Filtre : Tous

Icon Utilisateur

Un expert-comptable : pour quoi faire ?

Cette fiche vous est proposée par le Conseil Supérieur de l'Ordre des Experts Comptables.

 

Un expert-comptable est un généraliste de votre entreprise, véritable simplificateur de complexité administrative. 

Il est ainsi le seul à pouvoir :

- tenir, surveiller et arrêter votre comptabilité ;

- la réviser et l’apprécier ; 

- attester de sa régularité et de sa sincérité.

 

La comptabilité n’est pas son seul domaine d’intervention, il peut également vous accompagner sur les sujets suivants :

*aide au financement ;

*évaluation d’entreprises ;

*mise en place d’outils de gestion, secrétariat juridique ;

*établissement des bulletins de paie ;

*missions légales auprès des comités d’entreprise ;

*conseil à l’export ;

*établissement des déclarations fiscales et assistance en cas de contrôle fiscal ;

*réorganisation administrative (informatique, gestion du personnel, recrutement)…

 

L’expert-comptable intervient ainsi en appui à chaque étape de la vie de votre entreprise et dans tous les secteurs de l’économie : entreprises, associations, secteur public, secteur agricole, particuliers…

Véritable coach, il vous conseille et vous assiste dans vos choix stratégiques et dans leur mise en œuvre opérationnelle.

 

Pour en savoir plus : www.experts-comptables.fr

Partager cet article !

Réagir à cet article

Entrepreneur

Icon Utilisateur

28/08/2014

Equipe Wikipme

Mots clés : Expert-Comptable Réglementation Administratif

Ces articles pourraient vous intéresser

Seuils de télédéclaration et de télépaiement

 Toutes les entreprises soumises à un régime réel d'imposition doivent obligatoirement télétransmettre leurs déclarations, leurs paiements et leurs demandes de remboursement de crédit de TVA, ainsi que leurs règlements d'impôt sur les sociétés et de taxe sur les salaires.Toutes les entreprises, quel que soit leur chiffre d'affaires, doivent également obligatoirement télétransmettre leurs déclarations de résultats et annexes.Toutefois, seules les sociétés immobilières non soumises à l’impôt sur les sociétés qui possèdent un nombre d’associés supérieur ou égal à 100 doivent télétransmettre leur déclaration de résultats n° 2072, quel que soit leur chiffre d’affaires.L’obligation de télétransmission de la déclaration de résultat s’applique donc à l’ensemble des entreprises quel que soit le montant de leur chiffre d’affaires.L’administration a apporté des précisions sur ces règles.1. Les modes de transmissionDeux modes de transmission existent :♣ le mode EFI (échange de formulaires informatisés) qui se fait directement par internet sur le site www.impots.gouv.fr. Cette technique de transmission permet aux entreprises de saisir elles-mêmes leurs données déclaratives dans un formulaire mettant en œuvre des contrôles de cohérence et des calculs automatiques ;♣ le mode EFI permet de :♣ déclarer et payer la TVA ;♣ déposer des demandes de remboursement de crédit de TVA ;♣ payer l’impôt sur les sociétés, la taxe sur les salaires, la contribution économique territoriale (cotisation foncière des entreprises et la cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises) et la taxe foncière ;Point de vigilance : Les entreprises qui souhaitent utiliser le mode EFI doivent obtenir un certificat numérique auprès d’une autorité de certification de marché dont la liste est disponible sur le site www.impots.gouv.fr, rubrique Professionnels, Espace abonné.♣ le mode EDI (échange de données informatisées) qui permet de transmettre à l’administration fiscale, par l’intermédiaire d’un partenaire EDI (soit la société elle-même ou un expert-comptable ou un autre prestataire), les données déclaratives et de paiement des impôts professionnels suivantes :♣ déclarer et payer la TVA ;♣ déposer des demandes de remboursement de crédit de TVA;♣ déposer les déclarations de résultat et les liasses fiscales ;♣ déposer la déclaration de CVAE, payer les acomptes et le solde ;♣ payer l’impôt sur les sociétés et la taxe sur les salaires (procédure EDI-paiement).2. Tableau de synthèseVotre démarcheProcédure à utiliserSeuil de l’obligation de téléprocédureDéclarer et payer la TVAAu choix : saisie en ligne sur le site www.impots.gouv.fr (mode EFI)Ou par l’intermédiaire d’un partenaire EDI (mode EDI-TVA)IR(Depuis le  01.10.2014)Toutes les entreprisesIS(Depuis le 01.10.2012)quel que soit le CADéposer la déclaration de résultatsMode EFI ou  par l’intermédiaire d’un partenaire EDI (mode EDI-TDFC) (1)IRDepuis le 01.01.2015quel que soit le CAISDepuis le 01.01.2013quel que soit le CADéclaration des sociétés immobilièresMode EFI ou  par l’intermédiaire d’un partenaire EDI (mode EDI-TDFC)IRCelles dont le nombre d’associés est > à 100 (2) Payer l’impôt sur les sociétésTélérèglement(obligatoire pour toutes les entreprises soumises à l'IS tant pour le paiement des acomptes que du solde, quel que soit le montant de leur chiffre d'affaires et qu'elles relèvent ou non de la compétence de la Direction des grandes entreprisesQuel soit le CAPayer la taxe sur les salairesTélérèglement pour les sociétés ISIRÀ compter des rémunérations versées en janvier 2015 (Art. 1681 septies alinéa 5 (CGI))ISÀ compter des rémunérations versées en janvier 2015 (Art. 1681 septies alinéa 5 (CGI))Déposer la déclaration de CVAE (formulaire 1330-CVAE)Par l’intermédiaire d’un partenaire EDI (mode EDI-TDFC)IRCA HT > 500 000 €(2)A compter du 01.10.2014ISDepuis le 01.10.2013Quel soit le CAPayer la CVAETélépaiement en ligne sur www.impots.gouv.fr des acomptes et solde de régularisationLes relevés d’acompte (1329-AC) à régler au 15 juin et 15 septembre et la régularisation (1329-DEF) devront être télédéclarés et télépayés soit par la procédure EDI soit par la procédure EFIPayer la CFEOu Télépaiement en ligne sur www.impots.gouv.fr.Ou prélèvement à l’échéance ou prélèvements mensuelsIRModalités de paiement depuis le 1er octobre 2014 : Toutes les entreprises doivent acquitter leur CFE par télérèglement, prélèvement mensuel ou à l'échéance.ISA compter des impositions 2013Quel soit le CA Déclarer et payer lacontribution sociale de solidarité des entreprises (C3S)Paiement par voie électronique sur le site www.net-entreprises.frCA ≥ à 3 250 000 €(3)(1) Les dispositions de l'article 1649 quater E du CGI et l'article 1649 quater H du CGI rendent obligatoires pour les centres de gestion agréés et les associations agréées la dématérialisation et la télétransmission à la DGFiP, selon la procédure prévue par le système de transfert des données fiscales et comptables, des attestations qu'ils délivrent à leurs adhérents, ainsi que des déclarations de résultats, leurs annexes et les autres documents les accompagnant.(2) Toutefois, seules les sociétés immobilières non soumises à l’impôt sur les sociétés qui possèdent un nombre d’associés supérieur ou égal à 100 doivent télétransmettre leur déclaration de résultats n° 2072 (CERFA n° 10338), quel que soit leur chiffre d’affaires (code général des impôts [CGI], art. 1649 quater B quater).(3) Les entreprises dont le CA est compris entre 152 500 € et 500 000 € sont tenues de faire une déclaration de CVAE mais sont exonérées du fait du dégrèvement total pour celles dont le CA n’excède pas 500 000 €(4) Les entreprises dont le CA est < à 3 250 000 € sont exonérées de la C3S (pour 2015)3. Modalités de télépaiementL'impôt peut être payé par télépaiement. Le télépaiement désigne un mode de paiement effectué par voie électronique, il s’agit ainsi d’un paiement à distance, réalisé par le biais d'un procédé télématique ou téléphonique. Il est nécessaire de donner son accord au cas par cas.L'obligation d'acquitter l'impôt sur les sociétés et les contributions assimilées par voie de télérèglement est généralisée et s’applique donc quel que soit le montant du chiffre d’affaires.Les autres entreprises non soumises à cette obligation pouvaient tout de même opter pour ce moyen de paiement.Certains impôts doivent obligatoirement être payés par télérèglement, il s’agit:♣ de certains impôts directs recouvrés par voie de rôle ;♣ de la CFE ;♣ de la taxe sur les salaires ;♣ de la TVA ;♣ de l'impôt sur les sociétés;♣ de la CVAE ;♣ de la plupart des impôts dus par les entreprises relevant de la DGE.En cas de non-respect de l'obligation de paiement par télérèglement de l’impôt sur les sociétés, l’article 1738, 1 du Code général des impôts prévoit une majoration de 0,2 % du montant des sommes dont le versement a été effectué selon un autre mode de paiement. Le montant de la majoration ne peut être inférieur à 60 €. Ce contenu vous est proposé par le Conseil Supérieur de L'Ordre des Experts Comptables

