Filtre : Tous

Icon Utilisateur

Droit d’entrée, redevances : quels sont les frais pour ouvrir une franchise ?

Cette fiche est rédigée par Toute la Franchise.

 

Pour bénéficier des avantages d'une marque connue et d'un savoir-faire éprouvé par un franchiseur sur un territoire exclusif, le candidat à la franchise doit s'acquitter d'une redevance initiale (droit d'entrée) puis de frais de fonctionnement regroupés sous le nom de royalties.

A la différence d'une création en solo, le candidat à la franchise doit s'acquitter tout au long de son contrat de redevances. Ces redevances sont de trois natures distinctes : le droit d'entrée, les redevances périodiques de fonctionnement et les redevances publicitaires.

 

  • Le droit d'entrée : Également appelé redevance initiale forfaitaire, le droit d'entrée est réclamé au franchisé par le franchiseur à la signature du contrat de franchise et lors du renouvellement de contrat. Il est acquitté par tous les nouveaux franchisés en contrepartie du droit d'utiliser le concept, la marque et la notoriété d'un franchiseur, sur une zone d'exclusivité déterminée pour une durée définie par contrat. Le droit d'entrée rémunère le franchiseur du temps passé pour la conception et le test du concept. Il finance aussi les frais engendrés par le recrutement des candidats, l'assistance et la formation de chaque franchisé. Enfin, il rémunère le franchiseur du manque à gagner sur la zone d'exclusivité accordée à un tiers et qu'il s'empêche du coup d'exploiter en propre.

Le montant du droit d'entrée est très variable d'un franchiseur à l'autre. Son montant est fixé selon des critères financiers internes, la notoriété de la marque, la qualité des services fournis avant ouverture, les pratiques de la concurrence, et le montant des redevances de fonctionnement réclamées en complément pendant toute la durée du contrat. Le montant du droit d'entrée en franchise peut être négocié avec le franchiseur.

 

  • Les redevances périodiques de fonctionnement : Egalement appelées royalties, les redevances de fonctionnement sont réclamées pendant toute la durée du contrat de franchise. Selon les contrats, le rythme de versement peut être annuel, semestriel ou mensuel. Les redevances périodiques de fonctionnement servent à financer les services rendus par le franchiseur pour la bonne marche du réseau (animation, formation continue, veille et RD, centrale d'achat...). Contrairement au droit d'entrée forfaitaire, le montant réclamé dans le cadre des royalties est le plus souvent calculé selon une méthode proportionnelle au CA HT généré par chaque franchisé.

 

  • La redevance publicitaire : Cette redevance spécifique est réclamée en sus des royalties par certains réseaux. Elle a pour objet de financer des campagnes de communication d'envergure. Les fonds récoltés dans ce cadre sont séparés du restant des redevances et ne peuvent financer que des actions publicitaires et rien d'autre. Si les sommes ne sont pas dépensées, elles ne peuvent être réintégrées dans le pot commun du franchiseur.

 

En savoir plus.

Partager cet article !

Réagir à cet article

Ces articles pourraient vous intéresser

Le e-commerce France-Chine

Le e-commerce France-Chine 4,5 % des sites ont réalisé 84 % du chiffre d'affaires total en 2016 Selon Fevad, la fédération du e-commerce et vente à distance, les chiffres du e-commerce sont en croissance en France et partout dans le monde depuis 10 ans. Cependant, seulement quelques sites se partagent l’essentiel des ventes. En effet, 4,5 % des sites ont réalisé 84 % du chiffre d'affaires total en 2016 (www.lesechos.fr). A l’instar des grandes compagnies françaises, les jeunes entreprises (start-ups) et PME françaises pourraient se lancer dans le e-commerce et cibler un marché tel que la Chine afin de s’arracher quelques parts de marché. Le e-commerce, un mode de vie en ChineComme l’ont expliqué plusieurs experts, la Chine est le marché à conquérir du fait de sa taille, sa croissance et le nombre impressionnant de consommateurs dont elle dispose. En ce qui concerne les achats en ligne, la Chine est en pleine explosion. La croissance du e-commerce en Chine est d’environ 25% par an contre seulement 13% en France (www.lesechos.fr). Ceci est dû à plusieurs facteurs dont la fascination qu’exercent les nouvelles technologies et le numérique sur les jeunes. En outre, des plateformes telles que Alipay, Tenpay ou WeChat permettent l’achat d’une grande variété de produits et services à des prix compétitifs tout en garantissant une livraison rapide et moins coûteuse. Le « Made in France » est un atout et un avantage compétitif qui aidera des startups tel que Open Airlines, ubudu dans leur implantation prochaine en Chine. Comment s’y prendre pour se lancer dans le e-commerce vers le marché Chinois?Pour en savoir plus sur le e-commerce en Chine, les nouvelles technologies, les dernières plateformes d’achat, les réglementations locales, les procédures douanières et la distribution, veuillez contacter Business France et Bpifrance deux organisations qui ont développé un programme visant à guider les startups dans le e-commerce en Chine.  Le Transport de vos marchandises France - Chine Transporteca vous permet de comparer différentes solutions de transport afin d’exporter ou d’importer vos marchandises à l’international. Quelque soit le mode de transport (aérien ou maritime) ou le volume, vous pouvez sélectionner, en quelques clics, le mode de transport approprié à vos besoins. Vous pouvez également effectuer la réservation et le paiement de vos produits et obtenir les documents nécessaires. Obtenez vos frets de transport France-Chine-France sur https://www.transporteca.com/ . Contactez-nous sur info@transporteca.com pour toutes informations supplémentaires. 

