Filtre : Tous

Icon Utilisateur

Les OPCVM obligataires : l’alternative aux OPCVM monétaires?

Pour investir les excédents de trésorerie de votre entreprise, vous avez fait une croix sur les OPCVM monétaires : la période n’est pas propice à ce genre de placements.

Avec les taux monétaires durablement négatifs, il est très difficile pour un gérant monétaire de réaliser une performance positive.

En fouillant la plaquette de votre banque, vous avez envisagé la proposition suivante de la gamme : les OPCVM obligataires. Faisons le point sur ce placement et son intérêt pour la trésorerie de votre entreprise.

Les principes de gestion d’un OPCVM obligataire

La principale différence entre un OPCVM monétaire et obligataire concerne l’horizon de placement. Un gérant obligataire a le droit d’acheter des titres de maturité supérieure à deux ans, alors qu’un gérant monétaire ne peut aller au-delà.

Cet univers de placement élargi ouvre la porte à un rendement plus élevé, mais également à un risque plus élevé.

Ne vous méprenez pas sur le rendement futur

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures : quiconque a déjà étudié un produit financier connaît ce refrain !
Ces dernières années, les performances des OPCVM obligataires ont été exceptionnelles. La baisse de taux a fait grimper le prix des obligations, entraînant une hausse des OPCVM.
Ce sera difficilement reproductible à l’avenir : il faudrait une nouvelle baisse des taux pour permettre une hausse aussi rapide. Le rythme de progression sera probablement bien moindre.

A combien s’attendre ? Tout dépend du risque pris : les fonds obligataires sont nombreux et chacun a ses propres limites de risque.

Deux principaux risques : risque de taux, risque de crédit

1. Le risque de taux

Une obligation détenue jusqu’à a échéance ne présente pas de risque en capital (si l’émetteur la rembourse).
Mais un fonds obligataire fonctionne différemment. Portefeuille d’obligations, il n’a pas de maturité : les intérêts et les remboursements sont constamment réinvestis pour faire croître la valeur du fonds.

Cette différence le rend beaucoup plus sensibles aux mouvements de taux qu’une obligation détenue en direct.

Pour de la gestion de trésorerie, hors de question donc de choisir un fonds investissant sur des obligations de maturités longues : en cas de remontée des taux, ce sont celles qui souffrent le plus.

Pour déterminer cette sensibilité, vous pouvez utiliser l’indicateur fort justement nommé… sensibilité ! Visible dans les rapports mensuels des fonds, il donne l’ordre de grandeur du gain ou de la perte à attendre en cas de baisse (de hausse) des taux. Une sensibilité de 3, c’est un fonds qui perdra 3% si les taux montent de 1%, et vice-versa.

Pour référence, les OPCVM monétaires ont des sensibilités très faibles (autour de 0,25).

2. Le risque de crédit

Plus les obligations détenues dans le portefeuille sont risquées, plus elles rémunèrent.

On décompose la qualité des émetteurs en deux catégories, « Investment grade » (de bonne qualité) et « High Yield » (de qualité moindre, à rendement plus élevé).

Pour investir la trésorerie d’une entreprise, les fonds High Yield ne sont pas adaptés : plus volatils ils augmentent donc le risque d’avoir un cours de retrait inférieur à son cours d’entrée.

Faut-il utiliser des OPCVM obligataires pour la trésorerie de son entreprise ?

Si vous désirez placer votre trésorerie en OPCVM obligataires, il vous faudra d’abord :

  • Une certitude que vos excédents sont réellement des excédents de trésorerie et qu’ils resteront disponibles (sans projet d’investissement, un excédent peut plutôt avoir vocation à être distribué en dividende)
  • Une connaissance de votre horizon de gestion (la durée minimise le risque de perte en capital)
  • La possibilité d’utiliser ce type de produits. Les contraintes peuvent être internes (les statuts ou les règles de gestion autorisent-ils les placements soumis à risque perte en capital ?) ou comptables (les normes IFRS imposent aux placements d’être garantis en capital et liquides à 3 mois pour être considérés comme de la trésorerie).

 

Une fois ces écueils levés, il faudra surveiller votre investissement comme du sur le feu en cas de hausse des taux.

Un dernier conseil : contrôlez attentivement les frais de gestion. Les frais de gestion des OPCVM sont invisibles pour l’investisseur car inclus dans le prix de la part, ils viennent bel et bien réduire le rythme d’appréciation du fonds, voire accentuer sa baisse !

Et si, en période de taux élevés, personne ne s’offusquait lorsqu’un fonds prélevait 0,50% de frais par an, dans la période actuelle cela représente quasiment la totalité du rendement qu’un investisseur peut attendre !

