Filtre : Tous

Icon Utilisateur

Création d’entreprise : 4 conseils pour réussir son business plan

4 conseils pour réussir son business plan

 

Document complexe mais indispensable pour tout porteur de projet, le business plan est une étape à ne surtout pas négliger.

 

De nombreuses études le montrent : la raison principale pour laquelle 50% des nouvelles entreprises ne dépassent pas le cap des deux années d’activité est le manque de réflexion sur le projet de départ.

 

Situé à mi-chemin entre le document marketing et financier, le business plan est donc indispensable pour déterminer la cohérence et la faisabilité de son projet en vue de financements. Pour bien le réussir, quelques conseils sont à appliquer.

 

Identifier les objectifs

 

Avant toute chose, le porteur de projet doit être certain des objectifs de son business plan. Le plus souvent, celui-ci doit présenter le projet d’activité de manière assez pertinente pour convaincre d’éventuels investisseurs. Il doit donc permettre d’avoir une vision claire de ce qui est proposé aux consommateurs, d’identifier la rentabilité et les différents risques ainsi que les moyens et ressources nécessaires à sa mise en oeuvre.

 

Etre le plus complet possible

 

En tant que document central du projet de création d’entreprise (ou de remaniement d’activité), un business plan ne doit rien omettre. Parmi les informations essentielles qui doivent y figurer, une description générale du projet d’entreprise et des modalités d’exécution, mais aussi une étude de marché, une situation prévisionnelle patrimoniale et d’exploitation ainsi qu’un inventaire le plus exhaustif possible des ressources humaines et financières nécessaires.

 

Se baser sur des prévisions réalistes

 

Lorsque l’on établit le prévisionnel financier, il est important de prendre des données proches de la réalité, et notamment de ne pas surestimer le chiffre d’affaires ni de sous-évaluer le besoin en fonds de roulement. Ne pas non plus hésiter à envisager un scénario pessimiste tenant compte d’un chiffre d’affaires inférieur aux attentes. Cela permet d’identifier les charges variables, qui pourront être réduites en fonction du niveau de l’activité.

 

Clarté et concision sont les maîtres mots

 

La partie rédactionnelle du business plan est bien souvent négligée : c’est une erreur ! Un document simple, précis, compréhensif mais également attractif aura toutes les chances de plaire davantage au lecteur, et donc de rassurer d’éventuels investisseurs sur le sérieux du projet. Dans cette optique, il est primordial d’accorder une importance particulière aux fautes d’orthographe, au soin du document et à son aspect général.

 

Le business plan est une étape cruciale dans le projet de création d’entreprise. En dépit de ces conseils, il est donc parfois utile de faire appel à un spécialiste, notamment pour la partie comptabilité et la construction des tableaux financiers.

Partager cet article !

Réagir à cet article

Ces articles pourraient vous intéresser

Quelles réglementations et solutions pour la re...

Cette fiche a été rédigée par Elior Entreprises. Tout employeur qu’il soit TPE, PME ou grande entreprise a pour obligation de proposer une solution pour la restauration de ses salariés. Déjeuner dans les locaux affectés au travail est interdit par le Code du TravailPour des raisons d’hygiène, le Code du Travail, à son article R 4228-19, interdit aux travailleurs la prise de repas dans les locaux affectés au travail.En cas de non respect de cette obligation, l’entreprise s’expose à un procès verbal de l’inspection du travail.En fonction du nombre de personnes désirant prendre leur repas sur leur lieu de travail, l’employeur doit proposer un endroit à cet effet :Pour plus de 25 personnes : obligation de proposer local dédié avec sièges, tables, robinet d’eau potable, moyen de conserver les aliments et de les réchauffer (article R. 4228-22).Pour moins de 25 personnes : proposer un emplacement pour les prises de repas. Il doit également veiller au respect des conditions d’hygiène et de sécurité (article R 4228-23). L’autorisation de l’inspecteur du travail et l’avis du médecin du travail sont nécessaires. Choisir parmi les différentes solutions de restaurationIl existe différents moyens de répondre à cette obligation :Service restauration d’entreprise via l’accès à un restaurant d’entreprise dans des locaux internes ou externes à l’entreprise.Local aménagé au sein de l’entreprise pour que les salariés prennent leur repas dans de bonnes conditions.Restauration ou Distribution Automatique mettant à disposition des salariés des produits alimentaires conditionnés, stockés dans des appareils de distribution.Le choix de l’une ou l’autre des solutions est soumis à l’accord du CHSCT ou des délégués du personnel. A noter : beaucoup d’entreprises font le choix de proposer des titres restaurants mais cela ne les délivre pas de l’obligation de mettre à disposition un local ou un emplacement dédié. A contrario, le choix d’accéder à un restaurant d’entreprise dispense de cette obligation. Pour en savoir plus sur la restauration d’entreprisePour savoir si une TPE ou PME peut accéder à un Restaurant d'Entreprise, rendez-vous ici.

Se lancer sur Internet ... ou pas ?

