Filtre : Tous

Icon Utilisateur

Pourquoi dupliquer son concept en franchise ?

Cette fiche est rédigée par Toute la Franchise.

 

La duplication d'un concept en franchise permet à un franchiseur de passer à la vitesse supérieure pour imposer rapidement sa marque au plus près de la clientèle. L'effort de financement pour la création des points de vente est pris en charge par les franchisés indépendants.

 

Une entreprise qui a testé une bonne idée de business sur le terrain a le choix pour se développer entre deux options : créer elle-même des succursales en finançant chaque nouvelle implantation au gré de ses liquidités (commerce intégré) ou déléguer la création des nouveaux points de vente de sa marque à des indépendants sous contrat en optant pour la franchise, la commission affiliation, la concession, la coopérative ou encore le partenariat (commerce associé). Si l'entreprise souhaite en passer par une des formules du commerce associé, et notamment la franchise, elle devra au préalable formaliser son concept et vérifier qu'il est duplicable.  

 

  • La duplication, un effort de formalisation

La duplication d'un concept de franchise nécessite un vrai travail de formalisation. Pour qu'un concept soit duplicable en effet, il faut qu'il satisfasse à tout un ensemble d'obligations parmi lesquelles :

  • La rentabilité : Le concept doit prouver qu'il répond à un besoin bien identifié. Il doit assurer une  rentabilité moyenne à un candidat moyen.
  • L'originalité : Le concept doit se différencier de la concurrence. Il doit amener de la valeur ajoutée au franchisé.
  • L'opérabilité : Le concept doit être transposable dans une autre région. Il doit pouvoir être exploité par un candidat moyen.
  • L'évolutivité : Le concept doit pouvoir évoluer au fil des années. Ses caractéristiques ne doivent pas être figées.

 

Pour réunir toutes ces obligations, le savoir-faire doit être formalisé et normalisé (manuel opérationnel). Le profil type du franchisé doit également être déterminé ainsi que les caractéristiques des emplacements recherchés, les besoins financiers de chaque franchisé. Le point d'équilibre financier du réseau est chiffré pour permettre au franchiseur de pouvoir financer les formations des franchisés, l'animation du réseau, le développement d'outils de veille juridique, la R&D, etc.

 

  • Le franchisage, un effet booster

Le passage par la franchise permet à un franchiseur d'accélérer son développement. En effet, au lieu d'attendre d'avoir les moyens financiers et humains pour créer un nouveau point de vente en propre, la franchise lui permet de déléguer à un indépendant le soin de financer et d'exploiter son idée sur un territoire donné. La marque gagne ainsi plus rapidement en notoriété. Le maillage au plus près des consommateurs multiplie les occasions de ventes et les occurrences de visibilité. A cela s'ajoute un autre effet booster : l'effet réseau ! Selon le principe que l'union fait la force, le développement en réseau permet en effet au franchiseur de disposer d'une force de frappe plus importante face à ses fournisseurs (centrale d'achat) et face à ses concurrents (communication, développement d'outils marketing puissants, etc). 

 

En savoir plus.

Partager cet article !

Réagir à cet article

Ces articles pourraient vous intéresser

Quiz Numérique, 5 leviers pour développer votre...

  Dans le cadre de l’opération  Pousser la Porte du Numérique, nous vous invitons à répondre au quiz numérique ! L'objectif ?   Vous permettre, en tant que dirigeant.e, futur dirigeant.e ou collaborateur.rice, de faire un point global sur la situation de votre entreprise avec le digital. Déceler les axes d'améliorations et les priorités en vous apportant des conseils et astuces pratique.   En 10 minutes parcourez cinq thèmes reliant le numérique au développement de votre activité :   Visibilité internet Relation client Communication et réseaux sociaux Développement commercial Management   Le résultat du quiz, acquis en 72h avec des réponses personnalisées, vous donne une base pour élaborer votre plan d'action. Astuce : Si vous êtes plusieurs dans l'entreprise ou association, répondez en groupe ou partagez pour répondre individuellement. Le compte rendu vous donnera une base de travail collective.   Préparez vos bonnes résolutions digitales et abordons ensemble les 5 leviers du numérique qui vont booster le développement de votre activité.   Accéder au Quiz

Business 2.0 : avez-vous du réseau ?

