Filtre : Tous

Icon Utilisateur

Business 2.0 : avez-vous du réseau ?

Business 2.0 : avez-vous du réseau ?

 

Cette fiche est rédigée par le Mag'RH de Randstad.

 

Facebook, Viadeo, LinkedIn … impossible de faire l’impasse sur les réseaux sociaux.
Ces nouveaux canaux de communication sont désormais incontournables pour accroître la visibilité de l’entreprise, enrichir le portefeuille clients ou encore recruter de futurs collaborateurs. Entre tweets, likes et posts, comment se faire connaître, animer et étendre son réseau … et attirer toujours plus d’internautes ?

 

  • Gagnez en visibilité

Savez-vous que chacun d’entre nous est à 7 connexions de n’importe qui dans le monde ?

Avec l’émergence des réseaux sociaux, les contacts sont démultipliés et l’information circule à l’infini. Du pain béni pour les PME qui souffrent parfois d’un manque de visibilité. Pour développer leur base clients, leur notoriété et leur chiffre d’affaires, elles ont donc tout intérêt à renforcer leur présence sur la toile en s’affichant sur les principaux réseaux.

A commencer par Facebook bien sûr, qui compte presque 30 millions d’utilisateurs en France et plus d’un milliard dans le monde. Créer ainsi une page au nom de votre société permet de mettre en avant les informations essentielles concernant votre activité, tout en renvoyant les internautes sur votre site Web officiel pour générer plus de trafic. Détail important : prenez soin de choisir les bons mots-clés pour être correctement référencé par les moteurs de recherche.

Utilisez également Twitter pour partager les informations en temps réel et lancer de nouveaux produits ou des opérations événementielles …

Quant à LinkedIn et Viadeo, ils s’avèrent très efficaces pour enrichir votre carnet d’adresses en France comme à l’international, nouer de nouvelles relations professionnelles et conclure des partenariats. La plupart de ces réseaux sociaux étant aussi des supports de communication à forte visibilité, vous pouvez également acheter de l’espace et diffuser des bannières Internet pour promouvoir vos produits.

 

  • Passez à l’action

Mais s’inscrire sur les réseaux ne suffit pas. Encore faut-il savoir créer de l’interactivité et animer sa communauté. Faute de quoi votre entreprise tombera vite aux oubliettes au fond de la toile ! Il existe mille et une façons de faire vivre votre page et de communiquer sur la vie de la société.

Vous pouvez par exemple publier des offres ou des opérations spéciales, des invitations à des événements … Favorisez l’interactivité en posant des questions, en participant à des groupes de discussions, en incitant les internautes à réagir à vos publications, à les partager ou à donner leur avis. Les « Likes » sont souvent d’excellents retours d’expérience, tout aussi pertinents que des enquêtes coûteuses !Mais ne vous noyez pas dans des échanges peu productifs. Vous avez tout intérêt à bien choisir vos groupes, non seulement par rapport à leur pertinence pour votre activité, mais aussi à leurs effectifs. Entre 1000 et 5000 membres, un groupe vous apportera des articles et des discussions plus suivis. Si vous décidez d’ouvrir un blog, soignez la qualité de vos articles, mais aussi leur régularité. En publiant au moins 2 posts par mois, vous en ferez des rendez-vous attendus.

 

Les recommandations sont aussi un excellent moyen de vous faire remarquer. N’hésitez pas à faire fonctionner le « renvoi d’ascenseur » : recommandez un client et demandez-lui de vous recommander à son tour. Vous crédibilisez ainsi votre profil et favorisez de nouveaux contacts. Enfin, sachez identifier les « influenceurs » et nourrir votre relation avec ces internautes particulièrement actifs, qui font souvent la pluie et le beau temps sur les réseaux sociaux. En créant un lien privilégié avec eux, vous obtiendrez leur soutien dans le cadre d’un lancement ou d’un événement déterminant pour votre entreprise.

 

  • Semez pour récolter

Enrichir sans cesse son profil, tisser des liens, entretenir son réseau… bien sûr, cela exige du temps et beaucoup d’heures passées en connexion et en discussions.

Cet investissement est-il finalement rentable ?

