Filtre : Tous

Icon Utilisateur

Comprendre et visualiser vos factures d’énergie

Cette fiche est rédigée par EDF Entreprises.

 

Pour comprendre votre facture d’énergie, EDF Entreprises vous propose des exemples de factures expliquées et commentées, similaires à celle(s) que vous recevez par courrier et que vous pouvez consulter sur votre espace Client EDF Entreprises.

Vous pouvez découvrir les factures animées des contrats d'électricité au tarif réglementé (Bleu, Vert et Jaune), et à prix de marché ainsi qu'un exemple de facture d'un contrat gaz naturel en quelques clics.

Par ailleurs, si vous êtes clients EDF Entreprises, vous pouvez consulter, visualiser et télécharger vos factures dans votre espace Client EDF Entreprises. Votre espace Client  vous permet également de consulter l’historique de vos factures des 24 derniers mois ou de régler en ligne vos factures.

 

Vous souhaitez simplifier la gestion de vos factures en gagnant du temps et du papier ?


EDF Entreprises propose d’opter pour la Facture électronique.

Dès lors que vous optez pour ce service gratuit, nous ne vous envoyons plus vos factures par courrier. Un e-mail vous prévient dès qu'une nouvelle facture est disponible. Vos factures sont alors consultables, téléchargeables et imprimables pendant 3 ans dans votre espace Client  EDF Entreprises.

Partager cet article !

Réagir à cet article

Ces articles pourraient vous intéresser

Rédiger ses statuts

Les statuts, cette convention sur laquelle se fonde toute société, est le point de départ de son existence juridique. Avant que les associés et actionnaires y apposent leur signature en guise de consentement, il va sans dire que rédiger ses statuts réclame le plus grand soin. Que trouve-t-on sur ce document crucial ? Quels sont les points d’attention ? Peut-on rédiger soi-même ses statuts ou faut-il recourir à un professionnel ? Les réponses. Les informations obligatoires dans les statuts Tout d’abord, il faut savoir que les statuts d’une société sont obligatoirement établis par écrits. Pour la forme, il y a le choix entre l’acte sous seing privé et l’acte notarié (indispensable dans le cas ou des immeubles figurent parmi les apports).Puis, il existe un certain nombre de mentions obligatoires communes à toutes les formes de société qui devront y apparaitre :le nom de la société (dénomination sociale ou raison sociale )la forme juridique ;l’adresse du siège social ;l’objet social (il définit et délimite le domaine d’activité de l’entreprise. Il détermine également le code APE ainsi que le rattachement aux organismes sociaux) ;le montant du capital social ;les apports de chaque associé ou actionnaire ;la durée de vie de la société (99 ans maximum). Bon à savoirSelon la forme de la société, d’autres mentions complémentaires peuvent être exigées (les conditions de prise de décision, les premiers commissaires aux comptes, la variabilité du capital, etc.)Le nom et l’adresse du notaire devront aussi être mentionnés si les statuts sont sous forme d’acte notarié. Les points d’attention lors de la rédaction des statuts Vérification à l’INPIPour le nom de la société, il est primordial de procéder à une recherche d’antériorité auprès de l’INPI (Institut National de la propriété Industrielle) afin de vérifier que celle-ci n’est pas déjà utilisée par une autre entreprise qui œuvrerait dans le même domaine. Le but : éviter tout risque de concurrence déloyale. Les apports en natureSi un associé compte réaliser des apports en nature, une évaluation du ou des biens sera nécessaire. Dans le cas d’une SAS/SASU, il est obligatoire de faire appel à un commissaire aux apports. Pour une EURL/SARL, l’intervention d’un commissaire aux apports n’est obligatoire que lorsque le total des apports en nature est supérieur à la moitié du capital social ou lorsque l’apport en nature est supérieur à 30 000 €.À titre de rappel, dans les cas d’apport en nature l’associé doit en informer son conjoint et obtenir son accord. La cession des titres et parts socialesLa transmission des titres financiers diffère également selon le statut juridique que vous aurez choisi. Pour la SAS/SASU, les modalités de cession des actions sont fixées librement. Alors, pour ne pas se retrouver submergé par de nouveaux actionnaires qui n’auront pas été approuvés, il est judicieux d’encadrer soigneusement les cessions. Pour l’EURL/SARL, la cession des parts sociales est soumise à un agrément. La nomination du gérant ou du présidentDès la constitution de la société, un gérant ou un président doit être désigné. S’il est possible de le mentionner directement dans les statuts (l’on parle notamment de gérant statutaire), il est possible de réaliser la nomination dans un acte postérieur. Il s’agit d’une décision prise en assemblée générale par les associés.  Les clauses spécifiques dans les statuts d’une entreprise En plus des clauses standards, d’autres dispositions spécifiques peuvent être inscrites dans les statuts pour organiser au mieux le fonctionnement de la société. Plus il y a d’associés, plus l’insertion de ces clauses spécifiques est conseillée.Certaines rubriques sont d’ailleurs plus sensibles que d’autres, à savoir : Le fonctionnement des organes de directionSa composition, les pouvoirs et leur répartition, la durée des mandats et les modalités de fixation des rémunérations. La gestion des conflits entre associésAnticiper d’éventuelles divergences pour éviter la paralysie de votre entreprise. Exemple : prévoir une procédure de conciliation. Les décisions collectivesIl s’agit notamment de l’organisation des décisions collectives, des modalités d’information des associés et des conditions permettant de voter une décision. La répartition des bénéficesLes bénéfices ne sont pas répartis de manière égale entre associés. Néanmoins, chaque associé a droit à sa part et il faut prendre garde à respecter ce qui est convenu en matière de répartition des bénéfices. C’est-à-dire ne prévoir aucun dividende fixe ni répartir l’intégralité des bénéfices à un associé ou à un groupe d’associés. Rédaction de statuts : faut-il faire appel à un professionnel ? Rien n’oblige les créateurs d’entreprise à recourir au service d’un professionnel pour rédiger les statuts de leur société. Il est tout à fait possible de les rédiger à partir de modèles disponibles sur des sites reconnus ou encore en utilisant un modèle établi par un expert. Néanmoins, il est recommandé de faire appel à un professionnel tel qu'un expert-comptable afin de bénéficier d’un accompagnement personnalisé. Cela permet d’éviter les oublis, mais surtout de rédiger correctement les clauses les plus délicates. Quant au cout, il varie en fonction de la complexité du projet.

