Filtre : Tous

Icon Utilisateur

Comment effectuer une demande de financement participatif ?

Cette fiche est rédigée par Lendopolis.

 

  • Qui peut créer une demande d’emprunt pour le compte de la société ?

Vous devez être le représentant légal (chef d’entreprise) ou disposer d’une délégation de pouvoir pour rédiger la demande d’emprunt.

 

  • Quelles sont les étapes pour ma demande d'emprunt ?

La demande d'emprunt se déroule en 2 temps :

  1. vous soumettez votre demande en déterminant les caractéristiques de l'emprunt demandé, en donnant des éléments sur l'identité de votre entreprise et son historique financier, et en présentant votre projet
  2. si votre dossier est validé par notre équipe d'analyse, nous le transmettons à votre expert-comptable pour qu'il complète l'attestation d'informations financières

 

À partir de ces éléments, l'équipe d'analystes financiers de Lendopolis fixe une note à votre dossier, qui déterminera le taux d'intérêt de votre emprunt.

 

  • Quelles sont les informations demandées pour établir une demande ?

Lors de la première étape, vous êtes invités à fournir les éléments suivants :

  1. des informations sur l’identité de l’entreprise
  2. une description de votre société et de votre projet, assortie de tous les éléments permettant de personnaliser votre page de présentation (logo, photos, vidéo)
  3. le bilan et le compte de résultat des 2 derniers exercices de l’entreprise
  4. les coordonnées de votre expert-comptable qui sera sollicité pour établir l'attestation d'informations financières.

 

Si votre entreprise dépose régulièrement ses liasses fiscales auprès du greffe, certaines de ces informations seront pré-remplies par le biais de notre partenaire Scores & Décisions. Vous n’aurez donc qu’à vérifier leur exactitude et à les amender éventuellement.

 

  • Qu’est ce que l'attestation d'informations financières de l’expert-comptable ?

Avant l’étude approfondie du dossier par les analystes financiers de Lendopolis, il est demandé aux experts-comptables des entreprises candidates d’établir une attestation portant sur l’examen des informations financières prévisionnelles.

L'expert-comptable est invité à transmettre le prévisionnel de l'entreprise ainsi que son rapport sur le caractère raisonnable des hypothèses ayant servi de base à l’élaboration des informations transmises, et sur les principes comptables sous-tendant l’établissement du prévisionnel.

Cette démarche validée par le Conseil supérieur de l’Ordre des experts-comptables nous permet de fixer volontairement un standard élevé d’entrée de jeu dans la modération et la sélection des projets d’entreprises que nous présentons. L'attestation n'engage pas la responsabilité de l'expert-comptable en cas de litige relatif aux remboursements, mais ce label permettra de largement crédibiliser votre demande de financement.

 

  • Quels sont les documents justificatifs demandés ?

Les justificatifs suivants sont demandés avant le lancement de votre collecte. Ils peuvent être fournis par votre expert-comptable ou directement par vous sur votre page projet :

  1. statuts de la société signés
  2. KBis ou inscription au RCS
  3. pièce d'identité du représentant légal
  4. deux derniers relevés de compte bancaire de l’entreprise
  5. le RIB sur lequel seront versés les fonds.

 

  • Quand est-ce que je connais la note de mon projet, et donc le taux d’intérêt proposé ?

Après la transmission de l'attestation d'informations financières par votre expert-comptable, notre équipe d'analystes financiers prendra contact avec vous sous deux jours ouvrés, afin de vous donner son évaluation du risque, la note et les conditions d'emprunt proposées.

La note du projet est établie par notre équipe d’experts financiers, et se détermine notamment à partir des éléments suivants :

  1. la solidité financière passée (analysée à partir des 2 derniers bilans et comptes de résultat) validée par l'attestation d'informations financières fournie par l’expert-comptable de l'entreprise. Seuls, les projets présentant ce label pourront être visés par notre équipe d’analystes financiers.
  2. de la cohérence du prévisionnel, dont les chiffres doivent être obligatoirement étayés par l’expert-comptable de l'entreprise.
  3. de la maturité de l’équipe dirigeante ou du porteur du projet.
  4. du respect des délais de paiement par le passé.
  5. de l'ancienneté et de la taille de l'entreprise.
  6. du secteur d'activité et de sa zone géographique.
  7. du suivi d'éventuelles procédures collectives passées ou en cours.

 

Pour établir cette note, notre équipe prend systématiquement contact avec le porteur de projet.

Si vous acceptez ces conditions, votre collecte de fonds débutera dès que vous le souhaiterez, à condition que l’ensemble des justificatifs administratifs aient été validés.

