Posez une question

7 février 2017

Gestion de la trésorerie

EPICERIE SUPERETTE : ANALYSES SECTORIELLES 2016 - 2017 pour entreprendre

 

Le secteur de l’épicerie et des supérettes en bref

 

 

Que recouvre cette profession ?

 

  • Le métier d’épicier consiste à commercialiser de l’alimentation générale.
  • L’épicier est à la fois un spécialiste en vins, fruits et légumes, produits laitiers et charcuterie.

 

Quelles sont les conditions d’accès à la profession ?

 

  • L’accès à la profession d’épicier est libre.
  • La vente à emporter de produits alcooliques nécessite l’obtention d’une licence (art. L. 3331-1 et L. 3333-3 du Code de la Santé publique).

 

Quelles sont les évolutions majeures dans ce métier ?

 

  • En 2015, la consommation de produits alimentaires des ménages a progressé de 1,2 % en valeur et de 1,5 % en volume.
  • Le nombre de commerces alimentaires de proximité a chuté de plus de 80 % depuis le milieu des années 1960. La grande distribution alimentaire, et notamment le modèle de l’hypermarché, a largement contribué à la réduction du nombre d’épiceries.
  • Cependant, on observe une inversion de tendance sur la période récente (2009-2015) : le nombre d’établissements d’au moins 1 salarié (hors entreprises individuelles) a progressé de 6,2 %. L’arrivée sur le créneau de nombreux indépendants et l’ouverture de magasins de petite taille par les acteurs de la grande distribution expliquent en partie cette dynamique.

 

Quels sont les principaux éléments de leur performance financière ?

 

  • Le chiffre d’affaires en valeur des épiceries a progressé de 1,4 % et celui des supérettes de 1,6 % en valeur. La performance des premières est essentiellement à mettre au crédit des hausses de prix des produits, l’activité étant restée quasiment stable en volume (+0,1 %). En revanche, les supérettes ont bénéficié de l’installation de nouveaux services digitaux, de l’ouverture de nouveaux points de vente et du lancement de nouveaux concepts. Selon la FCGA, les entreprises individuelles du secteur des épiceries ont dégagé, en 2015, un résultat courant moyen de 9,1 % de leur chiffre d’affaires.
  • Selon les dernières données de Diane, les sociétés exerçant cette activité dégageaient, en moyenne, un résultat net représentant 2,1 % de leur chiffre d’affaires en 2015, un taux qui varie entre 1,6 % à 2,7 % selon la taille des sociétés.
  • Toujours selon la même source, une supérette dégageait, en moyenne, un résultat net de 1,7 % de son chiffre d’affaires en 2015.

 

 

Ce contenu vous est proposé par le Conseil Supérieur de l’Ordre des Experts Comptables

Réagissez à cet article

Commentaires (0)

À lire également

24 août 2018

Gestion de la trésorerie

0

Entreprendre en ligne, est-ce possible?

En 2017, dans le cadre de notre étude scientifique, nous nous sommes intéressés à une nouvelle structure d’accompagnement à la création et au développement d’entreprises dont les parti...

21 août 2018

Gestion de la trésorerie

0

Prélèvement à la source : qu'est-ce que cela va changer pour...

Le 1er janvier 2019 va entrer en vigueur une nouvelle évolution fiscale en France : le prélèvement à la source. Le principe en est que les impôts ne seront plus prélevés a posteriori mais en amont pour les p...

27 juin 2018

Gestion de la trésorerie

0

5 raisons de faire appel à un expert comptable

5 raisons de faire appel à un expert-comptable De plus en plus d’entrepreneurs décident de faire appel à un expert-comptable. Mais pourquoi confier sa comptabilité, et bien plus à ce professionnel ? Voic...

27 juin 2018

Gestion de la trésorerie

0

Est-ce que les réseaux sociaux augmentent la valeur d'une st...

Est-ce que les réseaux sociaux augmentent la valeur d’une startup ? Pour booster la notoriété d’une entreprise, les réseaux sociaux sont nos meilleurs alliés. Pourquoi augmentent-ils la valeur d&rs...

Dernières questions

18 septembre 2018

Développement du réseau professionnel

0

Savez-vous bien réseauter ?

Savez-vous comment bien réseauter ? Savez vous optimiser votre stratégie réseaux, obtenir plus de Leads, de nouveaux marchés … JAMAIS SANSMON RESEAU, le premier livre/guide sur le (bon) réseautage.

18 septembre 2018

Développement du réseau professionnel

2

investisseurs

Je recherche des investisseurs pour le développement

Vous avez un nouveau message