Filtre : Tous

Icon Utilisateur

Financement participatif et remboursement : comment cela marche ?

Cette fiche est rédigée par Lendopolis.

 

  • Comment sont calculées les échéances ?

Les échéances sont calculées sur le principe du crédit amortissable à mensualités fixes : chaque mois, le montant total remboursé est le même, mais la part des intérêts diminue au fur et à mesure du remboursement du capital.

Par exemple, si vous empruntez 10 000 € à 6% sur 24 mois, vous remboursez mensuellement 443,21 €. Après la dernière échéance, vous aurez remboursé les 10 000 € de capital à vos prêteurs, et leur aurez versé 636,95 € d'interêts.

 

  • Comment sont effectués les remboursements ?

Chaque mois, votre compte bancaire est prélevé du montant total à rembourser aux prêteurs, conformément à l’échéancier établi lors de la validation de votre projet. Les fonds sont alors ventilés automatiquement sur les comptes de vos prêteurs.

 

  • Est-il possible de rembourser de manière anticipée ?

Oui, bien sûr, et c'est gratuit. Il vous suffit de contacter le conseiller qui a suivi votre dossier, ou d'écrire à contact@lendopolis.com pour mettre en place les flux financiers adéquats.

Partager cet article !

Réagir à cet article

Ces articles pourraient vous intéresser

Artis lève 400 000€ sur la plateforme de crédit...

Paris, le 1 septembre 2017 – WeShareBonds, la plateforme de crowdlending agréée par l’AMF, annonce la finalisation d’un prêt de 400.000€ à Artis, groupe de tuyauterie industrielle du grand ouest.Créé en 2007 à Derval en région Pays de La Loire, par Arnaud Josse et Fabrice Chailloux, ARTIS (Atlantique Réalisation Tuyauterie Industrielle Soudage) est spécialisé dans l’organisation, la fabrication, le suivi et la maintenance d’ensembles de tuyauteries industrielles ou de réseaux de canalisations enterrées de transport de fluides à partir de tubes métalliques et d’accessoires.A ses débuts, Artis s’était positionné sur la soudure et le transport de gaz naturel. Au fil des années, le groupe a batit sa réputation (maîtrise technique, flexibilité, confiance), pour élargir aujourd’hui son activité à de nouveaux segments et de nouveaux produits. La PME, qui emploie 30 salariés, développe son offre sur les installations nouvelles (bio méthane, hydrogène…) et s’ouvre au marché européen.Si 50% de son chiffre d’affaires est aujourd’hui réalisé auprès de GRT Gaz, ARTIS travaille avec d’autres acteurs incontournables au sein de ce secteur comme Eiffage, Air Liquide ou Bouygues Energie. En 2016, la PME a réalisé un chiffre d’affaires de 4,8 millions d’euros (clôture au 31/12/2016), et 442.000 euros d’EBITDA soit une marge EBITDA/CA de 9%. Elle prévoit de réaliser un chiffre d’affaires de 5,7 millions d’euros en 2017.Afin de financer son développement, la PME ARTIS s’est tournée vers WeShareBonds, l’expert du financement des PME, via un emprunt obligataire de 400.000 euros. Comme sur chaque projet, les actionnaires de WeShareBonds ont tous participé au financement via le fonds de crédit « WSB-1617 ». Les prêteurs (institutionnels comme La