Filtre : Tous

Icon Utilisateur

Comment faire pour reprendre un business existant ?

Cette fiche a été rédigée par BNP Paribas.

 

On ne dénombre pas moins de 60 000 entreprises chaque année à la recherche de repreneurs (reprise d’entreprise). Les secteurs du commerce, de l’artisanat, des salons de coiffure, des cafés ou des restaurants sont en effet très demandeurs en la matière.

 

Quelles sont les différentes étapes pour reprendre une affaire ?

  1. Elaborer une stratégie de recherche : définir son projet personnel, les formations que cela nécessite…
  2. Trouver une entreprise : prospecter, s’adresser à des spécialistes, consulter les sites Internet dédiés, entrer en contact.
  3. Réaliser un diagnostic : bilan comptable, valoriser, chiffre d’affaire…
  4. Monter un plan de reprise
  5. Financer la reprise
  6. Négocier la reprise et conclure le deal.

 

Vous avez un projet de création d'entreprise ? WikiPME et BNP Paribas vous accompagnent !

Partager cet article !

Réagir à cet article

Ces articles pourraient vous intéresser

Créer une entreprise en franchise : quels avant...

Cette fiche est rédigée par Toute la Franchise.   Le modèle de la franchise permet de créer une activité en bénéficiant d'un concept éprouvé et réputé rentable, d'une marque connue, d'un accompagnement de tous les instants et de la force d'entraide d'un réseau. Souvent considérée comme un facilitateur de business, la franchise est un modèle qui offre aux créateurs d'entreprise de nombreux avantages.   Parmi ces avantages, l'on peut citer notamment : La pertinence d'un modèle d'activité rentable : La spécificité première de la franchise est de proposer aux créateurs d'entreprise un concept rôdé qui a fait ses preuves. Ce concept est réputé rentable. Il doit assurer pour un candidat moyen, une garantie de succès s'inscrivant dans la moyenne du réseau (réitération du succès). Pour assurer ce succès, le concept est testé dans une unité pilote. Ce test préalable réalisé par le franchiseur puis ses premiers franchisés permet au créateur d'avoir une idée plus précise du potentiel du concept, de la pertinence du secteur économique, de l'adéquation du savoir-faire avec la réalité du terrain. Le risque de la création est ainsi largement diminué par rapport à une création en solo. Ceci a pour avantage indirect de faciliter l'obtention des prêts bancaires nécessaires à la création, mais aussi de sécuriser la démarche de création et les premières années d'exercice. Selon les chiffres de l'Insee, en moyenne 9 franchisés sur 10 sont encore en exercice après 5 ans, contre 50 % dans le cadre d'une création classique. La notoriété d'une enseigne : En optant pour un réseau bien implanté, le franchisé bénéficie d'emblée d'une marque connue. Au démarrage, cette notoriété a un effet booster. Elle instaure en effet instantanément une relation de confiance entre le client et le nouveau franchisé : Les produits ou services étant déjà connus par le public, cela permet de potentialiser la prospection. Un accompagnement constant : Dès lors qu'un contrat de franchise est signé, le franchiseur s'engage à accompagner son franchisé à toutes les étapes de la vie de son activité. L'accompagnement est tout autant juridique que commercial, marketing, publicitaire, etc. Des animateurs réseau viennent régulièrement visiter les franchisés pour les aider à mieux appliquer le concept. Une enseigne réactive : Face aux évolutions des demandes des clients, le franchiseur innove en permanence sur ses offres, sa logistique, ses produits, etc. Ces évolutions sont vitales. Elles sont tout autant technologiques que législatives, pour être en phase avec le terrain et la concurrence. Un esprit réseau : En rejoignant une enseigne, le nouveau franchisé peut compter sur l'aide de son franchiseur mais aussi des autres franchisés de son réseau. Cet esprit réseau est précieux pour les nouvelles recrues, notamment dans la phase de démarrage.    En savoir plus.

Qu'est-ce que la licence de marque ?

