Filtre : Tous

Icon Utilisateur

Comment contacter un conseiller, un commercial ou un expert EDF Entreprises ?

Cette fiche est rédigée par EDF Entreprises.

 

EDF Entreprises compte 2 300 collaborateurs, répartis dans huit directions régionales commerciales et une direction nationale Grands Comptes.
 

EDF Entreprises met à votre disposition une large palette de compétences :

  • les conseillers clientèle traitent les demandes relatives à la facturation et à la gestion quotidienne des contrats ;
  • les interlocuteurs commerciaux et les experts énergétiques proposent des solutions pour optimiser la performance énergétique et environnementale de chaque client selon ses usages et son secteur d’activité.

 

Pour les clients TPE/PME : la proximité géographique

L’engagement de proximité et d’efficacité d’EDF Entreprises auprès de ses clients TPE/PME s’exprime à travers sa décision d’implanter, dans chacune de ses huit régions commerciales, des centres de relation client : un client qui appelle de Marseille par exemple est pris en charge par un conseiller situé dans sa région. Cela permet au client d’avoir un interlocuteur proche géographiquement et qui maîtrise mieux les enjeux liés au contexte local et à son secteur d’activité.


EDF Entreprises a donc choisi de localiser les conseillers dans votre région, et a développé une palette de services leur faisant gagner du temps aussi bien pour choisir et gérer leurs contrats d’électricité et de gaz naturel, que pour traiter un imprévu ou pour investir dans des équipements performants, de sorte qu’ils puissent se consacrer pleinement à leur coeur de métier tout en maîtrisant leur budget énergie.

 

Contacter EDF Entreprises

EDF Entreprises vous propose différents moyens pour contacter votre conseiller clientèle et/ou être mis en relation avec un interlocuteur commercial.

 

Par votre Espace Client :  faites votre demande en ligne, elle sera transmise directement à votre conseiller clientèle qui vous adressera une réponse rapide et personnalisée.

 

Par téléphone : retrouvez les coordonnées de votre Conseiller Clientèle EDF Entreprises en haut à gauche de votre facture ou rendez-vous directement dans la rubrique Contacts du site EDF Entreprises.

 

Par courrier : retrouvez les coordonnées postales de votre conseiller clientèle en haut à gauche de votre facture ou ou rendez-vous directement dans la rubrique Contacts du site EDF Entreprises.

Partager cet article !

Réagir à cet article

Entrepreneur

Icon Utilisateur

26/09/2014

Equipe Wikipme

Mots clés : Energie EDF Consommation

Ces articles pourraient vous intéresser

Un outil de gestion SIMPLE à utiliser

Développer son activité passe par la mise en place d'un minimum de gestion.Gérer ses contacts, ses devis, ses factures, avoir un suivi de ses relations commerciales est indispensable pour faire avancer et développer son activité.Avec Kafeo, vous disposez d'un outil SIMPLE à utiliser, allant à l'essentiel et entiérement paramétrable en fonction de vos besoins et de votre activité.Une version totalement gratuite est à télécharger sur le site: www.kafeo.com

Qu'est-ce que la franchise ?

Cette fiche est rédigée par Toute la Franchise.   La franchise est un modèle de développement économique reposant sur une idée simple : permettre à des indépendants d'exploiter avec succès sur un territoire donné, un concept qui a fait ses preuves. La franchise est un système de développement en réseau qui connaît un vrai succès à travers le monde et notamment en France. Ses atouts ? Proposer à des indépendants d'exploiter sous contrat, une activité clé en main, développée et déjà testée par un franchiseur lui aussi indépendant. La franchise fait partie de la vaste famille du commerce associé qui comprend également la commission affiliation, la licence de marque, la coopérative et le partenariat. Le contrat spécifique de la franchise lie deux entreprises indépendantes. Les co-contractants sont d'un côté le franchiseur et de l'autre côté le franchisé.    D'abord un concept Le franchiseur est à l'origine du concept proposé à l'exploitation. Celui-ci doit être original, rentable et duplicable pour être franchisable. Le concept est testé au préalable par le franchiseur dans le cadre d'une unité pilote pour en vérifier sa rentabilité. Une marque est créée, et un savoir-faire est posé pour permettre le développement du concept à l'identique dans d'autres régions. Tout ce travail en amont est mené dans un seul but ; assurer la réitération du succès rencontré par le concept sur d'autres secteurs géographiques. Selon le choix du franchiseur, le développement du concept peut soit être assuré en interne via la création de succursales (l'on parle alors de réseau intégré), soit délégué à des entreprises extérieures (franchisés), qui se chargent de financer la création de nouveaux points de vente dans le respect du concept. A savoir : Le choix de passer à la franchise répond principalement à l'envie du réseau d'accélérer la cadence de son développement. En effet, au lieu d'attendre d'avoir les moyens de financer la création de nouveaux points de vente sur ses fonds propres, le franchiseur en passant par la franchise délègue à d'autres entreprises indépendantes le soin de financer l'installation de nouveaux points de vente.   Puis une délégation d'exploitation Cette délégation d'exploitation est au cœur même du modèle de la franchise. Elle implique que le concept soit suffisamment attractif et rentable, mais aussi que les franchisés suivent le concept à la lettre pour justement réitérer le succès d'origine. Ce double engagement de part et d'autre, fait l'objet d'un contrat spécifique. Ce contrat pose les droits et devoirs de chacun des co-contractants. Le franchiseur s'engage de son côté à mettre à disposition son concept sur une zone géographique donnée. Il fait bénéficier au franchisé de la notoriété de son enseigne, d'un savoir-faire unique et différenciant, d'une formation initiale et d'un accompagnement du franchisé au quotidien (avant le lancement du point de vente, pendant et après). En contrepartie de ces engagements, le franchisé s'engage lui aussi à s'acquitter d'un droit d'entrée et de redevances périodiques de fonctionnement.      En savoir plus.

