Filtre : Tous

Icon Utilisateur

Climatisation ou chauffage : la pompe à chaleur souffle le froid et le chaud

Cette fiche est rédigée par EDF Entreprises.

 

Produire du froid et du chaud à partir d’un même matériel, c’est tout l’intérêt de la pompe à chaleur réversible qui permet de fournir alternativement rafraichissement en été et chauffage en hiver. Patrice Drapier, expert EDF R&D, vous explique les fonctionnalités de la pompe à chaleur.

Outil essentiel pour optimiser l’accueil dans les commerces, pour assurer des conditions de travail satisfaisantes, voire pour préserver la qualité de certains matériels ou produits l’été (informatique, fleurs, aliments..), la pompe à chaleur (PAC) est un équipement multi-fonctions performant qui présente un bon Coefficient de Performance (COP) (1)

Comment fonctionne la pompe à chaleur ?


Pour créer du froid, la PAC prélève la chaleur d’un bâtiment et la rejette à l’extérieur. Inversement, dans le cas du chauffage, la PAC prélève la chaleur de l’extérieur pour la restituer à l’intérieur à une température plus élevée. Un fluide frigorigène transportant les calories captées circule dans un circuit fermé. Grâce au compresseur électrique, la chaleur ou le froid sont transférés d’un échangeur à un autre.

Quels sont les principaux systèmes existants ?


Aujourd’hui, la technologie est adaptable à de nombreuses configurations et de nombreux usages. On peut puiser la chaleur dans l’air ou dans l’eau et la redistribuer via des ventilo-convecteurs, des radiateurs ou des planchers à eau. On désigne alors les appareils suivant la source du prélèvement et le mode de distribution de la chaleur.

  • appareil air-air : cette solution est particulièrement simple de mise en œuvre car se limite à l’installation d’un caisson extérieur et d’une unité intérieure reliés par des tuyauteries où circule le fluide frigorigène.

Coût d’installation de 80 à 120 €/m²
Coût de fonctionnement environ 4à 6 €m².

  • appareil air-eau : même installation côté extérieur, le fluide frigorigène reste dans le caisson extérieur et un circuit d’eau assure le rôle de caloporteur vers le plancher chauffant ou les ventilo-convecteurs.

 

 

 

 

 Coût d’installation de 120 à 170 €/m²
 Coût de fonctionnement environ 4 à 6 € m²

  • appareil eau-eau : le transfert de chaleur s’effectue entre l’eau d’une nappe phréatique ou le sol dont la température est stable toute l’année côté intérieur une autre boucle d’eau qui valorise cette énergie pour alimenter radiateurs, ventilo-convecteurs ou planchers à eau. Parmi les plus performantes, cette installation suppose des contraintes plus fortes (proximité d’une nappe phréatique, forage coûteux).

Coût d’installation de 200 à 250 €/m²
Coût de fonctionnement environ 3à 5 € m2.

 

Comment optimiser les performances de la climatisation ?

  • Consulter un professionnel qualifié (QUALIBAT 541 et 542 par exemple) est essentiel pour bien sélectionner et dimensionner l’équipement suivant ses besoins précis, sa situation géographique, et ses contraintes locales,
  • Privilégier du matériel certifié Eurovent (www.eurovent-certification.com) ayant une classe énergétique minimale en A voire A+ ou A++
  • Ne pas baisser la température de plus de 4 à 5°C par rapport à la température extérieure lorsqu’elle est très élevée.
  • Respecter la réglementation sur le rafraichissement (Décret n° 2007-363 du 19 mars 2007)qui n’autorise le fonctionnement de celle-ci que lorsque la température intérieure dépasse 26°C.
  • Limiter les flux d’air trop importants causés par une mauvaise diffusion d’air ou un mauvais emplacement des appareils sources d’inconfort.
  • Réduire l’exposition solaire par des stores permet de réduire les besoins de rafraîchissements des locaux

En savoir plus sur la pompe à chaleur pour le chauffage
 

(1)Le COP correspond à la quantité d’énergie fournie par rapport à la quantité d’énergie consommée. Par exemple un COP de 4 signifie que pour 1 kWh électrique consommé, la pompe à chaleur peut restituer 4 kWh de chaleur. Pour la production de froid, la performance s’exprime par le Coefficient d’efficacité frigorifique.

