Bonjour, je peux vous aider ?
Discutons !

Posez une question

30 septembre 2014

Gestion de la trésorerie

- Modifié le 29 juillet 2015

Quelles sont les différentes aides à l'emploi qui existent ?

Cette fiche vous est proposée par le Conseil Supérieur de l’Ordre des Experts Comptables.

 

Les dispositifs d’aide à l’emploi sont nombreux et, au fil du temps, ils ont été recentrés sur les publics les plus fragiles (jeunes, seniors, travailleurs handicapés…). Pour bénéficier d’aides à l’emploi, il faut respecter un certain nombre de conditions tenant à l’employeur mais également aux caractéristiques du salarié embauché. 


 

1.       Travailleurs handicapés

Outre les aides indiquées ci-après, l’employeur peut bénéficier d’une aide au tutorat, en cas de recrutement d’un travailleur handicapé, pour son maintien dans l’emploi ou pour suivre la formation d’un stagiaire handicapé.

Il peut aussi bénéficier d’une aide au maintien dans l’emploi des personnes handicapées pour fin de carrière.

Ces aides sont présentées sur le site : www.agefiph.fr

 

1.1     Aide à l’insertion professionnelle

Aide à l’insertion professionnelle de personnes handicapées

(montants 2014)

Salariés visés

Conditions

Procédure

Aide

Personnes handicapées d’au moins 50 ans au chômage et ayant travaillé moins de 6 mois dans les 24 mois précédents ou sortant d’un établisse-ment adapté

Conclusion d’un CDI ou d’un CDD de 6 mois minimum.


Durée minimale hebdomadaire de travail :
16 heures

Aide prescrite par Pôle emploi, Cap emploi, Mission locale

Montants 2014 :

- 4 000 € pour un CDI ou CDD d’au moins 12 mois, à temps plein ;

- 2 000 € pour un CDD entre 6 et 12 mois, à temps plein ;

- 2 000 € pour un CDI ou CDD d’au moins 12 mois, à temps partiel

- 1 000 € pour un CDD entre 6 et 12 mois

 

1.2     Aide au contrat de professionnalisation ou d’apprentissage

Si l’entreprise conclut un contrat de professionnalisation ou d’apprentissage avec un salarié handicapé, ou pérennise un tel contrat, elle peut recevoir une subvention d’un montant de :

  • 1 500 € pour un contrat de 6 à 11 mois ;
  • 3 000 € pour un contrat de 12 mois ;
  • 4 500 € pour un contrat de 12 à 18 mois inclus ;
  • 6 000 € pour un contrat de 18 à 24 mois inclus.
  • 7 500 € en cas de conclusion d’un CDI.

L’aide à la pérennisation d’un contrat de professionnalisation ou d’apprentissage, en cas d’embauche d’une personne handicaptée à l’issue de l’alternance est fixé à :

  • 4 000 € en cas d’embauche en CDI à temps plein ;
  • 2 000 € en cas d’embauche en CDI à temps partiel (au moins 16 heures) ;
  • 2 000 en cas d’embauche en CDD d’au moins 12 mois ;
  • 1 000 € en cas d’embauche en CDD d’au moins 12 mois à temps partiel (au moins 16 heures).

La demande est adressée à l’Agefiph directement par l’employeur ou avec l’aide de Pôle emploi notamment.

1.3     Aide pour les emplois d’avenir

Un employeur du secteur marchand qui embauche un travailleur handicapé dans le cadre d’un emploi d’avenir peut bénéficier d’une aide de :

  • 6 900 € la première année du contrat ;
  • 3 400 € la seconde année.

 

2.       Aides dans certaines zones géographiques

Outre les aides citées ci-après, il existe aussi des aides dans les zones de restructuration de la défense (ZRD), dans les bassins d’emploi à redynamiser (BER).

