Filtre : Tous

Icon Utilisateur

Nouvel Espace de Co-working à Strasbourg

Partager cet article !

Réagir à cet article

Entrepreneur

Icon Utilisateur

14/08/2017

Lionel Neufinck

Mots clés : #coworking #locationdebureau #strasbourg

Ces articles pourraient vous intéresser

Qu’est-ce qu’un restaurant collectif d’entrepri...

Cette fiche a été rédigée par Elior Entreprises. Un restaurant collectif d’entreprise propose un service de repas pris hors domicile, pour les salariés d’une ou plusieurs entreprises. Ce service peut être :assuré en direct par l’employeur,sous-traité à un gestionnaire de service spécialisé. Comment fonctionne un restaurant collectif d’entreprise ?Le restaurant collectif d’entreprise délivre des repas à tous les salariés quel que soit leur contrat. Il peut être situé dans les locaux internes ou externes de l’entreprise et est composé de trois zones distinctes :le back office : cuisine, zones de stockage,le front office : zone de distribution des repas,la salle à manger dans laquelle les usagers peuvent prendre leur repas.Du personnel est présent dans le restaurant d’entreprise afin d’assurer l’ensemble des étapes nécessaires à la délivrance des repas. La taille de l’équipe du restaurant est adaptée en fonction du nombre de couverts à servir et du type de repas proposé. L’employeur participe au repas du salariéL’employeur prend à sa charge une partie du prix du repas. Le plus souvent, il s’agit d’une partie ou totalité des frais fixes d’un repas c’est-à-dire ceux liés au fonctionnement du restaurant (non alimentaires).L’employeur reste décisionnaire sur sa politique de subvention du repas de ses salariés. La part du repas payé par le salarié est encadrée par le Code Général des ImpôtsLa restauration collective d’entreprise bénéficie d’un régime fiscal spécifique dont les conditions sont définies par les Articles 279 abis et 85 bis Annexe III du Code Général des Impôts : TVA réduite à 10% et exonération de charges sociales liées aux avantages en nature.Parmi ces conditions, le gestionnaire de service et l’employeur doivent permettre que :Le prix du repas soit sensiblement inférieur à celui pratiqué, pour des prestations similaires par des restaurants ouverts au public.Les salariés payent a minima un montant équivalent à la moitié du forfait «avantage nourriture » (fixé par les services fiscaux à 4,65 € par repas en 2015). Pour en savoir plus sur la restauration d’entreprisePour découvrir la réglementation et les obligations concernant la restauration des salariés, rendez-vous ici.

Quels sont les enjeux du coaching professionnel...

