Filtre : Tous

Icon Utilisateur

AGENCE DE VOYAGES Analyse sectorielle

 

Le secteur des agences de voyages en bref

Que recouvre cette profession ?

 

  • Le métier d’agent de voyages consiste en l’organisation ou la vente, dans un but lucratif, de voyages ou de séjours individuels ou collectifs et de services liés aux prestations offertes (transport, hébergement, visites, etc.).

 

 

Quelles sont les conditions d’accès à la profession ?

 

 

  • L’exercice de l’activité d’agence de voyages nécessite d’être immatriculé au Registre des agents de voyages et autres opérateurs et d’avoir souscrit une garantie financière. Depuis le 1er janvier 2016, les conditions d'aptitude professionnelle qui étaient obligatoires pour exercer l'activité d'opérateur de tourisme sont supprimées.

 

 

Quelles sont les évolutions majeures dans ce métier ?

 

  • Depuis quelques années, la filière de la distribution de produits touristiques a fortement évolué. Elle a été impactée par deux phénomènes majeurs :

 

  1. De nouveaux distributeurs, tels que les grandes surfaces alimentaires, les agences de voyages et les plateformes de réservations en ligne (Booking, Go Voyages, Lastminute, Opodo, voyages-sncf.com, etc.) ont fait leur apparition, avec succès, sur le marché de la commercialisation de produits touristiques ;

 

  1. La disparition progressive des frontières entre fournisseurs, producteurs et distributeurs. Les opérateurs se positionnent de plus en plus sur plusieurs maillons de la filière, et notamment sur celui de la distribution, à l’image du spécialiste des résidences de tourisme Pierre & Vacances ou d’Eurodisney qui possèdent leur propre réseau de réservation sur internet. La vente directe permet aux clients de se passer des agences de voyages traditionnelles, celles-ci ne constituant plus un point de passage obligé.

 

Quels sont les principaux éléments de leur performance financière ?

 

  • Selon l’analyse financière réalisée sur les agences de voyages (source : Diane), les charges de personnel ont augmenté autant que l’activité en 2015 : +1,2 % contre +1,1 %. Néanmoins, le résultat net a sensiblement progressé (+6,9 %), impacté positivement par le dispositif du CICE.
  • Il convient de noter que les niveaux de performance sont contrastés selon la taille des opérateurs. En 2015, le taux de résultat net était ainsi de 3,9 % du chiffre d’affaires pour les sociétés dont le chiffre d’affaires est compris entre 400 K€ et 800 K€ et de seulement 1,6 % pour les grandes structures de l’échantillon (plus de 6 M€ de revenus).

 

Ce contenu vous est proposé par le Conseil Supérieur de l'Ordre des Experts Comptables.

Partager cet article !

Réagir à cet article

Ces articles pourraient vous intéresser

Analyse sectorielle : électricité et plomberie ...

Retrouvez ci-dessous l'analyse sectorielle de l'électricité et de la plomberie, analyse réalisée par le Conseil Supérieur de l'Ordre des Experts Comptables.Télécharger le document.

Analyse sectorielle : le restaurant

Retrouvez ci-dessous l'analyse sectorielle des restaurants, analyse réalisée par le Conseil Supérieur de l'Ordre des Experts Comptables.

Analyse sectorielle : le garage

Retrouvez ci-dessous l'analyse sectorielle des garages, analyse réalisée par le Conseil Supérieur de l'Ordre des Experts Comptables.

Vous avez un nouveau message

Une question ?

Interrogez la
communauté

En direct
du forum

Derniers articles

30% à 40% d’économie sur vos annonces légales grâce à Publication Annonce Légale

Nos modèles d’annonces légales ont été étudiées afin de les rendre plus simples et afin d’optimiser l’annonce et ce en utilisant les abr&eac

0

Lire la suite

Colonie de vacances

Un soutien scolaire efficace Dans ces séjours centrés sur la colonie de vacances, tout est fait pour permettre aux jeunes de rattraper leur éventuel retard et d'acqué

0

Lire la suite

Dernières questions

Le cadre légal de la formation en entreprise

1

Répondre

Ratios financiers normatifs de la start-up, site internet

2

Répondre

Une question ?

Interrogez la
communauté