Pour en savoir plus sur ces aides : www.urssaf.fr

 

Zones de redynamisation urbaine (ZRU)
et zones de revitalisation rurale (ZRR)

Entreprises concernées

Conditions

Aide

Entreprises dont le siège social est situé dans la ZRR ou ZRU (liste sur www.urssaf.fr)

Dont l’effectif est inférieur à 50 salariés

Embauchant dans la ZRR ou ZRU

N’ayant pas procédé à un licenciement économique dans les 12 mois précédant l’embauche

Embauche d’un salarié en CDI ou CDD d’au moins 12 mois pour accroissement d’activité pour travailler (partiellement ou en totalité) dans la ZRU ou ZRR

Exonération des cotisations patronales de SS pendant 12 mois pour toute embauche accroissant l’effectif dans la limite de 50 salariés

Exonération totale jusqu’à 1,5 SMIC et dégressive jusqu’à 2,4 SMIC

Formalités auprès de la Direccte

 
 

Zones franches urbaines (ZFU)

Entreprises concernées

Conditions

Aide

Entreprises déjà implantées dans une ZFU à la date de sa délimitation et entreprises qui s’y implantent ou s’y transfèrent au plus tard le 31 décembre 2014

Exerçant une activité professionnelle imposable dans la catégorie BIC, BNC ou soumise à l’IS

Dont l’effectif est au plus de 50 salariés au moment de l’implantation

Ayant une réelle activité dans la zone

Embauche d’un salarié en CDI ou CDD d’au moins 12 mois pour travailler (partiellement ou en totalité) dans la ZFU

Etre à jour de ses cotisations sociales ou avoir souscrit un plan d’apurement des dettes

Autres conditions tenant au chiffre d’affaires de l’entreprise, au lieu de résidence des salariés, à la durée du travail…

(conditions variant selon la date de création ou d’implantation dans la ZFU)

Exonération des cotisations patronales de SS, Fnal, versement transport dans la limite de 50 salariés

Exonératoin totale jusqu’à 1,4 SMIC et dégressive jusqu’à 2 SMIC

Exonération applicable à taux plein pendant 5 ans puis dégressive pendant 3 ans pour les entreprises de 5 salariés et plus et 9 ans pour celles de moins de 5 salariés

Formalités auprès de la Direccte et de l’Urssaf

 

 

En savoir plus ? Rendez-vous sur http://www.experts-comptables.fr/

Réagissez à cet article

Commentaires (0)

À lire également

24 août 2018

Gestion de la trésorerie

0

Entreprendre en ligne, est-ce possible?

En 2017, dans le cadre de notre étude scientifique, nous nous sommes intéressés à une nouvelle structure d’accompagnement à la création et au développement d’entreprises dont les particularit&ea...

21 août 2018

Gestion de la trésorerie

0

Prélèvement à la source : qu'est-ce que cela va changer pour...

Le 1er janvier 2019 va entrer en vigueur une nouvelle évolution fiscale en France : le prélèvement à la source. Le principe en est que les impôts ne seront plus prélevés a posteriori mais en amont pour les p...

9 juillet 2018

Gestion de la trésorerie

0

5 raisons de faire appel à un expert comptable

5 raisons de faire appel à un expert-comptable De plus en plus d’entrepreneurs décident de faire appel à un expert-comptable. Mais pourquoi confier sa comptabilité, et bien plus à ce professionnel ? Voic...

8 juillet 2018

Gestion de la trésorerie

0

Est-ce que les réseaux sociaux augmentent la valeur d'une st...

Est-ce que les réseaux sociaux augmentent la valeur d’une startup ? Pour booster la notoriété d’une entreprise, les réseaux sociaux sont nos meilleurs alliés. Pourquoi augmentent-ils la valeur d&rs...

Dernières questions

28 septembre 2018

Conseils juridique et social

0

Rupture d'engagement écrit

Bonjour à tous, Je viens d'apprendre de la part d'un client qu'un partenariat sur lequel nous nous étions entendus (accord oral & écrit par le biais d'emails) n'allait finalement plus pouvoir être réalisé. Mon souci, c'est que nous nous étions basés sur...

18 septembre 2018

Développement du réseau professionnel

0

Savez-vous bien réseauter ?

Savez-vous comment bien réseauter ? Savez vous optimiser votre stratégie réseaux, obtenir plus de Leads, de nouveaux marchés … JAMAIS SANSMON RESEAU, le premier livre/guide sur le (bon) réseautage.

Vous avez un nouveau message