Filtre : Tous

Icon Utilisateur

Financement participatif et remboursement : comment cela marche ?

Cette fiche est rédigée par Lendopolis.

 

  • Comment sont calculées les échéances ?

Les échéances sont calculées sur le principe du crédit amortissable à mensualités fixes : chaque mois, le montant total remboursé est le même, mais la part des intérêts diminue au fur et à mesure du remboursement du capital.

Par exemple, si vous empruntez 10 000 € à 6% sur 24 mois, vous remboursez mensuellement 443,21 €. Après la dernière échéance, vous aurez remboursé les 10 000 € de capital à vos prêteurs, et leur aurez versé 636,95 € d'interêts.

 

  • Comment sont effectués les remboursements ?

Chaque mois, votre compte bancaire est prélevé du montant total à rembourser aux prêteurs, conformément à l’échéancier établi lors de la validation de votre projet. Les fonds sont alors ventilés automatiquement sur les comptes de vos prêteurs.

 

  • Est-il possible de rembourser de manière anticipée ?

Oui, bien sûr, et c'est gratuit. Il vous suffit de contacter le conseiller qui a suivi votre dossier, ou d'écrire à contact@lendopolis.com pour mettre en place les flux financiers adéquats.

Partager cet article !

Réagir à cet article

Ces articles pourraient vous intéresser

Crèches Expansion Family emprunte 200 000 € sur...

Paris, le 30 mai 2017Crèches Expansion Family : une PME qui développe des valeurs pédagogiques et sociales dans ses micro-crèches.Arnaud Maigre a fondé le réseau Crèches Expansion Family qui regroupe 51 micro-crèches, d’une capacité de 10 places, pour des enfants âgés de 10 semaines à 3 ans dont :14 en propre13 filiales24 partenairesEngagée socialement, Crèches Expansion Family s’investie depuis plusieurs années auprès des Restos Bébé du Cœur. En 2017, les micro-crèches du réseau ont notamment collecté plus d’une tonne de vêtements, 200 kilos de jouets, 7000 couches ainsi de nombreux produits alimentaires et de puériculture.Engagée pédagogiquement, Crèches Expansion Family développe une approche montessorienne ainsi qu’un accueil spécialisé pour les enfants autistes. Le réseau s’appuie pour cela sur des professionnels partenaires qui collaborent étroitement avec le comité pédagogique du réseau.En 2016, le chiffre d’affaire du groupe atteint 2,8 millions d’euros pour un résultat de 410 000€.Un emprunt participatif qui financera l’ouverture de micro-crèches pour répondre à une demande croissante.L’emprunt souscrit auprès de WeShareBonds, à hauteur de 200.000 € financera dans les mois à venir, l’ouverture de 4 nouvelles micro-crèches. Il s’agit d’un prêt in fine sur 5 ans à un taux d’intérêt annuel de 7,5 %.Arnaud Maigre, fondateur de Crèches Expansion Family, déclare : « Nous sommes heureux et confiants que WeShareBonds s’engage dans notre projet de développement car une entreprise de micro-crèche est une aventure humaine autant qu’un défi économique. L’activité des crèches est d’accompagner un petit nombre d’enfants vers l’autonomie et le vivre ensemble. Ainsi, quand l’entreprise choisit de grandir en restant petite, elle respecte la place de chacun. Small is beautifull ! »Cyril Tramon, Président Fondateur de WeShareBonds, ajoute : « Crèches Expansion Family a développé un concept de bâtiment de haute qualité, à prix très compétitif, qui est déployable en 3 mois. Le concept fonctionne ainsi partout en France. Nous sommes fiers de proposer le financement de ce projet d’avenir à nos épargnants qui cherchent à diversifier leur investissement tout en lui donnant du sens. »A propos de WeShareBonds :WeShareBonds est une plateforme de financement participatif, sur laquelle des particuliers et des clients professionnels, co-financent directement des crédits à destination des PME, avec l’équipe et les actionnaires de la plateforme tout en comprenant et acceptant les risques inhérents à l'investissement dans des PME françaises non cotées. WeShareBonds, marque déposée de Wiseprofits SAS, est agréée en tant que Conseiller en Investissement Participatif (CIP) auprès de l'Autorité des Marchés Financiers (AMF), et en cours d’enregistrement auprès de l’ORIAS. www.wesharebonds.comAvertissement : l'investissement dans des entreprises non cotées présente des risques parmi lesquels : la perte partielle ou totale du capital investi, l'illiquidité ainsi que des risques spécifiques à l'activité de l'entreprise, détaillés dans les notes d'opération mise à disposition dans l'onglet "Documents" des projets. L'investissement sur WeShareBonds doit être inscrit dans une démarche de constitution d'un portefeuille diversifié. Vous pouvez investir sur WeShareBonds une fois votre profil investisseur complété et validé par nos équipes.A propos de Crèches Expansion Family:Creches Expansion Family accompagne non seulement les enfants à l’autonomie, les équipes à la mise en place du projet pédagogique collectif mais aussi les créateurs de crèches durant leur parcours entreprenarial.Le siège où Arnaud Maigre pratique un management participatif, apporte sa forte expertise acquise auprès des autorités locales et accompagne le futur gérant pour la conception et la réalisation du bâtiment.Coactionnaire des structures, l’entreprise les accompagne également dans la bonne gestion de leur entreprise.Le réseau a investi dans sa propre plateforme de formation en ligne destinée aux professionnels de la petite enfance.Ces formations pédagogiques, managériales ou en communication interpersonnelle dont le contenu est conçu pour le réseau par des spécialistes sont vivantes, interactives et dynamiques.Tout cet accompagnement sérieux permet au réseau de se développer de manière exponentielle : En 2011, 15 crèches, en 2017, 51 crèches et 60 autres en cours de réalisation.Creches Expansion Family, une société familiale au service des familles.www.creches-expansion.comContact presse WeShareBondsAgence Rumeur PubliqueHélène Fritzhelene.fritz@rumeurpublique.fr / 01 55 74 52 40Sébastien Dosnesebastien@rumeurpublique.fr / 01 55 74 52 06 Contact presse Crèches Expansion FamilyMarie-Pierre de Boulaympdeboulay@reseau-plus.net 01 42 18 51 49