Cette fiche est rédigée par Toute la franchise.   La licence de marque est un modèle de développement en réseau. Elle permet à un entrepreneur d'utiliser une marque connue sur une zone géographique donnée en contrepartie d'une rémunération. La licence de marque fait partie de la vaste famille du commerce associé qui comprend également la franchise, la commission affiliation, la coopérative et le partenariat. L'intérêt de la licence de marque pour un entrepreneur indépendant est qu'il peut démarrer une activité en bénéficiant de l'aura d'une marque connue. Le concédant et le licencié sont nécessairement des entrepreneurs indépendants.    Un contrat spécifique Le contrat de licence de marque est spécifique. Il permet au titulaire d'une marque (propriétaire ou dépositaire exploitant exclusif sur un territoire donné pour les marques étrangères) de conférer à une entreprise tierce et indépendante (le licencié) le droit d'utiliser la marque en contrepartie du versement d’une rémunération. En pratique, le signataire d'un contrat de licence de marque est en quelque sorte locataire de la marque (contrat de louage régit par les règles du Code civil et du Code de la Propriété Intellectuelle). Il peut utiliser la marque mais n'en est pas propriétaire, il loue juste le droit de l'utiliser.  Le contrat fixe la façon dont le licencié pourra utiliser la marque (prix, produits/services, promotion des ventes, publicité et communication). Le loyer payé pour l'utilisation de la marque est versé sous forme forfaitaire ou sous forme de redevances proportionnelles au chiffre d'affaires généré. Selon les termes du contrat, le concédant peut inclure ou non une zone d'exclusivité. Généralement, le contrat de licence de marque est associé à un contrat cadre de commission-affiliation ou de distribution exclusive. L'utilisation de la marque ne constitue alors qu'un élément du contrat. Bon à savoir : Le contrat de licence comprenant une exclusivité d'exploitation accorde l'exclusivité à une personne identifiée (intuitu personae). La marque ne peut donc être apportée en société sans l’accord du donneur de licence.    La nécessité d'une notoriété forte Pour que la licence de marque soit intéressante pour un licencié, il est impératif que la marque donnée en licence jouisse d'une notoriété forte. Cette notion de notoriété est délicate à manier puisqu'en effet, il n'existe pas d'indice ou de barème en la matière. Avant de signer un contrat de licence, le licencié doit impérativement s'assurer que la marque est connue, et qu'elle apportera un vrai plus à son activité. Outre la notoriété supposée, le licencié doit s'assurer de la validité juridique de la marque. Pour être valide, la marque doit obligatoirement être protégée par un brevet ou un dépôt à l'INPI et présenter suffisamment de signes distinctifs pour ne pas être confondue avec une autre. Contrairement à la franchise, un contrat de licence de marque n'entraine aucune obligation de formation et d'assistance de la part du concédant. Dans la très grande majorité des cas, l'utilisation de la marque se fait sans transmission d'un savoir-faire.      En savoir plus.

Faire une déclaration d'intention de commenceme...

Cette fiche est rédigée par EDF Entreprises.   Pour éviter tout risque d’accident et d’atteinte aux ouvrages, il est nécessaire d'adresser une déclaration préalable aux exploitants concernés avant d'effectuer des travaux à proximité d'un ou plusieurs réseaux ou canalisations. Pour réaliser votre déclaration d’intention de commencement de travaux (DICT), nous vous conseillons de vous rendre sur le site suivant pour prendre connaissance des démarches à suivre. Vous y trouverez notamment le formulaire de déclaration à remplir et à adresser à votre centre régional ERDF.

Vous avez un nouveau message

Une question ?

Interrogez la
communauté

En direct
du forum

Derniers articles

Un professionnel des travaux de toitures et de ravalement à Vaucresson

JEANMAIRE est une entreprise spécialisée dans les travaux de toiture et de ravalement. Elle est  basée à Vaucresson, dans le département des Yvelines (78). Elle

0

Lire la suite

UN PROFESSIONNEL DE LA TOITURE A VOTRE SERVICE A ROUSSINES (36) !

L’entreprise Chauvain Fréderic est une référence dans le domaine des travaux de toitures. Assurant la pose et la réparation de vos couvertures, elle est sollicit&eacu

0

Lire la suite

Dernières questions

Bonjour, j'aimerais bien avoir quelques tips concernant le SEO, je souhaiterai mieux comprendre comment obtenir des bons backlinks, et j'aimerais bien savoir qu'est-ce qu'un bon backlink. Merci !

1

Répondre

Bonjour, je souhaite développer en marketing une stratégie avec des blogueurs et influenceurs pour augmenter la visibilité d'un site mais je ne sais pas bien comment m'y prendre. Que me conseillez-vous ?

2

Répondre

Une question ?

Interrogez la
communauté