Filtre : Tous

Icon Utilisateur

Combien coûte le financement participatif ?

Cette fiche est rédigée par Lendopolis.

 

À partir de quel montant peut-on emprunter sur LENDOPOLIS ?

10000 euros.

  • Quel montant maximum peut-on emprunter sur Lendopolis ?

1000000 euros.

 

  • Sur quelle durée est-il possible d’emprunter ?

De 24 à 60 mois maximum.

 

  • Quel est le coût d’un emprunt sur Lendopolis ?

Le coût de l’emprunt est constitué :

  1. de la commission perçue par LENDOPOLIS s’élevant à 3% HT pour les emprunts sur 3 ans ou moins, ou à 4% HT pour les emprunts sur 4 ans et plus, qui est déduite du montant collecté.
  2. des intérêts qui seront versés aux prêteurs. Le taux d’intérêt dépend de la note attribuée à votre demande d’emprunt, qui qualifie l’évaluation du risque. Ce taux d’intérêt peut s’élever de 5% à 12%.

Partager cet article !

Réagir à cet article

Entrepreneur

Icon Utilisateur

19/06/2015

Equipe Wikipme

Ces articles pourraient vous intéresser

WeShareBonds lance WeBot©, le nouveau robot d’i...

WeShareBonds, la plateforme de crédit participatif aux PME françaises agréée par l’AMF en tant que CIP (Conseiller en Investissement Participatif), a annoncé le lancement de son nouveau robot dénommé « WeBot© » à destination des investisseurs. Le crédit participatif aux PME (ou crowdlending) est devenu à la fois une source de financement rapide et flexible pour les entreprises, et une classe d’actifs pour les investisseurs qui cherchent à dynamiser leur épargne et à investir dans l’économie réelle et locale. WeBot© est l’aboutissement naturel de la sophistication et de la professionnalisation du crowdlending en France du côté des investisseurs, et de la digitalisation rapide de l’industrie financière poussée par les Fintech innovantes.Pourquoi WeBot© ? Puisque l’investissement dans les crédits participatifs aux PME est devenu une classe d’actifs de plus en plus séduisante pour les investisseurs, le besoin de diversification s’impose naturellement. Car la vieille règle d’investissement qui consiste à ne pas mettre tous les œufs dans le même panier s’applique aussi dans le crowdlending. Plus vous mettez des tickets dans différents dossiers de PME, plus vous vous protégez du risque inhérent à l’investissement dans les titres des entreprises non-cotées (qu’il s’agisse d’ailleurs d’actions ou d’obligations).Ainsi, chez WeShareBonds, suivant les niveaux de risque définis par la cotation de la banque de France et les durées des prêts, un portefeuille bien diversifié peut rapporter entre 5 et 6% par an de manière relativement certaine.Sur son site, WeShareBonds propose aux investisseurs une offre de dossiers de crédit qu’ils peuvent examiner et analyser avant de choisir les projets dans lesquels ils investiront. Or, beaucoup n’ont pas le temps de suivre chaque projet d’investissement. De plus, on assiste sur les plateformes de crowdlending à une augmentation rapide de la base d’investisseurs, à tel point qu’un dossier de crédit peut se trouver financé par la communauté de prêteurs en quelques heures – ce qui peut se révéler très frustrant pour l’investisseur moins habitué aux outils digitaux.WeBot© est une solution innovante à ces problèmes, car il permet aux prêteurs d’investir systématiquement dans les différentes opportunités d’investissement à l’instant même de leur mise en ligne, suivant des critères précis de profil de dossier souhaité. WeBot© fonctionne donc comme un outil sélectif de réservation des titres.Un robot investisseur personnalisable Les investisseurs en crowdlending ont des comportements différents vis-à-vis des caractéristiques du dossier de crédit à financer. Certains privilégient la sécurité et l’investissement dans des PME notées 4 ou 4+ suivant la cotation de la Banque de France, c’est-à-dire un risque de défaillance de l’entreprise sur 3 ans inférieur à 1%. D’autres préfèrent un niveau de risque dynamique et des taux d’intérêt supérieurs à 8%, ce qui signifie par contre un risque de défaillance plus proche de 10% sur 3 ans. Les montants des mises diffèrent aussi suivant les investisseurs et varient globalement de 50€ à quelques dizaines de milliers d’euros par projet. Enfin, certains investisseurs préfèrent les placement long terme, plus rémunérateurs, et investissent plutôt dans les crédits in fine ; d’autres, soucieux de la durée du placement et voulant récupérer leur mise rapidement, préfèrent investir dans les crédits amortissables.Ainsi, le comportement des investisseurs en crowdlending varie énormément suivant les besoins, les capacités et l’état d’esprit de chaque personne.C’est pourquoi nous avons conçu WeBot© comme un robot paramétrable et personnalisable.L’investisseur qui choisit l’option WeBot© chez WeShareBonds peut programmer le robot en sélectionnant ses préférences en matière de nature de crédit (amortissable, in fine), de taux, de niveau de risque, de durée, et de montant d’investissement (par projet et en enveloppe globale). Il peut aussi définir une stratégie d’investissement basée sur le montant mensuel qu’il est prêt à placer dans les crédits participatifs aux PME. Une fois ces paramètres fixés par l’investisseur, WeBot© va investir dans les dossiers de financement qui correspondent aux critères, dans la limite du montant défini, pour constituer suivant ces instructions un portefeuille d’obligations de PME françaises non cotées. WeBot© offre donc un outil de diversification automatique et personnalisable, qui permet à chacun de dynamiser son épargne suivant ses inclinations – tout en lui donnant du sens, en prêtant à des PME françaises profitables et en croissance.

