Filtre : Tous

Icon Utilisateur

Recruter et manager la génération Y : de quoi parle-t-on ?

Recruter et manager la génération Y : de quoi parle-t-on ?

 

Cette fiche est rédigée par le Mag'RH de Randstad.

 

La génération Y séduit et affole. Depuis leur enfance, ces nouveaux adultes sont confrontés à la crise économique et ils se montrent fascinés par tout ce qui a trait à la technologie. Quelles sont les spécificités de cette génération qui ne se laisse pas enfermer dans des généralités ? Passage en revue de ce qu’il est bon de savoir sur cette jeune génération qui bouscule les codes établis.

 

  • Recrutement de jeunes : comprendre les différences de valeurs

Si les recruteurs et managers s’intéressent tant à la génération Y c’est sans doute qu’il existe une sorte de déphasage entre les attentes des candidats et la façon dont fonctionnent généralement les PME. Un écart qui pourrait s’expliquer par la forte croissance des nouvelles technologies de l’information et de la communication que les GenY maîtrisent, mais aussi par des valeurs différentes. Les enfants-rois de Françoise Dolto ont reçu de l’amour, certes, mais moins de règles que les générations précédentes. Souvent confrontés au divorce de leurs parents, ils ont développé une grande sensibilité, un besoin d’écoute et d’attention. Leur but, ce n’est plus d’avoir une bonne situation professionnelle, leur objectif ultime est d’être heureux.

 

  • A la recherche de l’équilibre

L’un des motifs d’étonnement de la part des recruteurs repose sur la demande des GenY d’un meilleur équilibre entre vie privée et vie professionnelle. Ils l’expriment clairement dès l’entretien d’embauche et interrogent leur vis-à-vis sur les horaires de travail, les RTT,  les vacances, etc. De plus en plus de jeunes souhaitent travailler selon des horaires aménagés et / ou en télétravail. La réussite personnelle devient tout aussi primordiale, voire plus que la réussite professionnelle. Pourtant, la motivation pour le travail existe, mais l’implication ne se mesure plus à l’aune d’un temps de travail où les heures ne seraient pas comptées.

 

  • Un attachement moins profond

Contrairement aux générations précédentes qui pouvaient faire toute leur carrière au sein d’une même entreprise, les jeunes de la génération Y ne sont pas rebutés par les contrats courts. Ils ont intégré le fait qu’ils allaient changer souvent de poste. Ils préfèrent d’ailleurs en général un contrat court pour un projet passionnant plutôt qu’un poste stable mais peu intéressant à long terme. Ils peuvent exprimer un certain détachement vis-à-vis de l’entreprise, sachant que même s’ils ont trouvé un travail, ils peuvent être amenés à le perdre du jour au lendemain.

Selon Benjamin Rowlson, patron de Modulo Digital :

« Pour ces jeunes, perdre son travail et en chercher un autre, c’est banal. Mon challenge personnel, c’est d’aller à l’encontre de cette tendance, trouver des moyens de conserver mes collaborateurs. Le modèle du contremaître qui surveille avec sa baguette ne fonctionne plus. Il faut apprendre à faire confiance, et donc accepter de prendre des risques. ». 

 

Lire l’interview complète de Benjamin Rowlson

Sophie Lion, adjointe RH chez LU Vervins, qui a utilisé la solution Pass Pro deux années de suite explique :

« Dans les grandes villes, les jeunes sont sans doute moins attachés à leur emploi, à leur entreprise et peuvent préférer les contrats courts. Mais dans un bassin d’emploi comme le nôtre, assez pauvre en opportunités, la donne n’est pas la même. Il y a dix ans, les candidats intérimaires restaient même pour des contrats de quelques jours. Aujourd’hui, au sein de notre entreprise, ils cherchent des contrats longs. Si nous ne pouvons leur en proposer, ils sont plus ouverts à l’idée d’aller vers d’autres sociétés. Mais ils aiment la polyvalence et veulent évoluer ».

 

  • Rejet d’une hiérarchie trop pesante

Donner des ordres, imposer des consignes sans explication aurait tendance à rebuter les GenY. Ces jeunes capables de mener un travail avec des écouteurs sur les oreilles et qui revendiquent le droit à l’erreur souhaitent un management de proximité capable d’expliquer et de guider plutôt que de fonctionner par injonctions.

 

  • Appétence pour les nouvelles technologies

C’est l’une des grandes caractéristiques de cette génération née avec un clavier au bout des doigts. Ils savent parfaitement utiliser les nouvelles technologies et chercher la bonne information au bon endroit.

Trois générations en toutes lettres : X, Y et Z.

Après la génération baby-boom et son relationnel très fort vis-à-vis du travail, est apparue la génération Y qui a commencé à se frotter à la crise et au manque d’emploi. En quête d’un travail stimulant, ces jeunes ont tendance à placer leurs exigences avant celles de l’entreprise.

Ceux qui sont nés après les années 2000 constituent la génération Z. Encore plus connectés et informés, leur moteur principal est le plaisir. Ils ne comptent plus sur les réussites scolaires pour réussir professionnellement et se montrent très entrepreneuriaux.

 

A lire sur le même sujet :

Management de la génération Y : les dix clés d’une intégration réussie

Interview : « Les jeunes de la génération Y sont rapides sur tout »

Rencontre avec un patron de PME issu de la génération Y

Regards croisés sur l’intégration de jeunes de la génération Y

Partager cet article !

