Filtre : Tous

Icon Utilisateur

Comment bien choisir son éclairage LED ?

Cette fiche est rédigée par EDF Entreprises.

 

Choisir le bon éclairage LED nécessite de prendre en compte différents critères selon ce qui doit être mis en lumière. Michel Chauvin, expert éclairage EDF, vous donne 5 conseils pour favoriser un éclairage performant adapté à vos besoins.

Bien choisir la température de couleur (en kelvins - K)


C’est elle qui détermine l’ambiance générale. Les lampes à faible température de couleur (2 000 K) produisent une lumière orangée, celles qui affichent une température de couleur plus élevée (jusqu’à 5000 K), une lumière d’un blanc bleuté. Un commerce (boulangerie, restaurant) aura intérêt à privilégier du 2 700 K pour une ambiance accueillante, chaleureuse, le tertiaire un éclairage à 3 000 K. Le poissonnier préfèrera une température de couleur de 5 000K. Dans certains ateliers de montage, les fabricants proposent des LED à 5 000 K voire 6 000 K, mais bien que cette température de couleur soit proche de celle de la lumière naturelle, elle est difficilement acceptée par les salariés.

 

Vérifier le bon indice de rendu des couleurs (IRC)


L’IRC correspond à la capacité d’une source à restituer les couleurs naturelles. Plus l’IRC est élevé, plus les couleurs semblent naturelles. Un IRC de 80 fournit un bon confort visuel mais pour valoriser ses produits, un commerce aura intérêt à choisir un IRC supérieur à 90.

Veiller au système de refroidissement (radiateur)


Pour maintenir sa durée de vie et son efficacité lumineuse, la LED doit être systématiquement refroidie par un radiateur. La LED est particulièrement avantageuse dans les environnements froids (chambres froides par exemple) car elle dégage très peu de chaleur. En installant des LED dans leurs chambres froides, les magasins de surgelés font presque 80% d’économies. Par ailleurs, la LED s’allume immédiatement à pleine puissance dès l’ouverture de la porte et supporte de nombreux marche-arrêt sans modification de la durée de vie.

Choisir les optiques adaptées pour ajuster l’angle de la lumière


Il existe différentes optiques LED qui permettent de diriger le rayonnement et jouer sur les intensités lumineuses. Intensives, semi-intensives, extensives elles permettent différents types de mise en valeur des objets et des environnements.

Associer la LED à un détecteur de présence


Pour accroître sensiblement les économies d’énergie des LED (entre 30 et 50%), un détecteur de présence dans les sanitaires ou les zones de circulation permet d’atteindre jusqu’à 90% d’énergie.

En savoir plus sur les luminaires performants


 

Partager cet article !

Réagir à cet article

Ces articles pourraient vous intéresser

Comment mieux gérer le capital humain ?

Cette fiche a été rédigée par BNP Paribas. Pour pérenniser votre affaire, le capital humain compte autant que le financier. Cela peut vous sembler étrange, mais c’est pourtant une réalité. Le savoir-faire et savoir-vivre de vos collaborateurs peuvent vous apporter d’énormes avantages concurrentiels, et ainsi booster vos résultats.De plus, il est important d’anticiper pour parer aux possibles aléas de la vie : coups durs, turn over. Voici quelques conseils pour mieux se protéger des coups durs.Souscrire à des assurances dédiées aux dommages dont vos entreprise pourrait être responsableLes assurances protégeant votre activité en cas de sinistreLes assurances concernant la protection de membres de votre entreprise, permettant ainsi de prévoir. BNP Paribas a mis en place pour vous des offres privilégiées.BNP protection professionnels : une offre de prévoyance conçue à la fois pour assurer la pérennité de votre business et votre niveau de vie - découvrir l'offreBNP Protection Santé Madelin : une complémentaire santé réservée aux professionnels indépendants relevant du RSI. Elle vous permettra d’assurer le remboursement de frais médicaux du régime obligatoire - découvrir l'offre 

Quelles sont les taxes appliquées sur les factu...

