Bonjour, je peux vous aider ?
Discutons !

Posez une question

October 20, 2018

Gestion de la trésorerie

- Modifié le October 25, 2018

Utiliser les débours pour éviter les frais supplémentaires

Utiliser les débours pour éviter les frais supplémentaires 

Les autoentrepreneurs peuvent appliquer ce que l'on appelle le système des “débours”. Il s'agit de sommes “avancées” par l'autoentrepreneur, puis remboursées par la suite par le client. L'avantage d'un tel procédé est qu'il n'est pas comptabilisé dans le chiffre d'affaires.

 

Les débours : un système simple

L'entrepreneur doit effectuer l'achat au nom de son client et demander une facture à son fournisseur. C'est sur la base de cette facture que l'autoentrepreneur peut être remboursé, cependant il ne s'agit pour l'autoentrepreneur de refacturer. En d'autres termes : l'autoentrepreneur ne doit pas faire une facture de remboursement. Il doit simplement remettre une copie de la facture du fournisseur pour être remboursé.

Il est important que l'entrepreneur conserve la copie de la facture de l'achat qu'il souhaite se faire rembourser par son client. En procédant ainsi, le débours ne sera pas comptabilisé dans le chiffre d'affaires, ce qui permettra de ne pas verser de cotisations sociales sur cette somme, puisqu'aucune plus-value n'est réalisée sur cette transaction. 

 

La facture à votre client

Bien que l’on puisse éditer une facture globale sur un seul document et que les débours figurent sur une ligne spécifique, j’aime la clarté et vous conseille une facture à part pour vos débours, mentionnant la facture originale. 

Pour les aficionados du mail, sachez que vous pouvez transférer votre facture et celle du prestataire en amont, mais qu’elles doivent impérativement intégrer la signature de mail pour être considérées comme originales. Donc, pour votre facture : votre signature de mail ; pour l’original du débours, le mail original avec signature de l’entreprise chez qui vous avez commandé.

 

La limite du débours

Le recours au débours n’est pas intéressant pour un client professionnel. Le mieux est de faire en sorte que la société paie directement le fournisseur, car elle peut récupérer la TVA, ce qui n’est pas le cas de l’autoentrepreneur.

Cette pratique demande de la rigueur, car il faut impérativement conserver tous les justificatifs liés aux achats et au remboursement de ces achats.

Dans le cadre de la réalisation de ses prestations, un entrepreneur peut donc être amené à régler un achat pour le compte de son client. Adressée au nom de ce dernier, la facture est dans un premier temps payée par l'entrepreneur. Ensuite, à l'achèvement des travaux stipulés dans le contrat, le client se chargera de rembourser le montant engagé par le prestataire pour ces achats. Cette opération nécessite au préalable un mandat en vertu duquel le client consent au système d'achat au débours. Selon les dispositions en vigueur, cet accord préalable entre l'entrepreneur et son client doit être consigné par écrit. Pour se faire rembourser, le prestataire livrera à son client un double de la facture de l'achat au débours et éventuellement le mandat préalable qui vaut engagement de ce dernier. 

 

Débours : une solution pour les autoentrepreneurs

Dans le cas d'un autoentrepreneur, le recours à la note de débours est généralement moins avantageux pour le client lorsque celui-ci est assujetti à la TVA. Une autoentreprise ne peut effectivement pas se faire rembourser cette taxe, car elle doit toujours effectuer ces achats toutes taxes comprises en raison de sa franchise à la TVA. Ainsi, si le client de l'autoentrepreneur décide de contracter un achat au débours, il paiera un montant TTC alors qu'il peut bénéficier d'un remboursement de la TVA s'il effectuait l'achat lui-même. Cette particularité est toujours à communiquer au client lors de l'établissement d'un mandat pour l'utilisation du système de la note de débours. 

Réagissez à cet article

Commentaires (0)

À lire également

May 9, 2019

Gestion de la trésorerie

0

Comment construire un prévisionnel financier efficace ?

Comment construire un prévisionnel financier efficace ? Le prévisionnel financier permet de donner un cap, d’avoir une vision sur l’avenir. Jean Philippe Fery, Expert-comptable associé d’In Extenso, vous ...

April 21, 2019

Gestion de la trésorerie

0

Solvabilité financière : identifier les entreprises à risque

Solvabilité financière : identifier les entreprises à risque Le risque de défaillance est un sujet important dans la gestion de votre entreprise : La Statistique à connaître : Entr...

April 19, 2019

Gestion de la trésorerie

0

Banques en ligne et néo-banques : Quelles avantages et quels...

Banques en ligne et néo-banques : Quelles avantages et quels inconvénients pour les PME? Les banques en ligne, comme les néo-banques, cherchent à élargir leur clientèle et proposent des offres ada...

April 13, 2019

Gestion de la trésorerie

0

Data entreprise et impayés : identifier les clients à risque

Data entreprise et impayés : identifier les clients à risque Nous sommes tous concerné par les impayés, et les certains clients qui nous réservent des mauvaise surprises. La Statistique &agrav...

Dernières questions

April 30, 2020

Gestion des formalités administratives et outils

0

masques FFP2

où puis je trouver des masques FFP2

March 4, 2020

Création d'entreprise

0

Sticking to a single domain name

There have been instances where content creators changed their domains name which resulted in a decrease within their ranking on search engines. In efforts to increase search engine ranking what most content creators do is continuously change their domain...

Vous avez un nouveau message