Quelles aides financières pour se lancer en fra...

Cette fiche est rédigée par Toute la Franchise.   Avec un ticket d'entrée variant de quelques centaines d'euros à plusieurs centaines de milliers d'euros, la franchise nécessite de la part du créateur de trouver des financements. A quelles portes frapper ? Existe-t-il des aides ? Quelques éléments de réponse. Selon les résultats de la 11e enquête annuelle sur la franchise menée par la Fédération Française de la Franchise et la Banque Populaire, le coût pour se lancer en franchise fait le grand écart : entre moins de 50 000 € à plus de 500 000 €. Globalement, la moyenne se situe à moins de 200 000 € dans près des deux tiers des cas. Comment les franchisés financent-t-ils ces créations ? Sans surprise, en 2014 les franchisés ont en priorité puisé dans leurs économies personnelles. Cet apport personnel a représenté en moyenne 42 % du coût total des projets. Il a été complété en grande majorité par de l’emprunt classique, mais aussi quelques aides comme le Prêt à la Création d’Entreprise BPI (ex Oséo), le prêt Nacre, ou encore un prêt d’honneur. «Pour 38% des franchisés, le financement bancaire obtenu est supérieur à 200 k€, alors qu’il est inférieur à 50 k€ pour un franchisé sur quatre.» Globalement 23% des franchisés interrogés ont effectué des démarches particulières pour obtenir une aide financière auprès d'un organisme public et 15% ont obtenu l'une de ces aides.   Les principales aides à la création en franchise Les prêts d’honneur :  Accordés sans garantie, les prêts d'honneur sont intéressants puisqu'ils viennent s'ajouter à l'apport personnel et offrent ainsi un coup de pouce pour obtenir un prêt bancaire. Ces prêts d'honneur sont à taux 0. Leurs montants sont généralement compris entre 2 000 et 7 000 €, parfois plus en fonction du projet, remboursables sur une durée variant de 3 à 6 ans. Ils sont accordés par des associations telles que France Initiative, ADIE, réseau Entreprendre ou France Active, mais aussi la BPI via le Prêt à la Création d'Entreprise (PCE).   Les aides et subventions : Les pouvoirs publics encouragent la création d'entreprise au sens large, et multiplient les dispositifs spécifiques pour certains publics (femmes créatrices, créateurs handicapés, etc). Parmi les aides les plus couramment utilisées par les créateurs en franchise l'on compte notamment l'ACRE (Aide à la Création et la Reprise d'Entreprise). Cette aide est versée sous forme de capital par Pôle Emploi. Elle correspond au montant des allocations restant à percevoir par une personne inscrite comme demandeur d'emploi. Versée en deux fois, cette aide peut venir s'ajouter à l'apport personnel pour aider à l'octroi d'un prêt bancaire classique. A noter : Certaines régions soutiennent activement la création d'entreprise. Renseignez-vous !   Les franchiseurs : Certains franchiseurs développent des solutions de financement particulières pour aider les candidats à la franchise qui souhaitent rejoindre leur réseau. Le plus souvent il s'agit de système de franchise participative, c'est-à-dire que le franchiseur détient des parts dans l'entreprise à créer, charge au candidat ensuite de racheter ces parts à leur franchiseur.   En savoir plus.

