Filtre : Tous

Les conseils Wikipme

Comment bien réussir sa négociation commerciale ?

Comment bien réussir sa négociation commerciale ?

 

La trame commerciale : l’atout d’un « bon rendez-vous »

 

Toute compétition sportive demande de l’entraînement, de l’observation, de la rigueur, de la stratégie afin d’en remporter le prix. En comparaison, le commerce fonctionne de la même façon : une bonne négociation commerciale implique une préparation efficace. 

Il est facile de vendre un produit ou service à un client en étant préparé à cela. La trame commerciale est l’outil indispensable afin de débuter un rendez-vous. Elle a un début et une fin, et permet notamment de s’adapter à toutes les situations. 

Lors d’une rencontre portant sur des négociations commerciales, la trame sera votre fil conducteur servant à guider subtilement votre interlocuteur jusqu’à ce qu’il accepte vos requêtes. Une trame correctement étudiée permettra dans un premier temps de faire abstraction de tous les codes sociaux en fonction de la personne se trouvant en face de vous.

 

La négociation commerciale au cœur du rendez-vous 

Si un rendez-vous est obtenu, il y a beaucoup de chances que ce soit grâce à votre vitrine. Cette dernière doit être claire, soignée, et prendre plusieurs formes. Cela peut être un site internet, des plaquettes commerciales, des cartes de visites, ou autres. Avant votre entretien, votre argumentaire doit être préparé si vous n’êtes pas un « Natural sales killer ».

Choisissez de préférence des questions fermées attendant uniquement comme réponse « oui » ou « non ». Soignez votre image autant que votre produit ou service : trouvez le bon équilibre en fonction de votre interlocuteur. Ce qui mènera votre négociation commerciale vers la victoire : la sobriété et l’élégance. 

Lors de votre rendez-vous, commencez par vous présenter en quelques minutes afin d’installer le dialogue. Obtenez rapidement le pouvoir décisionnel de votre interlocuteur pour la signature. Il est primordial d’avoir le bon interlocuteur devant soi. 

Découvrez ensuite votre interlocuteur en lui posant les bonnes questions: il est important de mieux connaître la personne qui est devant vous, cela vous aidera à affiner la stratégie à venir. Amenez votre client à parler de ses besoins grâce à des questions dirigées. N’oubliez pas qu’il s’agit de votre vente, et non de la sienne. 

C’est à vous de mener la négociation commerciale, et d’aiguiller votre interlocuteur vers les questions, et subtilement, les réponses, qui vous intéressent. Plusieurs méthodes existent pour connaître son client et ses besoins. 

La méthode classique : le QQOQC. Qui ? Quoi ? Où ? Quand ? Comment ou combien ? Il s’agit de l’adapter à son offre et d’utiliser les questions permettant d’identifier les leviers de votre client : c’est ce qu’on appelle le SONCAS (Sécurité, Orgueil, Nouveauté, Confort, Argent, Sympathie). 

Sensibilisez votre interlocuteur à votre négociation commerciale en vous aidant d’une plaquette simple, intuitive, et logique. Il ne faut pas hésiter à intégrer les besoins de votre client dans des contextes, notamment d’actualité récente. Contextualiser vous permet d’imprégner le client de votre solution et de lui démontrer que votre produit est utile. Votre offre doit être détaillée et précise. 

Ciblez davantage votre offre en mettant en avant 3 principaux bénéfices pour votre client afin de mieux le convaincre. Si ce n’est pas assez, rajoutez-en. Jusqu’ici, la question du prix n’a pas encore été abordée. À cette étape, il faut valider à nouveau les étapes précédentes, en demandant à votre client s’il a bien tout compris et s’il n’a pas d’autres questions. C’est à partir de ce moment que vous allez fixer un budget.

