Filtre : Tous

Icon Utilisateur

L'emploi dans les TPE

Cette fiche vous est proposée par le Conseil Supérieur de l'Ordre des Experts Comptables.

 

Selon une étude de la DARES, le service statistique du ministère du travail, consacrée à l’emploi dans les TPE, un tiers des TPE ont un seul salarié.

Fin décembre 2013, les entreprises de 1 à 9 salariés emploient 3 millions de salariés, soit 20 % des salariés du secteur concurrentiel. Les TPE comptent en moyenne 2,9 salariés mais plus d’un tiers n'en comptent qu’un seul, et près de 50 % des TPE ont au moins un non-salarié (gérant de l’entreprise, membre de la famille), 630 000 non-salariés travaillent ainsi aux cotés des 3 millions de salariés.

Le taux de contrat à durée déterminée, en progression depuis 2009, baisse très légèrement en 2013 : 13,7 % des salariés des TPE occupent un emploi en CDD tandis qu’ils sont 7,6 % dans les entreprises de 10 salariés ou plus. Le recours aux CDD est un peu plus élevé dans les TPE de l’industrie que dans la construction et le tertiaire.

Près de la moitié des CDD sont des emplois aidés, principalement les contrats d’apprentissage ou de professionnalisation qui représentent 81,6 % des emplois aidés auxquels ont recours les TPE. Alors qu’elle diminuait régulièrement depuis l’année 2000, la part des salariés des TPE en emploi aidé progresse de 6,2 % en 2013 par rapport à 2012, du fait de la montée en charge des emplois d’avenir et des contrats de génération. 7,5 % des salariés des TPE ont un emploi aidé, soit près de 230 000 salariés, 16,5 % des TPE, soit près de 170 000 entreprises, ont des salariés en emploi aidé et 13 % n’ont pas d’autres salariés que celui en emploi aidé.

Dans les TPE, la durée hebdomadaire moyenne de travail déclarée des salariés à temps complet est de 36,3 heures, stable par rapport à 2012. Le temps partiel est plus fréquent dans les TPE : 28,5 % des salariés des TPE sont à temps partiel tandis qu’ils sont 16,2 % dans les entreprises de 10 salariés ou plus, et le recours au temps partiel diminue avec la taille de l’entreprise. La durée hebdomadaire moyenne de travail des salariés à temps partiel est stable en 2013, à 18,5 heures, et 69,1 % des salariés des TPE à temps partiel effectuent moins de 24 heures par semaine.

 

Source : Ministère du Travail, de l’emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social - 12/2014 

Partager cet article !

Réagir à cet article

Icon Utilisateur

Par C - 28/02/2018

Bonour à Tous,
Icon Utilisateur

Par C - 28/02/2018

Je réalise une étude sur la prévention des risques psychosociaux dans les TPE.
Icon Utilisateur

Par C - 28/02/2018

Malheureusement les sources d'informations ne sont pléthoriques, donc merci de m'en communiquer si vous en avez.

Entrepreneur

Icon Utilisateur

12/02/2015

Equipe Wikipme

Mots clés : CDI CDD Recrutement TPE Emploi Salarié Etude

Ces articles pourraient vous intéresser

Création d’entreprise : 4 conseils pour réussir...

