Filtre : Tous

Icon Utilisateur

Qu'est-ce que la licence de marque ?

Cette fiche est rédigée par Toute la franchise.

 

La licence de marque est un modèle de développement en réseau. Elle permet à un entrepreneur d'utiliser une marque connue sur une zone géographique donnée en contrepartie d'une rémunération.

La licence de marque fait partie de la vaste famille du commerce associé qui comprend également la franchise, la commission affiliation, la coopérative et le partenariat. L'intérêt de la licence de marque pour un entrepreneur indépendant est qu'il peut démarrer une activité en bénéficiant de l'aura d'une marque connue. Le concédant et le licencié sont nécessairement des entrepreneurs indépendants. 

 

  • Un contrat spécifique

Le contrat de licence de marque est spécifique. Il permet au titulaire d'une marque (propriétaire ou dépositaire exploitant exclusif sur un territoire donné pour les marques étrangères) de conférer à une entreprise tierce et indépendante (le licencié) le droit d'utiliser la marque en contrepartie du versement d’une rémunération. En pratique, le signataire d'un contrat de licence de marque est en quelque sorte locataire de la marque (contrat de louage régit par les règles du Code civil et du Code de la Propriété Intellectuelle). Il peut utiliser la marque mais n'en est pas propriétaire, il loue juste le droit de l'utiliser.  Le contrat fixe la façon dont le licencié pourra utiliser la marque (prix, produits/services, promotion des ventes, publicité et communication). Le loyer payé pour l'utilisation de la marque est versé sous forme forfaitaire ou sous forme de redevances proportionnelles au chiffre d'affaires généré. Selon les termes du contrat, le concédant peut inclure ou non une zone d'exclusivité. Généralement, le contrat de licence de marque est associé à un contrat cadre de commission-affiliation ou de distribution exclusive. L'utilisation de la marque ne constitue alors qu'un élément du contrat.

Bon à savoir : Le contrat de licence comprenant une exclusivité d'exploitation accorde l'exclusivité à une personne identifiée (intuitu personae). La marque ne peut donc être apportée en société sans l’accord du donneur de licence. 

 

  • La nécessité d'une notoriété forte

Pour que la licence de marque soit intéressante pour un licencié, il est impératif que la marque donnée en licence jouisse d'une notoriété forte. Cette notion de notoriété est délicate à manier puisqu'en effet, il n'existe pas d'indice ou de barème en la matière. Avant de signer un contrat de licence, le licencié doit impérativement s'assurer que la marque est connue, et qu'elle apportera un vrai plus à son activité. Outre la notoriété supposée, le licencié doit s'assurer de la validité juridique de la marque. Pour être valide, la marque doit obligatoirement être protégée par un brevet ou un dépôt à l'INPI et présenter suffisamment de signes distinctifs pour ne pas être confondue avec une autre.

Contrairement à la franchise, un contrat de licence de marque n'entraine aucune obligation de formation et d'assistance de la part du concédant. Dans la très grande majorité des cas, l'utilisation de la marque se fait sans transmission d'un savoir-faire. 

 

 

En savoir plus.

Partager cet article !

Réagir à cet article

Ces articles pourraient vous intéresser

Quelles sont les possibilités pour mieux maîtri...

