choix une offre à prix de marché pour vos sites dont la puissance souscrite est strictement supérieure à 36 kVA avec une prise d’effet au plus tard le 1er janvier 2016. Le marché du gaz naturel concerné par la fin des tarifs réglementés Pour le gaz naturel, les dispositions réglementaires sont les mêmes que pour l’électricité, mais les échéances sont différentes. Vous ne pourrez plus bénéficier des tarifs réglementés gaz de vente : à compter du 1er janvier 2015 pour les consommateurs dont la consommation est supérieure à 200 MWh par an, à compter du 1er janvier 2016 pour les consommateurs avec une consommation supérieure à 30 000 MWh par an et pour les immeubles à usage principal d’habitation consommant plus de 150 000 kWh par an.   Quelles sont les TPE-PME concernées par la fin des tarifs réglementés ?  Pour l’électricité Il s’agit de tous les consommateurs finals disposant de contrats de fourniture d’électricité au tarif réglementé de vente, pour leurs sites dont la puissance souscrite est strictement supérieure à 36 kVA*. En pratique, ce sont les sites au tarif Jaune et les sites au tarif Vert qui sont concernés par la fin des tarifs réglementés électricité de vente.  Les tarifs Bleus sont quant à eux maintenus. Pour le gaz naturel La fin des tarifs réglementés gaz naturel  concerne tous les consommateurs finals non domestiques consommant plus de 30 000 kWh par an. Quelle que soit l’énergie, les consommateurs concernés sont les entreprises, les industriels, d’artisans, les commerçants, les agriculteurs, les professions libérales, les copropriétés, les associations et les personnes publiques (collectivités territoriales, établissements publics, etc.). * limite théorique retenue est 33 kW    Comment savoir si ma puissance est supérieure à 36 kVA ? C’est la puissance souscrite la plus élevée de l’ensemble des postes tarifaires qu’il faut regarder. Pour savoir sur votre puissance est strictement supérieure à 36kVA*, vous pouvez retrouver cette information sur vos factures ou dans votre espace Client : edfentreprises.fr - rubrique « Contrat/Gérer les sites » edfcollectivités.fr - rubrique « Mes sites» Vous pouvez également contacter votre conseiller clientèle actuel (dont le numéro figure sur vos factures) et faire le point avec lui sur vos différents contrats si vous disposez de plusieurs sites. Pour vos tarifs Jaune ou Vert, il vous retournera gratuitement sur demande votre feuillet de gestion avec votre historique de consommation et de facturation ainsi que la puissance atteinte maximale chaque mois sur l’année écoulée pour chacun de vos sites. *pour les puissances souscrites en kW,  limite théorique retenue est 33 kW   Quelles conséquences pour vos contrats d’électricité au tarif réglementé ? La suppression des tarifs réglementés de vente d’électricité et de gaz naturel au 31 décembre 2015 entraînera la caducité des contrats d’électricité et de gaz naturel en cours au tarif réglementé. En conséquence, si vous êtes concerné, vous devrez avoir choisi et signé, avant le 31 décembre 2015, un nouveau contrat en offre à prix de marché, avec le fournisseur de votre choix. Attention : pour le gaz naturel, les consommateurs dont la consommation est supérieure à 200 MWh par an, devront  avoir choisi et signé un nouveau contrat en offre à prix de marché, avant le 31 décembre 2015.   Comment bien se préparer à l’échéance du 31 décembre 2015 ? La souscription d’une offre à prix de marché, auprès du fournisseur de votre choix, peut se faire à tout moment, sans préavis et sans indemnité de résiliation pour votre contrat d’électricité au tarif réglementé actuel, au plus tard le 31 décembre 2015. Au préalable, il convient de vous renseigner sur les différentes offres à prix de marché proposées par les fournisseurs d’électricité, afin de conclure un nouveau contrat adapté à vos besoins. L’obligation de souscrire une offre à prix de marché dans le cadre de la fin des tarifs réglementés en électricité concerne uniquement les sites des consommateurs dont la puissance de raccordement est supérieure à 36 kVA. Pour le gaz, seuls les consommateurs de moins de 30 000 MWh en gaz naturel sont concernés.   Bien choisir son offre à prix de marché Vous avez donc le choix de souscrire une offre de marché avec votre fournisseur actuel ou un autre fournisseur d’électricité.  Si vous souhaitez comparer des offres à prix de marché, il est important d’étudier différentes critères de sélection et de bénéficier des réponses aux questions suivantes :    Les prix sont-ils établis sur une même base (hors toutes taxes, hors TVA, TTC) ? Comment est prévue l’évolution des prix (prix fixe ou variable, choix des variables d’indexation,…) ? Y a-t-il des périodes d’engagement et les pénalités en cas de résiliation anticipée ? Quelles sont les modalités de facturation et de paiement proposées ? Quels sont les services inclus (interlocuteur dédié, modalités de contact, gestion pour les contrats multi-site, services d’efficacité énergétique, offres « vertes »…) ?

Vous avez un nouveau message

Une question ?

Interrogez la
communauté

En direct
du forum

Derniers articles

QUELLES SONT CES MARQUES EMBLÉMATIQUES « MADE IN FRANCE » ?

En 2017, des Solex sont à nouveau fabriqués en France à Saint-Lô ; il s’agit d’une nouvelle version électrique du mythique vélo à m

0

Lire la suite

Taxi des Couleurs : le prestataire de vos déplacements

L’entreprise Taxi des Couleurs est votre prestataire de confiance pour vos déplacements entre Lyon, Chambéry, Bourg-en-Bresse et Grenoble. Nous proposons aussi le transport en vill

0

Lire la suite

Dernières questions

Bonjour, j'aimerais bien avoir quelques tips concernant le SEO, je souhaiterai mieux comprendre comment obtenir des bons backlinks, et j'aimerais bien savoir qu'est-ce qu'un bon backlink. Merci !

1

Répondre

Bonjour, je souhaite développer en marketing une stratégie avec des blogueurs et influenceurs pour augmenter la visibilité d'un site mais je ne sais pas bien comment m'y prendre. Que me conseillez-vous ?

2

Répondre

Une question ?

Interrogez la
communauté