Filtre : Tous

Icon Utilisateur

Qu'est-ce que la coopérative ?

Cette fiche est rédigée par Toute la franchise.

 

La coopérative est un modèle de développement en réseau particulier en ce sens que chaque membre est à la fois associé et client du réseau. Les décisions se prennent de manière collégiale et démocratique : une personne = une voix.

La coopérative est une société de personne. Elle se différencie des autres formes de réseau par son système de gouvernance fondée sur le principe « une personne, une voix ». Elle se distingue également de la franchise notamment par le fait qu'en qualité d’associé, chaque entrepreneur est propriétaire de son point de vente mais également copropriétaire de l’ensemble des structures (sièges, filiales, …), des moyens, et notamment de l’enseigne et des marques développées. Le Conseil d’administration de chaque groupement est composé d’associés, élus démocratiquement par l’Assemblée Générale.

Parmi les grands groupements coopératifs de commerçants l'on retrouve notamment des enseignes comme Leclerc ou encore Intermarché.

L’identité coopérative a été redéfinie en octobre 2010 par le mouvement coopératif français en ces termes : « Les coopératives constituent un modèle d’entreprise démocratique fondé sur des valeurs de responsabilité, de solidarité et de transparence. Ce sont des sociétés de personnes ayant pour finalité première de rendre des services individuels et collectifs à leurs membres. Des engagements réciproques et durables se nouent entre la coopérative et ses membres qui sont à la fois associés et clients, producteurs ou salariés. »

 

Un principe égalitaire et solidaire

Les groupements coopératifs sont mis en place par les associés. Ces associés peuvent être des agriculteurs, des artisans ou encore des commerçants. Les groupements coopérarifs sont gérés de manière démocratique. Chaque décision est soumise aux votes en Assemblée Générale. Chaque associé a une voix, ce qui garantit une équité entre chaque associé et permet à chacun de faire part de ses idées. Chaque associé est ainsi impliqué dans la gouvernance de son groupement. Il peut donner son avis sur les stratégies de développement mises au point par les salariés du siège en terme de communication, d'achats, de développement de nouveaux concepts de vente, etc.

Tous les entrepreneurs associés d'une coopérative sont juridiquement et financièrement indépendants. Ils ont toute latitude pour initier des projets en toute autonomie en utilisant les moyens mis en commun dans le cadre du groupement. Le principe même d'un groupement coopératif est de mutualiser et partager les savoir-faire, les moyens humains ou financiers. Il n'y a donc pas de tête de réseau comme en franchise, mais plutôt un pot commun détenu par tous. A ce titre, les associés se partagent également les excédents générés par le groupement notamment par les filiales ou les centrales d'achat.

Dans la très grande majorité des cas, la structure centrale d’un groupement de commerçants associés est une Société Anonyme (SA) Coopérative de Commerçants à capital variable. 

 

 

En savoir plus.

Partager cet article !

