Bonjour, je peux vous aider ?
Discutons !

Posez une question

6 janvier 2018

Ressources humaines, recrutement, formation

Quelles sont les nouveautés pour les auto-entrepreneur en 2018 ?

Le Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale (PLFSS) 2018 prévoit du changement pour l’auto-entrepreneuriat. Un régime qui bénéficie pourtant de démarches administratives, fiscales et sociales assez simplifiées.

Que pourraient bien être ces nouveautés pour l’auto-entrepreneur 2018 ? Le plan gouvernemental est-il en faveur des travailleurs indépendants ? Faisons le point sur les 4 changements majeurs du régime !

1. Augmentation du pouvoir d’achat des auto-entrepreneurs

À partir 2018, les plafonds de chiffres d’affaires seront doublés pour permettre à la majorité des travailleurs indépendants d’accéder à un régime plus simplifié qui est la micro-entreprise. Soit 170 000 € s’il s’agit des activités de vente et 70 000 € pour les activités non commerciales et les prestations de services.

 

En revanche, pour éviter toutes concurrences déloyales entre les petites entreprises à régime micro et celles qui dépassent le seuil imposé, la franchise de TVA reste identique.

 

Pour rehausser le pouvoir d’achat des auto-entrepreneurs, d’autres mesures comme les baisses de la cotisation sociale sont également prévues : cotisations familles ( -2.15 points) et les cotisations maladies (-1.5 point). Cela est censé compenser la CSG qui augmente de 1.7 point. Cependant, les retraités les plus modestes (avec une pension inférieure à 1 394€ par mois) ne seront pas affectés par cette augmentation de la CSG.

2. La suppression du RSI

Selon le plan gouvernemental pour l’auto-entrepreneur, le RSI va être remplacé par le CPSTI (Conseil de la Protection Sociale des Travailleurs Indépendants). Les règles relatives aux taux de cotisation et aux modalités de déclaration seront inchangées.

La principale amélioration du système réside sur le transfert de la protection sociale des indépendants dans les caisses du régime général. Cette décision a été prise suite aux faiblesses du RSI depuis sa création en 2006.

Le but est donc de permettre un système plus rapide et plus simplifié, tout en conservant les taux des travailleurs indépendants. Le CPSTI devrait donc faciliter le passage d’un régime pour un autre. Ainsi, les démarches seront plus simplifiées lorsqu’un salarié souhaitera devenir indépendant et vice-versa.

3. L’aide pour la création d’entreprise

Une mesure qui convient parfaitement aux nouveaux auto-entrepreneurs. Le PLFSS 2018 prévoit une année blanche sans payer de charge à l’installation de son activité. Les entrepreneurs seront également accompagnés dans la phase de lancement par un interlocuteur mandaté par les URSSAF.

Ce dernier se chargera d’apporter des réponses en rapport avec les autres services et de faire le relais, notamment en matière de cotisations fiscales et sociales, jusqu’à la création du compte en ligne ou toutes autres questions relatives à la création d’entreprise.

4. L’aide sociale

Actuellement, les femmes auto-entrepreneurs ont droit à un congé de maternité épars qui s’avère plus court et moins bien rémunéré que celui des femmes salariées. La nouvelle réforme pour l’auto-entrepreneur en 2018 viendra équilibrer cette inégalité.

Pour concrétiser cette décision, un portail numérique unique sera mis en place afin de déclarer le congé et de prendre connaissance des indemnités et des allocations versées.

 

Les auto-entrepreneurs victimes de pathologies liées à leur profession seront mieux indemnisés. Dès lors qu’un médecin fera un rapprochement entre l’activité professionnelle et la maladie, le travailleur indépendant sera pris en charge à partir de l’apparition des premiers signes de la pathologie.

 

Réagissez à cet article

Commentaires (0)

À lire également

23 novembre 2018

Ressources humaines, recrutement, formation

0

Top 5 des MOOCs français pour apprendre à entreprendre

Top 5 des MOOCs français pour apprendre à entreprendre Les Massive Open Online Courses (ou MOOC) ont la cote. Apparus dans les universités américaines, ces nouveaux formats d’apprentissage ont en effet permi...

19 novembre 2018

Ressources humaines, recrutement, formation

0

Comment former ses équipes tout en se formant aux nouvelles ...

Comment former ses équipes tout en se formant aux nouvelles compétences digitales ? La nécessité de disposer au sein de son entreprise de compétences digitales est aujourd’hui évidente. Mais da...

16 novembre 2018

Ressources humaines, recrutement, formation

0

Comment les incentives peuvent renforcer l’engagement de vos...

Comment les incentives peuvent renforcer l’engagement de vos salariés Du simple bon d’achat au week-end offert à un salarié pour avoir atteint ses objectifs, en passant par une matinée laser game pour t...

31 octobre 2018

Ressources humaines, recrutement, formation

0

Comment embaucher son premier salarié ?

Comment embaucher son premier salarié ? L’embauche du premier salarié constitue généralement une étape fondamentale dans la vie d’une entreprise. D’où l’intérêt de savoir exac...

Dernières questions

25 mars 2019

Conseils juridique et social

1

Petites entreprises et Crédit Impot Recherche

Entreprise de 3 personnes dans le conseil en stratégie et en innovation, comment bénéficier nous-mêmes du Crédit Impôt Recherche ?

11 février 2019

Prospection de nouveaux clients / marchés

0

Publicité Internet Locale ?

Vous faites de la Publicité de proximité, sur internet ou non, mais c’est compliqué et cela revient cher ? Vous voulez en faire mais vous ne savez pas comment vous y prendre ? Facebook ? Instagram ? Google ? ... J'ai LA solution !!! www.1000Partena...

Vous avez un nouveau message