Filtre : Tous

Icon Utilisateur

Comment financer ses premiers investissements ?

Cette fiche a été rédigée par BNP Paribas.

 

Un créateur d’entreprise peut bénéficier de prêts, s’il est éligible à ce dernier, afin de faciliter l’amorcement de son projet.

 

BNP Paribas a mis en place plusieurs types de prêts :          

  1. PréCréa BNP Paribas : crédit à moyen terme et amortissable - en savoir plus.
  2. PCE (Prêt à la Création d’Entreprise) : prêt  en partenariat avec la BPIfrance - en savoir plus.
  3. Prêt Colorato : prêt personnalisé - en savoir plus.
  4. BNP Paribas Crédit Bail : Contrat de location d’équipement - en savoir plus.

 

Découvrir les règles d'or du financement de projet et des crédits.

Partager cet article !

Réagir à cet article

Ces articles pourraient vous intéresser

Comment est financé le compte pénibilité (C3P) ...

Cette fiche vous est proposée par le Conseil Supérieur de l'Ordre des Experts Comptables.   Le compte pénibilité est financé par deux nouvelles cotisations patronales. Une cotisation générale est applicable à toutes les entreprises à compter de 2017. Par ailleurs, dès 2015, une cotisation spécifique est applicable aux entreprises employant des salariés exposés au-delà des seuils de pénibilité.    Cotisation générale Une cotisation générale est applicable à toutes les entreprises à compter de 2017. Elle est assise sur la rémunération versée à l’ensemble des salariés entrant dans le champ d’application du compte, sans qu’il soit nécessaire que ces salariés soient soumis à des facteurs de pénibilité. Pour une entreprise de droit privé, la cotisation est calculée sur l’ensemble des rémunérations de ses salariés.   Cotisation spécifique Dès 2015, une cotisation spécifique est applicable aux entreprises employant des salariés exposés au-delà des seuils de pénibilité. Cette cotisation est assise sur la rémunération versée aux salariés exposés au-delà des seuils de pénibilité au cours de chaque période. Le paiement de cette cotisation est annuel. Elle doit être versée au plus tard le 31 janvier de l’année suivant l’exposition (le 15 février pour les employeurs du secteur agricole).   Exemple L’employeur ayant occupé en 2015 des salariés exposés au-delà des seuils pour l’un des 4 facteurs en vigueur, devra verser la cotisation spécifique au plus tard le 31 janvier 2016.   Le tableau ci-après récapitule les taux applicables à chaque cotisation. Taux de cotisation pénibilité   2015 2016 2017 Cotisation générale (tous les salariés) 0 % 0 % 0,01 % Cotisation spécifique (salariés exposés) Mono-exposition 0,10 % 0,10 % 0,20 % Poly-exposition 0,20 % 0,20 % 0,40 %     L’assiette de la cotisation est constituée par la rémunération brute au sens de la sécurité sociale. Ces cotisations sont recouvrées dans les mêmes conditions et selon les mêmes modalités que les cotisations de sécurité sociale (Urssaf, caisse de MSA dans le secteur agricole ou CGSS dans les DOM).   En savoir plus sur le Compte Personnel Prévention de la Pénibilité (C3P).

Quelles sont les différentes aides à l'emploi q...

