Bonjour, je peux vous aider ?
Discutons !

Posez une question

July 19, 2018

Conseils juridique et social

WikiPME : Drogue Alcool en entreprise par Maitre Julien Fouray

WikiPME : Drogue Alcool en entreprise par Maitre Julien Fouray

 

 

Un salarié se drogue : comment TROUVER LE JOINT ?

Que peut faire l’employeur s’il surprend un salarié en train de consommer de la drogue sur le lieu de travail ? Et s’il le soupçonne de travailler sous l’influence de stupéfiants ?

Le fait de posséder, de consommer ou de trafiquer des stupéfiants est interdit, et réprimé par les articles 222-34 et suivants du Code pénal. L’employeur, garant de la sécurité des salariés, ne peut pas tolérer que l’un d’entre eux adopte un comportement pénalement répréhensible dans l’enceinte de l’entreprise. Plusieurs cas de figure sont à envisager et la réponse souvent délicate :

Le salarié consomme de la drogue pendant ses heures de travail

Un salarié est surpris en flagrant délit d’usage de drogue sur le lieu et pendant les heures de travail. Si l’intéressé reconnaît la consommation de stupéfiants, l’employeur peut engager une procédure disciplinaire.

La situation est plus complexe si le salarié conteste avoir pris de la drogue. Si chacun s’en tient à ses affirmations sans les prouver, l’employeur peut difficilement prononcer une sanction : l’article L 1235-1 du Code du travail prévoit en effet qu’en cas de litige, le doute profite au salarié. Or, rien n’autorise le test salivaire de détection sauf et uniquement pour les postes « à risques », si le règlement intérieur le prévoit et si le salarié en a été informé au préalable

Le règlement pour être valable suppose que

  • ce contrôle est réservé aux postes pour lesquels l'emprise de drogue constitue un danger pour leur titulaire ou les tiers
  • le responsable du test a interdiction d'en divulguer le résultat
  • le salarié est en droit d'obtenir une contre-expertise médicale à la charge de l'employeur.

Le salarié travaille sous l’influence de stupéfiants

La consommation de drogue en dehors du travail relève de la vie privée du salarié et ne peut être sactionnée.

Toutefois, si l’usage de drogues par le salarié a une incidence sur le bon fonctionnement de l’entreprise, et si l’employeur prouve, par des éléments objectifs, que le comportement du salarié perturbe la bonne marche de l’entreprise, il peut prononcer un licenciement pour ce motif. Ce n’est pas la consommation proprement dite qui est sanctionnée mais ses conséquences objectives (absentéisme, violences, etc …).

Il existe toutefois une exception à ce principe : c’est la mise en danger d’autrui. Il a ainsi été jugé que si un steward prend de la drogue pendant une escale, il le fait dans le cadre de sa vie privée ; mais en travaillant alors qu’il est encore sous l’effet de cette substance, il met en danger la sécurité des passagers et commet une faute grave justifiant son licenciement (Cass. soc. 27-3-2012 n° 10-19.915 FS-PB).

Le salarié poursuivi pour usage ou trafic de drogue peut être sanctionné … mais pas toujours ….

Si les faits se déroulent en dehors du temps et du lieu du travail, ils échappent au pouvoir disciplinaire de l’employeur. La perturbation de l’entreprise peut justifier un licenciement. Ainsi, l’absence du salarié placé en détention ou en cure de désintoxication peut, par exemple, motiver la rupture du contrat de travail, si son absence perturbe le fonctionnement de l’entreprise et impose son remplacement définitif. La seule absence du salarié incarcéré ne suffit donc pas.

L'employeur peut en revanche prononcer une sanction pouvant aller jusqu'au licenciement si le salarié placé en détention ne fournit aucun justificatif de nature à expliquer son absence.

L’employeur retrouve son pouvoir disciplinaire si les faits délictueux sont commis dans l’entreprise (entreposage ou cession de stupéfiants sur le lieu de travail par exemple).

Réagissez à cet article

Commentaires (0)

À lire également

February 10, 2020

Conseils juridique et social

0

CNIL : LES AMENDES AVANT ET APRES LE RGPD

Dans la première partie, nous avons pu constater que l’arrivée du règlement sur la protection des données a donné lieu à une inflation des sanctions. Dans cette deuxième partie, Benjamin s’est p...

January 10, 2020

Conseils juridique et social

0

RGPD : entreprises, qu’est-ce qui vous attend en 2020 ?

Cette nouvelle année signe pour les entreprises et les organisations la fin de la période transitoire accordée par la CNIL pour qu’elles se mettent en conformité. En 2020, l’autorité de régulation pour...

November 7, 2019

Conseils juridique et social

0

Purge des données : le nouveau cauchemar des DSI

Le RGPD, entré en vigueur en mai 2018, modifie en profondeur les exigences liées à la collecte, l’exploitation et le stockage des données personnelles. En effet, L’article 6.5 du règlement dispose que pour fa...

July 11, 2019

Conseils juridique et social

0

Nicolas Sarkozy : Un cérébral qui n’existe que dans l’action

Nicolas Sarkozy. Né le 28 janvier 1955. 22 heures. Paris VERSEAU ASCENDANT VIERGE Verseau ascendant Vierge. Drôle d’alliance entre ces deux signes qui sonnent en /v / et en / r /. « Vrrr », « Vrrr », on enten...

Dernières questions

April 30, 2020

Gestion des formalités administratives et outils

0

masques FFP2

où puis je trouver des masques FFP2

March 4, 2020

Création d'entreprise

0

Sticking to a single domain name

There have been instances where content creators changed their domains name which resulted in a decrease within their ranking on search engines. In efforts to increase search engine ranking what most content creators do is continuously change their domain...

Vous avez un nouveau message