Filtre : Tous

Icon Utilisateur

Climatisation ou chauffage : la pompe à chaleur souffle le froid et le chaud

Cette fiche est rédigée par EDF Entreprises.

 

Produire du froid et du chaud à partir d’un même matériel, c’est tout l’intérêt de la pompe à chaleur réversible qui permet de fournir alternativement rafraichissement en été et chauffage en hiver. Patrice Drapier, expert EDF R&D, vous explique les fonctionnalités de la pompe à chaleur.

Outil essentiel pour optimiser l’accueil dans les commerces, pour assurer des conditions de travail satisfaisantes, voire pour préserver la qualité de certains matériels ou produits l’été (informatique, fleurs, aliments..), la pompe à chaleur (PAC) est un équipement multi-fonctions performant qui présente un bon Coefficient de Performance (COP) (1)

Comment fonctionne la pompe à chaleur ?


Pour créer du froid, la PAC prélève la chaleur d’un bâtiment et la rejette à l’extérieur. Inversement, dans le cas du chauffage, la PAC prélève la chaleur de l’extérieur pour la restituer à l’intérieur à une température plus élevée. Un fluide frigorigène transportant les calories captées circule dans un circuit fermé. Grâce au compresseur électrique, la chaleur ou le froid sont transférés d’un échangeur à un autre.

Quels sont les principaux systèmes existants ?


Aujourd’hui, la technologie est adaptable à de nombreuses configurations et de nombreux usages. On peut puiser la chaleur dans l’air ou dans l’eau et la redistribuer via des ventilo-convecteurs, des radiateurs ou des planchers à eau. On désigne alors les appareils suivant la source du prélèvement et le mode de distribution de la chaleur.

  • appareil air-air : cette solution est particulièrement simple de mise en œuvre car se limite à l’installation d’un caisson extérieur et d’une unité intérieure reliés par des tuyauteries où circule le fluide frigorigène.

Coût d’installation de 80 à 120 €/m²
Coût de fonctionnement environ 4à 6 €m².

  • appareil air-eau : même installation côté extérieur, le fluide frigorigène reste dans le caisson extérieur et un circuit d’eau assure le rôle de caloporteur vers le plancher chauffant ou les ventilo-convecteurs.

 

 

 

 

 Coût d’installation de 120 à 170 €/m²
 Coût de fonctionnement environ 4 à 6 € m²

  • appareil eau-eau : le transfert de chaleur s’effectue entre l’eau d’une nappe phréatique ou le sol dont la température est stable toute l’année côté intérieur une autre boucle d’eau qui valorise cette énergie pour alimenter radiateurs, ventilo-convecteurs ou planchers à eau. Parmi les plus performantes, cette installation suppose des contraintes plus fortes (proximité d’une nappe phréatique, forage coûteux).

Coût d’installation de 200 à 250 €/m²
Coût de fonctionnement environ 3à 5 € m2.

 

Comment optimiser les performances de la climatisation ?

  • Consulter un professionnel qualifié (QUALIBAT 541 et 542 par exemple) est essentiel pour bien sélectionner et dimensionner l’équipement suivant ses besoins précis, sa situation géographique, et ses contraintes locales,
  • Privilégier du matériel certifié Eurovent (www.eurovent-certification.com) ayant une classe énergétique minimale en A voire A+ ou A++
  • Ne pas baisser la température de plus de 4 à 5°C par rapport à la température extérieure lorsqu’elle est très élevée.
  • Respecter la réglementation sur le rafraichissement (Décret n° 2007-363 du 19 mars 2007)qui n’autorise le fonctionnement de celle-ci que lorsque la température intérieure dépasse 26°C.
  • Limiter les flux d’air trop importants causés par une mauvaise diffusion d’air ou un mauvais emplacement des appareils sources d’inconfort.
  • Réduire l’exposition solaire par des stores permet de réduire les besoins de rafraîchissements des locaux

En savoir plus sur la pompe à chaleur pour le chauffage
 

(1)Le COP correspond à la quantité d’énergie fournie par rapport à la quantité d’énergie consommée. Par exemple un COP de 4 signifie que pour 1 kWh électrique consommé, la pompe à chaleur peut restituer 4 kWh de chaleur. Pour la production de froid, la performance s’exprime par le Coefficient d’efficacité frigorifique.

Partager cet article !

Réagir à cet article

Ces articles pourraient vous intéresser

A partir de quand pouvez-vous songer à devenir ...