Banque Postale, co-fondateurs de WeShareBonds et particuliers) bénéficieront d’un taux d’intérêt annuel de 6% durant les 36 mois de la durée de ce prêt.Arnaud JOSSE, Co-gerant d’ARTIS, témoigne : « Ce mode de financement est une première pour nous. Je souhaite remercier toute l’équipe de WeShareBonds pour son accompagnement, la clarté des informations et le dynamisme mis en œuvre pour arriver à ce succès, et à la communauté de prêteur pour la confiance qu’ils nous témoignent. »Cyril Tramon, Fondateur et CEO de WeShareBonds, déclare : « Nous sommes fiers de la confiance qu’Arnaud Josse a témoigné envers WeShareBonds afin de financer le développement de son entreprise, en complément de ses partenaires bancaires traditionnels. Ce financement illustre l’adéquation entre les besoins de financement de PME françaises de qualité comme ARTIS, et la recherche de rendement et de sens des particuliers et des institutionnels qui ont choisi ce placement innovant et sociétal. Leurs intérêts se rencontrent, au bénéfice de notre économie et de nos régions. »A propos de WeShareBonds : WeShareBonds est une plateforme de financement participatif, sur laquelle des particuliers et des clients professionnels cofinancent directement des crédits à destination des PME, avec l’équipe et les actionnaires de la plateforme tout en comprenant et acceptant les risques inhérents à l'investissement dans des PME françaises non cotées.WeShareBonds, marque déposée de Wiseprofits SAS, est agréée en tant que Conseiller en Investissement Participatif (CIP) auprès de l'Autorité des Marchés Financiers (AMF), et enregistrée auprès de l’ORIAS. www.wesharebonds.comSource : http://www.artis-groupe.fr/fr/specialiste-tuyauterie-industrielle-canalisations-enterrees/Avertissement : l'investissement dans des entreprises non cotées présente des risques parmi lesquels : la perte partielle ou totale du capital investi, l'illiquidité ainsi que des risques spécifiques à l'activité de l'entreprise, détaillés dans les notes d'opération mise à disposition dans l'onglet "Documents" des projets. L'investissement sur WeShareBonds doit être inscrit dans une démarche de constitution d'un portefeuille diversifié. Vous pouvez investir sur WeShareBonds une fois votre profil investisseur complété et validé par nos équipes.A propos du groupe ARTIS Enrichie par ses connaissances accumulées au fil des années, ARTIS a développé une expertise dans la construction et l’installation de skids et modules. La possibilité de construire et d’assembler des skids de petites et moyennes dimensions, permet à ARTIS de proposer aux sociétés européennes d’ingénierie, une capacité de réalisation de modules à destination du grand export, avec un haut niveau de qualités. Artis réalise également :- Postes de coupures et demi coupures- Poste de sectionnement- Gare de racteurs- Poste de comptageContact presseWeShareBondsAgence Rumeur PubliqueHélène Fritz helene.fritz@rumeurpublique.fr / 01 55 74 52 40Sébastien Dosne sebastien@rumeurpublique.fr / 01 82 28 37 28ARTISArnaud JOSSE / ajosse@artis-groupe.fr / 06.62.78.42.12

