Posez une question

20 juillet 2017

Gestion de la trésorerie

Emprunter aux particuliers grâce au crowdlending

Le crowdlending avait déjà le vent en poupe, mais depuis la mise en place de règlementations en octobre 2014, le financement participatif a littéralement été propulsé. Les chiffres sont éloquents : selon le site Crowdlending.fr, le montant collecté sur les plateformes de crowdlending a été multiplié par 2,6 en un an (de 2015 à 2016). Véritable alternative au crédit bancaire traditionnel, il est LA solution pour financer rapidement un projet professionnel.

 

Crowdlending kézako ?

Le crowdlending est un moyen simple et rapide pour trouver des financements pour son entreprise. Via des plateformes de crowdlending, les TPE, les PME et les entreprises en manque de liquidités peuvent bénéficier de prêts octroyés par les particuliers pour financer leurs besoins de trésorerie (matériels ou immatériels).

Il existe deux formes de crowdlending :

  • Le P2P lending ou prêt de particulier à particulier : pour financer ses études, payer des frais médicaux... un particulier peut soumettre un dossier auprès d’une plateforme dédiée pour collecter les fonds nécessaires.
  • Le P2B lending ou prêt accordé par un particulier à une entreprise. Ceci peut être une alternative à la banque ou un cofinancement (pour rassurer les banques, l’aide européenne, les fonds de financement...)

 

Comment cela fonctionne ?

Sur des plateformes de crowdlending bénéficiant du statut d’IFP (Intermédiaire en Financement Participatif) pour les sites de prêt, et CIP (Conseiller en Investissement Participatif) pour les sites qui proposent des investissements obligataires (dans les deux cas les plateformes doivent être immatriculées auprès de l’Orias), les entreprises qui souhaitent emprunter à des particuliers soumettent un dossier d’emprunt.

Selon les plateformes, les conditions de recevabilité du dossier diffèrent. Si quelques-unes n’acceptent pas les demandes émanant d’entreprise de moins de 3 ans ou n’ayant pas d’apport personnel, la plupart accordent une attention minutieuse aux situations financières de l’entreprise : analyse des bilans, de la fiscalité, des relevés d’Ursaaf, du fichier bancaire des entreprises ou Fiben pour vérifier leur solvabilité.. Outre cette étude financière, le projet est étudié dans les moindres détails afin d’évaluer sa rentabilité.

 

Les avantages du crowdlending

Cette progression constante du crowdlending s’explique de bien de manières. Pour les entreprises, les avantages sont loin d’être négligeables :

  • rapidité du financement : en général, la levée des fonds s’effectue en 30 jours. Si le projet est suffisamment porteur et séduit les particuliers, l’entreprise peut espérer collecter la totalité de sa demande de prêt pendant ce laps de temps
  • une procédure simple : l’entreprise n’a pas besoin de caution ni de garantie pour demander un financement. Par ailleurs, elle peut suivre l’évolution de sa collecte sur les sites de crowdlending
  • vecteur d’image et de communication : en fonction du nombre de prêteurs et des fonds collectés, l’entreprise peut d’ores et déjà connaitre l’impact de son nouveau produit (par exemple) auprès des consommateurs. Pour une nouvelle entreprise, c’est le meilleur moyen de se faire connaitre rapidement du public
  • un mode de financement pour tout type de projet : création, acquisition de matériels, de locaux, immatériels (recherche et développement, innovation...), etc.

 

Les limites du crowdlending

Comme toute forme de prêt, le crowdlending a ses limites :

  • un crédit limité à 1 million d’euros par projet (décret n° 2014-1053 du 16 septembre 2014)
  • un délai de remboursement inférieur ou égal à 7 ans
  • un taux d’intérêt compris entre 5 % et 10 %

Malgré ces « inconvénients », bon nombre de TPE et de PME sont séduits par cette forme de financement participatif.

