Filtre : Tous

Icon Utilisateur

Créer une entreprise en franchise : quels avantages ?

Cette fiche est rédigée par Toute la Franchise.

 

Le modèle de la franchise permet de créer une activité en bénéficiant d'un concept éprouvé et réputé rentable, d'une marque connue, d'un accompagnement de tous les instants et de la force d'entraide d'un réseau.

Souvent considérée comme un facilitateur de business, la franchise est un modèle qui offre aux créateurs d'entreprise de nombreux avantages.

 

Parmi ces avantages, l'on peut citer notamment :

  • La pertinence d'un modèle d'activité rentable : La spécificité première de la franchise est de proposer aux créateurs d'entreprise un concept rôdé qui a fait ses preuves. Ce concept est réputé rentable. Il doit assurer pour un candidat moyen, une garantie de succès s'inscrivant dans la moyenne du réseau (réitération du succès). Pour assurer ce succès, le concept est testé dans une unité pilote. Ce test préalable réalisé par le franchiseur puis ses premiers franchisés permet au créateur d'avoir une idée plus précise du potentiel du concept, de la pertinence du secteur économique, de l'adéquation du savoir-faire avec la réalité du terrain. Le risque de la création est ainsi largement diminué par rapport à une création en solo. Ceci a pour avantage indirect de faciliter l'obtention des prêts bancaires nécessaires à la création, mais aussi de sécuriser la démarche de création et les premières années d'exercice. Selon les chiffres de l'Insee, en moyenne 9 franchisés sur 10 sont encore en exercice après 5 ans, contre 50 % dans le cadre d'une création classique.
  • La notoriété d'une enseigne : En optant pour un réseau bien implanté, le franchisé bénéficie d'emblée d'une marque connue. Au démarrage, cette notoriété a un effet booster. Elle instaure en effet instantanément une relation de confiance entre le client et le nouveau franchisé : Les produits ou services étant déjà connus par le public, cela permet de potentialiser la prospection.
  • Un accompagnement constant : Dès lors qu'un contrat de franchise est signé, le franchiseur s'engage à accompagner son franchisé à toutes les étapes de la vie de son activité. L'accompagnement est tout autant juridique que commercial, marketing, publicitaire, etc. Des animateurs réseau viennent régulièrement visiter les franchisés pour les aider à mieux appliquer le concept.
  • Une enseigne réactive : Face aux évolutions des demandes des clients, le franchiseur innove en permanence sur ses offres, sa logistique, ses produits, etc. Ces évolutions sont vitales. Elles sont tout autant technologiques que législatives, pour être en phase avec le terrain et la concurrence.
  • Un esprit réseau : En rejoignant une enseigne, le nouveau franchisé peut compter sur l'aide de son franchiseur mais aussi des autres franchisés de son réseau. Cet esprit réseau est précieux pour les nouvelles recrues, notamment dans la phase de démarrage. 

 

En savoir plus.

Partager cet article !

Réagir à cet article

Ces articles pourraient vous intéresser

Courriers, affranchissement : comment optimiser...

Cette fiche est rédigée par le Groupe la Poste.   Lettres d'informations, factures, relances,  recommandés, opérations promotionnelles, communication de crise, convocation aux AG… Le quotidien d’une PME passe par la gestion de communications clients de toutes sortes.   Piloter tous ces envois nécessite une organisation spécifique, peu compatible avec l’optimisation de vos charges et ressources. L’usage du courrier papier assure un meilleur taux de lecture et de conservation qu’une communication électronique pour certains de vos clients ou prospects. A l’heure du multicanal, c’est selon la cible et le message que doit s’effectuer le choix du moyen de communication de vos envois. Disponible en ligne 24h/24, 7j/7, Maileva, vous permet de réaliser tous vos envois à la demande sans minimum de volume, directement depuis votre poste de travail : impression, mise sous pli, affranchissement et remise à La Poste le jour même*. Vous pouvez créer vos campagnes, cibler vos destinataires en utilisant plusieurs canaux de diffusion : fax, email, sms.   Tous vos envois sont réalisés en moins de 15 minutes : Je me connecte sur mon espace client sécurisé Je dépose mon fichier de destinataire ou le loue en ligne J’importe mon document à envoyer Je personnalise mon message et sélectionne mes options d’envoi Je planifie et suis le traitement de mon envoi.   Cette solution vous permet ainsi de conquérir des prospects, fidéliser vos clients en bénéficiant d’un accompagnement unique et gratuit du Centre Relation Clients Maileva.   Cliquez ici pour en savoir plus.   *pour toute demande transmise avant 14h – heure de métropole