4 conseils pour réussir son business plan Document complexe mais indispensable pour tout porteur de projet, le business plan est une étape à ne surtout pas négliger. De nombreuses études le montrent : la raison principale pour laquelle 50% des nouvelles entreprises ne dépassent pas le cap des deux années d’activité est le manque de réflexion sur le projet de départ. Situé à mi-chemin entre le document marketing et financier, le business plan est donc indispensable pour déterminer la cohérence et la faisabilité de son projet en vue de financements. Pour bien le réussir, quelques conseils sont à appliquer. Identifier les objectifs Avant toute chose, le porteur de projet doit être certain des objectifs de son business plan. Le plus souvent, celui-ci doit présenter le projet d’activité de manière assez pertinente pour convaincre d’éventuels investisseurs. Il doit donc permettre d’avoir une vision claire de ce qui est proposé aux consommateurs, d’identifier la rentabilité et les différents risques ainsi que les moyens et ressources nécessaires à sa mise en oeuvre. Etre le plus complet possible En tant que document central du projet de création d’entreprise (ou de remaniement d’activité), un business plan ne doit rien omettre. Parmi les informations essentielles qui doivent y figurer, une description générale du projet d’entreprise et des modalités d’exécution, mais aussi une étude de marché, une situation prévisionnelle patrimoniale et d’exploitation ainsi qu’un inventaire le plus exhaustif possible des ressources humaines et financières nécessaires. Se baser sur des prévisions réalistes Lorsque l’on établit le prévisionnel financier, il est important de prendre des données proches de la réalité, et notamment de ne pas surestimer le chiffre d’affaires ni de sous-évaluer le besoin en fonds de roulement. Ne pas non plus hésiter à envisager un scénario pessimiste tenant compte d’un chiffre d’affaires inférieur aux attentes. Cela permet d’identifier les charges variables, qui pourront être réduites en fonction du niveau de l’activité. Clarté et concision sont les maîtres mots La partie rédactionnelle du business plan est bien souvent négligée : c’est une erreur ! Un document simple, précis, compréhensif mais également attractif aura toutes les chances de plaire davantage au lecteur, et donc de rassurer d’éventuels investisseurs sur le sérieux du projet. Dans cette optique, il est primordial d’accorder une importance particulière aux fautes d’orthographe, au soin du document et à son aspect général. Le business plan est une étape cruciale dans le projet de création d’entreprise. En dépit de ces conseils, il est donc parfois utile de faire appel à un spécialiste, notamment pour la partie comptabilité et la construction des tableaux financiers.

Comment contacter EDF en cas de panne sur le ré...

Cette fiche est rédigée par EDF Entreprises.   En cas d’urgence gaz (fuite, etc…), appelez le numéro d'Urgence Sécurité Gaz : 0800 47 33 33* (appel gratuit depuis un poste fixe) ou connectez-vous sur le site internet www.grdf.fr www.grdf.fr  pour connaître le numéro d'urgence gaz le plus proche de votre entreprise. Pour en savoir plus, contactez votre Conseiller Clientèle EDF Entreprises.   *appel gratuit depuis un poste fixe   Pour toutes autres pannes sur votre installation intérieure de gaz, nous vous conseillons de contacter directement votre installateur gaz.

Comment contacter EDF en cas de panne sur le ré...

Cette fiche est rédigée par EDF Entreprises. Dans un premier temps, nous vous conseillons de vérifiez votre installation électrique intérieure. Si il s’agit bien d’une panne du réseau électrique d’ERDF, contactez directement le Gestionnaire du réseau de distribution ERDF au numéro de dépannage figurant sur votre facture.Pour connaître le numéro de dépannage correspondant à votre commune, vous pouvez également vous connecter sur le site du gestionnaire du réseau de distribution ERDF.Ou  vous appellez le numéro de dépannage du distributeur ERDF au :09 726 750 XX* (je remplace les XX par mon numéro de département).

Vous avez un nouveau message

Une question ?

Interrogez la
communauté

En direct
du forum

Derniers articles

Entreprise : Caution solidaire et régime matrimonial.

Lors de la souscription d’un crédit, y compris de trésorerie, il est  n’est pas rare que votre (vos) banquiers souhaitent votre caution solidaire en terme de garanties.

0

Lire la suite

Entreprise de maçonnerie générale à Mardeuil

L’entreprise MONTERIO JOSE se spécialise dans tous les travaux de maçonnerie générale, de rénovation immobilière et de ravalement. Ses zones d’int

0

Lire la suite

Dernières questions

Bonjour, je souhaite développer en marketing une stratégie avec des blogueurs et influenceurs pour augmenter la visibilité d'un site mais je ne sais pas bien comment m'y prendre. Que me conseillez-vous ?

2

Répondre

Bonjour, je souhaite développer en marketing une stratégie avec des blogueurs et influenceurs pour augmenter la visibilité d'un site mais je ne sais pas bien comment m'y prendre. Que me conseillez-vous ?

0

Répondre

Une question ?

Interrogez la
communauté