Filtre : Tous

Icon Utilisateur

Comment mieux gérer le capital humain ?

Cette fiche a été rédigée par BNP Paribas Entreprises.

 

 

Pour pérenniser votre affaire, le capital humain compte autant que le financier. Cela peut vous sembler étrange, mais c’est pourtant une réalité. Le savoir-faire et savoir-vivre de vos collaborateurs peuvent vous apporter d’énormes avantages concurrentiels, et ainsi booster vos résultats.

De plus, il est important d’anticiper pour parer aux possibles aléas de la vie : coups durs, turn over.

 

Voici quelques conseils pour mieux se protéger des coups durs.

  1. Souscrire à des assurances dédiées aux dommages dont vos entreprise pourrait être responsable
  2. Les assurances protégeant votre activité en cas de sinistre
  3. Les assurances concernant la protection de membres de votre entreprise, permettant ainsi de prévoir.

 

BNP Paribas a mis en place pour vous des offres privilégiées.

  1. BNP protection professionnels : une offre de prévoyance conçue à la fois pour assurer la pérennité de votre business et votre niveau de vie
  2. BNP Protection Santé Madelin : une complémentaire santé réservée aux professionnels indépendants relevant du RSI. Elle vous permettra d’assurer le remboursement de frais médicaux du régime obligatoire.

 

Partager cet article !

Réagir à cet article

Ces articles pourraient vous intéresser

Mon entreprise, ou un de mes magasins, est temp...

Cette fiche est rédigée par le Groupe la Poste.   Mon entreprise, ou un de mes magasins, est temporairement fermé(e) (congés, absences, travaux, sinistre…). Comment m’assurer que mon courrier ne soit pas perdu ?   Anticiper les fermetures annuelles, les travaux, les congés de vos collaborateurs ou vos propres déplacements professionnels est une nécessité impérative pour votre activité. 3 solutions sont possibles pour gérer au mieux ces situations :   Faire réexpédier votre courrier Vous pouvez à tout moment activer une réexpédition temporaire vers une autre adresse nationale (en France, incluant les DOM), ou même à l’étranger, et cela à tout moment et pour la durée que vous voulez quel que soit le volume de courrier arrivant durant la période que vous avez défini. Le tarif dépend de la durée durant laquelle s’applique la réexpédition (de 15 jours à 12 mois), et l’adresse à laquelle doit être réexpédié votre courrier (France ou étranger). Attention, certains types d’envois (Chronopost, les publicités sans adresse...) sont exclus de ce service.   Faire garder de votre courrier En alternative à la réexpédition, vous pouvez aussi faire garder votre courrier qui vous sera remis le jour ouvré suivant le terme de la période que vous avez choisi (2 mois maximum).   Alterner garde et réexpédition Dans le cas où vous multipliez les déplacements professionnels pour des durées variables, vous avez la possibilité d’effectuer la combinaison des 2 services pour assurer la meilleure adaptation à vos rythmes professionnels.   En savoir plus en cliquant ici.

Quelles qualités pour être un bon franchiseur ?