C’est ainsi que nous considérons que, en ce milieu d’année 2017, les OPCVM obligataires sont assez mal adaptés pour placer la trésorerie d’entreprise : leur rapport rendement/risque est insuffisant.

Pourquoi ne pas viser mieux ?

Pour placer de la trésorerie d’entreprise, pensez aux dépôts à terme offrant :

  • Un rendement supérieur, connu à l’avance
  • Une liquidité sans risque de perte en capital
  • Une absence de frais

Ce sont des opportunités ponctuelles pour des montants souvent plafonnés, qui nécessitent opportunisme et réactivité.

Nous pouvons vous faire part des offres actuellement disponibles sur le marché !

www.pandat.fr

Partager cet article !

Réagir à cet article

Ces articles pourraient vous intéresser

Crèches Expansion Family emprunte 200 000 € sur...

Paris, le 30 mai 2017Crèches Expansion Family : une PME qui développe des valeurs pédagogiques et sociales dans ses micro-crèches.Arnaud Maigre a fondé le réseau Crèches Expansion Family qui regroupe 51 micro-crèches, d’une capacité de 10 places, pour des enfants âgés de 10 semaines à 3 ans dont :14 en propre13 filiales24 partenairesEngagée socialement, Crèches Expansion Family s’investie depuis plusieurs années auprès des Restos Bébé du Cœur. En 2017, les micro-crèches du réseau ont notamment collecté plus d’une tonne de vêtements, 200 kilos de jouets, 7000 couches ainsi de nombreux produits alimentaires et de puériculture.Engagée pédagogiquement, Crèches Expansion Family développe une approche montessorienne ainsi qu’un accueil spécialisé pour les enfants autistes. Le réseau s’appuie pour cela sur des professionnels partenaires qui collaborent étroitement avec le comité pédagogique du réseau.En 2016, le chiffre d’affaire du groupe atteint 2,8 millions d’euros pour un résultat de 410 000€.Un emprunt participatif qui financera l’ouverture de micro-crèches pour répondre à une demande croissante.L’emprunt souscrit auprès de WeShareBonds, à hauteur de 200.000 € financera dans les mois à venir, l’ouverture de 4 nouvelles micro-crèches. Il s’agit d’un prêt in fine sur 5 ans à un taux d’intérêt annuel de 7,5 %.Arnaud Maigre, fondateur de Crèches Expansion Family, déclare : « Nous sommes heureux et confiants que WeShareBonds s’engage dans notre projet de développement car une entreprise de micro-crèche est une aventure humaine autant qu’un défi économique. L’activité des crèches est d’accompagner un petit nombre d’enfants vers l’autonomie et le vivre ensemble. Ainsi, quand l’entreprise choisit de grandir en restant petite, elle respecte la place de chacun. Small is beautifull ! »Cyril Tramon, Président Fondateur de WeShareBonds, ajoute : « Crèches Expansion Family a développé un concept de bâtiment de haute qualité, à prix très compétitif, qui est déployable en 3 mois. Le concept fonctionne ainsi partout en France. Nous sommes fiers de proposer le financement de ce projet d’avenir à nos épargnants qui cherchent à diversifier leur investissement tout en lui donnant du sens. »A propos de WeShareBonds :WeShareBonds est une plateforme de financement participatif, sur laquelle des particuliers et des clients professionnels, co-financent directement des crédits à destination des PME, avec l’équipe et les actionnaires de la plateforme tout en comprenant et acceptant les risques inhérents à l'investissement dans des PME françaises non cotées. WeShareBonds, marque déposée de Wiseprofits SAS, est agréée en tant que Conseiller en Investissement Participatif (CIP) auprès de l'Autorité des Marchés Financiers (AMF), et en cours d’enregistrement auprès de l’ORIAS. www.wesharebonds.comAvertissement : l'investissement dans des entreprises non cotées présente des risques parmi lesquels : la perte partielle ou totale du capital investi, l'illiquidité ainsi que des risques spécifiques à l'activité de l'entreprise, détaillés dans les notes d'opération mise à disposition dans l'onglet "Documents" des projets. L'investissement sur WeShareBonds doit être inscrit dans une démarche de constitution d'un portefeuille diversifié. Vous pouvez investir sur WeShareBonds une fois votre profil investisseur complété et validé par nos équipes.A propos de Crèches Expansion Family:Creches Expansion Family accompagne non seulement les enfants à l’autonomie, les équipes à la mise en place du projet pédagogique collectif mais aussi les créateurs de crèches durant leur parcours entreprenarial.Le siège où Arnaud Maigre pratique un management participatif, apporte sa forte expertise acquise auprès des autorités locales et accompagne le futur gérant pour la conception et la réalisation du bâtiment.Coactionnaire des structures, l’entreprise les accompagne également dans la bonne gestion de leur entreprise.Le réseau a investi dans sa propre plateforme de formation en ligne destinée aux professionnels de la petite enfance.Ces formations pédagogiques, managériales ou en communication interpersonnelle dont le contenu est conçu pour le réseau par des spécialistes sont vivantes, interactives et dynamiques.Tout cet accompagnement sérieux permet au réseau de se développer de manière exponentielle : En 2011, 15 crèches, en 2017, 51 crèches et 60 autres en cours de réalisation.Creches Expansion Family, une société familiale au service des familles.www.creches-expansion.comContact presse WeShareBondsAgence Rumeur PubliqueHélène Fritzhelene.fritz@rumeurpublique.fr / 01 55 74 52 40Sébastien Dosnesebastien@rumeurpublique.fr / 01 55 74 52 06 Contact presse Crèches Expansion FamilyMarie-Pierre de Boulaympdeboulay@reseau-plus.net 01 42 18 51 49