 

Comment optimiser sa demande de prêt auprès des particuliers ?

Afin de mettre toutes les chances de son côté, il est important de suivre ces quelques recommandations :

 

Choisir sa plateforme de crowdlending

Il existe de nombreuses plateformes, mais toutes ne correspondent pas à vos besoins. Aussi avant de déposer votre demande de prêt, informez-vous :

  • des dossiers et des informations à fournir : comme nous l’avons mentionné plus haut, certaines plateformes exigent une antériorité d’au moins 3 ans. En revanche d’autres sont spécialisées dans la création d’entreprise
  • de la durée de remboursement : certains sites opèrent uniquement sur les crédits à court terme (24 mois maximum) ou à long terme
  • du taux d’intérêt : celui-ci peut être fixe (entre 5 % et 10 %), c’est-à-dire déterminé par la plateforme, ou par enchère (calculé en fonction du nombre de prêteurs)
  • de la commission prélevée par la plateforme de crowdlending : généralement elle se situe entre 3 % et 5 % du montant hors-taxe collecté.

 

Demander un emprunt raisonnable

Évaluer ses besoins réels afin de déterminer le montant du financement nécessaire est plus que conseillé. Sachez que vous devez expliquer ce montant à vos futurs prêteurs. De plus en cas de demande trop élevée, vous risquez de ne pas atteindre vos objectifs. Dans ce cas vous ne touchez rien, car les sommes collectées sont restituées aux prêteurs.

 

Soigner son dossier

Tout comme les banques, les particuliers sont touchés par un projet plutôt qu’un autre. Aussi sachez vendre votre projet :

  • soyez transparent dans l’utilisation des fonds
  • mettez en avant vos points forts
  • soyez clair dans vos chiffres
  • expliquez vos motivations et vos valeurs

 

Préparer sa campagne de crowdlending

Une levée de fonds, cela se prépare et se planifie :

  • parlez de votre projet autour de vous, soyez visible sur les réseaux sociaux, alimentez votre site web (si vous en avez un)
  • participez aux forums qui parlent de votre campagne de crowdlending

 

Réagissez à cet article

Commentaires (0)

À lire également

24 août 2018

Gestion de la trésorerie

0

Entreprendre en ligne, est-ce possible?

En 2017, dans le cadre de notre étude scientifique, nous nous sommes intéressés à une nouvelle structure d’accompagnement à la création et au développement d’entreprises dont les parti...

21 août 2018

Gestion de la trésorerie

0

Prélèvement à la source : qu'est-ce que cela va changer pour...

Le 1er janvier 2019 va entrer en vigueur une nouvelle évolution fiscale en France : le prélèvement à la source. Le principe en est que les impôts ne seront plus prélevés a posteriori mais en amont pour les p...

27 juin 2018

Gestion de la trésorerie

0

5 raisons de faire appel à un expert comptable

5 raisons de faire appel à un expert-comptable De plus en plus d’entrepreneurs décident de faire appel à un expert-comptable. Mais pourquoi confier sa comptabilité, et bien plus à ce professionnel ? Voic...

27 juin 2018

Gestion de la trésorerie

0

Est-ce que les réseaux sociaux augmentent la valeur d'une st...

Est-ce que les réseaux sociaux augmentent la valeur d’une startup ? Pour booster la notoriété d’une entreprise, les réseaux sociaux sont nos meilleurs alliés. Pourquoi augmentent-ils la valeur d&rs...

Dernières questions

18 septembre 2018

Développement du réseau professionnel

0

Savez-vous bien réseauter ?

Savez-vous comment bien réseauter ? Savez vous optimiser votre stratégie réseaux, obtenir plus de Leads, de nouveaux marchés … JAMAIS SANSMON RESEAU, le premier livre/guide sur le (bon) réseautage.

18 septembre 2018

Développement du réseau professionnel

2

investisseurs

Je recherche des investisseurs pour le développement

Vous avez un nouveau message