Analyse sectorielle : les marchands de biens (2...

Retrouvez ci-dessous l'analyse sectorielle des marchands de biens, analyse réalisée par le Conseil Supérieur de l'Ordre des Experts Comptables.Télécharger le document.

Un expert-comptable : combien ça coûte ?

Cette fiche vous est proposée par le Conseil Supérieur de l'Ordre des Experts Comptables.   Les honoraires sont fixés librement entre l'expert-comptable et son client en fonction de différents critères. Il n'existe aucun barème indicatif. Les honoraires des experts-comptables sont exclusifs de toute autre rémunération ; ils ne peuvent donc être payés sous forme d’avantages, commissions ou participations, ce qui garantit leur indépendance. La fixation du montant des honoraires est basée sur plusieurs critères, objectifs et subjectifs, qui permettent un calcul cohérent. En effet, la difficulté de l'affaire, l'usage en la matière, la situation financière du client, la notoriété du professionnel ainsi que ses diligences sont des critères d'évaluation possibles. Afin de fixer leur montant d’un commun accord, le montant des honoraires ou le principe de leur calcul (forfaitaire ou proportionnel au temps passé et aux taux horaires) doit être contenu dans le contrat (lettre de mission) signée par les deux parties.   Pour en savoir plus : www.experts-comptables.fr

Vous avez un nouveau message

Une question ?

Interrogez la
communauté

En direct
du forum

Derniers articles

Spécialisée dans l’installation, la réparation et l’entretien des chaudières à gaz

Basée à Montrouge et à Ballainvilliers dans l’Essonne, NRGIGAZ est à votre service pour tous les travaux touchant le système de chauffage au gaz. Avec plus de

0

Lire la suite

Entreprise spécialisée dans la petite maçonnerie à Saint-Michel-Mont-Mercure et aux alentours

JH Maçonnerie fournit diverses prestations dans le domaine de la petite maçonnerie. Les particuliers peuvent également la solliciter pour tous travaux de tonte de gazon, de nettoy

0

Lire la suite

Dernières questions

Le cadre légal de la formation en entreprise

1

Répondre

Ratios financiers normatifs de la start-up, site internet

2

Répondre

Une question ?

Interrogez la
communauté