Filtre : Tous

Icon Utilisateur

Comment contacter un conseiller, un commercial ou un expert EDF Entreprises ?

Cette fiche est rédigée par EDF Entreprises.

 

EDF Entreprises compte 2 300 collaborateurs, répartis dans huit directions régionales commerciales et une direction nationale Grands Comptes.
 

EDF Entreprises met à votre disposition une large palette de compétences :

  • les conseillers clientèle traitent les demandes relatives à la facturation et à la gestion quotidienne des contrats ;
  • les interlocuteurs commerciaux et les experts énergétiques proposent des solutions pour optimiser la performance énergétique et environnementale de chaque client selon ses usages et son secteur d’activité.

 

Pour les clients TPE/PME : la proximité géographique

L’engagement de proximité et d’efficacité d’EDF Entreprises auprès de ses clients TPE/PME s’exprime à travers sa décision d’implanter, dans chacune de ses huit régions commerciales, des centres de relation client : un client qui appelle de Marseille par exemple est pris en charge par un conseiller situé dans sa région. Cela permet au client d’avoir un interlocuteur proche géographiquement et qui maîtrise mieux les enjeux liés au contexte local et à son secteur d’activité.


EDF Entreprises a donc choisi de localiser les conseillers dans votre région, et a développé une palette de services leur faisant gagner du temps aussi bien pour choisir et gérer leurs contrats d’électricité et de gaz naturel, que pour traiter un imprévu ou pour investir dans des équipements performants, de sorte qu’ils puissent se consacrer pleinement à leur coeur de métier tout en maîtrisant leur budget énergie.

 

Contacter EDF Entreprises

EDF Entreprises vous propose différents moyens pour contacter votre conseiller clientèle et/ou être mis en relation avec un interlocuteur commercial.

 

Par votre Espace Client :  faites votre demande en ligne, elle sera transmise directement à votre conseiller clientèle qui vous adressera une réponse rapide et personnalisée.

 

Par téléphone : retrouvez les coordonnées de votre Conseiller Clientèle EDF Entreprises en haut à gauche de votre facture ou rendez-vous directement dans la rubrique Contacts du site EDF Entreprises.

 

Par courrier : retrouvez les coordonnées postales de votre conseiller clientèle en haut à gauche de votre facture ou ou rendez-vous directement dans la rubrique Contacts du site EDF Entreprises.

Partager cet article !

Réagir à cet article

Entrepreneur

Icon Utilisateur

26/09/2014

Equipe Wikipme

Mots clés : Energie EDF Consommation

Ces articles pourraient vous intéresser

Paris ou Lyon : où créer son entreprise ?

Lorsque l’on souhaite se lancer dans la création d’entreprise, le choix du territoire est un point qu’il est impossible de négliger. Deux grands pôles français, représentés par Paris et Lyon, proposent chacun leur lot d’avantages et d’inconvénients qu’il faut connaître afin de prendre la meilleure décision pour le développement de votre activité. Comparer la qualité de vie Le premier point sur lequel se pencher est certainement celui de la qualité de vie. Si Paris reste tout de même la capitale française, l’une des plus belles du monde, il n’en reste pas moins que les loyers sont très chers comparés à Lyon ; cela sera valable à la fois pour votre habitation privée mais aussi pour vos bureaux ou locaux commerciaux. Quand on sait à quel point les dépenses d’argent doivent être contrôlées, du moins en début d’activité, c’est un élément qu’on ne peut négliger. Culturellement parlant, les deux villes sont actives et proposent tout ce qu’une ville importante peut proposer ; de même, en ce qui concerne les transports aériens et ferroviaires, Lyon n’a rien à envier à sa rivale sur le plan européen. Sur le plan international en revanche, le développement d’une activité sera plus aisé à partir de Paris, qui reste l’une des villes les mieux desservies du monde. Les moyens disponibles Sur ce plan, Lyon est loin derrière Paris : Lyon aurait généré environ 145 milliards d’euros en 2011, contre 612 milliards d’euros pour Paris. Néanmoins, et c’est peut-être une information importante, c’est à Lyon que les entreprises se développent le plus. Véritable pôle d’attractivité depuis de nombreuses années, notamment grâces à ses universités et aux divers accompagnements que propose la ville et la région en matière d’entrepreneuriat, Lyon est une ville dynamique, en devenir, qui ne cesse de grandir. Bien que la puissance de Paris soit internationale, Lyon représente un bassin d’emploi qu’il faudra surveiller dans les années à venir. Accompagner et soutenir les créateurs d’entreprise À Lyon, les entrepreneurs peuvent se rapprocher de la Chambre de Commerce et de l’Industrie de  la région Rhônes-Alpes, afin d’obtenir des conseils (et plus) et ainsi se lancer dans les meilleures conditions. Un fonds spécial est même accordé aux créateurs d’entreprises innovantes, ce qui permet de souligner encore une fois le dynamisme de cette ville. Enfin, ceux qui ont besoin d’une étude sur la viabilité de leur projet ou une analyse de marché peuvent se tourner vers des structures telles que l’Anva Ante-Création qui propose ce type de services. Paris propose actuellement de nombreux dispositifs pour aider et encourager la création ainsi que la reprise d’entreprise. Si vous décidez de créer votre entreprise dans la capitale, vous pouvez  notamment bénéficier de l’aide financière Paris Finance Plus, qui sera extrêmement utile pour démarrer sereinement votre activité. Également, l’Association pour le Droit à l’Initiative Économique, qui permet de prétendre à une aide financière pour les TPE qui ne peuvent avoir de financement auprès des banques habituelles.