Partager cet article !

Réagir à cet article

Ces articles pourraient vous intéresser

A partir de quand pouvez-vous songer à devenir ...

 Chaque année, des milliers d’entrepreneurs se lancent dans l’aventure de la franchise et font le souhait de transmettre leur concept et les savoir-faire qui y sont associés. Mais leurs projets, si solides soient-ils, ne seraient pourtant rien sans ces particuliers en quête de nouveaux challenges et, tout simplement, désireux de tenter un nouveau mode entrepreneurial. Mais si tentant qu’il soit, le projet de devenir franchiseur, ou franchisé, ne s’improvise pas ! Nous vous proposons de découvrir l’essentiel à connaître avant de vous lancer !Vous êtes un professionnel indépendantQuand certains entrepreneurs continuent de privilégier un développement en propre afin d’étendre leur réseau à l’échelle nationale, d’autres optent pour le système de la franchise. Si elle se révèle idéale pour développer un concept de manière rapide, la franchise est un véritable engagement de la part du franchiseur qui choisit de partager son concept mais également d’accompagner les franchisés sur le long terme. Devenir franchiseur en 3 étapesEvaluer son concept et la qualité de son savoir-faireDevenir franchiseur, ce n’est pas seulement vendre ou louer une marque à d’autres entrepreneurs, c’est prendre la responsabilité de tout un réseau. Néanmoins, un bon concept ne fait pas forcément une bonne franchise, il est donc nécessaire de prendre le temps de faire le point sur ses qualités, ses défauts, ses concurrents mais également sur sa propre notoriété.Faire le point sur ses capacités de financement Si une bonne franchise ne peut fonctionner sans un bon concept, la question du financement est également primordiale puisque de ce dernier dépendent  directement le développement des secteurs de la communication, du conseil aux franchisés et bien entendu, du recrutement.Evaluer et tester son conceptDevenir franchiseur, c’est également être capable de passer de la théorie, soit du concept écrit à un développement pratique de ce dernier. Car avant de proposer un savoir-faire et des méthodes de vente à ses franchisés, le franchiseur doit tester son concept dans des conditions réelles. C’est là tout l’intérêt des unités pilotes au sein desquelles le franchiseur évalue et teste ce qui fonctionne ou non afin de pouvoir présenter un concept solide à ses futurs franchisés. Vous êtes un particulierLa franchise représente un mode entrepreneurial idéal pour les profils ambitieux qui souhaitent lancer leur propre affaire tout en profitant du cadre rassurant proposé par la franchise. Soutenus par une enseigne à la notoriété solide et au concept de vente déjà éprouvé, les franchises intègrent un réseau et bénéficient d'un soutien à chaque grande étape.Devenir franchisé en 3 étapes (et peut-être un jour franchiseur)Faire le point sur ses envies, ses capacitésAmeublement, aide à la personne, restauration rapide, rénovation de l’habitat,… : il existe autant de franchises qu’il existe de secteurs d’activité et trouver le bon marché doit faire partie des premières démarches des candidats à la franchise. Si le savoir-faire est bien évidemment apporté par le franchiseur, maitriser un domaine ou posséder certaines compétences peuvent être un avantage notable pour la suite de l’activité et peuvent conditionner les premières recherches.Connaître son budgetSi se lancer en franchise permet de faire des économies notables, connaître son budget permet de faire la différence entre les enseignes envisageables et celles qui le sont moins. S’informer auprès des banques, pour connaître le montant des prêts à votre portée et auprès des organismes spécialisés, pour faire le point sur les aides auxquelles vous pourriez prétendre, sont deux démarches clés pour être plus au clair quant à vos capacités d’investissement financier. Analyser les contrats de franchiseLe secteur visé et votre budget vous permettront de sélectionner une série de réseaux, chacun de ces derniers proposant des conditions d’adhésion différentes. Assurez-vous de bien comprendre les obligations des deux parties (les vôtres, comme celles du franchiseur), notamment en ce qui concerne le montant des redevances et les clauses. Ne négligez pas les informations qui concernent les conditions de renouvellement et de cession, elles peuvent également avoir leur importance !  

Quelles qualités pour être un bon franchiseur ?