Réagir à cet article

Ces articles pourraient vous intéresser

Publier une annonce légale

De nombreuses formalités administratives concernant les entreprises passent par l’obligation de publier une annonce dans un Journal d’Annonces Légales, les fameux JAL. Cette rubrique va vous permettre d’en savoir plus sur les démarches à accomplir en vue de cette publication. Annonce légale : définition Une annonce légale est un texte qui parait dans un journal habilité au sein d’un département (au sens géographique du terme).Le premier intérêt est simple : annoncer qu’une société a réalisé une formalité légale. Pour cela, le texte contient des mentions obligatoires selon le type d’annonce. Le second intérêt réside dans le fait d’informer les tiers de la vie de l’entreprise en question. Qui est concerné par la publication d’annonce légale ? Ce sont les sociétés commerciales qui sont soumises à l’obligation de publicité légale. Il s’agit des EURL et SARL, SASU et SAS, SA, SCI, etc. Ces entreprises doivent donc publier tous les évènements juridiques au cours de leur existence allant de l’avis de constitution de la société à sa radiation en passant par le transfert de siège social et les autres modifications statutaires.Toutefois, il existe quelques exceptions. Par exemple, un GIE n’est pas tenu de publier sa création dans un JAL.C’est au représentant légal de la société ou à son dirigeant que revient la tâche, celle de faire la publication. Quand faut-il publier l’annonce légale ? La loi n’impose pas de délai pour la publication d’une annonce légale pour une création d'entreprise. Cependant comme la publication revêt d’un caractère légal, mieux vaut ne pas tarder.Si la publicité concerne une modification, l’annonce légale doit paraitre dans un délai de 1 mois après la date de tenue de l’assemblée générale. Où publier les annonces légales ? La publication d’une annonce légale doit être faite dans un journal habilité du département du siège social de la société. À cet effet, il existe deux types de supports permettant cette publication. Les journaux d’annonces légalesCe sont les journaux qui sont autorisés à faire paraitre les informations juridiques des entreprises. Ces supports peuvent être des quotidiens ou des hebdomadaires. Sachez que des listes des journaux d’annonces légales sont disponibles pour chaque département.Ne pas confondre journal d’annonces légales et journaux officiels qui sont le BODACC (Bulletin officiel des annonces civiles et commerciales) pour les sociétés immatriculées au Registre du Commerce et le BALO (Bulletin des annonces légales obligatoires) réservé aux entreprises qui sont cotées à la Bourse. Les mentions obligatoires d’une annonce légaleComme l’avis de constitution d’une société est la première annonce légale à publier, il importe de définir ses mentions légales qui sont :La dénomination socialeLe sigle (le cas échéant)La forme juridiqueLe capital socialL’adresse du siège socialL’objet socialLa durée pour laquelle la société a été constituéeLes informations (nom, prénom, adresse) sur les dirigeants et toutes personnes pouvant engager la sociétéNuméro d’immatriculation et Registre du commerce et des sociétés auprès duquel la société est (ou sera) immatriculéePour les sociétés anonymes : date du conseil d’administration, identité des administrateurs, du président du CA et date de signature des statuts (cas des sociétés anonymes)Pour les sociétés par actions, il y a aussi :La mention de l’agrément ou de l’inaliénabilité des actionsLes conditions d’admission aux assemblées d’actionnaires et d’exercice du droit de vote.Éventuellement, les coordonnées du commissaire aux comptes titulaire et du suppléantSachez que les journaux d’annonces légales préétablissent des formats d’annonces légales suivant le type d’évènement. Il suffit de remplir le formulaire dédié avec les informations demandées. Combien coute une publication d’annonce légale ?Cela dépend des critères suivants :La longueur du texteLe tarif à la ligneLa nature de l’annonceLe département du siège de la sociétéC’est le Ministère de la Culture et de la Communication qui fixe le tarif à la ligne (entre 4 et 6 € HT). Chaque prestataire y ajoutera d’éventuels frais de traitement ou d’envoi de documents.Prévoyez au minimum 100 € et jusqu’à 200 € pour diffuser une annonce légale, quelle que soit sa nature. Il importe toutefois de faire un comparatif avant de choisir le support approprié. Des services en ligne proposent également une publication rapide à des tarifs attractifs.Enfin, préférez des annonces courtes et bien structurées en respectant les abréviations. Quand l’annonce légale paraitra-t-elle ?En général, l’annonce est publiée le lendemain ou au plus tard 5 jours après la demande. Mais cela dépend du journal d’annonces légales. À noterPour prouver la publication d’une annonce légale, le journal d’annonces légales délivre une attestation de parution. Dans le cas d’un avis de constitution d’une société, l’attestation doit être remise au Greffe du Tribunal de Commerce pour compléter les formalités administratives. Ce document s’accompagne d’un exemplaire du journal d’annonces légales dans lequel est publié l’avis de constitution.Attention, en cas d’erreurs sur la rédaction d’une annonce légale, celle-ci revêt un caractère nul. Il faudra donc republier l’annonce corrigée par le biais d’un avis rectificatif. Cependant, l’annonce rectificative se facture comme une annonce légale. Il convient donc de bien vérifier toutes les informations avant de valider la demande de publication.

Business 2.0 : avez-vous du réseau ?