Comment accéder efficacement aux marchés public...

Cette fiche a été rédigée par Small Business France. Il existe plusieurs règles d'or à respecter lorsqu'il s'agit de l'accès aux marchés publics. Voici les principales : •       Se former : acculturer l’ensemble des collaborateurs dédiés aux fondamentaux du code des marchés publics, aux bonnes pratiques, aux pièges à éviter… est essentielle pour se donner les meilleures chances de succès.•        Définir une stratégie d’accès à la commande publique : Quelles sont mes ambitions ? Quelles sont mes cibles, Quels moyens suis-je prêt à investir ? Quelles sont les ressources humaines que je peux dédier à ces marchés ?•        Mettre en place une veille économique afin d’anticiper les besoins de ses cibles et détecter les appels d’offres pertinents parmi les 500 000 AAPC (avis d’appel public à la concurrence) publiés chaque année.•        Faire connaître ses produits et solutions aux acteurs publics : Lorsqu’un avis d’appel d’offre public est publié, le dialogue avec l’acheteur public est codifié. Mais en amont de cette phase, il est indispensable pour les entreprises d’élaborer une véritable stratégie pour valoriser leur offre auprès des administrations publiques.•       Organiser avec rigueur sa réponse à un appel d’offre, que ce soit pour élaborer le dossier de candidature ou le mémoire technique. En savoir plus sur les conditions pour répondre à un Appel d'Offres.

Business 2.0 : avez-vous du réseau ?

