Bonjour, je peux vous aider ?
Discutons !

Posez une question

2 décembre 2014

Gestion de la trésorerie

- Modifiée le 2 décembre 2014

Comment bénéficier du CICE ?

Mesdames, Messieurs, Bonjour, J'ai entendu parler dans mon entourage du CICE (Crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi), qui semble être un moyen de nous donner un peu d'air. Que dois-je faire pour en bénéficier, et comment m'en servir ? Bien à vous, Frédéric

Icon Utilisateur

Par Frederic

Répondez à cette question

Réponses (2)

3 décembre 2014

Par Gilles

- Modifiée le 4 décembre 2014

Bonjour. Le CICE a pour objectif de redonner aux entreprises des marges de manœuvres pour investir, prospecter de nouveaux marchés, innover, favoriser la recherche et l’innovation, recruter, restaurer leur fonds de roulement ou accompagner la transition écologique et énergétique. Le CICE est accessible à toutes les entreprises employant des salariés, il permet de bénéficier d'un crédit d’impôt . En 2013, il était égal à 4% de la masse salariale pour les salaires inférieurs à 2.5 fois le SMIC. Depuis 2014, il est porté à 6 % de la masse salariale, hors salaires supérieurs à 2,5 fois le SMIC. Il faut donc calculer sa masse salariale hors salaires > 2.5 fois le SMIC. Puis déclarer ce montant à l'organisme collecteur des cotisations sociales (URSSAF) puis aux impôts avec les formulaires n° 2079-CICE-SDv et 2572. Normalement, c'est ton expert comptable qui s'occupe de cela. Pour plus d'informations, voici le lien vers le site officiel : [b][i]http://www.economie.gouv.fr/ma-competitivite/quest-que-credit-dimpot-pour-competitivite-et-lemploi[/i][/b] Cordialement. Gilles Sohy

6 décembre 2014

Par Justine

- Modifiée le 10 janvier 2015

Bonjour Frédéric, Pour apporter une précision aux propos de Gilles et d'Aubry, il faut ajouter que le CICE est imputé sur l'IR (Impôt sur le Revenu) ou l'IS (Impôt sur les Sociétés) dû au titre de l'année au cours de laquelle les rémunérations prises en compte pour le calcul du crédit d'impôt ont été versées. En effet, sont concernées par le CICE toutes les entreprises imposées d'après leur bénéfice réel, soumises à l'IR ou à l'IS, quels que soient leur activités ou leur mode d'exploitation. Point particulier pour les sociétés de personnes : le CICE calculé par les sociétés de personnes qui ne sont pas soumises à l'IS peut être utilisé par leurs associés proportionnellement à leurs droits dans ces sociétés ou groupements, à condition qu'il s'agisse de redevables de l'impôt sur les sociétés ou de personnes physiques participant à l'exploitation. L'excédent de CICE constitue, au profit du contribuable, une créance sur l'Etat d'égal montant. Cette créance est utilisée pour le paiement de l'impôt sur le revenu ou de l'impôt sur les sociétés dû au titre des trois années suivant celle au titre de laquelle elle est constatée, puis, s'il y a lieu, la fraction non utilisée est remboursée à l'expiration de cette période. Ainsi, en ce qui concerne la valeur du CICE, retenez que celui-ci est assis sur les rémunérations que les entreprises versent à leurs salariés au cours de l’année civile à compter du 1er janvier 2013. Son taux est égal à 4 % au titre des rémunérations versées en 2013, puis à 6 % au titre des rémunérations versées à compter de 2014.  Le montant du CICE n'est pas plafonné. Il n'est pas soumis non plus au plafonnement global des avantages fiscaux. Enfin, pour les heures complémentaires : le plafond d’éligibilité au CICE des rémunérations est égal à 2,5 fois le SMIC majoré des éventuelles heures complémentaires ou supplémentaires hors majorations. Si la rémunération annuelle totale du salarié (en incluant les éventuelles heures supplémentaires ou complémentaires pour leur montant majoré) dépasse ce plafond, l’entreprise employeur ne bénéficie pas du CICE. Les rémunérations ne doivent pas excéder 2,5 SMIC calculé pour un an sur la base de la durée légale du travail. Le nombre d'heures complémentaires ou supplémentaires éventuellement réalisées, sans prise en compte des majorations auxquelles elles donnent lieu, est rajouté à cette durée légale. Le temps de travail pris en compte est le temps de travail effectif, c'est-à-dire toute la période pendant laquelle le salarié est à la disposition de l'employeur, dans l'obligation de se conformer à ses directives sans pouvoir se consacrer librement à ses occupations personnelles. S'ils répondent à ces critères, les temps de restauration et de pause sont considérés comme temps de travail effectif. Pour plus d'informations, vous pouvez vous reporter au sujet mentionné ci-dessous : http://www.wikipme.fr/questions/valeur-et-evolution-du-smic-139 Cordialement, Justine Liziard

Articles liés

24 août 2018

Gestion de la trésorerie

0

Entreprendre en ligne, est-ce possible?

En 2017, dans le cadre de notre étude scientifique, nous nous sommes intéressés à une nouvelle structure d’accompagnement à la création et au développement d’entreprises dont les particularit&ea...

21 août 2018

Gestion de la trésorerie

0

Prélèvement à la source : qu'est-ce que cela va changer pour...

Le 1er janvier 2019 va entrer en vigueur une nouvelle évolution fiscale en France : le prélèvement à la source. Le principe en est que les impôts ne seront plus prélevés a posteriori mais en amont pour les p...

9 juillet 2018

Gestion de la trésorerie

0

5 raisons de faire appel à un expert comptable

5 raisons de faire appel à un expert-comptable De plus en plus d’entrepreneurs décident de faire appel à un expert-comptable. Mais pourquoi confier sa comptabilité, et bien plus à ce professionnel ? Voic...

8 juillet 2018

Gestion de la trésorerie

0

Est-ce que les réseaux sociaux augmentent la valeur d'une st...

Est-ce que les réseaux sociaux augmentent la valeur d’une startup ? Pour booster la notoriété d’une entreprise, les réseaux sociaux sont nos meilleurs alliés. Pourquoi augmentent-ils la valeur d&rs...

Dernières questions

25 novembre 2018

Développement du réseau professionnel

0

Avez vous déjà acheter sur le site de vendredvd.com ?

Avez vous déjà acheter sur le site de vendredvd.com ? pensez à nous aider pour amélioré nos services svp Je compte beaucoup sur vos réactions

28 septembre 2018

Conseils juridique et social

0

Rupture d'engagement écrit

Bonjour à tous, Je viens d'apprendre de la part d'un client qu'un partenariat sur lequel nous nous étions entendus (accord oral & écrit par le biais d'emails) n'allait finalement plus pouvoir être réalisé. Mon souci, c'est que nous nous étions basés sur...

Vous avez un nouveau message