 Chaque année, des milliers d’entrepreneurs se lancent dans l’aventure de la franchise et font le souhait de transmettre leur concept et les savoir-faire qui y sont associés. Mais leurs projets, si solides soient-ils, ne seraient pourtant rien sans ces particuliers en quête de nouveaux challenges et, tout simplement, désireux de tenter un nouveau mode entrepreneurial. Mais si tentant qu’il soit, le projet de devenir franchiseur, ou franchisé, ne s’improvise pas ! Nous vous proposons de découvrir l’essentiel à connaître avant de vous lancer !Vous êtes un professionnel indépendantQuand certains entrepreneurs continuent de privilégier un développement en propre afin d’étendre leur réseau à l’échelle nationale, d’autres optent pour le système de la franchise. Si elle se révèle idéale pour développer un concept de manière rapide, la franchise est un véritable engagement de la part du franchiseur qui choisit de partager son concept mais également d’accompagner les franchisés sur le long terme. Devenir franchiseur en 3 étapesEvaluer son concept et la qualité de son savoir-faireDevenir franchiseur, ce n’est pas seulement vendre ou louer une marque à d’autres entrepreneurs, c’est prendre la responsabilité de tout un réseau. Néanmoins, un bon concept ne fait pas forcément une bonne franchise, il est donc nécessaire de prendre le temps de faire le point sur ses qualités, ses défauts, ses concurrents mais également sur sa propre notoriété.Faire le point sur ses capacités de financement Si une bonne franchise ne peut fonctionner sans un bon concept, la question du financement est également primordiale puisque de ce dernier dépendent  directement le développement des secteurs de la communication, du conseil aux franchisés et bien entendu, du recrutement.Evaluer et tester son conceptDevenir franchiseur, c’est également être capable de passer de la théorie, soit du concept écrit à un développement pratique de ce dernier. Car avant de proposer un savoir-faire et des méthodes de vente à ses franchisés, le franchiseur doit tester son concept dans des conditions réelles. C’est là tout l’intérêt des unités pilotes au sein desquelles le franchiseur évalue et teste ce qui fonctionne ou non afin de pouvoir présenter un concept solide à ses futurs franchisés. Vous êtes un particulierLa franchise représente un mode entrepreneurial idéal pour les profils ambitieux qui souhaitent lancer leur propre affaire tout en profitant du cadre rassurant proposé par la franchise. Soutenus par une enseigne à la notoriété solide et au concept de vente déjà éprouvé, les franchises intègrent un réseau et bénéficient d'un soutien à chaque grande étape.Devenir franchisé en 3 étapes (et peut-être un jour franchiseur)Faire le point sur ses envies, ses capacitésAmeublement, aide à la personne, restauration rapide, rénovation de l’habitat,… : il existe autant de franchises qu’il existe de secteurs d’activité et trouver le bon marché doit faire partie des premières démarches des candidats à la franchise. Si le savoir-faire est bien évidemment apporté par le franchiseur, maitriser un domaine ou posséder certaines compétences peuvent être un avantage notable pour la suite de l’activité et peuvent conditionner les premières recherches.Connaître son budgetSi se lancer en franchise permet de faire des économies notables, connaître son budget permet de faire la différence entre les enseignes envisageables et celles qui le sont moins. S’informer auprès des banques, pour connaître le montant des prêts à votre portée et auprès des organismes spécialisés, pour faire le point sur les aides auxquelles vous pourriez prétendre, sont deux démarches clés pour être plus au clair quant à vos capacités d’investissement financier. Analyser les contrats de franchiseLe secteur visé et votre budget vous permettront de sélectionner une série de réseaux, chacun de ces derniers proposant des conditions d’adhésion différentes. Assurez-vous de bien comprendre les obligations des deux parties (les vôtres, comme celles du franchiseur), notamment en ce qui concerne le montant des redevances et les clauses. Ne négligez pas les informations qui concernent les conditions de renouvellement et de cession, elles peuvent également avoir leur importance !  

Comment consulter et régler sa facture EDF Entr...