Business 2.0 : avez-vous du réseau ? Cette fiche est rédigée par le Mag'RH de Randstad. Facebook, Viadeo, LinkedIn … impossible de faire l’impasse sur les réseaux sociaux.Ces nouveaux canaux de communication sont désormais incontournables pour accroître la visibilité de l’entreprise, enrichir le portefeuille clients ou encore recruter de futurs collaborateurs. Entre tweets, likes et posts, comment se faire connaître, animer et étendre son réseau … et attirer toujours plus d’internautes ? Gagnez en visibilitéSavez-vous que chacun d’entre nous est à 7 connexions de n’importe qui dans le monde ?Avec l’émergence des réseaux sociaux, les contacts sont démultipliés et l’information circule à l’infini. Du pain béni pour les PME qui souffrent parfois d’un manque de visibilité. Pour développer leur base clients, leur notoriété et leur chiffre d’affaires, elles ont donc tout intérêt à renforcer leur présence sur la toile en s’affichant sur les principaux réseaux.A commencer par Facebook bien sûr, qui compte presque 30 millions d’utilisateurs en France et plus d’un milliard dans le monde. Créer ainsi une page au nom de votre société permet de mettre en avant les informations essentielles concernant votre activité, tout en renvoyant les internautes sur votre site Web officiel pour générer plus de trafic. Détail important : prenez soin de choisir les bons mots-clés pour être correctement référencé par les moteurs de recherche.Utilisez également Twitter pour partager les informations en temps réel et lancer de nouveaux produits ou des opérations événementielles …Quant à LinkedIn et Viadeo, ils s’avèrent très efficaces pour enrichir votre carnet d’adresses en France comme à l’international, nouer de nouvelles relations professionnelles et conclure des partenariats. La plupart de ces réseaux sociaux étant aussi des supports de communication à forte visibilité, vous pouvez également acheter de l’espace et diffuser des bannières Internet pour promouvoir vos produits. Passez à l’actionMais s’inscrire sur les réseaux ne suffit pas. Encore faut-il savoir créer de l’interactivité et animer sa communauté. Faute de quoi votre entreprise tombera vite aux oubliettes au fond de la toile ! Il existe mille et une façons de faire vivre votre page et de communiquer sur la vie de la société.Vous pouvez par exemple publier des offres ou des opérations spéciales, des invitations à des événements … Favorisez l’interactivité en posant des questions, en participant à des groupes de discussions, en incitant les internautes à réagir à vos publications, à les partager ou à donner leur avis. Les « Likes » sont souvent d’excellents retours d’expérience, tout aussi pertinents que des enquêtes coûteuses !Mais ne vous noyez pas dans des échanges peu productifs. Vous avez tout intérêt à bien choisir vos groupes, non seulement par rapport à leur pertinence pour votre activité, mais aussi à leurs effectifs. Entre 1000 et 5000 membres, un groupe vous apportera des articles et des discussions plus suivis. Si vous décidez d’ouvrir un blog, soignez la qualité de vos articles, mais aussi leur régularité. En publiant au moins 2 posts par mois, vous en ferez des rendez-vous attendus. Les recommandations sont aussi un excellent moyen de vous faire remarquer. N’hésitez pas à faire fonctionner le « renvoi d’ascenseur » : recommandez un client et demandez-lui de vous recommander à son tour. Vous crédibilisez ainsi votre profil et favorisez de nouveaux contacts. Enfin, sachez identifier les « influenceurs » et nourrir votre relation avec ces internautes particulièrement actifs, qui font souvent la pluie et le beau temps sur les réseaux sociaux. En créant un lien privilégié avec eux, vous obtiendrez leur soutien dans le cadre d’un lancement ou d’un événement déterminant pour votre entreprise. Semez pour récolterEnrichir sans cesse son profil, tisser des liens, entretenir son réseau… bien sûr, cela exige du temps et beaucoup d’heures passées en connexion et en discussions.Cet investissement est-il finalement rentable ?Oui, si l’on en juge par le nombre croissant d’entreprises présentes sur les réseaux sociaux. Utiliser ces plateformes pour booster son business est un travail de longue haleine, qui finit généralement par porter ses fruits. Et si certains dirigeants préfèrent déléguer leur communication digitale, ils peuvent faire appel à un « Community Manager », qui se chargera de gérer et d’animer les pages de l’entreprise, de défendre son e-réputation et d’augmenter sa visibilité. Une solution à étudier, d’autant plus qu’il est facile de recruter ce type de profil via … les réseaux sociaux ! Un vivier de collaborateurs potentielsDéjà largement utilisés pour dynamiser les ventes ou enrichir le portefeuille clients, les réseaux sociaux tendent aussi désormais à détrôner les outils traditionnels de recrutement. Il faut dire qu’ils sont particulièrement bien adaptés aux PME, qui cherchent souvent des profils pointus, pas forcément présents sur les sites d’emploi. Viadeo et LinkedIn par exemple, proposent la création de pages entreprises dont les fonctionnalités s’étoffent régulièrement. Ils disposent de moteurs de recherche qui identifient et ciblent les besoins du recruteur. Une porte ouverte pour entrer en relation et tisser des liens avec des profils intéressants, qui ne sont pas nécessairement en recherche d’emploi, mais que l’on pourra « relancer » de temps en temps. Autre avantage, les profils consultables sur les réseaux sociaux sont généralement mis à jour régulièrement et plus complets que les CV classiques. On peut accéder facilement via des liens aux productions numériques, blogs, articles et autres expertises du candidat. Sans oublier les diverses recommandations d’un employeur ou de collègues. A lire sur le même sujet :Blog d’entreprise : soignez votre e-réputation

Vous avez un nouveau message

Une question ?

Interrogez la
communauté

En direct
du forum

Derniers articles

Spécialisée dans l’installation, la réparation et l’entretien des chaudières à gaz

Basée à Montrouge et à Ballainvilliers dans l’Essonne, NRGIGAZ est à votre service pour tous les travaux touchant le système de chauffage au gaz. Avec plus de

0

Lire la suite

Entreprise spécialisée dans la petite maçonnerie à Saint-Michel-Mont-Mercure et aux alentours

JH Maçonnerie fournit diverses prestations dans le domaine de la petite maçonnerie. Les particuliers peuvent également la solliciter pour tous travaux de tonte de gazon, de nettoy

0

Lire la suite

Dernières questions

Le cadre légal de la formation en entreprise

1

Répondre

Ratios financiers normatifs de la start-up, site internet

2

Répondre

Une question ?

Interrogez la
communauté