Oui, si l’on en juge par le nombre croissant d’entreprises présentes sur les réseaux sociaux. Utiliser ces plateformes pour booster son business est un travail de longue haleine, qui finit généralement par porter ses fruits. Et si certains dirigeants préfèrent déléguer leur communication digitale, ils peuvent faire appel à un « Community Manager », qui se chargera de gérer et d’animer les pages de l’entreprise, de défendre son e-réputation et d’augmenter sa visibilité. Une solution à étudier, d’autant plus qu’il est facile de recruter ce type de profil via … les réseaux sociaux !

 

  • Un vivier de collaborateurs potentiels

Déjà largement utilisés pour dynamiser les ventes ou enrichir le portefeuille clients, les réseaux sociaux tendent aussi désormais à détrôner les outils traditionnels de recrutement. Il faut dire qu’ils sont particulièrement bien adaptés aux PME, qui cherchent souvent des profils pointus, pas forcément présents sur les sites d’emploi.
 

Viadeo et LinkedIn par exemple, proposent la création de pages entreprises dont les fonctionnalités s’étoffent régulièrement. Ils disposent de moteurs de recherche qui identifient et ciblent les besoins du recruteur. Une porte ouverte pour entrer en relation et tisser des liens avec des profils intéressants, qui ne sont pas nécessairement en recherche d’emploi, mais que l’on pourra « relancer » de temps en temps. Autre avantage, les profils consultables sur les réseaux sociaux sont généralement mis à jour régulièrement et plus complets que les CV classiques. On peut accéder facilement via des liens aux productions numériques, blogs, articles et autres expertises du candidat. Sans oublier les diverses recommandations d’un employeur ou de collègues.
 

A lire sur le même sujet :

Blog d’entreprise : soignez votre e-réputation

Partager cet article !

Réagir à cet article

Ces articles pourraient vous intéresser

Comment mieux gérer le capital humain ?

Cette fiche a été rédigée par BNP Paribas. Pour pérenniser votre affaire, le capital humain compte autant que le financier. Cela peut vous sembler étrange, mais c’est pourtant une réalité. Le savoir-faire et savoir-vivre de vos collaborateurs peuvent vous apporter d’énormes avantages concurrentiels, et ainsi booster vos résultats.De plus, il est important d’anticiper pour parer aux possibles aléas de la vie : coups durs, turn over. Voici quelques conseils pour mieux se protéger des coups durs.Souscrire à des assurances dédiées aux dommages dont vos entreprise pourrait être responsableLes assurances protégeant votre activité en cas de sinistreLes assurances concernant la protection de membres de votre entreprise, permettant ainsi de prévoir. BNP Paribas a mis en place pour vous des offres privilégiées.BNP protection professionnels : une offre de prévoyance conçue à la fois pour assurer la pérennité de votre business et votre niveau de vie - découvrir l'offreBNP Protection Santé Madelin : une complémentaire santé réservée aux professionnels indépendants relevant du RSI. Elle vous permettra d’assurer le remboursement de frais médicaux du régime obligatoire - découvrir l'offre 

Quel abonnement choisir pour économiser sur ses...

Cette fiche a été rédigée par SNCF. Afin d’économiser sur le budget voyage de l’entreprise, SNCF propose aux professionnels deux abonnements - en fonction de leurs habitudes et fréquence de voyages : l’abonnement Fréquence 25 et l’abonnement Fréquence.  Qu’est-ce que l’abonnement Fréquence 25 ?L’abonnement Fréquence 25 permet de bénéficier de 25% de réduction garantis (jusqu’à 30% sur certaines destinations) sur vos billets TGV Pro 1re ou 2de.Cet abonnement nominatif existe soit en formule 6 mois, soit en formule 1 an. il est valable sur tous les tous les trajets TGV et INTERCITÉS à réservation obligatoire, en France et sur certaines relations internationales (vers la Suisse, le Luxembourg et l’Allemagne). Il est accessible si votre entreprise a adhéré au Contrat Pro SNCF ou au Contrat Grand Compte SNCF.il est accessible dès 119€ en 2 nde pour la version 6 mois, et à partir de 189€ pour la version 1 an.BON A SAVOIR : Si votre entreprise a souscrit au Contrat Pro SNCF ou au Contrat Grand       --> Pour qui ?Si vous effectuez entre 34 et 9 allers-retours par an, cet abonnement est fait pour vous !--> Se renseigner. Qu’est-ce que l’abonnement Fréquence ?L’abonnement Fréquence permet de bénéficier de 50% de réduction garantis sur vos billets TGV Pro 1re ou 2de.Il est nominatif, valable 1 an et disponible pour tous les trajets TGV, INTERCITÉS et TER.L'abonnement Fréquence existe également en formule 6 mois, 3 mois et sur un parcours déterminé.       --> Pour qui ?Si vous effectuez au moins 10 allers-retours par an, cet abonnement vous est dédié !--> Se renseigner. Grâce à ces abonnements, voyagez avec des billets TGV Pro et profitez de tous les services et avantages de l’offre TGV Pro : plus d’informations sur les avantages et services Wikinautes ou sur les possibilités pour optimiser son budget de frais de déplacement. Et ce n'est pas fini !Calculez dès à présent les économies que vous pouvez réaliser en souscrivant à l’un ou l’autre de ces abonnements grâce au simulateur SNCF !