Business 2.0 : avez-vous du réseau ?

Business 2.0 : avez-vous du réseau ? Cette fiche est rédigée par le Mag'RH de Randstad. Facebook, Viadeo, LinkedIn … impossible de faire l’impasse sur les réseaux sociaux.Ces nouveaux canaux de communication sont désormais incontournables pour accroître la visibilité de l’entreprise, enrichir le portefeuille clients ou encore recruter de futurs collaborateurs. Entre tweets, likes et posts, comment se faire connaître, animer et étendre son réseau … et attirer toujours plus d’internautes ? Gagnez en visibilitéSavez-vous que chacun d’entre nous est à 7 connexions de n’importe qui dans le monde ?Avec l’émergence des réseaux sociaux, les contacts sont démultipliés et l’information circule à l’infini. Du pain béni pour les PME qui souffrent parfois d’un manque de visibilité. Pour développer leur base clients, leur notoriété et leur chiffre d’affaires, elles ont donc tout intérêt à renforcer leur présence sur la toile en s’affichant sur les principaux réseaux.A commencer par Facebook bien sûr, qui compte presque 30 millions d’utilisateurs en France et plus d’un milliard dans le monde. Créer ainsi une page au nom de votre société permet de mettre en avant les informations essentielles concernant votre activité, tout en renvoyant les internautes sur votre site Web officiel pour générer plus de trafic. Détail important : prenez soin de choisir les bons mots-clés pour être correctement référencé par les moteurs de recherche.Utilisez également Twitter pour partager les informations en temps réel et lancer de nouveaux produits ou des opérations événementielles …Quant à LinkedIn et Viadeo, ils s’avèrent très efficaces pour enrichir votre carnet d’adresses en France comme à l’international, nouer de nouvelles relations professionnelles et conclure des partenariats. La plupart de ces réseaux sociaux étant aussi des supports de communication à forte visibilité, vous pouvez également acheter de l’espace et diffuser des bannières Internet pour promouvoir vos produits. Passez à l’actionMais s’inscrire sur les réseaux ne suffit pas. Encore faut-il savoir créer de l’interactivité et animer sa communauté. Faute de quoi votre entreprise tombera vite aux oubliettes au fond de la toile ! Il existe mille et une façons de faire vivre votre page et de communiquer sur la vie de la société.Vous pouvez par exemple publier des offres ou des opérations spéciales, des invitations à des événements … Favorisez l’interactivité en posant des questions, en participant à des groupes de discussions, en incitant les internautes à réagir à vos publications, à les partager ou à donner leur avis. Les « Likes » sont souvent d’excellents retours d’expérience, tout aussi pertinents que des enquêtes coûteuses !Mais ne vous noyez pas dans des échanges peu productifs. Vous avez tout intérêt à bien choisir vos groupes, non seulement par rapport à leur pertinence pour votre activité, mais aussi à leurs effectifs. Entre 1000 et 5000 membres, un groupe vous apportera des articles et des discussions plus suivis. Si vous décidez d’ouvrir un blog, soignez la qualité de vos articles, mais aussi leur régularité. En publiant au moins 2 posts par mois, vous en ferez des rendez-vous attendus. Les recommandations sont aussi un excellent moyen de vous faire remarquer. N’hésitez pas à faire fonctionner le « renvoi d’ascenseur » : recommandez un client et demandez-lui de vous recommander à son tour. Vous crédibilisez ainsi votre profil et favorisez de nouveaux contacts. Enfin, sachez identifier les « influenceurs » et nourrir votre relation avec ces internautes particulièrement actifs, qui font souvent la pluie et le beau temps sur les réseaux sociaux. En créant un lien privilégié avec eux, vous obtiendrez leur soutien dans le cadre d’un lancement ou d’un événement déterminant pour votre entreprise. Semez pour récolterEnrichir sans cesse son profil, tisser des liens, entretenir son réseau… bien sûr, cela exige du temps et beaucoup d’heures passées en connexion et en discussions.Cet investissement est-il finalement rentable ?Oui, si l’on en juge par le nombre croissant d’entreprises présentes sur les réseaux sociaux. Utiliser ces plateformes pour booster son business est un travail de longue haleine, qui finit généralement par porter ses fruits. Et si certains dirigeants préfèrent déléguer leur communication digitale, ils peuvent faire appel à un « Community Manager », qui se chargera de gérer et d’animer les pages de l’entreprise, de défendre son e-réputation et d’augmenter sa visibilité. Une solution à étudier, d’autant plus qu’il est facile de recruter ce type de profil via … les réseaux sociaux ! Un vivier de collaborateurs potentielsDéjà largement utilisés pour dynamiser les ventes ou enrichir le portefeuille clients, les réseaux sociaux tendent aussi désormais à détrôner les outils traditionnels de recrutement. Il faut dire qu’ils sont particulièrement bien adaptés aux PME, qui cherchent souvent des profils pointus, pas forcément présents sur les sites d’emploi. Viadeo et LinkedIn par exemple, proposent la création de pages entreprises dont les fonctionnalités s’étoffent régulièrement. Ils disposent de moteurs de recherche qui identifient et ciblent les besoins du recruteur. Une porte ouverte pour entrer en relation et tisser des liens avec des profils intéressants, qui ne sont pas nécessairement en recherche d’emploi, mais que l’on pourra « relancer » de temps en temps. Autre avantage, les profils consultables sur les réseaux sociaux sont généralement mis à jour régulièrement et plus complets que les CV classiques. On peut accéder facilement via des liens aux productions numériques, blogs, articles et autres expertises du candidat. Sans oublier les diverses recommandations d’un employeur ou de collègues. A lire sur le même sujet :Blog d’entreprise : soignez votre e-réputation