Financement de votre projet, crédit : quelles s...

Cette fiche a été rédigée par BNP Paribas. Afin de débuter votre activité, il vous faut réaliser des investissements qu’il est nécessaire d’évaluer. Le financement sera, tout au long de la vie de l’entreprise, un des critères majeurs pour évaluer son succès. Parmi les indicateurs qui impactent le financement, voici une liste des principaux :Prendre en compte les frais d’établissement de l’entreprise ou autre investissements immatériels.L’outil de productionLes apports personnels ou fond de roulementsAides et subventionsLes crédits, ex : microcréditPrêts bancaires LE FONCTIONNEMENT D’UN CREDIT Lorsque que l’on veut souscrire un crédit, il est important de garder en tête les éléments suivants :Sa duréeLe montant des échéancesLa périodicité des échéancesSon taux d’intérêtSon taux effectif global De plus il faut faire attention à quoi il est possible d’associer un crédit, comme par exemple :Une assuranceDes garanties En savoir plus sur le financement des premiers investissements.

Financement participatif et remboursement : com...

Cette fiche est rédigée par Lendopolis.   Comment sont calculées les échéances ? Les échéances sont calculées sur le principe du crédit amortissable à mensualités fixes : chaque mois, le montant total remboursé est le même, mais la part des intérêts diminue au fur et à mesure du remboursement du capital. Par exemple, si vous empruntez 10 000 € à 6% sur 24 mois, vous remboursez mensuellement 443,21 €. Après la dernière échéance, vous aurez remboursé les 10 000 € de capital à vos prêteurs, et leur aurez versé 636,95 € d'interêts.   Comment sont effectués les remboursements ? Chaque mois, votre compte bancaire est prélevé du montant total à rembourser aux prêteurs, conformément à l’échéancier établi lors de la validation de votre projet. Les fonds sont alors ventilés automatiquement sur les comptes de vos prêteurs.   Est-il possible de rembourser de manière anticipée ? Oui, bien sûr, et c'est gratuit. Il vous suffit de contacter le conseiller qui a suivi votre dossier, ou d'écrire à contact@lendopolis.com pour mettre en place les flux financiers adéquats.

Vous avez un nouveau message

Une question ?

Interrogez la
communauté

En direct
du forum

Derniers articles

20 ans d'expérience en électricité générale au service de Nespouls (19) 24h/24 et 7j/7

SARL DE FREITAS ELECTRICITE est une entreprise d’électricité située Nespouls. Elle opère dans tout le département de la Corrèze et les départemen

0

Lire la suite

Et si la fidélisation devenait synonyme de développement commercial ?

« Mais, la fidélisation client, c’est exactement cela ! » me diront beaucoup d’entre vous. Et pourtant. Etes-vous certain que, dans vos organisations, l

0

Lire la suite

Dernières questions

Bonjour, je souhaite développer en marketing une stratégie avec des blogueurs et influenceurs pour augmenter la visibilité d'un site mais je ne sais pas bien comment m'y prendre. Que me conseillez-vous ?

2

Répondre

Bonjour, je souhaite développer en marketing une stratégie avec des blogueurs et influenceurs pour augmenter la visibilité d'un site mais je ne sais pas bien comment m'y prendre. Que me conseillez-vous ?

0

Répondre

Une question ?

Interrogez la
communauté