Business 2.0 : avez-vous du réseau ? Cette fiche est rédigée par le Mag'RH de Randstad. Facebook, Viadeo, LinkedIn … impossible de faire l’impasse sur les réseaux sociaux.Ces nouveaux canaux de communication sont désormais incontournables pour accroître la visibilité de l’entreprise, enrichir le portefeuille clients ou encore recruter de futurs collaborateurs. Entre tweets, likes et posts, comment se faire connaître, animer et étendre son réseau … et attirer toujours plus d’internautes ? Gagnez en visibilitéSavez-vous que chacun d’entre nous est à 7 connexions de n’importe qui dans le monde ?Avec l’émergence des réseaux sociaux, les contacts sont démultipliés et l’information circule à l’infini. Du pain béni pour les PME qui souffrent parfois d’un manque de visibilité. Pour développer leur base clients, leur notoriété et leur chiffre d’affaires, elles ont donc tout intérêt à renforcer leur présence sur la toile en s’affichant sur les principaux réseaux.A commencer par Facebook bien sûr, qui compte presque 30 millions d’utilisateurs en France et plus d’un milliard dans le monde. Créer ainsi une page au nom de votre société permet de mettre en avant les informations essentielles concernant votre activité, tout en renvoyant les internautes sur votre site Web officiel pour générer plus de trafic. Détail important : prenez soin de choisir les bons mots-clés pour être correctement référencé par les moteurs de recherche.Utilisez également Twitter pour partager les informations en temps réel et lancer de nouveaux produits ou des opérations événementielles …Quant à LinkedIn et Viadeo, ils s’avèrent très efficaces pour enrichir votre carnet d’adresses en France comme à l’international, nouer de nouvelles relations professionnelles et conclure des partenariats. La plupart de ces réseaux sociaux étant aussi des supports de communication à forte visibilité, vous pouvez également acheter de l’espace et diffuser des bannières Internet pour promouvoir vos produits. Passez à l’actionMais s’inscrire sur les réseaux ne suffit pas. Encore faut-il savoir créer de l’interactivité et animer sa communauté. Faute de quoi votre entreprise tombera vite aux oubliettes au fond de la toile ! Il existe mille et une façons de faire vivre votre page et de communiquer sur la vie de la société.Vous pouvez par exemple publier des offres ou des opérations spéciales, des invitations à des événements … Favorisez l’interactivité en posant des questions, en participant à des groupes de discussions, en incitant les internautes à réagir à vos publications, à les partager ou à donner leur avis. Les « Likes » sont souvent d’excellents retours d’expérience, tout aussi pertinents que des enquêtes coûteuses !Mais ne vous noyez pas dans des échanges peu productifs. Vous avez tout intérêt à bien choisir vos groupes, non seulement par rapport à leur pertinence pour votre activité, mais aussi à leurs effectifs. Entre 1000 et 5000 membres, un groupe vous apportera des articles et des discussions plus suivis. Si vous décidez d’ouvrir un blog, soignez la qualité de vos articles, mais aussi leur régularité. En publiant au moins 2 posts par mois, vous en ferez des rendez-vous attendus. Les recommandations sont aussi un excellent moyen de vous faire remarquer. N’hésitez pas à faire fonctionner le « renvoi d’ascenseur » : recommandez un client et demandez-lui de vous recommander à son tour. Vous crédibilisez ainsi votre profil et favorisez de nouveaux contacts. Enfin, sachez identifier les « influenceurs » et nourrir votre relation avec ces internautes particulièrement actifs, qui font souvent la pluie et le beau temps sur les réseaux sociaux. En créant un lien privilégié avec eux, vous obtiendrez leur soutien dans le cadre d’un lancement ou d’un événement déterminant pour votre entreprise. Semez pour récolterEnrichir sans cesse son profil, tisser des liens, entretenir son réseau… bien sûr, cela exige du temps et beaucoup d’heures passées en connexion et en discussions.Cet investissement est-il finalement rentable ?Oui, si l’on en juge par le nombre croissant d’entreprises présentes sur les réseaux sociaux. Utiliser ces plateformes pour booster son business est un travail de longue haleine, qui finit généralement par porter ses fruits. Et si certains dirigeants préfèrent déléguer leur communication digitale, ils peuvent faire appel à un « Community Manager », qui se chargera de gérer et d’animer les pages de l’entreprise, de défendre son e-réputation et d’augmenter sa visibilité. Une solution à étudier, d’autant plus qu’il est facile de recruter ce type de profil via … les réseaux sociaux ! Un vivier de collaborateurs potentielsDéjà largement utilisés pour dynamiser les ventes ou enrichir le portefeuille clients, les réseaux sociaux tendent aussi désormais à détrôner les outils traditionnels de recrutement. Il faut dire qu’ils sont particulièrement bien adaptés aux PME, qui cherchent souvent des profils pointus, pas forcément présents sur les sites d’emploi. Viadeo et LinkedIn par exemple, proposent la création de pages entreprises dont les fonctionnalités s’étoffent régulièrement. Ils disposent de moteurs de recherche qui identifient et ciblent les besoins du recruteur. Une porte ouverte pour entrer en relation et tisser des liens avec des profils intéressants, qui ne sont pas nécessairement en recherche d’emploi, mais que l’on pourra « relancer » de temps en temps. Autre avantage, les profils consultables sur les réseaux sociaux sont généralement mis à jour régulièrement et plus complets que les CV classiques. On peut accéder facilement via des liens aux productions numériques, blogs, articles et autres expertises du candidat. Sans oublier les diverses recommandations d’un employeur ou de collègues. A lire sur le même sujet :Blog d’entreprise : soignez votre e-réputation

Maîtriser durablement sa consommation énergétiq...

