Bonjour, je peux vous aider ?
Discutons !

Posez une question

14 janvier 2018

Gestion de la trésorerie

Comment financer une création d'entreprise ?

Comment trouver de l’argent pour  financer une création d’entreprise ? C’est la question casse-tête des entrepreneurs. Pourtant, il n’y a pas de magie ! De nombreuses options de financement existent pour démarrer une entreprise.

 

Pour vous aider à trouver l'argent dont vous avez besoin, nous avons compilé un panorama des méthodes de financement possibles et ce que vous devriez savoir sur leurs avantages avant de faire votre choix.

Les fonds propres des proches ou love money

Le love money est tout simplement de l’argent collecté auprès de ses proches. Littéralement, cette expression signifie « l’argent de l’amour », indiquant le fait que ceux qui vous procurent cet argent le font par amour (famille et proches, ou les 3C : Copains, Cousins et Cinglés) et non seulement pour un éventuel intéressement.

 

Cette méthode de financement d’une création d’entreprise est rapide à trouver, car la confiance que vous font vos proches évite les longues procédures préalables à la prise de décision d’octroi de fonds (ou non). Elle est par ailleurs une excellente alternative aux autres moyens de financement du démarrage, d’autant plus qu’elle montre aux éventuels futurs investisseurs que des personnes vous font confiance.

Les business angels

Tout comme le love money, les business angels investissent dans votre projet parce qu’ils y croient, mais aussi parce qu’ils veulent le rentabiliser. Ce sont le plus souvent des personnes ayant réussi en tant que chef d’entreprise, et qui décident d’accompagner des entrepreneurs à la quête de conseils et de fonds pour financer une création d’entreprise.

 

Ainsi, en plus des fonds, les business angels apportent leurs réseaux, conseils, connaissances et expériences aux créateurs d’entreprises. Ils guident ce dernier dans des décisions cruciales, prennent facilement certains risques (en raison de leur expérience), et en cas d’échec, leur implication dans la gestion de l’entreprise limite les éventuelles sommes que vous aurez à rembourser.

Le capital risque

Connu sous le nom de venture capital, le capital risque se situe généralement dans la même logique que les business angels, à la différence qu’il permet de mobiliser plus de fonds (pouvant atteindre des dizaines de millions d’euros) et prend plus de risque (comme son nom l’indique) dans l’optique d’obtenir une plus grande rentabilité.

Financer une création d’entreprise via le capital risque permet à l’entrepreneur de garder le contrôle politique (voire pécuniaire) de sa structure, tout en profitant également des conseils et du réseau du capital-risqueur. Bien entendu, le capital risque étant un risque pour l’investisseur, l’entrepreneur n’est pas tenu de le rembourser en cas d’échec.

Le financement participatif ou crowdfunding

Le crowdfunding est un moyen de financement pour la création d’entreprise qui se sert d’Internet, afin de mettre en relation le grand public avec des entrepreneurs. Le public est constitué d’investisseurs particuliers, mais également de personnes hétérogènes qui croient aux projets.

 

C’est pourquoi les plateformes de crowdfunding sont parfois basées sur le don, les participants ayant pour but d’aider le porteur de projet. Ces plateformes peuvent également être basées sur une contrepartie sous forme de bien physique, de service, de prime, de participation à l’actionnariat ou encore sous forme d’intérêts.

 

Cette solution de financement d’un projet d’entreprise vous permet d’évaluer votre idée sur le marché (car ces plateformes sont accessibles à tout le monde), voire de le financer sans même avoir amorcé une démarche concrète de production de biens ou de création d’entreprise.

 

Par ailleurs, en ce qui concerne les contreparties, vous ne les offrez que si vos objectifs sont atteints. Ceux qui attendent ces contreparties sont d’ailleurs vos premiers clients et ambassadeurs !

Les concours d’entrepreneuriat

Ils sont nombreux et représentent une opportunité de gagner des financements ou des dotations. Ce sont par exemple : le concours national de la création d’entreprise, le concours Total Edhec Entreprendre, ou encore le fameux “101 projets” et bien d’autres.

 

Ils permettent d’évaluer la faisabilité d’un projet avant de le soumettre aux investisseurs, cela offre une importante reconnaissance parmi le grand public et les experts en évaluation de projet. Ils ne demandent aucune contrepartie aux porteurs de projets.

Les subventions

Elles s’obtiennent via le gouvernement français, l’Union européenne ou d’autres organismes. Les subventions ne concernent pas toutes les entreprises. Ce sont par exemple : le crédit d’impôt recherche (basé sur des exigences en recherche et développement), le crédit innovation (qui rembourse les investissements en innovation des entreprises) et les subventions de l’U.E. (pour les start-up continentales axées sur l’information et la communication).

 

Par définition, une subvention n’exige pas une contrepartie financière à l’entreprise qui la reçoit, limitant ainsi les prises de risque de l’entrepreneur. Le fait qu’elle provienne d’un organisme public renforce par ailleurs la crédibilité de l’entrepreneur et de son entreprise.

 

Réagissez à cet article

Commentaires (0)

À lire également

9 mai 2019

Gestion de la trésorerie

0

Comment construire un prévisionnel financier efficace ?

Comment construire un prévisionnel financier efficace ? Le prévisionnel financier permet de donner un cap, d’avoir une vision sur l’avenir. Jean Philippe Fery, Expert-comptable associé d’In Extenso, vous ...

21 avril 2019

Gestion de la trésorerie

0

Solvabilité financière : identifier les entreprises à risque

Solvabilité financière : identifier les entreprises à risque Le risque de défaillance est un sujet important dans la gestion de votre entreprise : La Statistique à connaître : Entr...

19 avril 2019

Gestion de la trésorerie

0

Banques en ligne et néo-banques : Quelles avantages et quels...

Banques en ligne et néo-banques : Quelles avantages et quels inconvénients pour les PME? Les banques en ligne, comme les néo-banques, cherchent à élargir leur clientèle et proposent des offres ada...

13 avril 2019

Gestion de la trésorerie

0

Data entreprise et impayés : identifier les clients à risque

Data entreprise et impayés : identifier les clients à risque Nous sommes tous concerné par les impayés, et les certains clients qui nous réservent des mauvaise surprises. La Statistique &agrav...

Dernières questions

25 mars 2019

Conseils juridique et social

1

Petites entreprises et Crédit Impot Recherche

Entreprise de 3 personnes dans le conseil en stratégie et en innovation, comment bénéficier nous-mêmes du Crédit Impôt Recherche ?

11 février 2019

Prospection de nouveaux clients / marchés

0

Publicité Internet Locale ?

Vous faites de la Publicité de proximité, sur internet ou non, mais c’est compliqué et cela revient cher ? Vous voulez en faire mais vous ne savez pas comment vous y prendre ? Facebook ? Instagram ? Google ? ... J'ai LA solution !!! www.1000Partena...

Vous avez un nouveau message