Cette fiche a été rédigée par SNCF.   La gestion des déplacements de collaborateurs peut être source de coûts importants, surtout lorsqu’ils sont gérés au cas par cas. Un contrat conçu pour les PME existe pour permettre aux entrepreneurs et aux gestionnaires de mobilités de les optimiser. Focus sur le Contrat Pro SNCF, un contrat gratuit au service des PME.   Qui peut bénéficier de ce  service ? Le service TGV Pro est dédié aux PME, TPE et professionnels indépendants (c’est à dire vous). Le Contrat Pro SNCF vous aide à mieux optimiser le budget transport de votre compagnie, à offrir flexibilité et confort à vos collaborateurs, et à simplifier la gestion quotidienne de vos déplacements.  Quelle utilité me direz-vous ? Le Contrat Pro SNCF vous permet :            1) d’économiser sur les trajets de vos collaborateurs grâce : o   à la possibilité de souscrire à l’abonnement Fréquence qui offre - 50% sur le tarif TGV Pro. Cet abonnement est conseillé aux collaborateurs effectuant plus de 10 allers-retours par an. o   à la possibilité de souscrire à l'abonnement Fréquence 25 qui garantit - 25% sur le tarif TGV Pro. Cet abonnement est conseillé aux collaborateurs effectuant entre 3 et 9 allers-retours par an. o   aux 5% de réduction sur les billets TGV Pro 1re, offerts à vos collaborateurs ne possédant pas d’abonnement Fréquence 25 ou Fréquence.          2) de permettre à vos collaborateurs de profiter de toute la flexibilité, la rapidité et le confort de l’offre TGV Pro (en savoir plus)           3) de mieux suivre vos dépenses grâce à un espace client dédié   Comment adhérer à ce contrat ? L’adhésion au Contrat Pro SNCF est simple et gratuite : cliquez sur le lien suivant et accédez au formulaire à compléteraprès validation de votre adhésion, vous recevrez votre identifiant client SNCF (code Entreprise) sous un délai moyen de 48h    IMPORTANT: Pour les entreprises effectuant plus de 80 000 € de dépenses de train par an, il existe le Contrat Grand Compte SNCF. Ce contrat s’adapte sur mesure à chaque entreprise en lui proposant des conditions tarifaires avantageuses et personnalisées. En savoir plus. Découvrez les avantages SNCF pour les Wikinautes en cliquant ici. Choisissez votre abonnement pour optimiser vos frais de déplacement.

Qu'est-ce que la location gérance ?

Cette fiche est rédigée par Toute la Franchise.   Egalement appelée gérance libre, la location gérance est une formule intéressante pour les entrepreneurs qui souhaitent se lancer dans une activité déjà opérationnelle à moindre coût. La location gérance est une formule contractuelle d'exploitation d'un fonds de commerce existant. Dans la pratique, le propriétaire dudit fonds de commerce concède à une personne tierce (le locataire-gérant), le droit d'exploiter librement et à ses risques et périls le fonds. En échange de ce droit d'exploiter, le locataire-gérant verse au propriétaire une redevance.   Une solution à coût réduit Le principal intérêt d'une location gérance pour un créateur d'entreprise est de pouvoir débuter son activité à moindre coût. En effet, avec cette formule, le locataire-gérant n'a pas à investir dans l'achat d'un fonds de commerce. Il bénéficie ainsi pour un coût simple de redevance d'une clientèle, d'un droit au bail, et pour certaines activités d'une licence (restauration). La location-gérance peut ainsi être considérée comme un tremplin soit vers l'achat dudit fonds de commerce, soit vers la création d'une activité similaire ailleurs. Dans le premier cas, la viabilité de l'entreprise peut être testée et approuvée avant l'achat. Dans le second cas, c'est la vocation du locataire-gérant futur créateur qui est testée ! Côté propriétaire du fonds, le principal intérêt de la location-gérance est de conserver le fonds « opérationnel » sans avoir à s'en soucier, et dans le même temps, de s'assurer un revenu minimum grâce à la perception des redevances.   La location-gérance en pratique Pour qu'un fonds soit donné en location-gérance, le propriétaire doit l'avoir exploité pendant 2 ans au moins (sauf exceptions). Le fonds loué doit être directement exploitable en « jouissance paisible ». Il doit notamment répondre aux normes d'hygiène et de sécurité. Lorsque le propriétaire du fonds n'est pas propriétaire des murs, il doit recueillir l'autorisation expresse du propriétaire des locaux. Du côté du locataire-gérant, celui-ci doit avoir la capacité d'exercer le commerce (immatriculation au registre du commerce et des sociétés ou au répertoire des métiers). Le locataire-gérant doit également s'engager à exploiter le fonds tel quel, sans changer d'activité et le gérer de telle sorte qu'il ne perde pas de valeur. Le contrat signé peut être à durée déterminée ou indéterminée. Quand la durée est déterminée, la résiliation s'envisage obligatoirement avec l'accord commun des deux parties. Quand la durée est indéterminée, la résiliation peut se faire unilatéralement sur congé donné par l'une des 2 parties. La redevance réclamée est de montant libre et révisable. Selon les contrats, le montant réclamé mensuellement ou trimestriellement peut être fixe ou proportionnel au chiffres d'affaires/bénéfice. Les redevances sont soumises à TVA. Elles sont imposables côté bailleur au titre des bénéfices industriels et commerciaux (BIC). Côté locataire-gérant, les redevances sont des charges déductibles du bénéfice imposable. Les contrats de travail attachés au fonds le suivent. Le contrat liant les deux parties doit faire l'objet d'une publication obligatoire sous forme d'avis dans un journal d'annonces légales.   Bon à savoir : En fin de contrat le locataire ne peut prétendre à aucune indemnité même s'il a fait prospérer le fonds.   En savoir plus.