Cette fiche vous est proposée par le Conseil Supérieur de l’Ordre des Experts Comptables.   Les dispositifs d’aide à l’emploi sont nombreux et, au fil du temps, ils ont été recentrés sur les publics les plus fragiles (jeunes, seniors, travailleurs handicapés…). Pour bénéficier d’aides à l’emploi, il faut respecter un certain nombre de conditions tenant à l’employeur mais également aux caractéristiques du salarié embauché.    1.       Travailleurs handicapés Outre les aides indiquées ci-après, l’employeur peut bénéficier d’une aide au tutorat, en cas de recrutement d’un travailleur handicapé, pour son maintien dans l’emploi ou pour suivre la formation d’un stagiaire handicapé. Il peut aussi bénéficier d’une aide au maintien dans l’emploi des personnes handicapées pour fin de carrière. Ces aides sont présentées sur le site : www.agefiph.fr   1.1     Aide à l’insertion professionnelle Aide à l’insertion professionnelle de personnes handicapées (montants 2014) Salariés visés Conditions Procédure Aide Personnes handicapées d’au moins 50 ans au chômage et ayant travaillé moins de 6 mois dans les 24 mois précédents ou sortant d’un établisse-ment adapté Conclusion d’un CDI ou d’un CDD de 6 mois minimum. Durée minimale hebdomadaire de travail : 16 heures Aide prescrite par Pôle emploi, Cap emploi, Mission locale Montants 2014 : - 4 000 € pour un CDI ou CDD d’au moins 12 mois, à temps plein ; - 2 000 € pour un CDD entre 6 et 12 mois, à temps plein ; - 2 000 € pour un CDI ou CDD d’au moins 12 mois, à temps partiel - 1 000 € pour un CDD entre 6 et 12 mois   1.2     Aide au contrat de professionnalisation ou d’apprentissage Si l’entreprise conclut un contrat de professionnalisation ou d’apprentissage avec un salarié handicapé, ou pérennise un tel contrat, elle peut recevoir une subvention d’un montant de : 1 500 € pour un contrat de 6 à 11 mois ; 3 000 € pour un contrat de 12 mois ; 4 500 € pour un contrat de 12 à 18 mois inclus ; 6 000 € pour un contrat de 18 à 24 mois inclus. 7 500 € en cas de conclusion d’un CDI. L’aide à la pérennisation d’un contrat de professionnalisation ou d’apprentissage, en cas d’embauche d’une personne handicaptée à l’issue de l’alternance est fixé à : 4 000 € en cas d’embauche en CDI à temps plein ; 2 000 € en cas d’embauche en CDI à temps partiel (au moins 16 heures) ; 2 000 en cas d’embauche en CDD d’au moins 12 mois ; 1 000 € en cas d’embauche en CDD d’au moins 12 mois à temps partiel (au moins 16 heures). La demande est adressée à l’Agefiph directement par l’employeur ou avec l’aide de Pôle emploi notamment. 1.3     Aide pour les emplois d’avenir Un employeur du secteur marchand qui embauche un travailleur handicapé dans le cadre d’un emploi d’avenir peut bénéficier d’une aide de : 6 900 € la première année du contrat ; 3 400 € la seconde année.   2.       Aides dans certaines zones géographiques Outre les aides citées ci-après, il existe aussi des aides dans les zones de restructuration de la défense (ZRD), dans les bassins d’emploi à redynamiser (BER). Pour en savoir plus sur ces aides : www.urssaf.fr   Zones de redynamisation urbaine (ZRU) et zones de revitalisation rurale (ZRR) Entreprises concernées Conditions Aide Entreprises dont le siège social est situé dans la ZRR ou ZRU (liste sur www.urssaf.fr) Dont l’effectif est inférieur à 50 salariés Embauchant dans la ZRR ou ZRU N’ayant pas procédé à un licenciement économique dans les 12 mois précédant l’embauche Embauche d’un salarié en CDI ou CDD d’au moins 12 mois pour accroissement d’activité pour travailler (partiellement ou en totalité) dans la ZRU ou ZRR Exonération des cotisations patronales de SS pendant 12 mois pour toute embauche accroissant l’effectif dans la limite de 50 salariés Exonération totale jusqu’à 1,5 SMIC et dégressive jusqu’à 2,4 SMIC Formalités auprès de la Direccte     Zones franches urbaines (ZFU) Entreprises concernées Conditions Aide Entreprises déjà implantées dans une ZFU à la date de sa délimitation et entreprises qui s’y implantent ou s’y transfèrent au plus tard le 31 décembre 2014 Exerçant une activité professionnelle imposable dans la catégorie BIC, BNC ou soumise à l’IS Dont l’effectif est au plus de 50 salariés au moment de l’implantation Ayant une réelle activité dans la zone Embauche d’un salarié en CDI ou CDD d’au moins 12 mois pour travailler (partiellement ou en totalité) dans la ZFU Etre à jour de ses cotisations sociales ou avoir souscrit un plan d’apurement des dettes Autres conditions tenant au chiffre d’affaires de l’entreprise, au lieu de résidence des salariés, à la durée du travail… (conditions variant selon la date de création ou d’implantation dans la ZFU) Exonération des cotisations patronales de SS, Fnal, versement transport dans la limite de 50 salariés Exonératoin totale jusqu’à 1,4 SMIC et dégressive jusqu’à 2 SMIC Exonération applicable à taux plein pendant 5 ans puis dégressive pendant 3 ans pour les entreprises de 5 salariés et plus et 9 ans pour celles de moins de 5 salariés Formalités auprès de la Direccte et de l’Urssaf     En savoir plus ? Rendez-vous sur http://www.experts-comptables.fr/

Quelles sont les solutions publiques de finance...

Pour l'entreprise, l'accès au financement est un des enjeux majeurs du développement. L'Etat, conscient de ces enjeux, a développé une série de mesures pour répondre à ce défi.   Repères : En 2011, 1,4 % d'entre elles ont bénéficié d’un financement public en recherche et développement contre 5,4 %en Allemagne 30 % des délais de paiement dépassés (2012) Taux d’endettement en 2011 des sociétés non financières, environ 130 % en France contre environ 80 % en Allemagne Coûts salariaux unitaires entre 2000 et 2011 : environ + 5 % en France, environ - 15 % en Allemagne.   Dans ce contexte, un Pacte a été mis en place proposant des mesures concrètes, comme :  Alléger les coûts des entreprises de 20 Md€ par an via un Crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi (CICE) Mettre en place une nouvelle garantie publique permettant d’apporter plus de 500 M€ de trésorerie aux PME Créer la Banque publique d’investissement (BPI) début 2013 pour offrir aux entreprises, en priorité aux TPE, PME et ETI, un service de financement de proximité Encourager le financement des entreprises par la réforme de la fiscalité de l’épargne Etc.   Afin de vous renseigner sur les critères d'éligibilité de votre entreprise aux nombreuses actions prévues, rendez-vous ici.     Source : Ministère.

Vous avez un nouveau message

Une question ?

Interrogez la
communauté

En direct
du forum

Derniers articles

Spécialisée dans l’installation, la réparation et l’entretien des chaudières à gaz

Basée à Montrouge et à Ballainvilliers dans l’Essonne, NRGIGAZ est à votre service pour tous les travaux touchant le système de chauffage au gaz. Avec plus de

0

Lire la suite

Entreprise spécialisée dans la petite maçonnerie à Saint-Michel-Mont-Mercure et aux alentours

JH Maçonnerie fournit diverses prestations dans le domaine de la petite maçonnerie. Les particuliers peuvent également la solliciter pour tous travaux de tonte de gazon, de nettoy

0

Lire la suite

Dernières questions

Le cadre légal de la formation en entreprise

1

Répondre

Ratios financiers normatifs de la start-up, site internet

2

Répondre

Une question ?

Interrogez la
communauté