Cette fiche est rédigée par EDF Entreprises.   Plusieurs taxes et contributions sont appliquées sur vos factures de gaz naturel. EDF Entreprises et les autres fournisseurs de gaz naturel sont des organismes collecteurS agissant au nom et pour le compte de différents bénéficiaires. Les taxes facturées en plus de votre abonnement et de votre consommation de gaz naturel sont les suivantes : La Taxe Intérieure sur la Consommation de Gaz Naturel (TICGN) Cette taxe est reversée au Service des Douanes. Elle s'élève, depuis le 1er avril 2014, à 1,27€ MWh (contre 1,19€ MWh avant cette date). Vous pourrez échapper à la TICGN sur vos factures d'énergie si le gaz acheté a vocation à être revendu. La Contribution Tarifaire sur l'Acheminement du gaz (CTA) La CTA est reversée à la CNIEG(Caisse Nationale des retraites des Industries Électriques et Gazières ) afin de financer à la fois les droits spécifiques passés correspondant aux activités régulées de transport et de distribution ainsi qu'une partie des charges liées à l'adossement de ces retraites au régime général. Cette taxe est calculée exclusivement sur une quote-part (hors taxe) du tarif d'acheminement compris dans le prix de l'abonnement facturé si vous avez souscrit un contrat unique (comprenant à la fois la fourniture et l'acheminement du gaz). La Contribution au Tarif Spécial de Solidarité du Gaz (CTSSG) La CTSSG a été instituée afin de financer le Tarif Spécial de Solidarité appliqué aux foyers les plus modestes. Cette Contribution est calculée à partir des kWh facturés au client. Le tarif est de 0,02 ct€/kWh depuis le 1er janvier 2014 (ce tarif étant réévalué chaque année). La Contribution Biométhane Cette Contribution instituée depuis 2011 sert à financer le développement de systèmes d'injection de biométhane. Elle n'est pas aujourd'hui répercutée par EDF sur ses factures de gaz mais le sera en principe à compter du 1er janvier 2015. Le tarif de la Contribution a été fixé à 0,00072 ct€/kWh pour l'année 2014 et ne devrait donc pas avoir d'impact significatif sur votre facture. La TVA  Vos factures de gaz mentionnent en principe deux taux différenciés de TVA : le taux réduit de 5,5% qui est calculé non seulement sur le prix de l'abonnement mais également sur la CTA (si vous avez souscrit un contrat unique) et le taux normal de 20% qui est appliqué non seulement sur la part consommation de votre facture mais également sur le montant de la TICGN, la CTSSG et la contribution Biométhane (lorsque cette dernière sera répercutée sur votre facture). Pour en savoir plus sur la fiscalité du gaz naturel en France : cliquez ici.

Quelles sont les offres de gaz naturel à prix d...

Cette fiche est rédigée par EDF Entreprises   Dans un contrat à prix de marché, le prix de la fourniture est librement fixé par les fournisseurs, tandis que les tarifs réglementés de vente sont fixés par les pouvoirs publics. Cependant, il faut noter qu’en offre de marché vous devrez vous acquitter des mêmes taxes qu’au tarif réglementé de vente (CTA, TICGN, CTSSG…) ainsi que du tarif d’accès aux réseaux publics d’électricité fixé par les pouvoirs publics.   Découvrir les offres à prix de marché d’EDF Entreprises En fonction de votre activité, de la taille de votre entreprise et de ses besoins énergétiques, EDF Entreprises a conçu une gamme d'offres de gaz naturel à prix fixe ou indexé, adaptées aux enjeux de toutes les entreprises.   Pour les consommations annuelles inférieures à 300 MWh   Découvrez l’offre Gaz naturel à prix garanti 3 ans Vous bénéficiez d’un prix stable pendant 3 ans pour un budget énergie conforme à vos précisions te profitez d’un contrat sans aucun engagement de consommation   Pour les consommations annuelles de 300 MWh à 5 GWh   Découvrez  les offres de gaz naturel à prix fixe Vous profitez d’un prix fixe pendant toute la durée de votre contrat en étant préservé de toute hausse de prix du gaz naturel et des évolutions des tarifs d’acheminement Découvrez  les offres de gaz naturel à prix indexé Vous bénéficiez d’un contrat unique à durée déterminé qui ne comporte aucun engagement de consommation   Anticiper la fin des tarifs réglementés de vente   Conformément à l’article L.337-9 du code de l’énergie, pour le gaz naturel, vous ne pourrez plus bénéficier des tarifs réglementés de vente et par conséquent, Vous devrez donc avoir souscrit un contrat de gaz naturel à prix de marché : à compter du 1er janvier 2015 pour les consommateurs dont la consommation est supérieure à 200 MWh par an, à compter du 1er janvier 2016 pour les consommateurs avec une consommation supérieure à 30 000 MWh par an et pour les immeubles à usage principal d’habitation consommant plus de 150 000 kWh par an.

Vous avez un nouveau message

Une question ?

Interrogez la
communauté

En direct
du forum

Derniers articles

Taxi des Couleurs : le prestataire de vos déplacements

L’entreprise Taxi des Couleurs est votre prestataire de confiance pour vos déplacements entre Lyon, Chambéry, Bourg-en-Bresse et Grenoble. Nous proposons aussi le transport en vill

0

Lire la suite

Auto Ecole Anne-Marie

            Fondée en 1987 à Caen, l’auto-école Anne-Marie vous propose différentes formations (code de la rout

0

Lire la suite

Dernières questions

Bonjour, j'aimerais bien avoir quelques tips concernant le SEO, je souhaiterai mieux comprendre comment obtenir des bons backlinks, et j'aimerais bien savoir qu'est-ce qu'un bon backlink. Merci !

1

Répondre

Bonjour, je souhaite développer en marketing une stratégie avec des blogueurs et influenceurs pour augmenter la visibilité d'un site mais je ne sais pas bien comment m'y prendre. Que me conseillez-vous ?

2

Répondre

Une question ?

Interrogez la
communauté