Business 2.0 : avez-vous du réseau ? Cette fiche est rédigée par le Mag'RH de Randstad. Facebook, Viadeo, LinkedIn … impossible de faire l’impasse sur les réseaux sociaux.Ces nouveaux canaux de communication sont désormais incontournables pour accroître la visibilité de l’entreprise, enrichir le portefeuille clients ou encore recruter de futurs collaborateurs. Entre tweets, likes et posts, comment se faire connaître, animer et étendre son réseau … et attirer toujours plus d’internautes ? Gagnez en visibilitéSavez-vous que chacun d’entre nous est à 7 connexions de n’importe qui dans le monde ?Avec l’émergence des réseaux sociaux, les contacts sont démultipliés et l’information circule à l’infini. Du pain béni pour les PME qui souffrent parfois d’un manque de visibilité. Pour développer leur base clients, leur notoriété et leur chiffre d’affaires, elles ont donc tout intérêt à renforcer leur présence sur la toile en s’affichant sur les principaux réseaux.A commencer par Facebook bien sûr, qui compte presque 30 millions d’utilisateurs en France et plus d’un milliard dans le monde. Créer ainsi une page au nom de votre société permet de mettre en avant les informations essentielles concernant votre activité, tout en renvoyant les internautes sur votre site Web officiel pour générer plus de trafic. Détail important : prenez soin de choisir les bons mots-clés pour être correctement référencé par les moteurs de recherche.Utilisez également Twitter pour partager les informations en temps réel et lancer de nouveaux produits ou des opérations événementielles …Quant à LinkedIn et Viadeo, ils s’avèrent très efficaces pour enrichir votre carnet d’adresses en France comme à l’international, nouer de nouvelles relations professionnelles et conclure des partenariats. La plupart de ces réseaux sociaux étant aussi des supports de communication à forte visibilité, vous pouvez également acheter de l’espace et diffuser des bannières Internet pour promouvoir vos produits. Passez à l’actionMais s’inscrire sur les réseaux ne suffit pas. Encore faut-il savoir créer de l’interactivité et animer sa communauté. Faute de quoi votre entreprise tombera vite aux oubliettes au fond de la toile ! Il existe mille et une façons de faire vivre votre page et de communiquer sur la vie de la société.Vous pouvez par exemple publier des offres ou des opérations spéciales, des invitations à des événements … Favorisez l’interactivité en posant des questions, en participant à des groupes de discussions, en incitant les internautes à réagir à vos publications, à les partager ou à donner leur avis. Les « Likes » sont souvent d’excellents retours d’expérience, tout aussi pertinents que des enquêtes coûteuses !Mais ne vous noyez pas dans des échanges peu productifs. Vous avez tout intérêt à bien choisir vos groupes, non seulement par rapport à leur pertinence pour votre activité, mais aussi à leurs effectifs. Entre 1000 et 5000 membres, un groupe vous apportera des articles et des discussions plus suivis. Si vous décidez d’ouvrir un blog, soignez la qualité de vos articles, mais aussi leur régularité. En publiant au moins 2 posts par mois, vous en ferez des rendez-vous attendus. Les recommandations sont aussi un excellent moyen de vous faire remarquer. N’hésitez pas à faire fonctionner le « renvoi d’ascenseur » : recommandez un client et demandez-lui de vous recommander à son tour. Vous crédibilisez ainsi votre profil et favorisez de nouveaux contacts. Enfin, sachez identifier les « influenceurs » et nourrir votre relation avec ces internautes particulièrement actifs, qui font souvent la pluie et le beau temps sur les réseaux sociaux. En créant un lien privilégié avec eux, vous obtiendrez leur soutien dans le cadre d’un lancement ou d’un événement déterminant pour votre entreprise. Semez pour récolterEnrichir sans cesse son profil, tisser des liens, entretenir son réseau… bien sûr, cela exige du temps et beaucoup d’heures passées en connexion et en discussions.Cet investissement est-il finalement rentable ?Oui, si l’on en juge par le nombre croissant d’entreprises présentes sur les réseaux sociaux. Utiliser ces plateformes pour booster son business est un travail de longue haleine, qui finit généralement par porter ses fruits. Et si certains dirigeants préfèrent déléguer leur communication digitale, ils peuvent faire appel à un « Community Manager », qui se chargera de gérer et d’animer les pages de l’entreprise, de défendre son e-réputation et d’augmenter sa visibilité. Une solution à étudier, d’autant plus qu’il est facile de recruter ce type de profil via … les réseaux sociaux ! Un vivier de collaborateurs potentielsDéjà largement utilisés pour dynamiser les ventes ou enrichir le portefeuille clients, les réseaux sociaux tendent aussi désormais à détrôner les outils traditionnels de recrutement. Il faut dire qu’ils sont particulièrement bien adaptés aux PME, qui cherchent souvent des profils pointus, pas forcément présents sur les sites d’emploi. Viadeo et LinkedIn par exemple, proposent la création de pages entreprises dont les fonctionnalités s’étoffent régulièrement. Ils disposent de moteurs de recherche qui identifient et ciblent les besoins du recruteur. Une porte ouverte pour entrer en relation et tisser des liens avec des profils intéressants, qui ne sont pas nécessairement en recherche d’emploi, mais que l’on pourra « relancer » de temps en temps. Autre avantage, les profils consultables sur les réseaux sociaux sont généralement mis à jour régulièrement et plus complets que les CV classiques. On peut accéder facilement via des liens aux productions numériques, blogs, articles et autres expertises du candidat. Sans oublier les diverses recommandations d’un employeur ou de collègues. A lire sur le même sujet :Blog d’entreprise : soignez votre e-réputation

Franchiseur : quel accompagnement pour vos fran...