Cette fiche est rédigée par le Groupe la Poste.   Se lancer sur internet...ou pas ? C'est effectivement un vrai dilemne pour nombre de PME. Sur le fond, pas de doute, internet est un canal de communication et de commercialisation incontournable. Mais... des questions clés demeurent : est-ce adapté à mon entreprise ? est-ce compliqué ? est-ce rentable ? comment dois-je m'y prendre ? ...   705 PME ont répondu à ces questions et permettent de tirer la tendance 2014 de l'eCommerce vu par les PME. Comme chaque année, Le Groupe La Poste et Rakuten PriceMinister vous présente le Baromètre eCommerce des petites entreprises.   Saviez-vous, par exemple, que : 58% des PME sont présentes sur internet ; 33% des PME ont fait leur site elles-mêmes ; 36% des PME qui ont un site marchand on fait des ventes à l'étranger via leur site...   Et beaucoup d'autres enseignements que vous pouvez retrouver ici

Qu'est-ce que la franchise ?

Cette fiche est rédigée par Toute la Franchise.   La franchise est un modèle de développement économique reposant sur une idée simple : permettre à des indépendants d'exploiter avec succès sur un territoire donné, un concept qui a fait ses preuves. La franchise est un système de développement en réseau qui connaît un vrai succès à travers le monde et notamment en France. Ses atouts ? Proposer à des indépendants d'exploiter sous contrat, une activité clé en main, développée et déjà testée par un franchiseur lui aussi indépendant. La franchise fait partie de la vaste famille du commerce associé qui comprend également la commission affiliation, la licence de marque, la coopérative et le partenariat. Le contrat spécifique de la franchise lie deux entreprises indépendantes. Les co-contractants sont d'un côté le franchiseur et de l'autre côté le franchisé.    D'abord un concept Le franchiseur est à l'origine du concept proposé à l'exploitation. Celui-ci doit être original, rentable et duplicable pour être franchisable. Le concept est testé au préalable par le franchiseur dans le cadre d'une unité pilote pour en vérifier sa rentabilité. Une marque est créée, et un savoir-faire est posé pour permettre le développement du concept à l'identique dans d'autres régions. Tout ce travail en amont est mené dans un seul but ; assurer la réitération du succès rencontré par le concept sur d'autres secteurs géographiques. Selon le choix du franchiseur, le développement du concept peut soit être assuré en interne via la création de succursales (l'on parle alors de réseau intégré), soit délégué à des entreprises extérieures (franchisés), qui se chargent de financer la création de nouveaux points de vente dans le respect du concept. A savoir : Le choix de passer à la franchise répond principalement à l'envie du réseau d'accélérer la cadence de son développement. En effet, au lieu d'attendre d'avoir les moyens de financer la création de nouveaux points de vente sur ses fonds propres, le franchiseur en passant par la franchise délègue à d'autres entreprises indépendantes le soin de financer l'installation de nouveaux points de vente.   Puis une délégation d'exploitation Cette délégation d'exploitation est au cœur même du modèle de la franchise. Elle implique que le concept soit suffisamment attractif et rentable, mais aussi que les franchisés suivent le concept à la lettre pour justement réitérer le succès d'origine. Ce double engagement de part et d'autre, fait l'objet d'un contrat spécifique. Ce contrat pose les droits et devoirs de chacun des co-contractants. Le franchiseur s'engage de son côté à mettre à disposition son concept sur une zone géographique donnée. Il fait bénéficier au franchisé de la notoriété de son enseigne, d'un savoir-faire unique et différenciant, d'une formation initiale et d'un accompagnement du franchisé au quotidien (avant le lancement du point de vente, pendant et après). En contrepartie de ces engagements, le franchisé s'engage lui aussi à s'acquitter d'un droit d'entrée et de redevances périodiques de fonctionnement.      En savoir plus.

Vous avez un nouveau message

Une question ?

Interrogez la
communauté

En direct
du forum

Derniers articles

UN PROFESSIONNEL DE LA TOITURE A VOTRE SERVICE A ROUSSINES (36) !

L’entreprise Chauvain Fréderic est une référence dans le domaine des travaux de toitures. Assurant la pose et la réparation de vos couvertures, elle est sollicit&eacu

0

Lire la suite

Les ETS FERRET, spécialistes des travaux paysagers à Villefontaine

Situés à Villefontaine, les ETS FERRET sont spécialisés dans les travaux d’entretien d’espaces verts et de démoussage de toiture. Nous sommes une entrepr

0

Lire la suite

Dernières questions

Bonjour, j'aimerais bien avoir quelques tips concernant le SEO, je souhaiterai mieux comprendre comment obtenir des bons backlinks, et j'aimerais bien savoir qu'est-ce qu'un bon backlink. Merci !

0

Répondre

Bonjour, je souhaite développer en marketing une stratégie avec des blogueurs et influenceurs pour augmenter la visibilité d'un site mais je ne sais pas bien comment m'y prendre. Que me conseillez-vous ?

2

Répondre

Une question ?

Interrogez la
communauté