Comment bien choisir son éclairage LED ?

Cette fiche est rédigée par EDF Entreprises.   Choisir le bon éclairage LED nécessite de prendre en compte différents critères selon ce qui doit être mis en lumière. Michel Chauvin, expert éclairage EDF, vous donne 5 conseils pour favoriser un éclairage performant adapté à vos besoins. Bien choisir la température de couleur (en kelvins - K) C’est elle qui détermine l’ambiance générale. Les lampes à faible température de couleur (2 000 K) produisent une lumière orangée, celles qui affichent une température de couleur plus élevée (jusqu’à 5000 K), une lumière d’un blanc bleuté. Un commerce (boulangerie, restaurant) aura intérêt à privilégier du 2 700 K pour une ambiance accueillante, chaleureuse, le tertiaire un éclairage à 3 000 K. Le poissonnier préfèrera une température de couleur de 5 000K. Dans certains ateliers de montage, les fabricants proposent des LED à 5 000 K voire 6 000 K, mais bien que cette température de couleur soit proche de celle de la lumière naturelle, elle est difficilement acceptée par les salariés.   Vérifier le bon indice de rendu des couleurs (IRC) L’IRC correspond à la capacité d’une source à restituer les couleurs naturelles. Plus l’IRC est élevé, plus les couleurs semblent naturelles. Un IRC de 80 fournit un bon confort visuel mais pour valoriser ses produits, un commerce aura intérêt à choisir un IRC supérieur à 90. Veiller au système de refroidissement (radiateur) Pour maintenir sa durée de vie et son efficacité lumineuse, la LED doit être systématiquement refroidie par un radiateur. La LED est particulièrement avantageuse dans les environnements froids (chambres froides par exemple) car elle dégage très peu de chaleur. En installant des LED dans leurs chambres froides, les magasins de surgelés font presque 80% d’économies. Par ailleurs, la LED s’allume immédiatement à pleine puissance dès l’ouverture de la porte et supporte de nombreux marche-arrêt sans modification de la durée de vie. Choisir les optiques adaptées pour ajuster l’angle de la lumière Il existe différentes optiques LED qui permettent de diriger le rayonnement et jouer sur les intensités lumineuses. Intensives, semi-intensives, extensives elles permettent différents types de mise en valeur des objets et des environnements. Associer la LED à un détecteur de présence Pour accroître sensiblement les économies d’énergie des LED (entre 30 et 50%), un détecteur de présence dans les sanitaires ou les zones de circulation permet d’atteindre jusqu’à 90% d’énergie. En savoir plus sur les luminaires performants  

Vous avez un nouveau message

Une question ?

Interrogez la
communauté

En direct
du forum

Derniers articles

Spécialisée dans l’installation, la réparation et l’entretien des chaudières à gaz

Basée à Montrouge et à Ballainvilliers dans l’Essonne, NRGIGAZ est à votre service pour tous les travaux touchant le système de chauffage au gaz. Avec plus de

0

Lire la suite

Entreprise spécialisée dans la petite maçonnerie à Saint-Michel-Mont-Mercure et aux alentours

JH Maçonnerie fournit diverses prestations dans le domaine de la petite maçonnerie. Les particuliers peuvent également la solliciter pour tous travaux de tonte de gazon, de nettoy

0

Lire la suite

Dernières questions

Le cadre légal de la formation en entreprise

1

Répondre

Ratios financiers normatifs de la start-up, site internet

2

Répondre

Une question ?

Interrogez la
communauté