L'apport personnel en franchise

Cette fiche est rédigée par Toute la Franchise.   En franchise le créateur doit disposer d'un minimum d'apport personnel pour se lancer à son compte. Cet argent immédiatement mobilisable sert de garantie à l'emprunt. Il doit représenter au minimum l'équivalent d'un tiers de l'investissement global.   Pour ouvrir une entreprise, qu'elle soit en franchise ou hors franchise d'ailleurs, un créateur doit disposer d'un capital minimum de départ. Ce capital appelé plus communément apport personnel correspond aux fonds propres nécessaires au lancement d'une affaire hors emprunt.   Qu'appelle-t-on l'apport personnel ? L'apport personnel d'un créateur est constitué de sommes directement mobilisables. Il s'agit classiquement des économies personnelles du créateur mais aussi dans certains cas, de fonds prêtés par la famille ou amenés par un investisseur associé. Ces sommes peuvent être augmentées le cas échéant par des subventions ou des aides comme l'ACCRE (Aide aux chômeurs créant ou reprenant une entreprise), un prêt d'honneur, un crédit solidaire, une aide du Fonds de garantie à l'initiative des femmes (FGIF), etc. L'ensemble des sommes directement mobilisables par le créateur a pour objet de financer le projet de création, mais aussi et surtout, d'amener suffisamment de garanties sonnantes et trébuchantes pour qu'une banque suive le projet.   L'apport personnel, le nerf de la guerre Généralement, l'apport personnel minimum doit représenter 30 % du coût global du projet. Si ce pourcentage n'est pas atteint, la banque sera réticente pour octroyer un prêt et pourra exiger du créateur des garanties supplémentaires (nantissements sur les biens mobiliers, caution personnelle ou caution d'un organisme tiers). En d'autres termes, de la hauteur de l'apport personnel dépend l'avenir du projet et le niveau de risque de la banque et par ricochet de l'entrepreneur. D'où l'importance de mettre toutes les chances de son côté dès les prémices du projet. Sachant que de l'emprunt dépend la faisabilité, le créateur doit tout mettre en œuvre pour gonfler au maximum son apport personnel.   42 % en moyenne chez les franchisés 2014 Selon les résultats de la 11e enquête franchise réalisée par la Fédération Française de la Franchise et la Banque populaire, les franchisés en 2014 disposaient en moyenne de 42 % du coût du projet d'apport personnel. En complément de leurs ressources personnelles, les franchisés ont eu recours à de l’emprunt classique et à d’autres formes de financement comme le crédit-bail, le Prêt à la Création d’Entreprise BPI (ex Oséo), le prêt Nacre, un prêt d’honneur ou autre prêt régional. Sur l'ensemble des franchisés interrogés dans la cadre de cette enquête, 38 % ont obtenu un prêt bancaire supérieur à 200 000 €. Et si 23% des franchisés ont effectué des démarches particulières pour obtenir une aide financière auprès d’un organisme public, 15 % seulement ont obtenu l’une de ces aides.    En savoir plus.

Vous avez un nouveau message

Une question ?

Interrogez la
communauté

En direct
du forum

Derniers articles

Votre spécialiste du cuir à Limoges

L’entreprise Cuir Lifting-Cordonnerie des Halles située à Limoges, dans le département de la Haute -Vienne, est spécialisée dans la rénovation du cuir.

0

Lire la suite

Si la formation pro suivait le modèle de Netflix

FORCES développe un supermarché de la formation en ligne et anticipe la réforme de la formation professionnelle.   La réforme de la formation professionnelle en

0

Lire la suite

Dernières questions

Bonjour, j'aimerais bien avoir quelques tips concernant le SEO, je souhaiterai mieux comprendre comment obtenir des bons backlinks, et j'aimerais bien savoir qu'est-ce qu'un bon backlink. Merci !

0

Répondre

Bonjour, je souhaite développer en marketing une stratégie avec des blogueurs et influenceurs pour augmenter la visibilité d'un site mais je ne sais pas bien comment m'y prendre. Que me conseillez-vous ?

2

Répondre

Une question ?

Interrogez la
communauté