Plan de financement et business plan : de quoi ...

Cette fiche a été rédigée par BNP Paribas. Moment fondateur lors de la création de l’entreprise, le business plan est un des outils majeurs pour permettre à l’entrepreneur de structurer ses actions et le financement de ces dernières. Compte de résultat provisionnel, plan de financement, marge brute… : voici les principaux éléments qu’il faut tenir en compte. Compte de résultat prévisionnelLe compte de résultat prévisionnel est un outil qui permet de calculer le résultat net – et donc de la profitabilité, ou non, de l’entreprise. Il est constitué des recettes et des charges prévisionnelles. Plan de financement triennalIl s’agit d’un élément majeur notamment lorsque l’entrepreneur est confronté à la recherche de financement dans le secteur bancaire, car il permet de chiffre le montant des ressources qui seront nécessaires à l’entreprise ainsi que sa capacité d’autofinancement. L’étude de marchéPassage obligatoire en création et développement d’entreprise, l’étude de marché a pour objets d’identifier les acteurs concurrents ou complémentaires, mais également de déterminer les opportunités et menaces présentes sur le marché cible.

Que faire lorsque ma trésorerie se tend dangere...

Cette fiche a été rédigée par SOS Entrepreneur.   Un entrepreneur qui s’inquiète de difficultés de trésorerie présente ou à venir ne doit pas attendre. En effet, une cessation de paiement de l’entreprise doit être déclarée dans les 45 jours au greffe du tribunal. Au-delà de ce délai, l’entrepreneur serait tenu personnellement et pénalement responsable du passif (dettes) de l’entreprise. Il pourrait être poursuivi personnellement en comblement de passif.   Avant d’en arriver à ce stade, il convient d’anticiper les difficultés en utilisant au profit de l’entreprise les procédures amiables.   La procédure amiable Il s’agit d’une procédure confidentielle (connue mais tenue confidentiellement par le président du tribunal de commerce) qui permet de mettre autour de la table les créanciers de l’entreprise (banques, fournisseurs,…) afin de pouvoir négocier un moratoire d’étalement du remboursement des dettes de l’entreprise. La loi de sauvegarde de 2005 a développé un certain nombre d’outils pour aider les entreprises en difficulté : La procédure amiable confidentielle (mandat ad-hoc, conciliation) La procédure collective (sauvegarde, sauvegarde accélérée, etc.)   Qu'est-ce que le mandat ad-hoc ? Le mandat ad hoc est l'une des deux procédures préventives (avec la conciliation) qui sont à la disposition des entreprises connaissant des difficultés de nature à compromettre la continuité de l'exploitation. Ce sont des procédures de règlement amiable des difficultés des entreprises.   Le mandat ad hoc permet au dirigeant d'entreprise de négocier ses dettes sous l'égide d'un mandataire ad hoc désigné par le président du Tribunal de Commerce. Cette procédure est confidentielle.   En savoir plus sur le mandat ad hoc.   Qu'est-ce que la procédure de conciliation ? La conciliation est une des deux procédures préventives (avec le mandat ad hoc) qui sont à la disposition des entreprises qui connaissent des difficultés de nature à compromettre la continuité de leur exploitation. Ce sont des procédures de règlement amiable des difficultés des entreprises.   La conciliation permet au dirigeant d'entreprise de négocier ses dettes sous l'égide d'un conciliateur désigné par le président du Tribunal de Commerce. Cette procédure est confidentielle.     En savoir plus sur la procédure de conciliation.    Qu'est-ce que la loi de sauvegarde des entreprises ? La loi de sauvegarde des entreprises du 26 juillet 2005 a institué une procédure de sauvegarde pour les sociétés en difficultés mais qui ne sont pas en état de cessation des paiements. Cette procédure leur permet d'arrêter un plan, sous le contrôle du Tribunal, pour apurer leur passif afin de poursuivre l'activité et de maintenir l'emploi.   La même loi a aussi réaménagé les procédures de redressement judiciaire et les procédures de liquidation judiciaire qui concernent les sociétés en cessation des paiements.

Vous avez un nouveau message

Une question ?

Interrogez la
communauté

En direct
du forum

Derniers articles

20 ans d'expérience en électricité générale au service de Nespouls (19) 24h/24 et 7j/7

SARL DE FREITAS ELECTRICITE est une entreprise d’électricité située Nespouls. Elle opère dans tout le département de la Corrèze et les départemen

0

Lire la suite

Et si la fidélisation devenait synonyme de développement commercial ?

« Mais, la fidélisation client, c’est exactement cela ! » me diront beaucoup d’entre vous. Et pourtant. Etes-vous certain que, dans vos organisations, l

0

Lire la suite

Dernières questions

Bonjour, je souhaite développer en marketing une stratégie avec des blogueurs et influenceurs pour augmenter la visibilité d'un site mais je ne sais pas bien comment m'y prendre. Que me conseillez-vous ?

2

Répondre

Bonjour, je souhaite développer en marketing une stratégie avec des blogueurs et influenceurs pour augmenter la visibilité d'un site mais je ne sais pas bien comment m'y prendre. Que me conseillez-vous ?

0

Répondre

Une question ?

Interrogez la
communauté