Qu'est-ce que la concession ?

Cette fiche est rédigée par Toute la franchise.   La concession est un modèle de développement en réseau utilisé essentiellement dans le cadre de la distribution de produits techniques. Le concédant est souvent un fabricant qui confie localement à son concessionnaire le soin de distribuer ses produits en exclusivité. Souvent utilisé dans le secteur de l'automobile et du bâtiment (piscine, cheminée, véranda, pompe à chaleur, fenêtre et porte, etc), la concession s'inscrit dans le cadre d'un réseau de distribution créé par un fabricant pour vendre ses produits et en assurer la maintenance. La signature d'un contrat de concession permet de déterminer les relations commerciales entre le fabricant (le concédant) et son revendeur (le concessionnaire). Le concédant doit garantir une assistance matérielle technique et commerciale au concessionnaire. Le concessionnaire peut utiliser la marque du fabricant.   Un réseau de distribution Le contrat de concession a été défini dans la circulaire Fontanet du 31 mars 1960 comme étant « une convention liant le fournisseur à un nombre limité de commerçants auxquels il réserve la vente d’un produit sous condition qu’ils satisfassent à certaines obligations ». Le plus souvent, le contrat de concession est utilisé pour commercialiser des produits de marque nécessitant un suivi technique. Le concédant n'est donc pas seulement un vendeur, il doit être capable de mobiliser des compétences professionnelles spécifiques pour livrer, installer, entretenir et réparer le produit vendu. Généralement, le contrat de concession implique une clause d'exclusivité de fourniture et d'exclusivité d'approvisionnement. L'exclusivité de fourniture implique que le concédant ne peut fournir un autre revendeur que le concessionnaire dans la zone d'exclusivité territoriale de son concessionnaire. L'exclusivité d'approvisionnement implique quant à elle, que le concessionnaire ne peut pas distribuer des produits de même nature que ceux fournis par son concédant. Le concessionnaire peut toutefois sans déroger à ses engagements, commercialiser des produits complémentaires à ceux lister dans son contrat dès lors qu'ils ne viennent pas en concurrence directe avec les produits commercialisés dans le cadre de son contrat de concession. Quand le concédant met à la disposition de son concessionnaire ses signes distinctifs (marque, savoir-faire, formations, etc), la signature du contrat doit être précédée de la remise d'un document d'information précontractuelle (DIP).    Bon à savoir : Le contrat de concession peut être signé pour une durée indéterminée ou déterminée. Dans le cas d'un contrat indéterminé, les deux co-contractants peuvent mettre un terme au contrat selon un délai de préavis fixé dans le contrat. Dans le cas d'un contrat à durée déterminée (minimum 5 ans pour les concessions auto et maximum 10 ans), les co-contractants ne peuvent mettre fin au contrat en cours sauf modification de la personne morale du concessionnaire. Lors du renouvellement, le concessionnaire ne peut se prévaloir d'une reconduction tacite. Il peut toutefois réclamer des dommages et intérêts s'il considère le non renouvellement abusif.      En savoir plus.

Vous avez un nouveau message

Une question ?

Interrogez la
communauté

En direct
du forum

Derniers articles

Colonie de vacances

Un soutien scolaire efficace Dans ces séjours centrés sur la colonie de vacances, tout est fait pour permettre aux jeunes de rattraper leur éventuel retard et d'acqué

0

Lire la suite

Créer son argumentaire de Vente étape par étape

ARGUMENTAIRE DE VENTE ? QUE DOIT CONTENIR UN ARGUMENTAIRE DE VENTE ?    Argumentaire de vente ? Que doit contenir un argume

0

Lire la suite

Dernières questions

Le cadre légal de la formation en entreprise

1

Répondre

Ratios financiers normatifs de la start-up, site internet

2

Répondre

Une question ?

Interrogez la
communauté