 

Une méthode consiste à avoir 2 tableaux à présenter : le premier détaille les tarifs classiques proposés à tous les clients, le second est un tableau personnalisé à remplir à la main devant le client. Ainsi, votre interlocuteur aura le sentiment d’avoir une offre unique et personnalisée. Lors de la négociation finale, n’hésitez pas à dire « non ». N’oubliez pas, il s’agit avant tout de votre vente. 

Prenez les choses en main, sortez par exemple un contrat en parlant des modalités importantes comme le temps de livraison. Votre client doit avoir confiance en vous. Confrontez-le à votre expérience passée, par exemple en lui indiquant qui sont vos clients actuels. 

La négociation commerciale est une bataille demandant beaucoup d’efforts. Gagnez le cœur de votre client, et vous gagnerez sa signature. 

Partager ce conseil !

Conseils à lire :

Quelles sont les entreprises concernées par la liasse fiscale ?

Quelles sont les entreprises concernées par la liasse fiscale ? Toutes les entreprises ont à différentes échéances, des impôts à payer. Si elles ne sont pas systématiquement contrôl&e

7 erreurs à ne plus faire lors de la rédaction d'une offre d'emploi

7 erreurs à ne plus faire lors de la rédaction d'une offre d'emploi Afin de pourvoir un poste au sein d’une entreprise, la première chose à faire est de rédiger une offre d’emploi. Cela marque le d

5 outils pour transformer votre gestion de projets

5 outils pour transformer votre gestion de projets L’évolution fulgurante de la technologie et du numérique observée ces dernières années a largement contribué à l’apparition de diver

Comment intégrer une stratégie ABM à votre marketing ?

Comment intégrer une stratégie ABM à votre marketing ? L’évolution fulgurante des technologies du marketing digital ces dernières années a entrainé avec elle, l’émergence de no

Quel est le prix d'un logo pour votre nouvelle charte graphique ?

Quel est le prix d'un logo pour votre nouvelle charte graphique ? Généralement, pour se créer une image de marque ou modifier celle qu’elle détenait jusque-là, l’entreprise doit passer par la

Utiliser le carry back pour lutter contre le déficit fiscal

Utiliser le carry back pour lutter contre le déficit fiscal Peu importe la taille d’une entreprise, aucune d’entre elles n’est à l’abri du déficit fiscal. Ce dernier renvoie généralemen

Comment définir le montant du capital nécessaire à la création ?

Comment définir le montant du capital nécessaire à la création ? Le capital est défini en comptabilité, comme étant l’ensemble des ressources apportées en numéraire ou en natu

Fonctionnaires, utilisez votre compte personnel de formation

Fonctionnaires, utilisez votre compte personnel de formation Dans la fonction publique française, le compte personnel formation (CPF) est ce dispositif mobilisé à l’initiative de tous les agents ou fonctionnaires (qu&

Partir en week-end quelques jours grâce au marketing automation

Partir en week-end quelques jours grâce au marketing automation Le concept de marketing automation peut être appréhendé dans un sens large comme dans un sens strict. Dans le premier cas (sens large), il désigne

Pourquoi l'account-based marketing devient tendance ?

Pourquoi l'account-based marketing devient tendance ? Symbolisant littéralement le marketing des comptes cibles, l’account-based marketing (ABM) tend à devenir de nos jours, une véritable tendance dans le domaine de l

Vous avez un nouveau message

Une question ?

Interrogez la
communauté

En direct
du forum

Derniers articles

Colonie de vacances

Un soutien scolaire efficace Dans ces séjours centrés sur la colonie de vacances, tout est fait pour permettre aux jeunes de rattraper leur éventuel retard et d'acqué

0

Lire la suite

Créer son argumentaire de Vente étape par étape

ARGUMENTAIRE DE VENTE ? QUE DOIT CONTENIR UN ARGUMENTAIRE DE VENTE ?    Argumentaire de vente ? Que doit contenir un argume

0

Lire la suite

Dernières questions

Le cadre légal de la formation en entreprise

1

Répondre

Ratios financiers normatifs de la start-up, site internet

2

Répondre

Une question ?

Interrogez la
communauté