Cette fiche est rédigée par Toute la Franchise.   De la formation initiale à l'animation, en passant par l'aide à l'installation jusqu'au renouvellement de contrat, le franchiseur s'engage par contrat à accompagner chaque jour ses franchisés.   Élément intrinsèque de tous contrats de franchise, l'obligation d'assistance implique de la part du franchiseur un accompagnement des franchisés à chaque étape du contrat de franchise. Cet accompagnement est généralement scindé en deux parties distinctes : l'assistance à l'ouverture et l'assistance à l'exécution du contrat.   L'accompagnement à l'ouverture En amont et généralement toute la première année qui suit l'ouverture d'un nouveau point de vente, le franchiseur s'engage par contrat à un accompagnement renforcé. Cet accompagnement débute dès la formation initiale du franchisé et pendant toutes les étapes amenant à l'ouverture (conseils au choix de l'emplacement et à l'aménagement des locaux, conseils au recrutement des éventuels salariés, conseils au montage financier du projet, etc). L'accompagnement à l'ouverture comprend aussi chez de nombreux franchiseurs la mise à disposition d'un commercial ou d'un animateur réseau la semaine précédant l'ouverture puis quelques jours, voire quelques semaines après l'ouverture. Des kits de communication sont également généralement fournis pour aider au lancement. Une fois le grand stress de l'ouverture passé, les visites de l'animateur s'espacent, mais ce dernier reste à l'écoute en permanence des questions posées par le nouveau franchisé jusqu'à ce que des automatismes se créent.    L'accompagnement dans l'exploitation Après plusieurs mois d'exploitation, la nature de l'accompagnement évolue. Le franchisé qui a désormais pris ses marques bénéficie toutefois toujours de l'accompagnement personnalisé d'un animateur. Celui-ci a pour principale fonction d'assurer le lien entre le franchiseur et le franchisé. Il vient régulièrement en visite au sein des établissements du réseau pour vérifier que le concept est exploité selon les préconisations du franchiseur. A ce rôle de vérification s'ajoute un rôle de conseil bien sûr. Ainsi, en cas de difficultés, l'animateur peut apporter son regard sur les raisons des dysfonctionnements. En aucun cas il ne peut décider à la place du franchisé en matière de gestion du personnel ou de gestion financière de son entreprise (délit d'ingérence). Outre les visites régulières de l'animateur, l'accompagnement en cours de contrat se décline autour de nombreux supports individualisés ou collectifs comme des sessions de formation continue, une hot-line technique, un support juridique, des campagnes de communication nationales, mais aussi des réunions régionales entre franchisés pour aider au partage des informations et expériences, des stages de remise à niveau. Chaque année, une convention nationale peut être organisée pour resserrer les rangs et encourager la cohésion des équipes. Cette convention est souvent l'occasion pour le franchiseur de faire circuler les informations d'ordre stratégique (création d'une nouvelle gamme de produits, mise en place d'un nouveau service, test d'un module e-commerce, etc). La cohésion de groupe peut également être améliorée par l'organisation de challenges internes. Des outils de communication internes peuvent également être créés (journal, newsletters, intranet, etc). Enfin, l'accompagnement peut inclure la visite inopinée dans les points de vente de clients mystères pour mieux relever les dysfonctionnements.   En savoir plus.

Vous avez un nouveau message

Une question ?

Interrogez la
communauté

En direct
du forum

Derniers articles

20 ans d'expérience en électricité générale au service de Nespouls (19) 24h/24 et 7j/7

SARL DE FREITAS ELECTRICITE est une entreprise d’électricité située Nespouls. Elle opère dans tout le département de la Corrèze et les départemen

0

Lire la suite

Et si la fidélisation devenait synonyme de développement commercial ?

« Mais, la fidélisation client, c’est exactement cela ! » me diront beaucoup d’entre vous. Et pourtant. Etes-vous certain que, dans vos organisations, l

0

Lire la suite

Dernières questions

Bonjour, je souhaite développer en marketing une stratégie avec des blogueurs et influenceurs pour augmenter la visibilité d'un site mais je ne sais pas bien comment m'y prendre. Que me conseillez-vous ?

2

Répondre

Bonjour, je souhaite développer en marketing une stratégie avec des blogueurs et influenceurs pour augmenter la visibilité d'un site mais je ne sais pas bien comment m'y prendre. Que me conseillez-vous ?

0

Répondre

Une question ?

Interrogez la
communauté