Bonjour, je peux vous aider ?
Discutons !

Posez une question

February 10, 2018

Gestion de la trésorerie

Quels documents préparer pour sa première levée de fonds ?

Quels documents préparer pour sa première levée de fonds ? 

La décision d’entreprendre une levée de fonds fait partie des premiers grands moments de la création d’une startup. C’est une étape particulièrement excitante, puisqu’elle laisse entrevoir le progrès et le développement de l’entreprise, mais elle constitue également des moments très stressants, impliqués par l’attente des décisions rendues, et par les nombreuses démarches qu’il est nécessaire d’effectuer. Ainsi, pour préparer sa première levée de fonds, il est nécessaire de préparer quelques documents sur lesquels nous nous proposons de faire le point. 

I/ Les plus évidents de tous : le business plan et l’Executive Summary

Le business plan et l’Executive Summary, documents souvent déjà préparés en amont de la levée de fonds, notamment pour pouvoir intégrer des incubateurs, ou pour participer à des concours, constituent un dossier structurant les différentes perspectives commerciales de la startup, et détaillant les processus financiers inhérents à son développement et à sa longévité. 

Le business plan est un dossier exhaustif de présentation commerciale de l’entreprise dans lequel sont notamment mentionnés : 

  • l’origine et les statuts juridiques de la startup;
  • les produits ou les services dans lesquels elle se propose d’innover;
  • la stratégie : la façon dont elle compte procéder sur les plans financier et commercial;
  • la concurrence

L’Executive Summary est le versant plus fonctionnel et moins axé sur l’aspect financier de la startup du Business plan. Il doit expliquer quels sont les atouts du projet et en quoi celui-ci peut se développer, et dans quelle mesure!

Cette première grande partie du dossier, constituée du Business plan et de l’Executive Summary, doit démontrer que le projet est intéressant, qu’il est fiable, qu’il répondra à un réel besoin, et qu’il durera dans le temps. Il doit démontrer les qualités commerciales et l’attractivité financière et conceptuelle de votre projet

II/ Le plus impactant : le pitch

Il existe des professions nombreuses et variées, qui dépendent de n’importe quels secteurs, et qui touchent n’importe quels publics, mais si elles entretiennent toutes un point commun, il s’agit de celui de savoir convaincre et démontrer son point, pour parvenir aux résultats souhaités. Le pitch (ou présentation orale) est le document de la levée de fonds qui aura le plus d’impact sur vos interlocuteurs : selon la façon dont il est présenté, et dont les objectifs y sont expliqués, il vous offrira, ou non, le sésame de la levée de fonds.

Le principe du pitch : présenter votre projet à vos interlocuteurs de manière à les convaincre d’investir dans votre startup. Il reflète à la fois votre Executive Summary et votre Business plan en insistant sur les points séduisants, en y ajoutant éventuellement quelques notes d’humour, et surtout en démontrant que vous savez ce que vous faites. Le moment du pitch dans la levée de fonds est le moment où vous devez considérer les potentiels investisseurs comme une date que vous souhaiteriez séduire. C’est le même principe.

Notre astuce : testez différents pitchs sur vos proches et demandez-leur lequel est le plus percutant et le plus convaincant. Vous pouvez également le tester en amont dans votre incubateur, ou durant des concours. 

III/ Le plus formel : la lettre d’intention

La lettre d’intention ou « Term sheet » est le document officiel présentant l’échange qui s’apprête à avoir lieu. C’est une sorte de précontrat qui informe des statuts de deux partis (votre startup et l’investisseur potentiel), et explicite ce qui va être fait. Elle sert à mettre en valeur les circonstances concrètes de la négociation, à rassurer le potentiel investisseur en lui montrant qu’il investit ses fonds dans une entreprise sérieuse, et également à officialiser sa candidature à l’investissement dans votre startup. 

La lettre d’intention étant très codifiée, nous vous conseillons de consulter quelques modèles avant de vous mettre à rédiger la vôtre. 

Réagissez à cet article

Commentaires (0)

À lire également

May 9, 2019

Gestion de la trésorerie

0

Comment construire un prévisionnel financier efficace ?

Comment construire un prévisionnel financier efficace ? Le prévisionnel financier permet de donner un cap, d’avoir une vision sur l’avenir. Jean Philippe Fery, Expert-comptable associé d’In Extenso, vous ...

April 21, 2019

Gestion de la trésorerie

0

Solvabilité financière : identifier les entreprises à risque

Solvabilité financière : identifier les entreprises à risque Le risque de défaillance est un sujet important dans la gestion de votre entreprise : La Statistique à connaître : Entr...

April 19, 2019

Gestion de la trésorerie

0

Banques en ligne et néo-banques : Quelles avantages et quels...

Banques en ligne et néo-banques : Quelles avantages et quels inconvénients pour les PME? Les banques en ligne, comme les néo-banques, cherchent à élargir leur clientèle et proposent des offres ada...

April 13, 2019

Gestion de la trésorerie

0

Data entreprise et impayés : identifier les clients à risque

Data entreprise et impayés : identifier les clients à risque Nous sommes tous concerné par les impayés, et les certains clients qui nous réservent des mauvaise surprises. La Statistique &agrav...

Dernières questions

September 10, 2019

Création d'entreprise

0

Statut pour Agence de graphisme

Bonjour, Je souhaiterais monter mon agence de graphisme avec un ami mais nous ne savons pas vraiment quel statut serait le plus adapté... Auriez-vous des informations sur le statut le plus adapté pour une agence ? Merci pour votre aide :)

July 31, 2019

Conseils juridique et social

1

marquage CE

Je cherche un guide pratique pour comprendre facilement le processus de marquage CE pour mon prototype.

Vous avez un nouveau message