Bonjour, je peux vous aider ?
Discutons !

Posez une question

30 septembre 2014

Conseils juridique et social

- Modifié le 3 août 2015

Quels sont les enjeux autour de la convention collective ?

Cette fiche vous est proposée par le Conseil Supérieur de l’Ordre des Experts Comptables.

 

Pour déterminer les droits des salariés, qu’il s’agisse de faire les payes, rédiger des contrats de travail… il faut en premier lieu avoir une bonne connaissance de son environnement juridique et notamment de la convention collective.

Les conventions collectives, négociées généralement au niveau d’une branche professionnelle, sont nombreuses et il faut identifier celle qui s’applique à l’entreprise, compte tenu de son activité, et prendre connaissance de son contenu ; il faudra veiller, en cas de changement d’activité, fusion, cession, etc. à vérifier les incidences sur la détermination de la convention collective.

L’employeur doit appliquer la convention correspondant à l’activité réelle de l’entreprise.

La convention est obligatoire si elle est étendue (arrêté d’extension publié au JO) ou, à défaut, si l’employeur est affilié à des organisations patronales signataires de la convention. 

 

Champ d’application géographique

La convention collective applicable est fonction du lieu d’implantation de l’entreprise

Pour les entreprises divisées en établissements : application des accords départementaux en fonction du lieu d’implantation de l’établissement auquel le salarié est affecté

Les entreprises situées dans les DOM sont régies par les conventions collectives si celles-ci le prévoient expressément

(art. L. 2222-1 C. tr.)

Champ d’application professionnel

La convention collective applicable est fonction de l’activité principale de l’entreprise

Le code NAF est une simple présomption pour choisir la convention applicable

En principe, une seule convention par entreprise

Champ d’application professionnel

Entreprise à activités multiples

Application de la convention collective correspondant à l’activité principale de l’entreprise :

- entreprise commerciale : référence au chiffre d’affaires le plus élevé

- entreprise industrielle : référence à celle qui occupe le plus grand nombre de salariés

- entreprise industrielle et commerciale : référence aux critères appliqués aux entreprises industrielles si le chiffre d’affaires de l’activité industrielle est égal ou supérieur à 25 % du chiffre d’affaires total

Entreprise constituée de centres d’activité autonomes

Possibilité d’appliquer plusieurs conventions dans une entreprise si elle constituée de centres d’activité autonomes (lieux distincts) ayant des activités nettement différenciées

Clauses d’option

Possibilité dans une convention collective de prévoir des clauses d’option permettant de choisir la convention si l’activité est à la frontière de 2 conventions

(art. L. 2222-1 C. tr.)

Cas spécifique des conventions de métier

Certaines professions (VRP, journalistes) sont soumises à des conventions de métier

La convention des VRP ne s’applique pas à ceux du domaine de l’immobilier et du commerce de gros de la confiserie, chocolaterie, biscuiterie (dans ces deux secteurs, on applique la convention de l’activité de l’entreprise)

Sauf clause contraire du contrat de travail, un VRP n’est soumis qu’à la seule convention des VRP (accord national interprofessionnel du 5 octobre 1975) et non à celle liée à l’activité de l’entreprise, même si le bulletin de paye mentionne la convention de l’entreprise

Application volontaire d’une convention collective

Possibilité de faire une application volontaire d’une convention collective

L’application volontaire d’une convention a la valeur d’un usage, sauf si elle est prévue dans le contrat de travail

L’employeur est donc tenu d’appliquer cette convention, tant qu’il n’a pas dénoncé cet usage, et il doit aussi appliquer celle qui est obligatoire, compte tenu de l’activité de l’entreprise

 

L’employeur doit fournir un exemplaire de la convention applicable au comité d’entreprise, aux délégués du personnel et aux délégués syndicaux et informer les salariés au moment de l’embauche en leur remettant une notice d’information sur les textes conventionnels applicables.

Il faut afficher un avis indiquant la convention applicable, le lieu de mise à disposition de celle-ci et les modalités de consultation par les salariés pendant le temps de présence dans l’entreprise.

Points de vigilance : le contrat de travail doit être établi en se référant à la convention collective, qui peut prévoir des mentions obligatoires. Il en va de même du bulletin de paye : les conventions collectives contiennent de nombreuses primes… et il faut vérifier régulièrement leur contenu (et tenir compte des mises à jour de la convention).

Pour identifier la convention collective applicable à l’entreprise, le code NAF n’est qu’un indice ; il faut se référer à l’activité réelle de l’entreprise.

En principe, la convention collective ne s’applique que si elle est plus favorable que la loi mais, dans certains cas, un accord collectif peut déroger à la loi dans un sens moins favorable au salarié : notamment, elle peut réduire à 6 % le taux de l’indemnité de fin de contrat (à certaines conditions), ou fixer le taux de majoration des heures supplémentaires en-dessous du taux légal de 25 %, avec un plancher de 10 %.

Une erreur en la matière peut être lourde de conséquences puisque l’application de la convention collective qui ne correspond pas à l’activité réelle de l’entreprise vaut engagement de l’employeur, le salarié pouvant pour sa part se prévaloir des dispositions les plus favorables entre la convention collective appliquée par erreur et la convention collective correspondant à l’activité réelle.

 

En savoir plus ? Rendez-vous sur http://www.experts-comptables.fr/

Réagissez à cet article

Commentaires (0)

À lire également

15 octobre 2018

Conseils juridique et social

0

L’Assemblée donne une nouvelle définition à l’entreprise

L’Assemblée donne une nouvelle définition à l’entreprise Vendredi 5 octobre, les députés ont voté pour l’inscription dans le Code civil d’une nouvelle définition de l&r...

11 octobre 2018

Conseils juridique et social

0

Quelles sont les aides européennes pour une création d’entre...

Quelles sont les aides européennes pour une création d’entreprise ? Selon une enquête réalisée par l'IFOP pour la DATAR, trop peu de dirigeants de TPE/PME et d'entrepreneurs savent qu'ils peuvent bé...

10 octobre 2018

Conseils juridique et social

0

Quelles solutions pour créer son entreprise rapidement ?

Quelles solutions pour créer son entreprise rapidement ? Les entrepreneurs potentiels ne doivent pas se laisser effrayer : les formalités de création sont aujourd'hui simples, rapides et peu coûteuses. Certes, il faut...

28 septembre 2018

Conseils juridique et social

0

Votre site internet est-il conforme au RGPD ?

Votre site internet est-il conforme au RGPD ? Le RGPD a renforcé les normes et contraintes existantes dans le traitement des données. Votre site doit être conforme à cette réglementation. Dans le cas contraire,...

Dernières questions

28 septembre 2018

Conseils juridique et social

0

Rupture d'engagement écrit

Bonjour à tous, Je viens d'apprendre de la part d'un client qu'un partenariat sur lequel nous nous étions entendus (accord oral & écrit par le biais d'emails) n'allait finalement plus pouvoir être réalisé. Mon souci, c'est que nous nous étions basés sur...

18 septembre 2018

Développement du réseau professionnel

0

Savez-vous bien réseauter ?

Savez-vous comment bien réseauter ? Savez vous optimiser votre stratégie réseaux, obtenir plus de Leads, de nouveaux marchés … JAMAIS SANSMON RESEAU, le premier livre/guide sur le (bon) réseautage.

Vous avez un nouveau message