Smart Electric Lyon et l'usage de l'énergie

Cette fiche est rédigée par EDF Entreprises.   Lancé en 2012 pour quatre années, Smart Electric Lyon est un ambitieux programme d’expérimentations sur l’évolution des usages de l’énergie électrique. Ce projet collaboratif réunit un consortium de 21 partenaires dont EDF est le coordonnateur.   Les objectifs du projet Le projet se déploie sur le territoire du Grand Lyon avec 25000 consommateurs particuliers dans différentes expérimentations et progressivement sur 100 bâtiments industriels et tertiaires. Il vise trois objectifs : concevoir et développer un large éventail de services et solutions innovantes, d’offres associées et d’équipements interactifs pour optimiser le confort et mieux gérer le budget électricité des expérimentateurs. sensibiliser les consommateurs et les acteurs du Grand Lyon aux enjeux de la maîtrise de la consommation d’énergie. évaluer le potentiel de développement, à l’échelle du marché français, des solutions innovantes de maîtrise de gestion de la demande d’électricité et de flexibilité des usages. Aujourd’hui, Smart Electric Lyon a déployé sur plus de 30 bâtiments de collectivités et d’entreprises des équipements innovants de gestion et de pilotage de l’énergie les rendant ainsi plus efficaces et autonomes. L’objectif à terme étant d’intégrer dans ce projet une centaine de sites tertiaires et industriels d’ici la fin 2016.   S'immerger dans le projet en visitant le show room Pour informer les futurs expérimentateurs ainsi que tous les acteurs du territoire, le projet s'est doté d'un Show room Smart Electric Lyon, ouvert au public et qui a déjà reçu plus de 3000 visiteurs. Il permet de s’immerger dans le projet au travers de nouvelles technologies, de partager l’expérience des expérimentateurs et de visualiser les expérimentations en cours, ainsi que les équipements et les services testés.   Découvrir le témoignage d’une entreprise participant à Smart Electric Lyon

Vous avez un nouveau message

Une question ?

Interrogez la
communauté

En direct
du forum

Derniers articles

Taxi des Couleurs : le prestataire de vos déplacements

L’entreprise Taxi des Couleurs est votre prestataire de confiance pour vos déplacements entre Lyon, Chambéry, Bourg-en-Bresse et Grenoble. Nous proposons aussi le transport en vill

0

Lire la suite

Auto Ecole Anne-Marie

            Fondée en 1987 à Caen, l’auto-école Anne-Marie vous propose différentes formations (code de la rout

0

Lire la suite

Dernières questions

Bonjour, j'aimerais bien avoir quelques tips concernant le SEO, je souhaiterai mieux comprendre comment obtenir des bons backlinks, et j'aimerais bien savoir qu'est-ce qu'un bon backlink. Merci !

1

Répondre

Bonjour, je souhaite développer en marketing une stratégie avec des blogueurs et influenceurs pour augmenter la visibilité d'un site mais je ne sais pas bien comment m'y prendre. Que me conseillez-vous ?

2

Répondre

Une question ?

Interrogez la
communauté