Filtre : Tous

Icon Utilisateur

Rachat de trimestre : les dispositifs de rachat à tarifs particuliers

Cette fiche a été rédigée par NB Gestion Retraite.

 

Loi n° 2014-40 du 20 janvier 2014 « garantissant l’avenir et la justice du système de retraites ».

 

  • Le « versement pour la retraite » destiné aux jeunes.

Pour qui ? : les jeunes actifs.

Les périodes concernées : les années d’études ou incomplètes.

Conditions : les périodes doivent être rachetées dans les 10 ans qui suivent la fin des études.

Coût : il s’agit du coût applicable au versement pour la retraite « classique » diminué d’une somme  dans la limite de 4 trimestres.

 

Limite : vous ne pouvez racheter que 4 trimestres maximum déductibles des 12 trimestres autorisés de VPR. Les trimestres rachetés ne sont pas pris en compte pour un départ carrière longue.

 

  • Le rachat des périodes de stages

Pour qui ?: les jeunes qui ont accompli un stage en entreprise depuis le 17/03/2015 dans le cadre de leur cursus scolaire ou universitaire.

Conditions : le rachat doit être effectué dans les deux ans qui suivent la fin du stage. Chaque période de stage de deux mois minimum permet de racheter un trimestre.

Limite : vous ne pouvez racheter plus de 2 trimestres qui viennent en déduction des 4 trimestres d’années d’études que les jeunes actifs peuvent racheter dans les 10 années suivants leurs études.

Les trimestres sont pris en compte uniquement pour le calcul du taux et ne donne pas accès au départ anticipé.

Coût: 12% du PSS pour un trimestre soit 380 euros en 2015.

 

  • Le rachat des périodes d’apprentissage et d’assistantes maternelles

Les périodes d’apprentissage entre 01/07/1972 et 31/12/2013 et d’activité d’assistante maternelle entre 01/01/1975 et 31/12/1990 peuvent être rachetées au tarif unique en 2015 de 1 245 euros et dans la limite de 12 trimestres.

 

Intérêt ?

Avantage : déductibilité fiscale.

Inconvénient : l’absence de visibilité sur le parcours professionnel du jeune actif et sur les règles qui lui seront applicables empêche de connaitre la rentabilité de l’opération. Le risque maximum est de perdre intégralement son investissement. Pour les plus jeunes, le conseil est  d’attendre le plus tard possible.

Partager cet article !

Réagir à cet article

Ces articles pourraient vous intéresser

Analyse sectorielle : épicerie et supérette (20...

Retrouvez ci-dessous l'analyse sectorielle de l'épicerie et de la supérette, analyse réalisée par le Conseil Supérieur de l'Ordre des Experts Comptables.Télécharger le document.

Analyse sectorielle : le fleuriste

Retrouvez ci-dessous l'analyse sectorielle des fleuristes, analyse réalisée par le Conseil Supérieur de l'Ordre des Experts Comptables.

Analyse sectorielle : administration de biens e...

Retrouvez ci-dessous l'analyse sectorielle du secteur de l'Administration de biens et Agences immobilières, analyse réalisée par le Conseil Supérieur de l'Ordre des Experts Comptables.

Vous avez un nouveau message

Une question ?

Interrogez la
communauté

En direct
du forum

Derniers articles

30% à 40% d’économie sur vos annonces légales grâce à Publication Annonce Légale

Nos modèles d’annonces légales ont été étudiées afin de les rendre plus simples et afin d’optimiser l’annonce et ce en utilisant les abr&eac

0

Lire la suite

Colonie de vacances

Un soutien scolaire efficace Dans ces séjours centrés sur la colonie de vacances, tout est fait pour permettre aux jeunes de rattraper leur éventuel retard et d'acqué

0

Lire la suite

Dernières questions

Le cadre légal de la formation en entreprise

1

Répondre

Ratios financiers normatifs de la start-up, site internet

2

Répondre

Une question ?

Interrogez la
communauté