Cette fiche est rédigée par EDF Entreprises.   Parce que l’énergie la moins chère est celle que l’on ne consomme pas, EDF Entreprises vous aide et vous accompagne pour prendre les bonnes décisions afin de limiter le montant de votre facture énergétique et contribuer ainsi à votre compétitivité. Alors, comment réduire facilement vos consommations et vos émissions de CO2 ? Opter pour une électricité à prix optimisé Vous disposez, pour votre fourniture d'électricité, de deux types d'offres au choix : le Contrat au Tarif Réglementé de Vente dont le montant est fixé par les pouvoirs publics et les offres de marché. Avec EDF Entreprises, vous avez la garantie de bénéficier de prix attractifs grâce à un mix énergétique parmi les plus compétitifs d'Europe. En effet, en France, les clients professionnels et les PME paient en moyenne leur facture d'électricité 48 à 69 % moins cher que dans le reste de la zone euro.   Rénover pour réduire la facture EDF Entreprises Aujourd’hui, les solutions pour réaliser des économies d’énergie sont diversifiées avec notamment la mise en place d’équipements performants, les travaux de rénovation financés par des aides gouvernementales ou encore la création des Certificats d’économies d’énergie.   Pour identifier les opportunités d'économies d'énergies, sensibiliser vos équipes et/ou financer vos travaux de rénovation, EDF Entreprises vous accompagne dès la création de votre entreprise dans l'optimisation de vos choix énergétiques et vous donne les clés pour être le plus compétitif possible grâce aux conseils de nos experts. Par ailleurs, EDF Entreprises a conçu pour vous des outils* de suivi et d'analyse pour contrôler vos dépenses, optimiser votre budget énergie et détecter les pistes d'amélioration de votre performance énergétique. Services d'analyse et de suivi de vos consommations d'énergie Services de diagnostics pour mettre en évidence des pistes d'économies d'énergie allant jusqu'à l'implication d'EDF Entreprises sur les économies détectées Préférer la proximité pour plus d’efficacité Vous avez peu de temps à accorder aux questions énergétiques et vous attendez des solutions efficaces et de la proximité, à l’image de celle qu’ils offrent à leurs propres clients ? L’engagement de proximité et d’efficacité d’EDF Entreprises auprès de ses clients TPE-PME s’exprime à travers sa décision d’implanter, dans chacune de ses huit régions commerciales, des centres de relation client : un client qui appelle de Marseille par exemple est pris en charge par un conseiller situé dans sa région. Cela permet au client d’avoir un interlocuteur proche Par ailleurs, EDF Entreprises a a développé une palette de services leur faisant gagner du temps aussi bien pour choisir et gérer leurs contrats d’électricité et de gaz naturel, que pour traiter un imprévu ou pour investir dans des équipements performants, de sorte qu’ils puissent se consacrer pleinement à leur coeur de métier tout en maîtrisant leur budget énergie. EDF Entreprises met à votre disposition une large palette de compétences : les conseillers clientèle traitent les demandes relatives à la facturation et à la gestion quotidienne des contrats ; les interlocuteurs commerciaux et les experts énergétiques proposent des solutions pour optimiser la performance énergétique et environnementale de chaque client selon ses usages et son secteur d’activité. 

Vous avez un nouveau message

Une question ?

Interrogez la
communauté

En direct
du forum

Derniers articles

QUELLES SONT CES MARQUES EMBLÉMATIQUES « MADE IN FRANCE » ?

En 2017, des Solex sont à nouveau fabriqués en France à Saint-Lô ; il s’agit d’une nouvelle version électrique du mythique vélo à m

0

Lire la suite

Taxi des Couleurs : le prestataire de vos déplacements

L’entreprise Taxi des Couleurs est votre prestataire de confiance pour vos déplacements entre Lyon, Chambéry, Bourg-en-Bresse et Grenoble. Nous proposons aussi le transport en vill

0

Lire la suite

Dernières questions

Bonjour, j'aimerais bien avoir quelques tips concernant le SEO, je souhaiterai mieux comprendre comment obtenir des bons backlinks, et j'aimerais bien savoir qu'est-ce qu'un bon backlink. Merci !

1

Répondre

Bonjour, je souhaite développer en marketing une stratégie avec des blogueurs et influenceurs pour augmenter la visibilité d'un site mais je ne sais pas bien comment m'y prendre. Que me conseillez-vous ?

2

Répondre

Une question ?

Interrogez la
communauté