Bonjour, je peux vous aider ?
Discutons !

Posez une question

April 19, 2019

Gestion de la trésorerie

Banques en ligne et néo-banques : Quelles avantages et quels inconvénients pour les PME?

Banques en ligne et néo-banques : Quelles avantages et quels inconvénients pour les PME?

 

 

Les banques en ligne, comme les néo-banques, cherchent à élargir leur clientèle et proposent des offres adaptées aux PME. Souscription rapide, réduction des coûts, financement flexible, transparence des frais, autorisation de découvert, terminal mobile et même parfois service d'assistance dédié font partie des avantages proposés aux entreprises. Mais il faut aussi faire le point sur les inconvénients de ces néo-banques qui ont une offre moins complète que les banques classiques.

 

Les banques en lignes : des services complets

Une offre plutôt complète


Les banques en ligne étant le plus souvent adossées à des banques traditionnelles, leur offre est assez complète et se rapproche de celle des banques physiques. Elles sont donc en mesure de mettre à la disposition des clients professionnels des services complets. 

 

Un réel gain de temps


Un autre point fort des banques en ligne (partagé avec les néo-banques) est de permettre de gagner du temps dans les démarches. Cela commence dès l’ouverture du compte qui ne prend que quelques minutes. Cela se poursuit avec la mise à disposition d’outils de gestion disponibles en permanence sur Internet. 

 

Des frais réduits


Les frais des banques en ligne sont nettement moins élevés que ceux d’une banque traditionnelle. On peut avoir des frais deux à trois fois moins élevés. 

 

Mais un choix limité


Les banques en ligne proposent de plus en plus un compte professionnel car elles veulent séduire un public plus large mais elles sont encore peu nombreuses à franchir le pas. 

Les néo-banques : des frais inexistants


Compte courant en 25 devises, cartes bancaires gratuites, virements internationaux au taux de change interbancaire réel…les avantages sont bien réels même si l’offre des néo-banques pour les PME est encore limitée

 

Absence de frais


Avec une néo-banque, l’ouverture d’un compte se fait en quelques minutes pour des tarifs qui débutent à 9 euros par mois contre 20 à 40 euros dans des banques traditionnelles. La majorité des services sont gratuits et les tarifs sont totalement transparents. 

 

Le paiement en devises facilité


Pour les PME qui s’exportent, les néo-banques permettent de limiter les frais de conversion pour les paiements à l’étranger.

 

Des outils dédiés


Elles proposent toutes une application mobile très performante qui fonctionne de manière intuitive et dont la prise en main est très simple. Tout est fait pour optimiser l’expérience client avec l’automatisation des tâches quotidiennes comme les paiements internationaux, le versement des salaires… L’interface de l’application est un véritable tableau de bord qui permet de centraliser tous les outils.

 

Difficile d’encaisser des chèques


Avec une néo-banque, il est rare de pouvoir encaisser les chèques. Qonto offre cette possibilité mais elle est l’une des rares. 

Pas de solutions de financement


Les néobanques ne proposent pas de solutions de financement professionnel. Toutefois, cette situation devrait évoluer rapidement que ce soit par le biais du crédit participatif ou des plateformes de crowdlending. Cette absence de crédit est le principal inconvénient des néo-banques pour les PME. Elles sont des établissements de paiement (comme Qonto) ou des intermédiaires (comme Anytime) et ne peuvent proposer ni découvert ni financement. 
On déplore également souvent l’absence d’assurance. 

 

Une offre encore incomplète


Si la gestion administrative et financière est nettement plus simple, les néobanques proposent encore une offre limitée qui ne convient pas à toutes les catégories de PME. 
Elles proposent l’essentiel mais seulement l’essentiel. 
Les découverts ne sont pas autorisés, il n’y a pas de chéquier, les virements gratuits sont parfois limités. 

 

Les dirigeants de PME ont encore des difficultés à s’appuyer à 100 % sur les banques en ligne ou les néo-banques surtout lorsqu’ils montent leur projet et qu’ils ont besoin d’un financement extérieur. Mais les PME qui sont déjà bien installées trouvent de très nombreux avantages à ouvrir un compte professionnel dans ces banques de nouvelle génération. Une solution très intéressante est de combiner les deux options afin de profiter de l’offre complète des banques traditionnelles et des prix très attractifs des banques en ligne ou néo-banques.

 

Yann Merseaux, de Banquesenligne.org

Réagissez à cet article

Commentaires (0)

À lire également

May 9, 2019

Gestion de la trésorerie

0

Comment construire un prévisionnel financier efficace ?

Comment construire un prévisionnel financier efficace ? Le prévisionnel financier permet de donner un cap, d’avoir une vision sur l’avenir. Jean Philippe Fery, Expert-comptable associé d’In Extenso, vous ...

April 21, 2019

Gestion de la trésorerie

0

Solvabilité financière : identifier les entreprises à risque

Solvabilité financière : identifier les entreprises à risque Le risque de défaillance est un sujet important dans la gestion de votre entreprise : La Statistique à connaître : Entr...

April 13, 2019

Gestion de la trésorerie

0

Data entreprise et impayés : identifier les clients à risque

Data entreprise et impayés : identifier les clients à risque Nous sommes tous concerné par les impayés, et les certains clients qui nous réservent des mauvaise surprises. La Statistique &agrav...

Dernières questions

September 10, 2019

Création d'entreprise

0

Statut pour Agence de graphisme

Bonjour, Je souhaiterais monter mon agence de graphisme avec un ami mais nous ne savons pas vraiment quel statut serait le plus adapté... Auriez-vous des informations sur le statut le plus adapté pour une agence ? Merci pour votre aide :)

July 31, 2019

Conseils juridique et social

1

marquage CE

Je cherche un guide pratique pour comprendre facilement le processus de marquage CE pour mon prototype.

Vous avez un nouveau message