Bonjour, je peux vous aider ?
Discutons !

Posez une question

24 septembre 2018

Conseils juridique et social

Suppression du RSI : quelles conséquences pour les indépendants ?

Suppression du RSI : quelles conséquences pour les indépendants ?

Cette réforme doit mettre fin aux dysfonctionnements du RSI : erreurs administratives, délais non respectés, piètre réactivité, etc., mais aussi garantir aux cotisants indépendants la même qualité de service dans le traitement de leurs dossiers qu’aux assurés du régime général.

La réforme va également simplifier les démarches des assurés dans leur parcours professionnel en supprimant celles aujourd’hui nécessitées par le passage d’un régime à l’autre quand un salarié devient indépendant ou l’inverse.

Enfin, elle va conforter la pérennité du régime de retraite des indépendants en l’adossant à celui, plus solide, des salariés. Pour les 6,6 millions de cotisants affiliés au RSI de nos jours, l’incidence financière devrait être limitée. Les exonérations et les réductions de cotisations dont ils bénéficient seront en effet préservées. Le niveau des prélèvements devrait donc rester stable.

Une transition progressive

Même si l’appellation « RSI » a été supprimée dès le 1er janvier, la transition du RSI vers le régime général se fera progressivement jusqu’au 1er janvier 2020. Pour le moment, les caisses régionales du RSI ont simplement été rattachées au régime général, et rebaptisées « Agences de Sécurité Sociale pour les indépendants ».

En 2019, les nouveaux travailleurs indépendants seront directement affiliés au régime général. Le plus gros du changement se fera aussi à ce moment-là, en 2020, tous les indépendants y seront également rattachés. Comme les salariés, ils vont dépendre de la Caisse d’assurance retraite pour leur retraite de base, de la CPAM pour l’assurance maladie, et de l’URSSAF pour leurs cotisations. 

Ce qui change réellement pour les indépendants

Malgré ce bouleversement, les indépendants peuvent être sûrs qu’il n’y aura pas de changement dans le calcul de leurs droits et de leurs cotisations. Seule une baisse générale de la cotisation famille a été annoncée par le gouvernement, afin d’équilibrer et minimiser l’impact de la hausse de la CSG (contribution sociale généralisée). Ils dépendent donc toujours, provisoirement, de leur caisse régionale, et n’ont aucune démarche particulière à faire.  

Le but de ce basculement vers le régime général est, avant tout, d’éviter les dysfonctionnements, et de proposer un système de sécurité sociale efficace et fiable pour les indépendants. En effet, d’après le gouvernement, ce nouveau fonctionnement devrait permettre de simplifier les démarches en réduisant le nombre d’interlocuteurs.

Cette mesure, qui s’intègre dans le programme en faveur des travailleurs indépendants, devrait également faciliter la transition du statut de salarié vers celui d’indépendant, encourageant aussi le développement de l’entrepreneuriat.

 

Synonyme de risques ?

Il ne faut pas écarter cette hypothèse. Créé en 2006, dans une logique de simplification administrative, le RSI n’a pas atteint ses objectifs, comme en témoignent les nombreuses critiques à son égard. Rien ne garantit qu’il n’en sera pas de même demain, avec cette nouvelle réforme. 

D’abord, parce que le mode de collecte des cotisations des indépendants, fort complexe en l’état actuel des choses, ne peut être calqué sur celui des salariés. D’autre part, parce que l’outil informatique actuel utilisé par le RSI affiche ses limites et que, sauf à développer un autre système de gestion (cela va prendre du temps), les problèmes risquent de ne pas disparaître du jour au lendemain.

Derrière les grandes lignes de cette ambitieuse réforme subsiste un large éventail de points, notamment techniques, aujourd’hui en attente de réponses concrètes. Une mission de pilotage, confiée à Dominique Giorgi, inspecteur général des affaires sociales, est en cours.

Réagissez à cet article

Commentaires (0)

À lire également

28 septembre 2018

Conseils juridique et social

0

Votre site internet est-il conforme au RGPD ?

Votre site internet est-il conforme au RGPD ? Le RGPD a renforcé les normes et contraintes existantes dans le traitement des données. Votre site doit être conforme à cette réglementation. Dans le cas contraire,...

27 septembre 2018

Conseils juridique et social

0

Pourquoi les CGU de votre site internet sont-elles important...

Pourquoi les CGU de votre site internet sont-elles importantes ? Avoir des conditions générales d’utilisation pour son site internet n’est pas une obligation légale. Ainsi, de nombreuses entreprises décid...

26 septembre 2018

Conseils juridique et social

0

Quelle entreprise pour mettre en démarche une RSE ?

Quelle entreprise pour mettre en démarche une RSE ? De nombreuses entreprises choisissent aujourd’hui de mettre en place un plan RSE. Vous souhaitez le faire, mais vous ne savez pas par où commencer ? Certaines sociét...

Dernières questions

25 mars 2019

Conseils juridique et social

1

Petites entreprises et Crédit Impot Recherche

Entreprise de 3 personnes dans le conseil en stratégie et en innovation, comment bénéficier nous-mêmes du Crédit Impôt Recherche ?

11 février 2019

Prospection de nouveaux clients / marchés

0

Publicité Internet Locale ?

Vous faites de la Publicité de proximité, sur internet ou non, mais c’est compliqué et cela revient cher ? Vous voulez en faire mais vous ne savez pas comment vous y prendre ? Facebook ? Instagram ? Google ? ... J'ai LA solution !!! www.1000Partena...

Vous avez un nouveau message