 

  • Qui a accès aux informations mises en ligne par les entreprises ?

Tous les visiteurs du site ont accès à la page présentant votre projet avec toutes les informations le décrivant. Par contre, seuls nos membres-prêteurs inscrits ont accès à la partie relative aux informations financières de votre entreprise.

 

  • Est-il possible d'emprunter plusieurs fois ?

Bien sûr, si votre encours ne dépasse jamais un million d’euros au même moment.

 

  • Je n'ai pas d'expert-comptable, où puis-je en contacter un ?

Tous les experts-comptables de France peuvent compléter l'attestation d'informations financières. Vous en trouverez sans doute un près de chez vous sur l'annuaire hébergé par le site de l'Ordre des Experts-Comptables.

Partager cet article !

Réagir à cet article

Ces articles pourraient vous intéresser

WeShareBonds lance WeBot©, le nouveau robot d’i...

WeShareBonds, la plateforme de crédit participatif aux PME françaises agréée par l’AMF en tant que CIP (Conseiller en Investissement Participatif), a annoncé le lancement de son nouveau robot dénommé « WeBot© » à destination des investisseurs. Le crédit participatif aux PME (ou crowdlending) est devenu à la fois une source de financement rapide et flexible pour les entreprises, et une classe d’actifs pour les investisseurs qui cherchent à dynamiser leur épargne et à investir dans l’économie réelle et locale. WeBot© est l’aboutissement naturel de la sophistication et de la professionnalisation du crowdlending en France du côté des investisseurs, et de la digitalisation rapide de l’industrie financière poussée par les Fintech innovantes.Pourquoi WeBot© ? Puisque l’investissement dans les crédits participatifs aux PME est devenu une classe d’actifs de plus en plus séduisante pour les investisseurs, le besoin de diversification s’impose naturellement. Car la vieille règle d’investissement qui consiste à ne pas mettre tous les œufs dans le même panier s’applique aussi dans le crowdlending. Plus vous mettez des tickets dans différents dossiers de PME, plus vous vous protégez du risque inhérent à l’investissement dans les titres des entreprises non-cotées (qu’il s’agisse d’ailleurs d’actions ou d’obligations).Ainsi, chez WeShareBonds, suivant les niveaux de risque définis par la cotation de la banque de France et les durées des prêts, un portefeuille bien diversifié peut rapporter entre 5 et 6% par an de manière relativement certaine.Sur son site, WeShareBonds propose aux investisseurs une offre de dossiers de crédit qu’ils peuvent examiner et analyser avant de choisir les projets dans lesquels ils investiront. Or, beaucoup n’ont pas le temps de suivre chaque projet d’investissement. De plus, on assiste sur les plateformes de crowdlending à une augmentation rapide de la base d’investisseurs, à tel point qu’un dossier de crédit peut se trouver financé par la communauté de prêteurs en quelques heures – ce qui peut se révéler très frustrant pour l’investisseur moins habitué aux outils digitaux.WeBot© est une solution innovante à ces problèmes, car il permet aux prêteurs d’investir systématiquement dans les différentes opportunités d’investissement à l’instant même de leur mise en ligne, suivant des critères précis de profil de dossier souhaité. WeBot© fonctionne donc comme un outil sélectif de réservation des titres.Un robot investisseur personnalisable Les investisseurs en crowdlending ont des comportements différents vis-à-vis des caractéristiques du dossier de crédit à financer. Certains privilégient la sécurité et l’investissement dans des PME notées 4 ou 4+ suivant la cotation de la Banque de France, c’est-à-dire un risque de défaillance de l’entreprise sur 3 ans inférieur à 1%. D’autres préfèrent un niveau de risque dynamique et des taux d’intérêt supérieurs à 8%, ce qui signifie par contre un risque de défaillance plus proche de 10% sur 3 ans. Les montants des mises diffèrent aussi suivant les investisseurs et varient globalement de 50€ à quelques dizaines de milliers d’euros par projet. Enfin, certains investisseurs préfèrent les placement long terme, plus rémunérateurs, et investissent plutôt dans les crédits in fine ; d’autres, soucieux de la durée du placement et voulant récupérer leur mise rapidement, préfèrent investir dans les crédits amortissables.Ainsi, le comportement des investisseurs en crowdlending varie énormément suivant les besoins, les capacités et l’état d’esprit de chaque personne.C’est pourquoi nous avons conçu WeBot© comme un robot paramétrable et personnalisable.L’investisseur qui choisit l’option WeBot© chez WeShareBonds peut programmer le robot en sélectionnant ses préférences en matière de nature de crédit (amortissable, in fine), de taux, de niveau de risque, de durée, et de montant d’investissement (par projet et en enveloppe globale). Il peut aussi définir une stratégie d’investissement basée sur le montant mensuel qu’il est prêt à placer dans les crédits participatifs aux PME. Une fois ces paramètres fixés par l’investisseur, WeBot© va investir dans les dossiers de financement qui correspondent aux critères, dans la limite du montant défini, pour constituer suivant ces instructions un portefeuille d’obligations de PME françaises non cotées. WeBot© offre donc un outil de diversification automatique et personnalisable, qui permet à chacun de dynamiser son épargne suivant ses inclinations – tout en lui donnant du sens, en prêtant à des PME françaises profitables et en croissance.