  Cette fiche est rédigée par EDF Entreprises.   Gratuit et sécurisé, votre espace Client vous permet de gagner du temps en gérant votre compte en toute autonomie. Pour consulter, visualiser et téléchargez  vos factures des 24 derniers mois, il vous suffit de vous rendre directement dans la rubrique Factures de votre espace Client. Vous pouvez également réglez en ligne vos factures d'énergie par télépaiement ou carte bancaire et, modifier l'adresse de facturation. À savoir : En souscrivant à la facture électronique d'EDF Entreprises, vous bénéficiez de 36 mois d'historique de facturation ! Découvrir tous les avantages de l'espace Client Vous n'avez pas encore accès à l'espace Client ?  Inscrivez-vous gratuitement en remplissant le formulaire en ligne.   Téléchargez l’application mobile gratuite EDF Entreprises sur votre Smartphone ou votre tablette et bénéficiez de tous ces services partout et à tout moment.

Comment bien choisir son éclairage LED ?

Cette fiche est rédigée par EDF Entreprises.   Choisir le bon éclairage LED nécessite de prendre en compte différents critères selon ce qui doit être mis en lumière. Michel Chauvin, expert éclairage EDF, vous donne 5 conseils pour favoriser un éclairage performant adapté à vos besoins. Bien choisir la température de couleur (en kelvins - K) C’est elle qui détermine l’ambiance générale. Les lampes à faible température de couleur (2 000 K) produisent une lumière orangée, celles qui affichent une température de couleur plus élevée (jusqu’à 5000 K), une lumière d’un blanc bleuté. Un commerce (boulangerie, restaurant) aura intérêt à privilégier du 2 700 K pour une ambiance accueillante, chaleureuse, le tertiaire un éclairage à 3 000 K. Le poissonnier préfèrera une température de couleur de 5 000K. Dans certains ateliers de montage, les fabricants proposent des LED à 5 000 K voire 6 000 K, mais bien que cette température de couleur soit proche de celle de la lumière naturelle, elle est difficilement acceptée par les salariés.   Vérifier le bon indice de rendu des couleurs (IRC) L’IRC correspond à la capacité d’une source à restituer les couleurs naturelles. Plus l’IRC est élevé, plus les couleurs semblent naturelles. Un IRC de 80 fournit un bon confort visuel mais pour valoriser ses produits, un commerce aura intérêt à choisir un IRC supérieur à 90. Veiller au système de refroidissement (radiateur) Pour maintenir sa durée de vie et son efficacité lumineuse, la LED doit être systématiquement refroidie par un radiateur. La LED est particulièrement avantageuse dans les environnements froids (chambres froides par exemple) car elle dégage très peu de chaleur. En installant des LED dans leurs chambres froides, les magasins de surgelés font presque 80% d’économies. Par ailleurs, la LED s’allume immédiatement à pleine puissance dès l’ouverture de la porte et supporte de nombreux marche-arrêt sans modification de la durée de vie. Choisir les optiques adaptées pour ajuster l’angle de la lumière Il existe différentes optiques LED qui permettent de diriger le rayonnement et jouer sur les intensités lumineuses. Intensives, semi-intensives, extensives elles permettent différents types de mise en valeur des objets et des environnements. Associer la LED à un détecteur de présence Pour accroître sensiblement les économies d’énergie des LED (entre 30 et 50%), un détecteur de présence dans les sanitaires ou les zones de circulation permet d’atteindre jusqu’à 90% d’énergie. En savoir plus sur les luminaires performants  

Vous avez un nouveau message

Une question ?

Interrogez la
communauté

En direct
du forum

Derniers articles

QUELLES SONT CES MARQUES EMBLÉMATIQUES « MADE IN FRANCE » ?

En 2017, des Solex sont à nouveau fabriqués en France à Saint-Lô ; il s’agit d’une nouvelle version électrique du mythique vélo à m

0

Lire la suite

Taxi des Couleurs : le prestataire de vos déplacements

L’entreprise Taxi des Couleurs est votre prestataire de confiance pour vos déplacements entre Lyon, Chambéry, Bourg-en-Bresse et Grenoble. Nous proposons aussi le transport en vill

0

Lire la suite

Dernières questions

Bonjour, j'aimerais bien avoir quelques tips concernant le SEO, je souhaiterai mieux comprendre comment obtenir des bons backlinks, et j'aimerais bien savoir qu'est-ce qu'un bon backlink. Merci !

1

Répondre

Bonjour, je souhaite développer en marketing une stratégie avec des blogueurs et influenceurs pour augmenter la visibilité d'un site mais je ne sais pas bien comment m'y prendre. Que me conseillez-vous ?

2

Répondre

Une question ?

Interrogez la
communauté