Réagir à cet article

Ces articles pourraient vous intéresser

Nouvel Espace de Co-working à Strasbourg

http://www.welcome-coworking.com/ Pour en savoir plus rendez-vous sur facebook https://www.facebook.com/strasbourgcoworking/   

5 avantages à se lancer dans une Franchise

Entreprendre en franchise : 5 avantages pour les franchisésDevenir entrepreneur ne doit pas rimer avec « épreuve en solitaire ». De plus en plus de créateurs font le choix de la franchise pour trouver un partenaire capable de les épauler dans leur projet.Outre l’accompagnement, ce modèle possède d’autres atouts : Voici 5 avantages du modèle de la franchise pour les entrepreneurs.1) Bénéficier d’un concept déjà éprouvéIl existe des milliers d’enseignes différentes, aux méthodes éprouvées, sur tout le territoire. Ce sont autant d’options pour les créateurs d’entreprises à la recherche d’un concept qui a déjà fait ses preuves.Mais un franchiseur ne propose pas seulement l’efficacité de ses méthodes, il offre aussi sa marque. Devenir franchisé en s’appuyant sur un franchiseur, c’est donc bénéficier de la popularité d’un grand nom sans pour autant sacrifier son indépendance. Une vraie sécurité pour se lancer.2) Avoir un accompagnement completUn franchiseur a tout intérêt à voir réussir ses franchisés. Loin d’une simple location de marque, il propose donc aussi ses conseils et son assistance. Cela passe tout d’abord par des recommandations sur la création de l’entreprise, mais aussi par une formation continue.Parallèlement, l’engagement du réseau rassure les banques et facilite la recherche de financements. « S’offrir une franchise » est donc à voir comme un véritable investissement pour l’entrepreneur, qui sécurise ainsi son projet.3) Se développer plus rapidementLes formations dispensées par le franchiseur ne visent pas uniquement à familiariser le franchisé à ses méthodes. Elles ont aussi pour objectif de perfectionner ses compétences de dirigeant en matière de gestion et de communication.Le réseau fournit également un soutien pratique dans des domaines variés, tels que la recherche de fournisseurs, la publicité ou la constitution de catalogues. Une opportunité pour le créateur d’entreprise qui peut ainsi se consacrer sereinement à son activité et monter en compétence.4) Être membre d’une familleAppartenir à un réseau de franchise, cela ne se limite pas à bénéficier des conseils du franchiseur. Cela signifie aussi faire partie d’une famille de franchisés.Chaque membre du réseau applique les mêmes méthodes et vit les mêmes expériences en tant que dirigeant d’entreprise. Ils peuvent donc s’entraider et échanger des astuces lors de réunions, formelles ou informelles.5) Anticiper le futurEnfin, rejoindre un réseau de franchise, cela signifie s’associer à une grande structure dédiée au perfectionnement de son concept. Un réseau de qualité dispose de magasins pilotes et d’équipes de recherche et de développement.Cela permet de trouver de nouvelles idées, sources de croissance, mais aussi de corriger rapidement les éventuels problèmes. Une sécurité pour les franchisés qui n’ont pas à se soucier en permanence de l’avenir de leur profession, mais peuvent compter sur l’appui de la tête du réseau et des autres franchisés. Ce contenu a été rédigé par notre partenaire Toute la Franchise

Raccordement au réseau public d'électricité

Cette fiche est rédigée par EDF Entreprises.   Vous souhaitez raccorder votre bâtiment, votre installation électrique ou votre site au réseau public de distribution d'électricité ? EDF Entreprises vous accompagne dans votre démarche de raccordement en vous orientant auprès du Gestionnaire du réseau de distribution ERDF. Découvrez les grandes étapes du raccordement électrique et les documents à produire sur le site d'ERDF ! À savoir : Vous souhaitez réussir le démarrage de votre activité et bénéficier d'un conseil expert pour estimer votre consommation et optimiser votre contrat d'électricité ? Découvrez le service Bienvenue d'EDF Entreprises.   Pour en savoir plus sur le raccordement : http://france.edf.com/raccordement-electrique.html   Quels délais prévoir pour être raccordé au réseau public de distribution d'électricité ? Les délais de raccordement varient selon la nature des travaux à réaliser et de la puissance demandée. Nous vous conseillons d'entamer les démarches de raccordement 7 mois avant la date souhaitée, ou au plus tard à la mise hors d'eau de votre futur local (murs et toiture installés). Découvrez les grandes étapes du raccordement électrique et les documents à produire sur le site d'ERDF. Consulter le catalogue des prestations ERDF.   Combien coûte le raccordement au réseau public de distribution d'électricité ? Le coût du raccordement varie selon le type de branchement à effectuer. Le gestionnaire du réseau de distribution ERDF ou l'entreprise locale de distribution qui gère le réseau électrique sur votre commune (ELD) vous détaillera les coûts de ces travaux dans sa proposition technique et financière. À savoir : si vous emménagez dans un local neuf en tant que locataire, ce n'est pas à vous mais au propriétaire de s'occuper des travaux de raccordement. Faire votre demande de raccordement avec ERDF.

Vous avez un nouveau message

Une question ?

Interrogez la
communauté

En direct
du forum

Derniers articles

30% à 40% d’économie sur vos annonces légales grâce à Publication Annonce Légale

Nos modèles d’annonces légales ont été étudiées afin de les rendre plus simples et afin d’optimiser l’annonce et ce en utilisant les abr&eac

0

Lire la suite

Colonie de vacances

Un soutien scolaire efficace Dans ces séjours centrés sur la colonie de vacances, tout est fait pour permettre aux jeunes de rattraper leur éventuel retard et d'acqué

0

Lire la suite

Dernières questions

Le cadre légal de la formation en entreprise

1

Répondre

Ratios financiers normatifs de la start-up, site internet

2

Répondre

Une question ?

Interrogez la
communauté