Filtre : Tous

Icon Utilisateur

Quelles sont les possibilités pour mieux maîtriser son budget transport ?

Cette fiche a été rédigée par SNCF.

 

La gestion des déplacements de collaborateurs peut être source de coûts importants, surtout lorsqu’ils sont gérés au cas par cas. Un contrat conçu pour les PME existe pour permettre aux entrepreneurs et aux gestionnaires de mobilités de les optimiser. Focus sur le Contrat Pro SNCF, un contrat gratuit au service des PME.

 

  • Qui peut bénéficier de ce  service ?

Le service TGV Pro est dédié aux PME, TPE et professionnels indépendants (c’est à dire vous). Le Contrat Pro SNCF vous aide à mieux optimiser le budget transport de votre compagnie, à offrir flexibilité et confort à vos collaborateurs, et à simplifier la gestion quotidienne de vos déplacements.

 

  • Quelle utilité me direz-vous ?

Le Contrat Pro SNCF vous permet :

           1) d’économiser sur les trajets de vos collaborateurs grâce :

o   à la possibilité de souscrire à l’abonnement Fréquence qui offre - 50% sur le tarif TGV Pro. Cet abonnement est conseillé aux collaborateurs effectuant plus de 10 allers-retours par an.

o   à la possibilité de souscrire à l'abonnement Fréquence 25 qui garantit - 25% sur le tarif TGV Pro. Cet abonnement est conseillé aux collaborateurs effectuant entre 3 et 9 allers-retours par an.

o   aux 5% de réduction sur les billets TGV Pro 1re, offerts à vos collaborateurs ne possédant pas d’abonnement Fréquence 25 ou Fréquence.

          2) de permettre à vos collaborateurs de profiter de toute la flexibilité, la rapidité et le confort de l’offre TGV Pro (en savoir plus)

          3) de mieux suivre vos dépenses grâce à un espace client dédié

 

  • Comment adhérer à ce contrat ?

L’adhésion au Contrat Pro SNCF est simple et gratuite :

  1. cliquez sur le lien suivant et accédez au formulaire à compléter
  2. après validation de votre adhésion, vous recevrez votre identifiant client SNCF (code Entreprise) sous un délai moyen de 48h

 

 

IMPORTANT:

Pour les entreprises effectuant plus de 80 000 € de dépenses de train par an, il existe le Contrat Grand Compte SNCF. Ce contrat s’adapte sur mesure à chaque entreprise en lui proposant des conditions tarifaires avantageuses et personnalisées.

En savoir plus.

 

Découvrez les avantages SNCF pour les Wikinautes en cliquant ici.

Choisissez votre abonnement pour optimiser vos frais de déplacement.

Partager cet article !

Réagir à cet article

Ces articles pourraient vous intéresser

Crise : comment motiver les collaborateurs ?

