Filtre : Tous

Icon Utilisateur

Responsabilité des personnes morales

 

    1. 1. Personnes morales

Les obligations comptables des commerçants personnes morales, quelle que soit leur taille, sont pratiquement identiques.

Ainsi, ils doivent :

    • enregistrer comptablement, de façon chronologique, tous les mouvements affectant le patrimoine de l’entreprise, à l’exception des personnes morales soumises au régime réel simplifié d’imposition ;
    • contrôler l’existence et la valeur des éléments des actifs et passifs du patrimoine par inventaire au moins une fois tous les douze mois ;
    • établir des comptes annuels comprenant un bilan, un compte de résultat et une annexe.

Les commerçants personnes morales peuvent adopter une présentation simplifiée de leurs comptes annuels ou être également dispensés d’établir une annexe selon la catégorie dans laquelle ils se trouvent. Leurs obligations sont récapitulées dans le tableau ci-dessous en fonction de seuils :

Deux seuils sur trois

Bilan et compte de résultat

Annexe

Dépôt des comptes

MICRO-ENTREPRISES

    • Total bilan ≤ 350 000 €
    • CA net ≤ 700 000 €
    • Nbre moyen de salariés ≤ 10

Simplifiés

Dispense

Dépôt obligatoire et possibilité de ne pas rendre publics les comptes annuels

PETITES ENTREPRISES7

    • Total bilan ≤ 4 M €
    • CA net ≤ 8 M €
    • Nbre moyen de salariés ≤ 50

Simplifiés

Simplifiée

Ou

Abrégée (*)

Dépôt et publicité obligatoires

AUTRES ENTREPRISES

    • Total bilan > 4 M €
    • CA net > 8 M €
    • Nbre moyen de salariés > 50

De base

De base

Dépôt et publicité obligatoires

 

(*) Depuis la loi de simplification et d’amélioration de la qualité du droit du 17 mai 2011, les commerçants personnes morales soumis au régime réel simplifié d’imposition (RSI) de plein droit ou sur option peuvent adopter une présentation « abrégée » de leur annexe. Peuvent ainsi bénéficier de ce régime, les sociétés dont le chiffre d’affaires ne dépasse pas à la clôture de l’exercice clos en 2015 :

    • 783 000 € pour les activités de ventes de marchandises, objets, fournitures et denrées à emporter ou à consommer sur place et fournitures de logements ;
    • 236 000 € pour les prestataires de services.

La centralisation des écritures comptables sur le livre-journal et le grand livre est mensuelle pour les commerçants (C. com., art. R 123-176).

Les commerçants personnes morales placés sous le régime réel simplifié d’imposition peuvent enregistrer les créances et les dettes uniquement à la clôture de l’exercice. Ils peuvent alors tenir la comptabilité en trésorerie tout au long de l’année, pour ne reconstituer qu’en fin d’année les créances à recevoir et les dettes à régler. Les sociétés contrôlées par une société établissant des comptes consolidés restent tenues à l’enregistrement chronologique de leurs opérations.

 

 

Ce contenu vous est proposé par le Conseil Supérieur de L’Ordre des Experts Comptables

Partager cet article !

Réagir à cet article

Ces articles pourraient vous intéresser

Analyse sectorielle : électricité et plomberie ...

Retrouvez ci-dessous l'analyse sectorielle de l'électricité et de la plomberie, analyse réalisée par le Conseil Supérieur de l'Ordre des Experts Comptables.Télécharger le document.

Rachat de trimestre : le dispositif classique o...

Cette fiche a été rédigée par NB Gestion Retraite. Pour qui ? :  tous les affiliés à un régime de base (régime général ou régimes des indépendants).Les périodes concernées : les années d’études supérieures validées par un diplôme (ou celles suivies dans une grande école ou dans une classe préparatoire aux grandes écoles) et/ou vos années incomplètes c’est à dire celle pour lesquelles les cotisations enregistrées n’ont pas permis de valider 4 trimestres.Les conditions : avoir entre 20 et 67 ans, ne pas être retraité d’un régime de base.Les Limites : vous ne pouvez racheter plus de 12 trimestres. Les trimestres rachetés ne sont pas pris en compte pour un départ carrière longue.Le coût : il dépend d’un barème qui prend en considération le régime concerné, votre âge au moment du rachat, la moyenne de vos revenus professionnels et l’option rachetée. Il existe deux options :rachat pour le taux seul. Dans ce cas, votre rachat augmente le taux de calcul de votre retraiterachat pour le taux et la durée d’assurance. Dans ce cas, votre rachat augmente le taux de calcul de votre retraite et votre nombre de trimestres (dans la limite de la durée d’assurance maximum).Le rachat dit « Fillon » est le rachat le plus onéreux.Exemple : pour une personne de 55 ans assurée au régime général et disposant de revenus supérieurs au plafond de la sécurité sociale (38.040 euros cette année), il faut compter entre 3.973 euros par trimestre et 5.888 euros selon l’option choisie.Pour les professions libérales (hors avocat), le coût est moindre (entre 2 439 et 3 615 à 55 ans). Pour un avocat, il faut compter entre 3.817 euros et 5 656 euros.Le barème complet : Circulaire Cnav 2013/8 du 13/02/2013)  Intérêt ?Avantage : Le rachat est entièrement déductible du revenu imposable l’année ou il est payé.Comme il est possible d’échelonner le paiement (1 ou 3 ans si rachat de 2 à 8 trimestres ;  1, 3 ou 5  ans si rachat de 9 à 12 trimestres) le gain fiscal peut être lissé dans le temps. La déduction s’opère avant celle pour frais professionnels : s’il y a déficit, celui-ci devient totalement imputable du revenu global l’année du rachat et des six années suivantes le cas échéant (art. 83 du Code général des impôts).Inconvénient : La rentabilité d’un rachat dépendant de plusieurs paramètres : âge, montant des pensions, législation applicable (visibilité sur l’âge de départ / impact sur les régimes de retraite complémentaires), il est impératif d’en arbitrer l’intérêt pour ne pas perdre sa mise.Définitif une fois qu’il est effectué, il sera impossible d’en demander le remboursement si vous vous rendez compte en fin de carrière que vous n’en avez plus besoin. 

Analyse sectorielle : la supérette (2015)

Retrouvez ci-dessous l'analyse sectorielle des supérettes (pour l'année 2015) , analyse réalisée par le Conseil Supérieur de l'Ordre des Experts Comptables.

Vous avez un nouveau message

Une question ?

Interrogez la
communauté

En direct
du forum

Derniers articles

30% à 40% d’économie sur vos annonces légales grâce à Publication Annonce Légale

Nos modèles d’annonces légales ont été étudiées afin de les rendre plus simples et afin d’optimiser l’annonce et ce en utilisant les abr&eac

0

Lire la suite

Colonie de vacances

Un soutien scolaire efficace Dans ces séjours centrés sur la colonie de vacances, tout est fait pour permettre aux jeunes de rattraper leur éventuel retard et d'acqué

0

Lire la suite

Dernières questions

Le cadre légal de la formation en entreprise

1

Répondre

Ratios financiers normatifs de la start-up, site internet

2

Répondre

Une question ?

Interrogez la
communauté