Quelles réglementations et solutions pour la re...

Cette fiche a été rédigée par Elior Entreprises. Tout employeur qu’il soit TPE, PME ou grande entreprise a pour obligation de proposer une solution pour la restauration de ses salariés. Déjeuner dans les locaux affectés au travail est interdit par le Code du TravailPour des raisons d’hygiène, le Code du Travail, à son article R 4228-19, interdit aux travailleurs la prise de repas dans les locaux affectés au travail.En cas de non respect de cette obligation, l’entreprise s’expose à un procès verbal de l’inspection du travail.En fonction du nombre de personnes désirant prendre leur repas sur leur lieu de travail, l’employeur doit proposer un endroit à cet effet :Pour plus de 25 personnes : obligation de proposer local dédié avec sièges, tables, robinet d’eau potable, moyen de conserver les aliments et de les réchauffer (article R. 4228-22).Pour moins de 25 personnes : proposer un emplacement pour les prises de repas. Il doit également veiller au respect des conditions d’hygiène et de sécurité (article R 4228-23). L’autorisation de l’inspecteur du travail et l’avis du médecin du travail sont nécessaires. Choisir parmi les différentes solutions de restaurationIl existe différents moyens de répondre à cette obligation :Service restauration d’entreprise via l’accès à un restaurant d’entreprise dans des locaux internes ou externes à l’entreprise.Local aménagé au sein de l’entreprise pour que les salariés prennent leur repas dans de bonnes conditions.Restauration ou Distribution Automatique mettant à disposition des salariés des produits alimentaires conditionnés, stockés dans des appareils de distribution.Le choix de l’une ou l’autre des solutions est soumis à l’accord du CHSCT ou des délégués du personnel. A noter : beaucoup d’entreprises font le choix de proposer des titres restaurants mais cela ne les délivre pas de l’obligation de mettre à disposition un local ou un emplacement dédié. A contrario, le choix d’accéder à un restaurant d’entreprise dispense de cette obligation. Pour en savoir plus sur la restauration d’entreprisePour savoir si une TPE ou PME peut accéder à un Restaurant d'Entreprise, rendez-vous ici.

Comment consulter et régler sa facture EDF Entr...

  Cette fiche est rédigée par EDF Entreprises.   Gratuit et sécurisé, votre espace Client vous permet de gagner du temps en gérant votre compte en toute autonomie. Pour consulter, visualiser et téléchargez  vos factures des 24 derniers mois, il vous suffit de vous rendre directement dans la rubrique Factures de votre espace Client. Vous pouvez également réglez en ligne vos factures d'énergie par télépaiement ou carte bancaire et, modifier l'adresse de facturation. À savoir : En souscrivant à la facture électronique d'EDF Entreprises, vous bénéficiez de 36 mois d'historique de facturation ! Découvrir tous les avantages de l'espace Client Vous n'avez pas encore accès à l'espace Client ?  Inscrivez-vous gratuitement en remplissant le formulaire en ligne.   Téléchargez l’application mobile gratuite EDF Entreprises sur votre Smartphone ou votre tablette et bénéficiez de tous ces services partout et à tout moment.

Vous avez un nouveau message

Une question ?

Interrogez la
communauté

En direct
du forum

Derniers articles

Spécialisée dans l’installation, la réparation et l’entretien des chaudières à gaz

Basée à Montrouge et à Ballainvilliers dans l’Essonne, NRGIGAZ est à votre service pour tous les travaux touchant le système de chauffage au gaz. Avec plus de

0

Lire la suite

Entreprise spécialisée dans la petite maçonnerie à Saint-Michel-Mont-Mercure et aux alentours

JH Maçonnerie fournit diverses prestations dans le domaine de la petite maçonnerie. Les particuliers peuvent également la solliciter pour tous travaux de tonte de gazon, de nettoy

0

Lire la suite

Dernières questions

Le cadre légal de la formation en entreprise

1

Répondre

Ratios financiers normatifs de la start-up, site internet

2

Répondre

Une question ?

Interrogez la
communauté