Crise : comment motiver les collaborateurs ? Cette fiche est rédigée par le Mag'RH de Randstad. Alors que les derniers baromètres Randstad et Expectra montrent une progression limitée des salaires des cadres et non-cadres, la question de la motivation au travail prend toute son acuité. Hors de la rémunération, point de salut ? 5 pistes pour sortir de l’ornière. Explicitez votre package de rémunérationBeaucoup de salariés raisonnent encore en termes de net perçu, perdant de vue les autres composantes de leur rémunération directe ou indirecte, d’où une insatisfaction pas forcément justifiée. Avantages en nature, avantages sociaux (mutuelle, prévoyance, retraite complémentaire), épargne salariale (intéressement, participation, plan d’épargne entreprise), tickets restaurant, prime de transport, formation, congés maladie, comité d’entreprise, RTT… Les éléments compris dans le « package » de rémunération sont nombreux et pas toujours lisibles.L’entreprise aura tout intérêt à les expliciter clairement en faisant œuvre de pédagogie auprès de ses salariés. Dans les grands groupes – mais plus seulement –, cette démarche prend souvent la forme du Bilan Social Individuel, un document annuel qui détaille et valorise, pour chaque salarié, l’ensemble des avantages dont il bénéficie. Valorisez vos collaborateursVoilà un levier de motivation qui peut ne pas coûter un centime : c’est un « merci », un « bravo », une façon positive de présenter les choses. C’est une posture de partage de l’information et des projets, le fait de confier de nouvelles responsabilités, de fixer des objectifs, de laisser l’initiative.À condition d’en avoir les moyens financiers, certains outils RH seront particulièrement pertinents pour creuser ce sillon.Par exemple :La formation, qui permet à chacun de développer de nouvelles compétences ;La GPEC, qui rend visibles les perspectives d’évolution professionnelle dans l’organisation ou ailleurs dans le groupe ;Un « Cafeteria Plan », qui offre aux collaborateurs le choix de personnaliser certains avantages proposés par l’entreprise. « Le Cafeteria Plan, d’inspiration anglo-saxonne, est très valorisant car il joue sur la reconnaissance du salarié comme un individu à part entière, explique Mickaël Hoffmann-Hervé, DG en charge des ressources humaines du groupe Randstad France. En matière de couverture santé, par exemple, on n’a pas les mêmes attentes selon son âge et sa situation de famille.»Or, comme l’écrivait Dale Carnegie, le « pape » des relations humaines, dès 1936 dans Comment se faire des amis : « Il est un besoin presque aussi profond, aussi impérieux que la nourriture ou le sommeil. C’est cette aspiration que Freud appelle “le désir d’être reconnu”, que Dewey appelle “le désir d’être important”. » Créez davantage de bien-être au travailSe soucier du bien-être au travail est une autre façon de satisfaire ce besoin de reconnaissance. En période de crise, managers et dirigeants doivent être attentifs au climat de stress susceptible de s’installer, afin de le désamorcer au plus tôt.Mieux encore, ils peuvent le prévenir en augmentant le confort de travail de leurs collaborateurs.« On peut par exemple proposer les prestations d’un masseur qui vient dans l’entreprise une fois par semaine, ou encore un service de conciergerie qui fait gagner un temps précieux »,évoque Mickaël Hoffmann-Hervé.Tout ce qui permet de gagner du temps, et donc de mieux concilier vie privée et vie professionnelle, est très appréciable (voir encadré) : suppression des réunions en fin de journée, aménagement des horaires de travail, mise en place du télétravail sont autant de pistes à creuser.L’équilibre vie privée-vie professionnelle plébiscité75% des salariés parents estiment que leur entreprise ne fait pas grand-chose pour les aider à concilier vie professionnelle et vie de famille. Or...95% jugent cet équilibre important.Source : Baromètre OPE 2012. Enquête réalisée par l’Observatoire de la Parentalité en Entreprise, en partenariat avec l’Union nationale des associations familiales (UNAF), auprès d’un échantillon représentatif de 1001 salariés ayant des enfants de moins de 25 ans au foyer. Cultivez la proximitéFaire le tour des bureaux : l’entrepreneur Jeffrey Fox en fait l’une de ses 60 lois du succès par temps de crise(L’Archipel, 2011). On appelle aussi cela la méthode MBWA (management by walking around) :« Un dirigeant qui va à la rencontre de ses collaborateurs devient plus visible et accessible. Cela favorise aussi l’efficacité des salariés. Tout le monde donne le meilleur de soi quand les hauts dirigeants s’impliquent dans l’opérationnel et sont prêts à apporter leur aide. Un dirigeant perspicace saura en profiter pour jauger le moral des troupes, leur état d’esprit, leur motivation, leur créativité, leur solidité. »Valable en tout temps, la proximité managériale est encore plus précieuse en période difficile. Quand tout va bien, tout le monde est porté par le mouvement. Dans le cas contraire, le manager a un rôle crucial à jouer : celui de rempart contre la morosité, de garant du moral de l’équipe.Cela passe d’abord par une attitude exemplaire en termes d’engagement, puis par un management resserré :« Il est important de réunir son équipe une fois par semaine, conseille Mickaël Hoffmann-Hervé. Et si possible, de voir aussi chacun individuellement, pour lever les craintes et laisser à tous la possibilité de s’exprimer. » Accessible et proactif, le manager pourra, par exemple, inviter son équipe au restaurant pour fêter un succès : « Ce sont de petits investissements qui soudent un collectif. »Ouvrez les champs de visionComment trouver chaque jour du plaisir à travailler si l’on a tout le temps « la tête dans le guidon » ?« C’est souvent un vrai problème pour les patrons de PME, qui n’ont pas le temps de prendre du recul sur leur activité, constate Mickaël Hoffmann-Hervé. Pourtant, il est essentiel de savoir sortir de l’entreprise, pour voir ce qui se fait ailleurs, rencontrer d’autres dirigeants, nourrir sa créativité. Cela peut aboutir, par exemple, à des initiatives communes où des PME se regroupent pour mutualiser le coût d’une crèche ou d’un restaurant interentreprises. »Idem côté salariés :« Il faut faire circuler de l’information périphérique à l’activité pour ouvrir le champ de vision de l’équipe sur ce qui se passe. »Les temps d’échanges entre managers et collaborateurs sont une bonne occasion pour ce faire. Et bien sûr, les différents supports de communication interne seront utilement mis à profit en ce sens, pour que chacun ait une vision globale de la vie de l’entreprise et de l’énergie mise en œuvre.FocusLa théorie des deux facteursSelon le psychologue américain Frederick Herzberg (1923-2000), la motivation au travail tient à la combinaison de deux types de facteurs : ceux qui limitent l’insatisfaction et ceux qui augmentent la satisfaction.Les premiers, qu’il baptise « facteurs d’hygiène », ne sont pas de nature à motiver un collaborateur : ils constituent seulement un pré-requis indispensable pour exercer correctement ses fonctions. Il s’agit des conditions de travail au sens large : salaire, relations avec les collègues et la hiérarchie, sécurité, mode de supervision, politique de l’entreprise…Les seconds, eux, représentent les véritables leviers de la motivation : ils créent positivement la satisfaction du collaborateur. Ces facteurs, liés au travail en lui-même, sont la réalisation de soi, la reconnaissance, l’intérêt du poste, l’autonomie, les responsabilités, l’évolution professionnelle.En résumé, pour Herzberg, l’entreprise susceptible de motiver ses salariés est celle qui garantit un environnement de travail suffisamment bon pour que puissent, dans un 2e temps, être satisfaits des besoins supérieurs d’épanouissement personnel. A lire également sur le sujet : Définir les objectifs et booster les équipes : les bonnes résolutions de la rentréeL’entretien annuel : évaluer, c’est faire évoluer !Avez-vous pensé au team-building pour renforcer la cohésion d’équipe ? 

