Filtre : Tous

Icon Utilisateur

EPICERIE SUPERETTE : ANALYSES SECTORIELLES 2016 - 2017 pour entreprendre

 

Le secteur de l’épicerie et des supérettes en bref

 

 

Que recouvre cette profession ?

 

  • Le métier d’épicier consiste à commercialiser de l’alimentation générale.
  • L’épicier est à la fois un spécialiste en vins, fruits et légumes, produits laitiers et charcuterie.

 

Quelles sont les conditions d’accès à la profession ?

 

  • L’accès à la profession d’épicier est libre.
  • La vente à emporter de produits alcooliques nécessite l’obtention d’une licence (art. L. 3331-1 et L. 3333-3 du Code de la Santé publique).

 

Quelles sont les évolutions majeures dans ce métier ?

 

  • En 2015, la consommation de produits alimentaires des ménages a progressé de 1,2 % en valeur et de 1,5 % en volume.
  • Le nombre de commerces alimentaires de proximité a chuté de plus de 80 % depuis le milieu des années 1960. La grande distribution alimentaire, et notamment le modèle de l’hypermarché, a largement contribué à la réduction du nombre d’épiceries.
  • Cependant, on observe une inversion de tendance sur la période récente (2009-2015) : le nombre d’établissements d’au moins 1 salarié (hors entreprises individuelles) a progressé de 6,2 %. L’arrivée sur le créneau de nombreux indépendants et l’ouverture de magasins de petite taille par les acteurs de la grande distribution expliquent en partie cette dynamique.

 

Quels sont les principaux éléments de leur performance financière ?

 

  • Le chiffre d’affaires en valeur des épiceries a progressé de 1,4 % et celui des supérettes de 1,6 % en valeur. La performance des premières est essentiellement à mettre au crédit des hausses de prix des produits, l’activité étant restée quasiment stable en volume (+0,1 %). En revanche, les supérettes ont bénéficié de l’installation de nouveaux services digitaux, de l’ouverture de nouveaux points de vente et du lancement de nouveaux concepts. Selon la FCGA, les entreprises individuelles du secteur des épiceries ont dégagé, en 2015, un résultat courant moyen de 9,1 % de leur chiffre d’affaires.
  • Selon les dernières données de Diane, les sociétés exerçant cette activité dégageaient, en moyenne, un résultat net représentant 2,1 % de leur chiffre d’affaires en 2015, un taux qui varie entre 1,6 % à 2,7 % selon la taille des sociétés.
  • Toujours selon la même source, une supérette dégageait, en moyenne, un résultat net de 1,7 % de son chiffre d’affaires en 2015.

 

 

Ce contenu vous est proposé par le Conseil Supérieur de l’Ordre des Experts Comptables

Partager cet article !

Réagir à cet article

Ces articles pourraient vous intéresser

ELECTRICITE PLOMBERIE : Analyse sectorielle pou...

 Le secteur de l’électricité - plomberie en bref Que recouvre cette profession ?  L’électricien met en place et répare les installations électriques.Le plombier-chauffagiste installe et répare des canalisations d’eau et de gaz.  Quelles sont les conditions d’accès à la profession ? L’accès à ces professions est soumis à des conditions de diplôme technique (CAP ou BEP minimum) ou d’expérience professionnelle (3 années). Un stage de préparation à l’installation dispensé par les chambres de métiers et de l’artisanat doit être effectué, sauf dispense. Combien d’entreprises recense-t-on en France ? Le nombre d’entreprises exerçant dans le secteur des travaux d’installation électrique a progressé de 7,5 % sur un an, pour atteindre 67 244 unités au 1er janvier 2015. 71,4 % des structures ne comptaient aucun salarié.Le secteur de la plomberie comptait 43 094 entreprises au 1er janvier 2014. Le tissu économique a augmenté de 8,1 % sur un an et de 31,5 % depuis 2009. 70,6 % des structures ne comptaient aucun salarié. Quelles sont les évolutions majeures dans ce métier ? La production dans le bâtiment s’est contractée pour la cinquième fois en six ans en 2015 (-4,5 % en volume). Elle a ainsi diminué de 14,3 % depuis 2009.Cette de l’activité a toutefois épargné les professionnels des travaux d’installation électrique et de la plomberie. Le chiffre d’affaires des premiers a progressé de 1,4 % et celui des seconds de 1,1 % en 2015.La filière construction souffre d’une pénurie structurelle de main-d’œuvre qualifiée, du fait notamment de la dureté des conditions de travail (amplitude des horaires, pénibilité, etc.) et de l’image traditionnellement négative des métiers manuels en France. Quels sont les principaux éléments de leur performance financière ? Selon les dernières données de la FCGA, le chiffre d’affaires moyen d’une entreprise individuelle exerçant une activité d’électricité générale était de 140 217 € en 2015. Une entreprise exerçant une telle activité dégageait, en moyenne, un résultat courant de 18,2 % de son chiffre d’affaires. Selon la même source, le chiffre d’affaires moyen d’une entreprise individuelle du secteur de la plomberie, chauffage, sanitaire s’élevait à 160 510 € en 2015 avec un résultat courant moyen de 18 % du chiffre d’affaires. En ce qui concerne l’ensemble des sociétés de travaux d’installation électrique en tous locaux, le résultat net a atteint 3,7 % du chiffre d’affaires en 2015, soit légèrement plus que celui des sociétés de travaux d’installation d’eau et de gaz dans tous locaux (3,5 %, source : Diane). Entre 2014 et 2015, le chiffre d’affaires moyen des sociétés du secteur des travaux d’installation électrique a diminué de 1,3 % et la valeur ajoutée de 0,4 %. Dans un contexte peu porteur, le chiffre d’affaires moyen des sociétés du secteur des travaux d’installation d’eau et de gaz a reculé de 0,4 % en 2015.  Ce contenu vous est proposé par le Conseil Supérieur de l'Ordre des Experts Comptables.

Analyse sectorielle : l'hôtellerie plein air

Retrouvez ci-dessous l'analyse sectorielle des hôtelleries plein air, analyse réalisée par le Conseil Supérieur de l'Ordre des Experts Comptables.

Analyse sectorielle : antiquité et brocante

Retrouvez ci-dessous l'analyse sectorielle des antiquités et brocante, analyse réalisée par le Conseil Supérieur de l'Ordre des Experts Comptables.

Vous avez un nouveau message

Une question ?

Interrogez la
communauté

En direct
du forum

Derniers articles

UN PROFESSIONNEL DE LA TOITURE A VOTRE SERVICE A ROUSSINES (36) !

L’entreprise Chauvain Fréderic est une référence dans le domaine des travaux de toitures. Assurant la pose et la réparation de vos couvertures, elle est sollicit&eacu

0

Lire la suite

Les ETS FERRET, spécialistes des travaux paysagers à Villefontaine

Situés à Villefontaine, les ETS FERRET sont spécialisés dans les travaux d’entretien d’espaces verts et de démoussage de toiture. Nous sommes une entrepr

0

Lire la suite

Dernières questions

Bonjour, j'aimerais bien avoir quelques tips concernant le SEO, je souhaiterai mieux comprendre comment obtenir des bons backlinks, et j'aimerais bien savoir qu'est-ce qu'un bon backlink. Merci !

0

Répondre

Bonjour, je souhaite développer en marketing une stratégie avec des blogueurs et influenceurs pour augmenter la visibilité d'un site mais je ne sais pas bien comment m'y prendre. Que me conseillez-vous ?

2

Répondre

Une question ?

Interrogez la
communauté