Quels sont les enjeux du coaching professionnel ? Cette fiche est rédigée par le Mag'RH de Randstad. Simple effet de mode ou pratique indispensable à l’évolution de tout chef d’entreprise ? Depuis quelques années, le coaching a le vent en poupe et les cabinets spécialisés ne cessent de se multiplier. Mais si son utilité est désormais reconnue, encore faut-il en discerner les limites et les champs d’action.Ni un psy, ni un formateur…… Et encore moins un gourou ! En entreprise, un coach est avant tout un professionnel qui a pour mission d’accompagner une personne (souvent le dirigeant ou le manager) et de l’aider à apporter des réponses concrètes à certaines problématiques. Une prestation sur mesure, qui est censée se solder par un résultat palpable et mesurable. Bien sûr, le coaching n’est pas une science exacte et il n’existe pas non plus de formule magique, ni de pratiques standardisées. Alors, que peut-on attendre d’un coach et comment le choisir ?Condition sine qua non : avoir un bon « feeling », dès la première rencontre. Car, la réussite de ce partenariat repose avant tout sur une relation de confiance et une vraie complicité professionnelle.Le coaché accepte de se mettre à nu, d’évoquer ses lacunes ou ses faiblesses. Il peut être un peu bousculé dans ses habitudes et ses convictions, et doit parfois remettre en question sa façon de travailler. Le coach, quant à lui, observe et pose les bonnes questions afin d’activer les bons leviers. Son rôle consiste d’abord à faire un diagnostic précis de la situation, à identifier les ressources et à les faire émerger. Et surtout, il n’impose rien. Inutile d’attendre de lui des solutions miracles !C’est là le principe même du coaching : tout repose sur l’implication et l’engagement du coaché. S’il est bien guidé, s’il a les bonnes pistes de réflexion pour modifier ses pratiques et développer de nouveaux réflexes, il devient alors l’acteur principal du changement. Il suffit parfois de l’intervention d’un tiers pour trouver les solutions qui alors, sautent aux yeux ! Clarifier la vision et (re)définir les objectifsUne entreprise est comme un navire. Il arrive parfois que ce navire ait à faire face à des tempêtes ou simplement à des changements de cap. Pour être certain de prendre la bonne direction, le capitaine a besoin de prendre du recul sur le quotidien et d’analyser sereinement la situation. C’est la fonction même du dirigeant, dont les décisions détermineront l’avenir de la société, au gré des transformations et des évolutions. C’est le cas quand l’entreprise grandit rapidement, ou intègre de nouvelles activités ou pire, quand le navire prend l’eau. Pour clarifier les objectifs et élaborer la meilleure stratégie de développement, rien de tel qu’un regard extérieur. Le coach peut alors être d’une aide précieuse pour mettre en exergue toutes les ressources dont vous disposez et actualiser les potentiels. Ainsi, vous serez plus à même d’anticiper certaines actions et de prévoir les évolutions. En un mot, un œil neuf et une analyse pointue et objective vous permettront d’avoir plus facilement une vision à long terme, pour éviter de naviguer à vue ! Optimiser la gestion du tempsAutre bienfait du coaching : apprendre à mieux s’organiser et à gérer son temps.Pour la plupart des dirigeants, la course contre la montre est souvent le problème n°1 ! Sollicités de toutes parts, ils doivent être à la fois au four et au moulin et traiter les urgences en permanence. Difficile de garder la tête froide lorsque l’on est submergé de mails, d’appels téléphoniques, de sollicitations des collaborateurs … Or, ces interférences permanentes donnent souvent l’impression d’une perte de contrôle. Pire, elles semblent éloigner le chef d’entreprise de ses vraies fonctions de dirigeant.En travaillant avec un coach sur une meilleure organisation, il sera plus facile de mettre les choses en perspective et de se projeter. Améliorer le relationnelVous êtes en conflit avec un associé et ne parvenez pas à trouver un terrain d’entente ?Là encore, un regard extérieur peut être salutaire pour identifier les problèmes et les hiérarchiser. Bien sûr, une séance de coaching n’est pas une psychothérapie, mais elle vous permettra d’analyser la situation sous un autre angle et donc de renouer le dialogue plus sereinement.Il arrive aussi que certains dirigeants soient extrêmement pointus dans leur domaine, mais n’aient pas les mêmes compétences pour communiquer. Pas toujours simple en effet de prendre la parole en public, de capter l’attention, de convaincre un auditoire. Pourtant, il existe plusieurs techniques comportementales pour être à l’aise et adopter la bonne attitude face aux clients comme aux collaborateurs. Plus globalement, le coach peut vous aider à mettre en avant les traits de votre personnalité à développer pour mieux manager. Vous vous trouvez peut-être trop autoritaire ? Ou au contraire vous pensez manquer de fermeté ? Le coaching est un bon moyen de trouver la posture ad hoc, pour asseoir votre légitimité et gagner en crédibilité. En pratiqueCombien de temps ?La durée d’une session de coaching est variable : elle peut durer de un mois à un an, selon la volonté du dirigeant et doit se dérouler si possible hors du lieu de travail. Il faut en tenir compte pour dégager du temps dans son agenda. Combien ça coûte ?Entre 200 et 500 € HT de l’heure, 1000 à 2000 € HT la journée, souvent au forfait. Vous avez la possibilité de bénéficier d’un crédit d’impôt formation « dirigeant ». Renseignez-vous également sur les autres aides publiques (dans certains cas, le coaching peut être assimilé à de la formation). Où s’adresser ?Il n’existe pas de législation pour encadrer cette profession, mais deux associations professionnelles délivrent des accréditations : la SFC (Société Française de Coaching) et l’ICF (International Coaching fédération). Choisissez de préférence un professionnel accrédité, car il est soumis à un code de déontologie et régulièrement formé. Le bouche à oreille peut aussi être un bon moyen de sélection. A lire sur le même sujet :Avez-vous pensé au team-building pour renforcer la cohésion d’équipe ? 