Quelles sont les taxes appliquées sur les factu...

Cette fiche est rédigée par EDF Entreprises.   Plusieurs taxes et contributions sont appliquées sur vos factures de gaz naturel. EDF Entreprises et les autres fournisseurs de gaz naturel sont des organismes collecteurS agissant au nom et pour le compte de différents bénéficiaires. Les taxes facturées en plus de votre abonnement et de votre consommation de gaz naturel sont les suivantes : La Taxe Intérieure sur la Consommation de Gaz Naturel (TICGN) Cette taxe est reversée au Service des Douanes. Elle s'élève, depuis le 1er avril 2014, à 1,27€ MWh (contre 1,19€ MWh avant cette date). Vous pourrez échapper à la TICGN sur vos factures d'énergie si le gaz acheté a vocation à être revendu. La Contribution Tarifaire sur l'Acheminement du gaz (CTA) La CTA est reversée à la CNIEG(Caisse Nationale des retraites des Industries Électriques et Gazières ) afin de financer à la fois les droits spécifiques passés correspondant aux activités régulées de transport et de distribution ainsi qu'une partie des charges liées à l'adossement de ces retraites au régime général. Cette taxe est calculée exclusivement sur une quote-part (hors taxe) du tarif d'acheminement compris dans le prix de l'abonnement facturé si vous avez souscrit un contrat unique (comprenant à la fois la fourniture et l'acheminement du gaz). La Contribution au Tarif Spécial de Solidarité du Gaz (CTSSG) La CTSSG a été instituée afin de financer le Tarif Spécial de Solidarité appliqué aux foyers les plus modestes. Cette Contribution est calculée à partir des kWh facturés au client. Le tarif est de 0,02 ct€/kWh depuis le 1er janvier 2014 (ce tarif étant réévalué chaque année). La Contribution Biométhane Cette Contribution instituée depuis 2011 sert à financer le développement de systèmes d'injection de biométhane. Elle n'est pas aujourd'hui répercutée par EDF sur ses factures de gaz mais le sera en principe à compter du 1er janvier 2015. Le tarif de la Contribution a été fixé à 0,00072 ct€/kWh pour l'année 2014 et ne devrait donc pas avoir d'impact significatif sur votre facture. La TVA  Vos factures de gaz mentionnent en principe deux taux différenciés de TVA : le taux réduit de 5,5% qui est calculé non seulement sur le prix de l'abonnement mais également sur la CTA (si vous avez souscrit un contrat unique) et le taux normal de 20% qui est appliqué non seulement sur la part consommation de votre facture mais également sur le montant de la TICGN, la CTSSG et la contribution Biométhane (lorsque cette dernière sera répercutée sur votre facture). Pour en savoir plus sur la fiscalité du gaz naturel en France : cliquez ici.

Installer un branchement provisoire aux tarifs ...

Cette fiche est rédigée par EDF Entreprises.   Pour obtenir un branchement provisoire et ainsi la fourniture d'électricité au tarif réglementé,  EDF Entreprises vous accompagne pour faciliter vos démarches et vous propose de souscrire en ligne et de transmettre votre dossier au distributeur ERDF qui vous contactera sous 48 heures pour convenir avec vous de la date d'intervention sur votre chantier. La pose et le branchement du compteur électrique sont effectués par le gestionnaire du réseau de distribution ERDF ou par l'entreprise locale de distribution qui gère le réseau électrique sur votre commune (ELD) au moment de la réalisation des travaux de raccordement. Pour en savoir plus sur le raccordement provisoire

Vous avez un nouveau message

Une question ?

Interrogez la
communauté

En direct
du forum

Derniers articles

Franchiseurs, créez une communauté avec vos franchisés

Les franchiseurs peuvent renforcer les liens avec leurs franchisés en leur offrant des services complémentaires. FORCES LMS est une plateforme E-learning équipée d'un

0

Lire la suite

QUELLES SONT CES MARQUES EMBLÉMATIQUES « MADE IN FRANCE » ?

En 2017, des Solex sont à nouveau fabriqués en France à Saint-Lô ; il s’agit d’une nouvelle version électrique du mythique vélo à m

0

Lire la suite

Dernières questions

Bonjour, j'aimerais bien avoir quelques tips concernant le SEO, je souhaiterai mieux comprendre comment obtenir des bons backlinks, et j'aimerais bien savoir qu'est-ce qu'un bon backlink. Merci !

1

Répondre

Bonjour, je souhaite développer en marketing une stratégie avec des blogueurs et influenceurs pour augmenter la visibilité d'un site mais je ne sais pas bien comment m'y prendre. Que me conseillez-vous ?

2

Répondre

Une question ?

Interrogez la
communauté