Cette fiche est rédigée par Toute la Franchise.   Un bon franchiseur doit être sérieux, humain, transparent, réactif, réaliste et enthousiaste ! Des qualités intrinsèques qui doivent se conjuguer dans le respect de l'intérêt commun, en toutes circonstances.    Un bon franchiseur est un franchiseur passionné par son activité. Charismatique, il doit savoir galvaniser ses troupes sans relâche, de ses débuts souvent chaotiques, à la gloire d'un réseau leader. Réaliste et enthousiaste, le franchiseur doit bien évidemment croire en son projet pour convaincre les franchisés du bien fondé de son réseau. Sérieux dans sa démarche de définition et de formalisation de son concept, il doit apporter toutes les garanties de succès à ses franchisés dans la plus grande transparence. Ceci est le plus délicat à tenir car en effet, à chaque étape du développement de son réseau, le franchiseur va devoir affronter de vraies difficultés organisationnelles et structurelles.   Franchiseur, un métier à part entière Le métier de franchiseur est très particulier en ce sens qu'il nécessite de perpétuelles adaptations tout au long de la vie du réseau. Au démarrage déjà, la formalisation du concept est à elle seule un exercice délicat. En effet, pour se lancer en réseau, il ne suffit pas d'extrapoler une bonne idée testée localement. Il faut que cette idée soit modélisable pour être exploitée de façon rentable dans tous les cas de figure. Une fois cet effort de formalisation réalisé, le franchiseur va enfin pouvoir lancer son réseau. Mais encore faut-il qu'il soit parfaitement entouré. Un franchiseur en effet ne peut mener de front tout seul son développement. Il doit apprendre à déléguer les recrutements, la formation, l'animation de son réseau. D'un petit patron, il devient franchiseur ! Et ce passage est souvent délicat car il demande une gestion rigoureuse, une anticipation de chaque instant, et une patience à toutes épreuves. Une fois le réseau lancé, le franchiseur endosse la responsabilité de son entreprise mais aussi, par ricochet, de celles de ses franchisés.   De l'entreprise familiale à la multi-nationale Si le rêve de tout franchiseur est de voir son réseau atteindre la maturité d'un maillage serré, pour y parvenir, il doit pérenniser son action dans le temps. Son développement doit de ce fait resté raisonné et raisonnable, car grandir trop vite peut rapidement devenir dangereux du point de vue financier mais aussi et surtout humain. En tant que tête de réseau, le franchiseur doit toujours impulser le mouvement, montrer le cap à atteindre et se donner les moyens d'y parvenir. Seul face à l'adversité, c'est à lui de donner le tempo idéal pour continuer la route sereinement. L'étape de l'internationalisation arrive bien plus tard, lorsque le réseau est consolidé et qu'il a les moyens de décliner son concept sous d'autres climats.   En savoir plus.

Qu'est-ce que le Tarif d’Utilisation des Réseau...

Cette fiche est rédigée par EDF Entreprises.   Dans le cadre de l’ouverture des marchés de l’électricité à la concurrence, le raccordement aux réseaux publics de transport et de distribution, et l’acheminement de la fourniture sont restés des missions de service public. À ce titre, le tarif payé par les utilisateurs des réseaux d’électricité est réglementé par les pouvoirs publics. Il s’agit du TURPE (Tarif d’Utilisation des Réseaux Publics d’Electricité). Appliqué dans les mêmes conditions par les gestionnaires publics de réseaux de distribution et de transport aux mêmes conditions, pour tous les types de contrat et tous les fournisseurs, le TURPE est payé par tous les utilisateurs de ces réseaux. Le TURPE est proposé par la Commission de Régulation de l’Énergie (CRE) et approuvé par décision ministérielle. En savoir plus sur les TURPE

Vous avez un nouveau message

Une question ?

Interrogez la
communauté

En direct
du forum

Derniers articles

Votre spécialiste du cuir à Limoges

L’entreprise Cuir Lifting-Cordonnerie des Halles située à Limoges, dans le département de la Haute -Vienne, est spécialisée dans la rénovation du cuir.

0

Lire la suite

Si la formation pro suivait le modèle de Netflix

FORCES développe un supermarché de la formation en ligne et anticipe la réforme de la formation professionnelle.   La réforme de la formation professionnelle en

0

Lire la suite

Dernières questions

Bonjour, j'aimerais bien avoir quelques tips concernant le SEO, je souhaiterai mieux comprendre comment obtenir des bons backlinks, et j'aimerais bien savoir qu'est-ce qu'un bon backlink. Merci !

0

Répondre

Bonjour, je souhaite développer en marketing une stratégie avec des blogueurs et influenceurs pour augmenter la visibilité d'un site mais je ne sais pas bien comment m'y prendre. Que me conseillez-vous ?

2

Répondre

Une question ?

Interrogez la
communauté