WeShareBonds lance WeBot©, le nouveau robot d’i...

WeShareBonds, la plateforme de crédit participatif aux PME françaises agréée par l’AMF en tant que CIP (Conseiller en Investissement Participatif), a annoncé le lancement de son nouveau robot dénommé « WeBot© » à destination des investisseurs. Le crédit participatif aux PME (ou crowdlending) est devenu à la fois une source de financement rapide et flexible pour les entreprises, et une classe d’actifs pour les investisseurs qui cherchent à dynamiser leur épargne et à investir dans l’économie réelle et locale. WeBot© est l’aboutissement naturel de la sophistication et de la professionnalisation du crowdlending en France du côté des investisseurs, et de la digitalisation rapide de l’industrie financière poussée par les Fintech innovantes.Pourquoi WeBot© ? Puisque l’investissement dans les crédits participatifs aux PME est devenu une classe d’actifs de plus en plus séduisante pour les investisseurs, le besoin de diversification s’impose naturellement. Car la vieille règle d’investissement qui consiste à ne pas mettre tous les œufs dans le même panier s’applique aussi dans le crowdlending. Plus vous mettez des tickets dans différents dossiers de PME, plus vous vous protégez du risque inhérent à l’investissement dans les titres des entreprises non-cotées (qu’il s’agisse d’ailleurs d’actions ou d’obligations).Ainsi, chez WeShareBonds, suivant les niveaux de risque définis par la cotation de la banque de France et les durées des prêts, un portefeuille bien diversifié peut rapporter entre 5 et 6% par an de manière relativement certaine.Sur son site, WeShareBonds propose aux investisseurs une offre de dossiers de crédit qu’ils peuvent examiner et analyser avant de choisir les projets dans lesquels ils investiront. Or, beaucoup n’ont pas le temps de suivre chaque projet d’investissement. De plus, on assiste sur les plateformes de crowdlending à une augmentation rapide de la base d’investisseurs, à tel point qu’un dossier de crédit peut se trouver financé par la communauté de prêteurs en quelques heures – ce qui peut se révéler très frustrant pour l’investisseur moins habitué aux outils digitaux.WeBot© est une solution innovante à ces problèmes, car il permet aux prêteurs d’investir systématiquement dans les différentes opportunités d’investissement à l’instant même de leur mise en ligne, suivant des critères précis de profil de dossier souhaité. WeBot© fonctionne donc comme un outil sélectif de réservation des titres.Un robot investisseur personnalisable Les investisseurs en crowdlending ont des comportements différents vis-à-vis des caractéristiques du dossier de crédit à financer. Certains privilégient la sécurité et l’investissement dans des PME notées 4 ou 4+ suivant la cotation de la Banque de France, c’est-à-dire un risque de défaillance de l’entreprise sur 3 ans inférieur à 1%. D’autres préfèrent un niveau de risque dynamique et des taux d’intérêt supérieurs à 8%, ce qui signifie par contre un risque de défaillance plus proche de 10% sur 3 ans. Les montants des mises diffèrent aussi suivant les investisseurs et varient globalement de 50€ à quelques dizaines de milliers d’euros par projet. Enfin, certains investisseurs préfèrent les placement long terme, plus rémunérateurs, et investissent plutôt dans les crédits in fine ; d’autres, soucieux de la durée du placement et voulant récupérer leur mise rapidement, préfèrent investir dans les crédits amortissables.Ainsi, le comportement des investisseurs en crowdlending varie énormément suivant les besoins, les capacités et l’état d’esprit de chaque personne.C’est pourquoi nous avons conçu WeBot© comme un robot paramétrable et personnalisable.L’investisseur qui choisit l’option WeBot© chez WeShareBonds peut programmer le robot en sélectionnant ses préférences en matière de nature de crédit (amortissable, in fine), de taux, de niveau de risque, de durée, et de montant d’investissement (par projet et en enveloppe globale). Il peut aussi définir une stratégie d’investissement basée sur le montant mensuel qu’il est prêt à placer dans les crédits participatifs aux PME. Une fois ces paramètres fixés par l’investisseur, WeBot© va investir dans les dossiers de financement qui correspondent aux critères, dans la limite du montant défini, pour constituer suivant ces instructions un portefeuille d’obligations de PME françaises non cotées. WeBot© offre donc un outil de diversification automatique et personnalisable, qui permet à chacun de dynamiser son épargne suivant ses inclinations – tout en lui donnant du sens, en prêtant à des PME françaises profitables et en croissance.

COMMENT FAIRE AVEC MON BANQUIER ?