Comment bien choisir son éclairage LED ?

Cette fiche est rédigée par EDF Entreprises.   Choisir le bon éclairage LED nécessite de prendre en compte différents critères selon ce qui doit être mis en lumière. Michel Chauvin, expert éclairage EDF, vous donne 5 conseils pour favoriser un éclairage performant adapté à vos besoins. Bien choisir la température de couleur (en kelvins - K) C’est elle qui détermine l’ambiance générale. Les lampes à faible température de couleur (2 000 K) produisent une lumière orangée, celles qui affichent une température de couleur plus élevée (jusqu’à 5000 K), une lumière d’un blanc bleuté. Un commerce (boulangerie, restaurant) aura intérêt à privilégier du 2 700 K pour une ambiance accueillante, chaleureuse, le tertiaire un éclairage à 3 000 K. Le poissonnier préfèrera une température de couleur de 5 000K. Dans certains ateliers de montage, les fabricants proposent des LED à 5 000 K voire 6 000 K, mais bien que cette température de couleur soit proche de celle de la lumière naturelle, elle est difficilement acceptée par les salariés.   Vérifier le bon indice de rendu des couleurs (IRC) L’IRC correspond à la capacité d’une source à restituer les couleurs naturelles. Plus l’IRC est élevé, plus les couleurs semblent naturelles. Un IRC de 80 fournit un bon confort visuel mais pour valoriser ses produits, un commerce aura intérêt à choisir un IRC supérieur à 90. Veiller au système de refroidissement (radiateur) Pour maintenir sa durée de vie et son efficacité lumineuse, la LED doit être systématiquement refroidie par un radiateur. La LED est particulièrement avantageuse dans les environnements froids (chambres froides par exemple) car elle dégage très peu de chaleur. En installant des LED dans leurs chambres froides, les magasins de surgelés font presque 80% d’économies. Par ailleurs, la LED s’allume immédiatement à pleine puissance dès l’ouverture de la porte et supporte de nombreux marche-arrêt sans modification de la durée de vie. Choisir les optiques adaptées pour ajuster l’angle de la lumière Il existe différentes optiques LED qui permettent de diriger le rayonnement et jouer sur les intensités lumineuses. Intensives, semi-intensives, extensives elles permettent différents types de mise en valeur des objets et des environnements. Associer la LED à un détecteur de présence Pour accroître sensiblement les économies d’énergie des LED (entre 30 et 50%), un détecteur de présence dans les sanitaires ou les zones de circulation permet d’atteindre jusqu’à 90% d’énergie. En savoir plus sur les luminaires performants  

Vous avez un nouveau message

Une question ?

Interrogez la
communauté

En direct
du forum

Derniers articles

Taxi des Couleurs : le prestataire de vos déplacements

L’entreprise Taxi des Couleurs est votre prestataire de confiance pour vos déplacements entre Lyon, Chambéry, Bourg-en-Bresse et Grenoble. Nous proposons aussi le transport en vill

0

Lire la suite

Auto Ecole Anne-Marie

            Fondée en 1987 à Caen, l’auto-école Anne-Marie vous propose différentes formations (code de la rout

0

Lire la suite

Dernières questions

Bonjour, j'aimerais bien avoir quelques tips concernant le SEO, je souhaiterai mieux comprendre comment obtenir des bons backlinks, et j'aimerais bien savoir qu'est-ce qu'un bon backlink. Merci !

1

Répondre

Bonjour, je souhaite développer en marketing une stratégie avec des blogueurs et influenceurs pour augmenter la visibilité d'un site mais je ne sais pas bien comment m'y prendre. Que me conseillez-vous ?

2

Répondre

Une question ?

Interrogez la
communauté