Quelles sont les offres d’électricité à prix de...

Cette fiche est rédigée par EDF Entreprises.   Dans un contrat à prix de marché, le prix de la fourniture est librement fixé par les fournisseurs, tandis que les tarifs réglementés de vente sont fixés par les pouvoirs publics. Cependant, il faut noter qu’en offre de marché vous devrez vous acquitter des mêmes taxes qu’au tarif réglementé de vente (CTA, CSPE, TCFE), ainsi que du tarif d’utilisation des réseaux publics d’électricité fixé par les pouvoirs publics.   Découvrir les offres à prix de marché d’EDF Entreprises EDF Entreprises a conçu une gamme d'offres d'électricité pour tenir compte de chaque profil et de des besoins spécifiques des TPE-PME. Contrat électricité flexibilité multisite : Un contrat unique pour la fourniture et l’acheminement et un prix sur grille qui s’adapte au niveau de prix  du marché de l’électricité et vous permet de bénéficier de l’ARENH (Accès Régulé à l’Energie Nucléaire Historique)  Contrat électricité reconductible :  une offre d’électricité simple, souple et reconductible chaque année   Aussi, EDF Entreprises propose des outils de suivi et d'analyse pour maîtriser vos dépenses, optimiser votre facture énergétique et détecter les pistes d’économies d’énergie. Services d'analyse et de suivi de vos consommations d'énergie Services de diagnostics pour mettre en évidence des pistes d'économies d'énergie allant jusqu'à l'implication d'EDF Entreprises sur les économies détectées    Anticiper la fin des tarifs réglementés de vente   A compter du 1er janvier 2016, les sites des consommateurs dont la puissance de raccordement est supérieure à 36 kVA ne pourront plus bénéficier des tarifs réglementés de vente d’électricité, conformément à l’article L.337-9 du code de l’énergie. Vous devrez donc avoir souscrit un contrat d’électricité à prix de marché au plus tard le 31 décembre 2015. Nous vous conseillons d’engager vos démarches avant le dernier trimestre 2015.

Vous avez un nouveau message

Une question ?

Interrogez la
communauté

En direct
du forum

Derniers articles

UN PROFESSIONNEL DE LA TOITURE A VOTRE SERVICE A ROUSSINES (36) !

L’entreprise Chauvain Fréderic est une référence dans le domaine des travaux de toitures. Assurant la pose et la réparation de vos couvertures, elle est sollicit&eacu

0

Lire la suite

Les ETS FERRET, spécialistes des travaux paysagers à Villefontaine

Situés à Villefontaine, les ETS FERRET sont spécialisés dans les travaux d’entretien d’espaces verts et de démoussage de toiture. Nous sommes une entrepr

0

Lire la suite

Dernières questions

Bonjour, j'aimerais bien avoir quelques tips concernant le SEO, je souhaiterai mieux comprendre comment obtenir des bons backlinks, et j'aimerais bien savoir qu'est-ce qu'un bon backlink. Merci !

0

Répondre

Bonjour, je souhaite développer en marketing une stratégie avec des blogueurs et influenceurs pour augmenter la visibilité d'un site mais je ne sais pas bien comment m'y prendre. Que me conseillez-vous ?

2

Répondre

Une question ?

Interrogez la
communauté