La relation entre votre PME et votre banque, ou vos banques si vous en avez plusieurs, est essentielle pour vous comme pour vos banquiers. C’est d’abord une relation de partenariat qui vous lie, avec pour objectif commun la pérennité et le développement de votre PME, autour de l’identification des besoins de votre activité et vos projets. La banque vous conseille et s’efforcer de vous apporter des solutions, elle recherche pour vous des services et des financements adaptés, en réponse à vos attentes.CREER LA CONFIANCEVotre relation avec votre banque est d’abord fondée sur la confiance. Vous travaillez avec elle et vous lui confiez l’activité financière de votre PME parce que vous connaissez ses produits et services, qu’ils sont adaptés à votre activité et parce que vous connaissez votre conseiller bancaire et d’autres experts de votre banque.Votre banque a aussi confiance dans votre PME : votre conseiller vous connaît, il comprend votre activité et il partage, avec ses responsables au sein de sa banque, la stratégie que vous conduisez dans votre entreprise. Votre banque vous accompagne dans vos besoins réguliers, dans vos nouveaux projets, et peut-être aussi dans des périodes où l’activité est plus tendue. DIALOGUER ENSEMBLE                                                               Pour que la relation de confiance soit réciproque entre vous et votre banquier, vous devez d’abord échanger ensemble en toute transparence sur votre PME : passer en revue la période écoulée, vos perspectives d’activité, la stratégie poursuivie et les besoins de financement qui peuvent en découler. Votre banque a besoin d’une information claire sur votre entreprise et d’échanger sur votre stratégie afin d’anticiper les réponses possibles. A savoir : si votre PME a plusieurs banques, vous pouvez entretenir ce dialogue en bilatéral avec chacun de vos conseillers ou vous pouvez également les réunir pour croiser les informations disponibles, leurs points de vue et leurs observations. Ces réunions peuvent prendre la forme de « réunions de transparence » souvent utiles pour présenter vos bilans annuels, vos projets à venir et les estimations de financement qui vous seront utiles pour les mener à bien.  ANTICIPER LES PROJETS OU LES DIFFICULTESUne des clés dans votre relation réside aussi dans l’anticipation… Il est plus facile que vous, patron de PME, échangiez en amont avec votre conseiller bancaire sur des opportunités que vous identifiez (développement sur de nouveaux produits ou marchés, opération de croissance externe …) et plus encore si vous rencontrez une quelconque difficulté. Plus tôt vous serez entrés en contact, mieux vous pourrez rechercher des solutions ensemble ; la panoplie de ces solutions sera aussi plus étendue. Attention : en cas de difficultés, dissimuler la réalité à son banquier ou essayer de « gagner du temps » n’est général pas bénéfique. En effet, vous vous empêchez alors de rechercher des solutions viables : cela contribue à détériorer les relations. Le dialogue avec votre banquier s’appuie sur la communication de données fiables : vous avez besoin dans la gestion de votre PME de clarté pour savoir où vous allez. Votre banque doit aussi avoir accès à des données réalistes sur votre entreprise, son activité et ses perspectives, pour adapter ses réponses possible en termes de financement.Différents tableaux de bord sur votre PME qui feront l’objet d’échanges : plan de financement, trésorerie, prévisionnels[1]… Ces éléments peuvent être préparés avec vos conseils (comme votre expert comptables). Ils serviront lors des entretiens de suivi réguliers entre votre banque et votre PME, ainsi qu’en appui des demandes de financement. A savoir : Au-delà des données sur l’entreprise, l’entretien avec votre banquier peut se dérouler « in situ » dans votre PME. Vous pourrez utilement détailler les spécificités de l’entreprise, de votre secteur d’activité ou encore des profils de clientèle sélectionnés. Votre banquier aura aussi une vision plus transparente et pratique.  GERER LES DESACCORDS Comme pour toute relation (celles avec vos clients, vos fournisseurs, les autres entreprises de votre secteur…), les différences de vues sont toujours possibles entre vous et votre banquier. En premier lieu, il faut essayer de vous rencontrer au plus vite et exposer les points de vue afin de rechercher la meilleure solution avec votre conseiller. Si les points de vue divergent toujours, vous pouvez demander à rencontrer un autre responsable de votre banque ou contacter le service de relation clientèle.  A savoir : Si votre entreprise a un besoin de financement que vous n’avez pas obtenu par votre banque et que vous jugez votre démarche légitime, vous avez la possibilité de solliciter l’intervention de la médiation du crédit aux entreprises, en déposant une demande depuis le site internet : www.mediateurducredit.fr. Ce dispositif, créé fin 2008, permet de rechercher des solutions possibles aux difficultés de trésorerie et de financement des entreprises et des PME, avec les médiateurs nationaux et départementaux et la participation active des banques, qui ont nommé des correspondants dans chacun des leurs réseaux. En 2015, la médiation du crédit aux entreprises, avec les banques, a permis de rechercher des solutions de financement pour un peu plus de 2 000 entreprises avec un taux de réussite de 2 sur 3. en savoir plus : www.aveclespme.fr 

Vous avez un nouveau message

Une question ?

Interrogez la
communauté

En direct
du forum

Derniers articles

Colonie de vacances

Un soutien scolaire efficace Dans ces séjours centrés sur la colonie de vacances, tout est fait pour permettre aux jeunes de rattraper leur éventuel retard et d'acqué

0

Lire la suite

Créer son argumentaire de Vente étape par étape

ARGUMENTAIRE DE VENTE ? QUE DOIT CONTENIR UN ARGUMENTAIRE DE VENTE ?    Argumentaire de vente ? Que doit contenir un argume

0

Lire la suite

Dernières questions

Le cadre légal de la formation en entreprise

1

Répondre

Ratios financiers normatifs de la start-up, site internet

2

Répondre

Une question ?

Interrogez la
communauté