Cette fiche est rédigée par Toute la Franchise.   Un bon franchiseur doit être sérieux, humain, transparent, réactif, réaliste et enthousiaste ! Des qualités intrinsèques qui doivent se conjuguer dans le respect de l'intérêt commun, en toutes circonstances.    Un bon franchiseur est un franchiseur passionné par son activité. Charismatique, il doit savoir galvaniser ses troupes sans relâche, de ses débuts souvent chaotiques, à la gloire d'un réseau leader. Réaliste et enthousiaste, le franchiseur doit bien évidemment croire en son projet pour convaincre les franchisés du bien fondé de son réseau. Sérieux dans sa démarche de définition et de formalisation de son concept, il doit apporter toutes les garanties de succès à ses franchisés dans la plus grande transparence. Ceci est le plus délicat à tenir car en effet, à chaque étape du développement de son réseau, le franchiseur va devoir affronter de vraies difficultés organisationnelles et structurelles.   Franchiseur, un métier à part entière Le métier de franchiseur est très particulier en ce sens qu'il nécessite de perpétuelles adaptations tout au long de la vie du réseau. Au démarrage déjà, la formalisation du concept est à elle seule un exercice délicat. En effet, pour se lancer en réseau, il ne suffit pas d'extrapoler une bonne idée testée localement. Il faut que cette idée soit modélisable pour être exploitée de façon rentable dans tous les cas de figure. Une fois cet effort de formalisation réalisé, le franchiseur va enfin pouvoir lancer son réseau. Mais encore faut-il qu'il soit parfaitement entouré. Un franchiseur en effet ne peut mener de front tout seul son développement. Il doit apprendre à déléguer les recrutements, la formation, l'animation de son réseau. D'un petit patron, il devient franchiseur ! Et ce passage est souvent délicat car il demande une gestion rigoureuse, une anticipation de chaque instant, et une patience à toutes épreuves. Une fois le réseau lancé, le franchiseur endosse la responsabilité de son entreprise mais aussi, par ricochet, de celles de ses franchisés.   De l'entreprise familiale à la multi-nationale Si le rêve de tout franchiseur est de voir son réseau atteindre la maturité d'un maillage serré, pour y parvenir, il doit pérenniser son action dans le temps. Son développement doit de ce fait resté raisonné et raisonnable, car grandir trop vite peut rapidement devenir dangereux du point de vue financier mais aussi et surtout humain. En tant que tête de réseau, le franchiseur doit toujours impulser le mouvement, montrer le cap à atteindre et se donner les moyens d'y parvenir. Seul face à l'adversité, c'est à lui de donner le tempo idéal pour continuer la route sereinement. L'étape de l'internationalisation arrive bien plus tard, lorsque le réseau est consolidé et qu'il a les moyens de décliner son concept sous d'autres climats.   En savoir plus.

Comment contacter EDF en cas de panne sur le ré...

Cette fiche est rédigée par EDF Entreprises.   En cas d’urgence gaz (fuite, etc…), appelez le numéro d'Urgence Sécurité Gaz : 0800 47 33 33* (appel gratuit depuis un poste fixe) ou connectez-vous sur le site internet www.grdf.fr www.grdf.fr  pour connaître le numéro d'urgence gaz le plus proche de votre entreprise. Pour en savoir plus, contactez votre Conseiller Clientèle EDF Entreprises.   *appel gratuit depuis un poste fixe   Pour toutes autres pannes sur votre installation intérieure de gaz, nous vous conseillons de contacter directement votre installateur gaz.

Vous avez un nouveau message

Une question ?

Interrogez la
communauté

En direct
du forum

Derniers articles

30% à 40% d’économie sur vos annonces légales grâce à Publication Annonce Légale

Nos modèles d’annonces légales ont été étudiées afin de les rendre plus simples et afin d’optimiser l’annonce et ce en utilisant les abr&eac

0

Lire la suite

Colonie de vacances

Un soutien scolaire efficace Dans ces séjours centrés sur la colonie de vacances, tout est fait pour permettre aux jeunes de rattraper leur éventuel retard et d'acqué

0

Lire la suite

Dernières questions

Le cadre légal de la formation en entreprise

1

Répondre

Ratios financiers normatifs de la start-up, site internet

2

Répondre

Une question ?

Interrogez la
communauté