Comment est financé le compte pénibilité (C3P) ...

Cette fiche vous est proposée par le Conseil Supérieur de l'Ordre des Experts Comptables.   Le compte pénibilité est financé par deux nouvelles cotisations patronales. Une cotisation générale est applicable à toutes les entreprises à compter de 2017. Par ailleurs, dès 2015, une cotisation spécifique est applicable aux entreprises employant des salariés exposés au-delà des seuils de pénibilité.    Cotisation générale Une cotisation générale est applicable à toutes les entreprises à compter de 2017. Elle est assise sur la rémunération versée à l’ensemble des salariés entrant dans le champ d’application du compte, sans qu’il soit nécessaire que ces salariés soient soumis à des facteurs de pénibilité. Pour une entreprise de droit privé, la cotisation est calculée sur l’ensemble des rémunérations de ses salariés.   Cotisation spécifique Dès 2015, une cotisation spécifique est applicable aux entreprises employant des salariés exposés au-delà des seuils de pénibilité. Cette cotisation est assise sur la rémunération versée aux salariés exposés au-delà des seuils de pénibilité au cours de chaque période. Le paiement de cette cotisation est annuel. Elle doit être versée au plus tard le 31 janvier de l’année suivant l’exposition (le 15 février pour les employeurs du secteur agricole).   Exemple L’employeur ayant occupé en 2015 des salariés exposés au-delà des seuils pour l’un des 4 facteurs en vigueur, devra verser la cotisation spécifique au plus tard le 31 janvier 2016.   Le tableau ci-après récapitule les taux applicables à chaque cotisation. Taux de cotisation pénibilité   2015 2016 2017 Cotisation générale (tous les salariés) 0 % 0 % 0,01 % Cotisation spécifique (salariés exposés) Mono-exposition 0,10 % 0,10 % 0,20 % Poly-exposition 0,20 % 0,20 % 0,40 %     L’assiette de la cotisation est constituée par la rémunération brute au sens de la sécurité sociale. Ces cotisations sont recouvrées dans les mêmes conditions et selon les mêmes modalités que les cotisations de sécurité sociale (Urssaf, caisse de MSA dans le secteur agricole ou CGSS dans les DOM).   En savoir plus sur le Compte Personnel Prévention de la Pénibilité (C3P).

Les modifications du CICE issues de la loi de f...

La loi de finances pour 2015 a légalisé les préconisations de l’administration fiscale, concernant le suivi du CICE, imposant aux entreprises de décrire, dans l’annexe ou dans une note jointe aux comptes, l’utilisation du CICE.  Découvrez les outils développés par le Conseil supérieur de l’Ordre des experts-comptables, sur la plateforme conseil sup’services mission CICE, pour anticiper l’application du crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi.

Vous avez un nouveau message

Une question ?

Interrogez la
communauté

En direct
du forum

Derniers articles

UN PROFESSIONNEL DE LA TOITURE A VOTRE SERVICE A ROUSSINES (36) !

L’entreprise Chauvain Fréderic est une référence dans le domaine des travaux de toitures. Assurant la pose et la réparation de vos couvertures, elle est sollicit&eacu

0

Lire la suite

Les ETS FERRET, spécialistes des travaux paysagers à Villefontaine

Situés à Villefontaine, les ETS FERRET sont spécialisés dans les travaux d’entretien d’espaces verts et de démoussage de toiture. Nous sommes une entrepr

0

Lire la suite

Dernières questions

Bonjour, j'aimerais bien avoir quelques tips concernant le SEO, je souhaiterai mieux comprendre comment obtenir des bons backlinks, et j'aimerais bien savoir qu'est-ce qu'un bon backlink. Merci !

0

Répondre

Bonjour, je souhaite développer en marketing une stratégie avec des blogueurs et influenceurs pour augmenter la visibilité d'un site mais je ne sais pas bien comment m'y prendre. Que me conseillez-vous ?

2

Répondre

Une question ?

Interrogez la
communauté