Droits d’entrée, redevances : comment bien défi...

Cette fiche est rédigée par Toute la Franchise.   Si le droit d'entrée est facile à cerner dans le cadre d'un budget prévisionnel, les redevances quant à elles fluctuent le plus souvent en fonction du volant d'affaires mais peuvent aussi être forfaitaires.   Face à une création en solo, la franchise a ceci de particulier qu'elle ajoute des frais de réseaux essentiellement regroupés en trois grands postes : le droit d'entrée, les redevances de fonctionnement et les redevances de communication. Le versement de l'ensemble de ces redevances est une obligation pour le franchisé.   Le droit d'entrée Egalement appelé Redevance Initiale Forfaitaire (RIF), le droit d'entrée en franchise est du par le franchisé lors de la signature d'un contrat de franchise. Son montant forfaitaire est très variable selon les concepts (de 0 € pour les réseaux de mandataires immobiliers par exemple à plus de 60 000 € pour les restaurants à thème ou les salles de sport). Contrairement aux royalties, le droit d'entrée n'est réclamé qu'une seule fois à l'entrée dans le réseau. Attaché à la signature du contrat, le droit d'entrée peut aussi être réclamé lors du renouvellement de contrat. Le droit d'entrée couvre globalement la rémunération des investissements du franchiseur (définition du concept, test en unité pilote, etc), les services rendus aux franchisés avant l'ouverture de leurs points de vente (frais de recrutement, formation initiale du franchisé, recherche d'emplacement, etc), ainsi que le droit d'enseigne, et l'exclusivité d'exploitation du concept sur un territoire donné.   Les redevances de fonctionnement Egalement appelés royalties, les redevances de fonctionnement sont réclamées périodiquement (tous les mois, les trimestres, les semestres) aux franchisés pendant toute la durée de leur contrat. Le montant réclamé est défini par contrat. Le plus souvent la somme à verser périodiquement est exprimée sous forme d'un pourcentage du chiffre d'affaires. Ce pourcentage peut être plus ou moins élevé selon les concepts (de 2 % à 10 % voire 15 %). Les redevances de fonctionnement servent à payer le franchiseur pour ses services (l'animation du réseau, l'assistance technique et commerciale, la formation continue, la centrale d'achat, etc) mais aussi l'utilisation des signes distinctifs de l'enseigne (l'usage de la marque, l'exploitation du concept et le transfert du savoir-faire).    Les redevances de communication Egalement appelées redevances publicitaires, les redevances de communication ont un statut à part en franchise. Elles sont appelées pour financer exclusivement des campagnes de communication d'envergure nationale. Les fonds récoltés dans ce cadre ne peuvent être utilisés à d'autres fins. En clair, les redevances de communication ne peuvent être utilisées par le réseau pour autre chose que des actions de communication. Toutes ces redevances sont la contrepartie de l'utilisation du concept et de la marque. En cas de défaut de paiement, le franchiseur est en droit de rompre le contrat. Avant de signer un contrat de franchise, le franchisé doit s'assurer qu'il pourra s'acquitter sereinement du versement de ses frais, en complément des frais d'exploitation (droit au bail, loyer, charges de structure et de personnel).   Comme tout élément inscrit au contrat, le montant des royalties et du droit d'entrée peut être soumis à négociation.    En savoir plus.

Qu'est-ce que la coopérative ?

Cette fiche est rédigée par Toute la franchise.   La coopérative est un modèle de développement en réseau particulier en ce sens que chaque membre est à la fois associé et client du réseau. Les décisions se prennent de manière collégiale et démocratique : une personne = une voix. La coopérative est une société de personne. Elle se différencie des autres formes de réseau par son système de gouvernance fondée sur le principe « une personne, une voix ». Elle se distingue également de la franchise notamment par le fait qu'en qualité d’associé, chaque entrepreneur est propriétaire de son point de vente mais également copropriétaire de l’ensemble des structures (sièges, filiales, …), des moyens, et notamment de l’enseigne et des marques développées. Le Conseil d’administration de chaque groupement est composé d’associés, élus démocratiquement par l’Assemblée Générale. Parmi les grands groupements coopératifs de commerçants l'on retrouve notamment des enseignes comme Leclerc ou encore Intermarché. L’identité coopérative a été redéfinie en octobre 2010 par le mouvement coopératif français en ces termes : « Les coopératives constituent un modèle d’entreprise démocratique fondé sur des valeurs de responsabilité, de solidarité et de transparence. Ce sont des sociétés de personnes ayant pour finalité première de rendre des services individuels et collectifs à leurs membres. Des engagements réciproques et durables se nouent entre la coopérative et ses membres qui sont à la fois associés et clients, producteurs ou salariés. »   Un principe égalitaire et solidaire Les groupements coopératifs sont mis en place par les associés. Ces associés peuvent être des agriculteurs, des artisans ou encore des commerçants. Les groupements coopérarifs sont gérés de manière démocratique. Chaque décision est soumise aux votes en Assemblée Générale. Chaque associé a une voix, ce qui garantit une équité entre chaque associé et permet à chacun de faire part de ses idées. Chaque associé est ainsi impliqué dans la gouvernance de son groupement. Il peut donner son avis sur les stratégies de développement mises au point par les salariés du siège en terme de communication, d'achats, de développement de nouveaux concepts de vente, etc. Tous les entrepreneurs associés d'une coopérative sont juridiquement et financièrement indépendants. Ils ont toute latitude pour initier des projets en toute autonomie en utilisant les moyens mis en commun dans le cadre du groupement. Le principe même d'un groupement coopératif est de mutualiser et partager les savoir-faire, les moyens humains ou financiers. Il n'y a donc pas de tête de réseau comme en franchise, mais plutôt un pot commun détenu par tous. A ce titre, les associés se partagent également les excédents générés par le groupement notamment par les filiales ou les centrales d'achat. Dans la très grande majorité des cas, la structure centrale d’un groupement de commerçants associés est une Société Anonyme (SA) Coopérative de Commerçants à capital variable.      En savoir plus.

Vous avez un nouveau message

Une question ?

Interrogez la
communauté

En direct
du forum

Derniers articles

Entreprise : Caution solidaire et régime matrimonial.

Lors de la souscription d’un crédit, y compris de trésorerie, il est  n’est pas rare que votre (vos) banquiers souhaitent votre caution solidaire en terme de garanties.

0

Lire la suite

Entreprise de maçonnerie générale à Mardeuil

L’entreprise MONTERIO JOSE se spécialise dans tous les travaux de maçonnerie générale, de rénovation immobilière et de ravalement. Ses zones d’int

0

Lire la suite

Dernières questions

Bonjour, je souhaite développer en marketing une stratégie avec des blogueurs et influenceurs pour augmenter la visibilité d'un site mais je ne sais pas bien comment m'y prendre. Que me conseillez-vous ?

2

Répondre

Bonjour, je souhaite développer en marketing une stratégie avec des blogueurs et influenceurs pour augmenter la visibilité d'un site mais je ne sais pas bien comment m'y prendre. Que me conseillez-vous ?

0

Répondre

Une question ?

Interrogez la
communauté